Adélaïde Augié

Aller en bas

Adélaïde Augié

Message par Invité le Dim 29 Juin 2014, 16:47

La fin d'Adélaïde Augié (ou Auguier), sœur de Madame Campan, femme de chambre de la Reine.
c'est grâce à elle et à sa vigilance que Marie-Antoinette échappa aux émeutiers venus pour la tuer au matin du 6 octobre 1789.
Madame Auguié était recherchée par la police pour avoir glissé vingt-cinq louis dans la poche de la Reine, quand celle-ci quitta les Tuileries. Son mari, devenu entre temps administrateur général de la Loterie Nationale, considéré comme son complice, fut arrêté et incarcéré à la prison du Mont-Blanc, tandis que le beau-frère Augustin Rousseau était lui aussi appréhendé : il devait être guillotiné le 13 juillet 1794. Prise de panique et ayant confié ses trois filles à sa soeur Campan, elle se sauva du château de Coubertin pour échapper aux recherches, et vint se cacher à Paris à l'hôtel de Bordeaux au 273 de la rue de la Loi, actuelle rue de Richelieu, au coin de la rue Menars. Là, dans une crise de folie soudaine, elle se jeta par une fenêtre du sixième étage et expira le 26 juillet 1794, vingt-quatre heures avant la chute de Robespierre.


Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Adélaïde Augié

Message par Mme de Sabran le Dim 29 Juin 2014, 17:04





La famille Genêt était composée de quatre filles et un fils. Jeanne ( Henriette ) Campan fait admettre sa sœur Adélaïde dans le personnel attaché à la Maison de la Reine et Marie-Antoinette éprouve également un vif attachement pour Adelaïde qui a le même âge qu’elle. Adélaïde épouse Pierre-César Auguié que la reine fait nommer receveur général des finances de Lorraine.
Madame Vigée-Lebrun la décrit ainsi dans ses mémoires :
J’ai peu connu de femmes aussi belles et aussi aimables que Mme Auguié. Elle était grande et bien faite ; son visage était d’une fraîcheur remarquable, son teint blanc et rose et ses jolis yeux exprimaient sa douceur et sa bonté .


Adélaïde Auguié donne le jour à trois filles : en 1780, Antoinette, dont le roi et la reine seront les parrain et marraine, en 1782 Aglaé, que l’on appellera Eglé, et Adèle en 1786.

Eglé deviendra princesse de la Moskowa !  Very Happy 
( Voir le sujet qui lui est consacré  :n,,;::::!!!:  )

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 34013
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum