Quand l’Europe parlait français, Marc Fumaroli

Aller en bas

Quand l’Europe parlait français, Marc Fumaroli Empty Quand l’Europe parlait français, Marc Fumaroli

Message par La nuit, la neige le Ven 25 Juil 2014, 08:54

Je poste ce message ici afin d’en profiter pour citer ce livre... boudoi32 

Je vous conseille de regarder, sur la chaine Arte 7+, la vidéo du documentaire : Quand l’Europe parlait français.
L’invité principal n’est autre que l’auteur de cette étude.


Présentation :
Aux XVIIe et XVIIIe siècles, le français rayonne dans toute l'Europe. Afin de ressusciter cette époque scintillante et de décrypter les ressorts de cette hégémonie, le réalisateur Olivier Horn et l'historien académicien Marc Fumaroli nous proposent un voyage à travers l'Europe aristocratique, à la rencontre de personnages historiques (Frédéric II de Prusse, Catherine II de Russie…) et des lieux dans lesquels ils ont vécu.
Voltaire, le plus célèbre virtuose de sa langue, ayant entretenu par sa conversation et ses innombrables correspondances des relations avec les plus grands de ce monde, est le guide principal de cette évocation érudite.


 Arrow Cette vidéo est disponible encore 5 jours seulement, ici : http://www.arte.tv/guide/fr/042513-000/quand-l-europe-parlait-francais


Et donc le livre de référence que j’avais lu il y a des années : passionnant et bien écrit.

Quand l’Europe parlait français, Marc Fumaroli 51hcxk10
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 13558
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Quand l’Europe parlait français, Marc Fumaroli Empty Re: Quand l’Europe parlait français, Marc Fumaroli

Message par Invité le Ven 25 Juil 2014, 11:42

Livre qui me paraît très intéressant, je le lirai, merci pour l'info.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quand l’Europe parlait français, Marc Fumaroli Empty Re: Quand l’Europe parlait français, Marc Fumaroli

Message par Lucius le Ven 25 Juil 2014, 14:48

je viens de visionner le reportage, et mon impression est assez mitigée. Les interventions de Marc Fumaroli sont très intéressantes, et le phénomène d'expansion de l'usage du français en Europe est très bien expliqué.

Toutefois une partie importante du reportage est occupé par une hagiographie de Voltaire, qui m'a paru d'une partialité assez surprenante. Au point même de donner l'impression que Voltaire est l'origine, le moteur et la finalité de la langue française !
J'ai été surpris de l'éclairage de certains faits, comme la brouille avec Frédéric II, qui est retourné en faveur de Voltaire. Surtout, on retrouve l'habituelle pâmoison devant un Voltaire incarnant la liberté la plus pure, l'engagement pour la justice, l'ennemis de l'arbitraire .... le vocabulaire même utilisé pour parler de cette période est celui qu'il emploie, et on y retrouve la même haine de Rousseau ! C'est donc presque l'histoire par Voltaire, et non de Voltaire, qu'on nous présente.

Etant assez sensible à ce sujet, cela m'a gâché une partie du plaisir de regarder ce reportage.
Lucius
Lucius

Messages : 8899
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Quand l’Europe parlait français, Marc Fumaroli Empty Re: Quand l’Europe parlait français, Marc Fumaroli

Message par La nuit, la neige le Ven 25 Juil 2014, 15:50

Sans doute, mais Voltaire a probablement bien plus oeuvré au rayonnement de notre langue et de la culture française que Rousseau. A cette époque.
Enfin, une certaine culture.
Et depuis, l’expression utilisée à l’international pour évoquer le français reste, encore aujourd’hui je suppose : « la langue de Voltaire ».

Mais Marc Fumaroli répondait à cette critique, à l’occasion d’une interview pour le Figaro :

Voltaire y est présenté comme «le roi de la république des lettres»…

J'ai mis en avant Voltaire car il fallait que le film soit personnifié. Or Voltaire apparaît partout dans mon livre. Avec lui, pour la première fois, un sujet du roi incarne l'esprit libre et caustique français, un certain raffinement de l'existence.
Jusque-là, seul Louis XIV était le locuteur par excellence, qui fit du français une langue européenne.
Voltaire est un conversationniste demandé par tous les rois d'Europe, et le plus grand épistolier de tous les temps.

Cela dit, les huguenots français exilés à travers l'Europe ont largement contribué à la diffusion de la langue. Mais quelqu'un manque dans mon film, c'est Casanova.


Ici : http://www.lefigaro.fr/programmes-tele/2011/03/02/03012-20110302ARTFIG00433-fumaroli-le-francais-langue-des-resistances.php
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 13558
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Quand l’Europe parlait français, Marc Fumaroli Empty Re: Quand l’Europe parlait français, Marc Fumaroli

Message par CLIOXVIII le Ven 25 Juil 2014, 16:05

Emission vue ; vous avez tous deux raison.
Lucius, votre nouvel avatar ????????
CLIOXVIII
CLIOXVIII

Messages : 2648
Date d'inscription : 22/12/2013
Localisation : Paris, Venise, Bath....

http://lesmenus-plaisirs.com

Revenir en haut Aller en bas

Quand l’Europe parlait français, Marc Fumaroli Empty Re: Quand l’Europe parlait français, Marc Fumaroli

Message par Lucius le Ven 25 Juil 2014, 16:25

La nuit, la neige a écrit:Sans doute, mais Voltaire a probablement bien plus oeuvré au rayonnement de notre langue et de la culture française que Rousseau. A cette époque.

Il est évidement incontournable. Mais de la à en faire le génie universel et l'ange tutélaire de tout le bazar, c'est un peu trop.
Lucius
Lucius

Messages : 8899
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Quand l’Europe parlait français, Marc Fumaroli Empty Re: Quand l’Europe parlait français, Marc Fumaroli

Message par Lucius le Ven 25 Juil 2014, 16:26

CLIOXVIII a écrit:Emission vue ; vous avez tous deux raison.
Lucius, votre nouvel avatar ????????

C'est la saison chaude, donc je protège mon teint de jeune fille avec une grande perruque !
Lucius
Lucius

Messages : 8899
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Quand l’Europe parlait français, Marc Fumaroli Empty Re: Quand l’Europe parlait français, Marc Fumaroli

Message par MARIE ANTOINETTE le Ven 25 Juil 2014, 17:11

CECILE COUTIN en rentrant de GUERNESEY - visite à VICTOR HUGO
me précise que l'on parle encore le GUERNESIAIS - langue normande
ressemblant à un très vieux français XVI/XVII° siècle.
les plaque de rues sont dans cette langue et elles sont très amusantes.
exemple "le viaer marchi" le vieux marché est une fête annuelle présentant les produits de l'ile.

Je viens de regarder cet excellent documentaire avec de superbes lieux
MERCI LUCIUS car à cause de la chaleur, mes yeux se ferment de bonne heure et ensuite je me réveille vers 4 H 00 du matin allumant la télévision comme médicament pour se rendormir.

MARIE ANTOINETTE Quand l’Europe parlait français, Marc Fumaroli 2523452716 
MARIE ANTOINETTE
MARIE ANTOINETTE

Messages : 3383
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 73
Localisation : P A R I S

Revenir en haut Aller en bas

Quand l’Europe parlait français, Marc Fumaroli Empty Re: Quand l’Europe parlait français, Marc Fumaroli

Message par Invité le Ven 25 Juil 2014, 17:21

Lucius a écrit:C'est la saison chaude, donc je protège mon teint de jeune fille avec une grande perruque !

Ton teint de jaune fille?  :Quand l’Europe parlait français, Marc Fumaroli 2028181902 boudoi26 

Bien à toi Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quand l’Europe parlait français, Marc Fumaroli Empty Re: Quand l’Europe parlait français, Marc Fumaroli

Message par Invité le Ven 25 Juil 2014, 17:45

Cette vidéo est en replay jusqu'à quand ? Je me rappelle avoir déjà vu ce documentaire mais en le survolant. Je devais être occupée à autre chose.

Pour répondre à Lucius : je comprends ce que vous dites au sujet de Voltaire. Surtout quand on découvre au fur et à mesure les écrits du prince de Ligne ! Lui accorder le titre de champion de la langue française reste tout à fait relatif. D'autant qu'il est loin d'être parfait. Nous savons qu'il n'hésitait pas à détenir des actions dans le commerce triangulaire et qu'il s'offusquait qu'on puisse apprendre à lire à des paysans. Pour moi, ça fait tache. Très tache pour le héros de la liberté, de la tolérance, de l'esprit des Lumières...
Mais Voltaire est la "star" du XVIIIème siècle qu'on le veuille ou non. A peu près tout le monde le vénérait, en tout cas tous ceux qui disaient vouloir moderniser la société. Or, une fois que ce fut le cas un peu brutalement, là curieusement, sa foule d'admirateurs devint nettement plus réduite. Je pense au comte d'Artois par exemple...
Mais nous ne pouvons pas, nous au regard de ce que nous savons de ses positions dérangeantes ou des conséquences de ses écrits, nier cette incroyable popularité à son époque. Quand on lit les témoignages de son dernier séjour à Paris, je ne crois pas qu'aucun de nos auteurs les plus célèbres d'hier ou d'aujourd'hui ait connu un tel triomphe. C'est certainement le seul et l'unique à avoir connu une si grande gloire de son vivant. Même Victor Hugo qui a pourtant eu des obsèques avec une très grande foule.
Pour moi le français devrait être la langue de Victor Hugo, pas de Voltaire... Mais bon, c'est comme cela. Nous ne pouvons réduire son impact sur le XVIIIème siècle puis après parce que Voltaire fut loin d'être parfait.

Au fait, je n'ai jamais sur si c'était langue de Voltaire ou langue de Molièrescratch

Par contre, je crois que les conséquences des écrits de Rousseau furent véritablement nettement plus dangereuses... Smileàè-è\': 


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quand l’Europe parlait français, Marc Fumaroli Empty Re: Quand l’Europe parlait français, Marc Fumaroli

Message par Lucius le Ven 25 Juil 2014, 17:56

Voltaire est incontournable, certes, mais si on ne doit pas le juger à posteriori, alors pourquoi dans le documentaire ne mentionnent ils pas une fois son théâtre, qui est ce pourquoi il est célèbre alors ?! Voyez le genre d'incohérence qui m'irritent.

Rousseau est beaucoup plus dangereux dans les conséquences plus tard, mais au moins lui développe des idées, ce que ne fait pas Voltaire. Sa philosophie ne peut pas avoir eu de conséquence politique, car elle consiste à dire du bien de ses protecteurs, et à déchiqueter ses ennemis ! Pensez qu'il a demandé et obtenu des lettres de cachet pour embastiller des libraires et imprimeurs qui publiaient des pamphlets qui le jouaient, guidant lui-même les agents chez les intéressés !!
Après ça, il peut toujours crier qu'il se battra à mort pour conserver la liberté de parole de son interlocuteur, je ris jaune (cf mon avatar Wink )
Lucius
Lucius

Messages : 8899
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Quand l’Europe parlait français, Marc Fumaroli Empty Re: Quand l’Europe parlait français, Marc Fumaroli

Message par CLIOXVIII le Sam 26 Juil 2014, 07:40

Lucius a écrit:Voltaire est incontournable, certes, mais si on ne doit pas le juger à posteriori, alors pourquoi dans le documentaire ne mentionnent ils pas une fois son théâtre, qui est ce pourquoi il est célèbre alors ?! Voyez le genre d'incohérence qui m'irritent.

Si, une allusion à "Irène" , sa dernière pièce et à sa présence lors de la réprésentation de mai 1778 mais c'est fugace ...
CLIOXVIII
CLIOXVIII

Messages : 2648
Date d'inscription : 22/12/2013
Localisation : Paris, Venise, Bath....

http://lesmenus-plaisirs.com

Revenir en haut Aller en bas

Quand l’Europe parlait français, Marc Fumaroli Empty Re: Quand l’Europe parlait français, Marc Fumaroli

Message par La nuit, la neige le Sam 26 Juil 2014, 09:29

Lucius a écrit:Voltaire est incontournable, certes, mais si on ne doit pas le juger à posteriori, alors pourquoi dans le documentaire ne mentionnent ils pas une fois son théâtre, qui est ce pourquoi il est célèbre alors ?! Voyez le genre d'incohérence qui m’irritent.

Disons qu’ils ont préféré insister sur son réseau de correspondants qui était, il faut bien le reconnaître, exceptionnel, tentaculaire. Je suppose parce que sa réputation d’être alors reconnu comme "le plus grand écrivain français de son temps" n’était plus à faire.
"Tout le monde" lui écrivait, et il répondait par la même aussi bien aux têtes couronnées, qu’aux autres écrivains, qu’aux simples bourgeois, aux grandes salonnières etc.
Le nombre de lettres connues à ce jour est colossal !

Lucius a écrit:Rousseau est beaucoup plus dangereux dans les conséquences plus tard, mais au moins lui développe des idées, ce que ne fait pas Voltaire.
...... Shocked
Tout de même !
Quand bien même ne garderait-on que sa principale « croisade » qui serait celle de la lutte contre tous les fanatismes et les injustices, qui tient en deux mots -Ecrasez l’infâme- il a, justement, des idées sur absolument tout !
Un « emmerdeur », polémiste par goût et qui s’intéresse à tous les sujets : ça aussi, c’est très « français »... :Quand l’Europe parlait français, Marc Fumaroli 2028181902 
C’est Le commentateur et chroniqueur du siècle, notamment dans toute sa correspondance.

Lucius a écrit:Pensez qu'il a demandé et obtenu des lettres de cachet pour embastiller des libraires et imprimeurs qui publiaient des pamphlets qui le jouaient, guidant lui-même les agents chez les intéressés !!
Après ça, il peut toujours crier qu'il se battra à mort pour conserver la liberté de parole de son interlocuteur, je ris jaune (cf mon avatar )
Certes, il était bourré de contradictions ; du reste, la plupart de ses pamphlets étaient anonymes, notamment pour des raisons de sécurité, mais aussi parce qu’il en était probablement ainsi de sa nature complexe.
Je ne le trouve pas sympathique, ni exempt de nombreuses critiques justifiées, je le reconnais.
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 13558
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Quand l’Europe parlait français, Marc Fumaroli Empty Re: Quand l’Europe parlait français, Marc Fumaroli

Message par Lucius le Sam 26 Juil 2014, 11:00

La nuit, la neige a écrit:
Quand bien même ne garderait-on que sa principale « croisade » qui serait celle de la lutte contre tous les fanatismes et les injustices, qui tient en deux mots -Ecrasez l’infâme- il a, justement, des idées sur absolument tout !

Il a peut être des idées sur tout, mais c'est de l'ordre de celle que vous mentionné. Il y a ce qu'il aime, et ce qu'il n'aime pas. Ce sont des idées de comptoirs, pas un système philosophique.
Il est très très loin en dessous d'un Descartes (Dieu sait pourtant que je ne suis pas un contempteur de ce dernier) d'un Pascal, d'un Kant (même chose que pour Descartes) ou même d'un Sartre ! Eux au moins développent une pensée originale, suivent une reflexion rigoureuse, et apportent quelque chose à la pensée occidentale. Les apports de Voltaire, c'est de dire que la majeure parti de la population sont des singes vivant dans la bouse et ne méritant pas d'en sortir, que le fanatisme c'est pas bien et l'injustice non plus, sauf quand ça l'arrange. Et, surtout, sa grande pensée, géniale ; il faut s'occuper de son jardin !! C'est ébouriffant comme concept ça !  Hop! 
Lucius
Lucius

Messages : 8899
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Quand l’Europe parlait français, Marc Fumaroli Empty Re: Quand l’Europe parlait français, Marc Fumaroli

Message par Lucius le Sam 26 Juil 2014, 11:05

Cependant je reconnais que c'est un esprit d'une vivacité et d'une réparti qui en fait l'incarnation de la conversation à la française. Et en ça le reportage avait raison de le mettre en avant, même si d'autre ont porté cet art à un très haut niveau (Ligne d'amour par exemple).

Sa correspondance est très vaste, mais il n'est pas un cas unique pour ça.

Surtout il est regardé par le XVIIIe comme le dieu du théâtre. On ne peut pas dire que ça ai survécut à son temps.
Lucius
Lucius

Messages : 8899
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Quand l’Europe parlait français, Marc Fumaroli Empty Re: Quand l’Europe parlait français, Marc Fumaroli

Message par La nuit, la neige le Sam 26 Juil 2014, 11:06

Vous ne l’aimez guère, hum ?  :Quand l’Europe parlait français, Marc Fumaroli 2028181902 
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 13558
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Quand l’Europe parlait français, Marc Fumaroli Empty Re: Quand l’Europe parlait français, Marc Fumaroli

Message par La nuit, la neige le Sam 26 Juil 2014, 11:15

Lucius a écrit:Cependant je reconnais que c'est un esprit d'une vivacité et d'une réparti qui en fait l'incarnation de la conversation à la française. Et en ça le reportage avait raison de le mettre en avant, même si d'autre ont porté cet art à un très haut niveau (Ligne d'amour par exemple).
Ligne... boudoi29  :Quand l’Europe parlait français, Marc Fumaroli 2028181902 
Pardon, je taquine les groupies ici, mais bon il n’est pas au niveau. A mon petit avis.

Lucius a écrit:Sa correspondance est très vaste, mais il n'est pas un cas unique pour ça.
Euh ? Au XVIIIème ?
Volume, correspondants, durée...suis pas sûr tout de même.
Une machine !

Lucius a écrit:Surtout il est regardé par le XVIIIe comme le dieu du théâtre. On ne peut pas dire que ça ai survécut à son temps.
Oui. C’est sûr.
Mais comme beaucoup de ses confrères contemporains.

Pour le reste de ses écrits aussi d’ailleurs ! Finalement...
Car à part Zadig et Candide, incontournables au collège, peu ont lu autre chose !   :Quand l’Europe parlait français, Marc Fumaroli 2028181902 
Le Dictionnaire philosophique, peut-être ? Le siècle de Louis XIV ?
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 13558
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Quand l’Europe parlait français, Marc Fumaroli Empty Re: Quand l’Europe parlait français, Marc Fumaroli

Message par Lucius le Sam 26 Juil 2014, 11:17

La nuit, la neige a écrit:Vous ne l’aimez guère, hum ?  :Quand l’Europe parlait français, Marc Fumaroli 2028181902 

Quand l’Europe parlait français, Marc Fumaroli Nouvel19Qui ? .... moi ?!
Lucius
Lucius

Messages : 8899
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Quand l’Europe parlait français, Marc Fumaroli Empty Re: Quand l’Europe parlait français, Marc Fumaroli

Message par Lucius le Sam 26 Juil 2014, 11:24

La nuit, la neige a écrit:
Lucius a écrit:Sa correspondance est très vaste, mais il n'est pas un cas unique pour ça.
Euh ? Au XVIIIème ?
Volume, correspondants, durée...suis pas sûr tout de même.
Une machine !

Dès son vivant on a conservé toute sa correspondance. Mais nombreux d'autres épistoliers, pourtant prolixes n'ont laissé que des traces lacunaires.

La nuit, la neige a écrit:
Lucius a écrit:Surtout il est regardé par le XVIIIe comme le dieu du théâtre. On ne peut pas dire que ça ai survécut à son temps.
Oui. C’est sûr.
Mais comme beaucoup de ses confrères contemporains.
Ce n'était pas une critique pour le coup, mais une constatation. Il est vrai que le théâtre XVIIIe a mal vieilli !

La nuit, la neige a écrit:Pour le reste de ses écrits aussi d’ailleurs ! Finalement...
Car à part Zadig et Candide, incontournables au collège, peu ont lu autre chose !   :Quand l’Europe parlait français, Marc Fumaroli 2028181902 
Le Dictionnaire philosophique, peut-être ? Le siècle de Louis XIV ?

Pour avoir lu une grande partie du dictionnaire philosophique, je comprends qu'on ne le lise pas plus. C'est très décevant lorsqu'on s'attend à une réflexion intellectuelle poussée. On est loin d'un d'Olbach par exemple, qui pourtant à des idées assez proches. Il assène son point de vue et le prouve en ridiculisant ses contradicteurs. Et c'est tout.
Lucius
Lucius

Messages : 8899
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Quand l’Europe parlait français, Marc Fumaroli Empty Re: Quand l’Europe parlait français, Marc Fumaroli

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum