Le duc de Bouillon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le duc de Bouillon

Message par Mme de Sabran le Sam 23 Aoû 2014, 17:46



Les frasques amoureuses de ce benêt de Godefroy Charles Henri de La Tour d'Auvergne, duc de Bouillon, font le bonheur des Mémoires Secrets   :  :  :
A la guerre comme à la guerre ! Le duc est content de prendre le bouillon, et en redemande !   

Nous sommes toujours en 1778  :




Godefroy Charles Henri de La Tour d'Auvergne, né le 27 janvier 1728 à Paris, décédé le 3 décembre 1792 au château de Navarre près d’Évreux, prince de Turenne puis duc de Bouillon, duc d'Albret et pair de France (1771), duc de Château-Thierry et pair de France, comte d'Évreux, grand chambellan de France de 1747 à 1775 sous Louis XV était également membre honoraire de l'Académie royale de peinture et de sculpture depuis le 6 décembre 1777 (associé libre, 26 janvier 1760) . Il était colonel général de la cavalerie et chevalier de Saint-Louis.






Il était le fils de Charles-Godefroy de La Tour d'Auvergne, duc de Bouillon 1706-1771, et de Marie-Charlotte Sobieska 1697-1740
Il épousa, le 27 novembre 1743, Louise Henriette Gabrielle de Lorraine (1718-1788), dont :
Jacques Léopold (1746-1802) qui épouse la fille de Constantin de Hesse-Rheinfels-Rotenburg
Charles (1749-1767)

...   puis, le 23 mai 1789,  à Évreux, Marie Françoise Henriette de Banastre 1775-1816.

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27813
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duc de Bouillon

Message par Reinette le Sam 23 Aoû 2014, 20:48

Un rare aristocrate de haut rang qui n'a pas èmigré et qui est mort tranquillement fin 1792 ! Ouf !  Very Happy
avatar
Reinette

Messages : 8409
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 37
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duc de Bouillon

Message par La nuit, la neige le Sam 23 Aoû 2014, 22:45

Reinette a écrit:Un rare aristocrate de haut rang qui n'a pas èmigré et qui est mort tranquillement fin 1792 ! Ouf ! 
On se demande d’ailleurs comment est-ce possible ?  Shocked 
avatar
La nuit, la neige

Messages : 9052
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duc de Bouillon

Message par Lucius le Dim 24 Aoû 2014, 09:46

Il fut le grand chambellan qui organisa le sacre de Louis XVI, avant de laisser cette charge à son jeune neveu, le trop célèbre prince de Guéméné !
avatar
Lucius

Messages : 6473
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duc de Bouillon

Message par Mme de Sabran le Dim 24 Aoû 2014, 10:04

Lucius a écrit:Il fut le grand chambellan qui organisa le sacre de Louis XVI, avant de laisser cette charge à son jeune neveu, le trop célèbre prince de Guéméné !

Merci pour cette précision, cher petit Lulu !  Very Happy 
Le duc de Bouillon a également pour beau-frère  ( par sa première femme Louise Henriette Gabrielle de Lorraine )  Gaston Jean-Baptiste de Lorraine, comte de Marsan, qui épouse à 15 ans en 1736, Marie Louise de Rohan ( que nous connaissons bien ) gouvernante des Enfants de France .


Portrait de Louise Henriette Gabrielle de Lorraine, par Nattier :

avatar
Mme de Sabran

Messages : 27813
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duc de Bouillon

Message par Mme de Sabran le Dim 24 Aoû 2014, 10:10




Et voici la toute mignonne deuxième épouse de Bouillon, Marie Françoise Henriette de Banastre !  Very Happy 

avatar
Mme de Sabran

Messages : 27813
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duc de Bouillon

Message par Lucius le Dim 24 Aoû 2014, 10:11

Sa femme était presque aussi volage que lui.

Elle était d'ailleurs amusant de remarqué que sa femme était la belle sœur de la comtesse de Marsan, la sœur du prince de Soubise, et lui était le beau frère du duc de Montbazon.

Ces deux familles, parmi les rares à être élevée au rang de prince étrangers, sont intimement connectées à la fin XVIIIe.
avatar
Lucius

Messages : 6473
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duc de Bouillon

Message par Mme de Sabran le Dim 24 Aoû 2014, 10:17

Lucius a écrit:Sa femme était presque aussi volage que lui.

Pourquoi se serait-elle gênée ?!!   geek 
De quoi est-elle morte, si jeune, au fait ? ... pas d'avoir bu le bouillon de onze heures, j'espère !  : boudoi26

avatar
Mme de Sabran

Messages : 27813
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duc de Bouillon

Message par Mme de Sabran le Dim 24 Aoû 2014, 10:51



Ah non, pas si jeune !  ( rapide calcul )    
Et, fichtre ! elle avait dix ans de plus que son duc de mari  ...

Je leur trouve quatre enfants et pourtant aucune postérité :

- Jacques-Léopold (1746-1802), prince de Turenne puis duc souverain de Bouillon épouse en 1766 Edwige de Hesse-Reinfels-Rothenbourg (sans postérité),
- Charles (1749-1767)
- Louis-Henri (1753-1753)
- Une fille morte à la naissance (1756)

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27813
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duc de Bouillon

Message par Reinette le Dim 24 Aoû 2014, 11:40

La nuit, la neige a écrit:
Reinette a écrit:Un rare aristocrate de haut rang qui n'a pas èmigré et qui est mort tranquillement fin 1792 ! Ouf ! 
On se demande d’ailleurs comment est-ce possible ?  Shocked 
D'où ma surprise !  Shocked
Mais je crois que le duc de Nivernais a plus ou moins vécu la même situation. Je veux bien des détails !  :n,,;::::!!!: 
Et nous connaissons tous la fin si je puis me permettre "tranquille" (il a tout de même connu coup sur coup de très gros chagrins) du duc de Penthièvre. Qu'il ait été très charitable ne suffit pas à mon avis d'expliquer que la population ait pu laisser vivre comme si de rien n'était une des plus grosses fortunes et un des plus grands noms, petit-fils de Louis XIV, de la ci-devant monarchie.


Dernière édition par Reinette le Dim 24 Aoû 2014, 12:12, édité 1 fois
avatar
Reinette

Messages : 8409
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 37
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duc de Bouillon

Message par Reinette le Dim 24 Aoû 2014, 11:44

Mme de Sabran a écrit:
Lucius a écrit:Il fut le grand chambellan qui organisa le sacre de Louis XVI, avant de laisser cette charge à son jeune neveu, le trop célèbre prince de Guéméné !

Merci pour cette précision, cher petit Lulu !  Very Happy 
Le duc de Bouillon a également pour beau-frère  ( par sa première femme Louise Henriette Gabrielle de Lorraine )  Gaston Jean-Baptiste de Lorraine, comte de Marsan, qui épouse à 15 ans en 1736, Marie Louise de Rohan ( que nous connaissons bien ) gouvernante des Enfants de France .


Est-ce pour cela que le prince de Guéménée se retrouve être son neveu ? Car j'avoue ne pas comprendre le lien.  Shocked
avatar
Reinette

Messages : 8409
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 37
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duc de Bouillon

Message par Reinette le Dim 24 Aoû 2014, 11:45

Lucius a écrit:Sa femme était presque aussi volage que lui.

Elle était d'ailleurs amusant de remarqué que sa femme était la belle sœur de la comtesse de Marsan, la sœur du prince de Soubise, et lui était le beau frère du duc de Montbazon.

Ces deux familles, parmi les rares à être élevée au rang de prince étrangers, sont intimement connectées à la fin XVIIIe.
Ok !  Very Happy
avatar
Reinette

Messages : 8409
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 37
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duc de Bouillon

Message par Reinette le Dim 24 Aoû 2014, 11:51

Remarquons que ce monsieur après avoir épousé une femme de dix ans plus âgée que lui, décédée à l'âge vénérable (pour l'époque :) de soixante-dix ans, n'a pas hésité à convoler avec une jeune et jolie demoiselle de quatorze ans !  Shocked Il avait pourtant déjà atteint les soixante ans ! Pauvre gosse !  Smileàè-è\':
J'espère au moins pour elle qu'elle fut une veuve joyeuse, compte tenue de l'époque.
avatar
Reinette

Messages : 8409
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 37
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duc de Bouillon

Message par Mme de Sabran le Dim 24 Aoû 2014, 11:57

Reinette a écrit:
Est-ce pour cela que le prince de Guéménée se retrouve être son neveu ? Car j'avoue ne pas comprendre le lien.  Shocked

Lucius ne manquera pas de nous faire un petit arbre généalogique simplifié, comme il en a le secret et la spécialité !  Very Happy
Siouplaît, mon petit Lulu ! :n,,;::::!!!:  
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27813
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duc de Bouillon

Message par Lucius le Dim 24 Aoû 2014, 18:41

Point n'est besoin d'un arbre, il se trouve simplement que sa sœur sera la duchesse de Montbazon, mère du prince de Guéméné.
avatar
Lucius

Messages : 6473
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duc de Bouillon

Message par Mme de Sabran le Dim 24 Aoû 2014, 18:55

Bon dieu, mais c'est bien sûr !!!
Marie-Louise 1725-1793, mariée à Jules Hercule Meriadec de Rohan-Guéméné prince de Guémenée, duc de Montbazon .  :
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27813
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duc de Bouillon

Message par Reinette le Dim 24 Aoû 2014, 20:40

Tout s'explique !  :n,,;::::!!!:
avatar
Reinette

Messages : 8409
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 37
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duc de Bouillon

Message par Lucius le Dim 24 Aoû 2014, 21:54

Son fils Léopold, le dernier duc de Bouillon, connu jusqu'à la mort de son père comme le "prince de Turenne", d'après Mme de La Tour d'Auvergne, qui avait connu dans sa jeunesse la princesse ;

Il "fut marié à Hedwige de Hesse-Rotenbourg, était imbécile et cul-de-jatte. Il vivait avec sa femme quai Malaquais.* On ne le voyait jamais, comme de raison, et il restait toujours dans son appartement, en compagnie des personnes qui le soignaient. Cependant on l'apportait tous les jours pour dîner avec sa femme. L'été il s'installait à Navarre.**"

*Actuellement dit hôtel de Chimay (nom donné au milieu du XIXe), appartenant aux Beaux Arts, qui en détruisirent les intérieurs.
**Navarre est leur château de Normandie, près d'Evreux, comté qui leur appartenait. Il passera de manière étonnante à Joséphine de Beauharnais !
avatar
Lucius

Messages : 6473
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duc de Bouillon

Message par Mme de Sabran le Dim 24 Aoû 2014, 22:21


Eh bien, quel tableau réjouissant !  boudoi32 

Lucius a écrit:
**Navarre est leur château de Normandie, près d'Evreux, comté qui leur appartenait. Il passera de manière étonnante à Joséphine de Beauharnais !

Ah oui, j'ai vu un tableau qui représentait ce château de Navarre à l'exposition Joséphine du Luxembourg .  Very Happy 
Il n'existe plus, c'est bien dommage !



.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27813
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duc de Bouillon

Message par Reinette le Lun 25 Aoû 2014, 11:37

C'est curieux ce nom de Navarre en pleine Normandie ! :
Ah oui, WIKI m'apprend qu'il fut construit en 1330 par Jeanne II de Navarre, la malheureuse fille de Marguerite de Bourgogne et le saura-t-on un jour avec certitude de Louis X le Hutin. Cette pauvre enfant fut la cause malgré elle de la loi salique et par conséquent de la Guerre de Cent ans... Sad
Et son fils, qu'on peut considéré comme injustement spolié, fut surnommé le Mauvais...

Comme elle avait le comté d'Evreux et d'autres terres en Normandie, tout s'explique ! cheers

Par contre, une fois de plus Napoléon ne se gêne vraiment pas : il accorde le"duché" de Navarre à Joséphine. De quel droit ? Shocked La Navarre, en toute logique appartenait à Louis XVIII. Même si ça m'énerve.  : Mais enfin ! Qui était roi de Navarre ? Henri IV ! Qui en descendait ? Louis XVIII ! A la rigueur, la loi salique ne s'appliquant pas à ce petit royaume, indépendant, Révolution ou pas, il pouvait tout à fait appartenir à la fille de Louis XVI. Mais la Révolution ne se préoccupait pas le moins du monde de déterminer la légitimité du rattachement d'un petit territoire dont le sort était lié aux Bourbon. Pas à la France, nuance... Il faut croire que Napoléon s'en fichait également, et de même Louis XVIII qui à la Restauration ne semble pas s'être préoccupé de cette curiosité niée par ses ennemis. Lui qui pourtant ne cessait de rappeler la mémoire du bon roi Henri ! Shocked
A la limite, les Navarrais de l'autre côté des Pyrénées peuvent être satisfaits : ils ont retrouvé leur souverain légitime puisque Bourbon.Very Happy

Mais alors le pompon : Napoléon en fait un duché !Smileàè-è\': C'est un royaume ! Minuscule, certes, surtout de ce côté des Pyrénées, mais enfin, c'est un fait ! Aurait-il fallu donner des cours d'Histoire à Napoléon ? Ah, non, j'oubliais, c'est lui qui la faisait à son gré... boudoi29
Quelle prétention !Shocked
avatar
Reinette

Messages : 8409
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 37
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duc de Bouillon

Message par Lucius le Lun 25 Aoû 2014, 18:20

Calmez votre ire ! Il ne s'agit pas de de la Navarre du sud, mais il érige cette terre de Navarre en Normandie en duché, ce qui n'a rien d'extraordinaire.


Dernière édition par Lucius le Lun 25 Aoû 2014, 18:31, édité 3 fois
avatar
Lucius

Messages : 6473
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duc de Bouillon

Message par Mme de Sabran le Lun 25 Aoû 2014, 18:24

Lucius a écrit:Calmez votre ire !

...   en langage familier : " Ne vous mettez pas la rate au court-bouillon ! "  :


boudoi26
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27813
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duc de Bouillon

Message par Mme de Sabran le Dim 31 Aoû 2014, 16:52



Le chevalier de l'Isle écrit au prince de Ligne, le 9 octobre 1782  :

Nous avons ramené M. de Guéménée ici
( après sa banqueroute ), mais le lieutenant de police lui a déclaré qu'il ne pouvait pas répondre qu'on ne l'insulterait point dans les rues, et que le plus sûr pour lui était qu'il s'absentât de Paris .  Il s'en est donc allé à Navarre chez son oncle, M. le duc de Bouillon, autre possesseur d'une immense fortune, bien mal à son aise

 " ... et ces deux grands débris se consolaient entre eux  "
(  :  )

comme dit l'abbé Delille qui se console très philosophiquement de perdre 1,800 livres de rentes
...

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27813
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le duc de Bouillon

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum