Le comte de Mercy-Argenteau

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le comte de Mercy-Argenteau

Message par Mme de Sabran le Dim 08 Mar 2015, 14:59

Reinette a écrit:

Alors dans ces conditions pourquoi récuser d'autres témoignages qui affirment du contraire ? Shocked

Plaît-il ? Shocked

Je ne récuse rien . Je les prends tous en considération, ces divers témoignages .
 Après quoi, libre à moi d'avoir un avis personnel .  Very Happy
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27813
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le comte de Mercy-Argenteau

Message par Reinette le Dim 08 Mar 2015, 16:01

Mme de Sabran a écrit:
Reinette a écrit:

Alors dans ces conditions pourquoi récuser d'autres témoignages qui affirment du contraire ? Shocked

Plaît-il ? Shocked

Je ne récuse rien . Je les prends tous en considération, ces divers témoignages .
 Après quoi, libre à moi d'avoir un avis personnel .  Very Happy

Eh bien voilà, pareil pour moi ! Je ne nie pas les témoignages que tu cites, leur existence et ce qu'ils disent m'intéressent fort au contraire. Une fois remis dans leur contexte. Very Happy
J'aimerais donc par la suite ne plus avoir à lire que je refuse les témoignages. C'est faux et j'en suis au contraire friande. Personne ne me le reproche quand je fais la même chose pour d'autres sujets, au contraire. Il n'y a que pour un sujet précis que cela dérange. Shocked
avatar
Reinette

Messages : 8409
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 37
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le comte de Mercy-Argenteau

Message par Roi-cavalerie le Ven 17 Avr 2015, 19:34

Chers amis,

J'ai découvert grâce à Hervé Hasquin une autre biographie du comte de Mercy Argenteau qui m'a paru tout à fait passionnante à lire pour ceux qui cherchent à approfondir  les aspects politiques de l'histoire du règne de Louis XVI.

Il s'agit d'un livre paru en 1911 aux éditions Plon sous la plume du comte Claude de Pimodan, l'un de ses lointains parents par les femmes, et intitulé: F-C de Mercy-Argenteau, ambassadeur impérial à Paris sous Louis XV et Louis XVI.



Le comte de Pimodan ne se contente pas d'un survol élégant et peu fouillé de la vie et du rôle de ce diplomate mais en rentrant dans les détails et en s'appuyant sur les courriers de l'ambassadeur publiés par d'Arneth mais aussi sur d'autres documents qui se trouvent dans   les archives de Vienne, il éclaire assez bien le rôle du lobby autrichien voulu par Marie Thérese et Joseph II. Aussi, j'en conseille la lecture aux passionnés de l'histoire du règne de notre dernier roi.

Malheureusement, à ma connaissance, on ne dispose  pas actuellement de copies en ligne. Pour ma part, je l'ai trouvé dans ma bibliothèque municipale qui, décidément, m'est une mine fort utile! Toutefois, je vous signale qu'il en existe un exemplaire à vendre sur le site livre-rare.book. com pour la modique somme de90 €!.

Bien à vous. Roi-cavalerie
avatar
Roi-cavalerie

Messages : 481
Date d'inscription : 20/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le comte de Mercy-Argenteau

Message par Reinette le Ven 17 Avr 2015, 21:25

Intéressante découverte ! Very Happy
avatar
Reinette

Messages : 8409
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 37
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le comte de Mercy-Argenteau

Message par Reinette le Mer 20 Mai 2015, 22:39

Fiquet établit que Mercy était apparemment sur la sellette avec l'arrivée de Joseph II.

Or, nous pouvons lire cela pour la même époque, avril 1777 :


Or Fiquet cite tout autre chose pour étayer son propos là-dessus et jamais la Correspondance secrète qui aurait pu considérablement l'aider sur ce point ou d'autres. Bien que cela soit tourné ici comme un choix de sa part.
L'auteur du XVIIIème siècle ne figure dans sa bibliographie que pour son mémoire sur la Bastille. Rien d'autre. Et je ne l'ai pas vu non plus dans ses notes, pourtant avidement consultées.

Sinon, puisque finalement, il ne s'agit que d'une rumeur s'agissant de sa retraite politique, précisons que non Mercy n'épousera pas sa comédienne, la quittera lorsqu'il s'installera à Bruxelles durant la Révolution mais lui lèguera à sa mort une grande partie de sa fortune. Un (rare) bon point pour lui. Very Happy
avatar
Reinette

Messages : 8409
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 37
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le comte de Mercy-Argenteau

Message par Lucius le Sam 18 Juil 2015, 14:06

Bombelles écrit, le 22 juin 1783 ;

M. le comte de Mercy, ambassadeur de l'Empereur, ami particulier du baron de Breteuil mais forcé par les principes de la Cour de Vienne de lutter contre tout ce qui pourrait donner de l'énergie au Conseil du Roi, n'a rien négligé pour empêcher son ami d'avoir la Marine, parce qu'il sent très bien que le baron de Breteuil seconderait puissamment M. de Vergennes, lui communiquerait une partie de son action et de son courage, et que, de l'accord patriotique et nécessaire entre le ministre des Affaires étrangères et celui de la Marine, naîtrait la résolution de s'opposer efficacement aux entreprises russes et autrichiennes sur les états du Grand Seigneur ou des ses tributaires. C'est ce qu'il ne faut pas. [...]

Il n'est pas possible de supposer à la reine la moindre pensée contraire au pays dont elle est adoptée et dont le fils sera un jours le souverain ; mais on ne peut que gémir de la prévention aveugle qu'elle a pour tout ce qui intéresse la Cour de Vienne. L'Empereur, en tournant souvent en ridicule sa sœur, la domine et la captive. La Reine tire vanité des entreprises de son frère, elle se repose sur les principes d'une alliance qui lui a toujours été présentée comme aussi avantageuse qu'elle est réellement préjudiciable à la France. De là vient que, dans toutes les occasions où il s'agit d'éclairer le Roi sur les dangers de l'ambition de la Cour de Vienne, on est sûr de déplaire à la reine et d'avoir besoin d'une évidence extrême pour la ramener aux sentiments convenables à sa position. Cet inconvénient est fort augmenté par le crédit que cette princesse a sur le Roi.
avatar
Lucius

Messages : 6473
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le comte de Mercy-Argenteau

Message par Roi-cavalerie le Sam 18 Juil 2015, 16:03

Lucius a écrit:Bombelles écrit, le 22 juin 1783 ;

M. le comte de Mercy, ambassadeur de l'Empereur, ami particulier du baron de Breteuil mais forcé par les principes de la Cour de Vienne de lutter contre tout ce qui pourrait donner de l'énergie au Conseil du Roi, n'a rien négligé pour empêcher son ami d'avoir la Marine, parce qu'il sent très bien que le baron de Breteuil seconderait puissamment M. de Vergennes, lui communiquerait une partie de son action et de son courage, et que, de l'accord patriotique et nécessaire entre le ministre des Affaires étrangères et celui de la Marine, naîtrait la résolution de s'opposer efficacement aux entreprises russes et autrichiennes sur les états du Grand Seigneur ou des ses tributaires. C'est ce qu'il ne faut pas. [...]

Il n'est pas possible de supposer à la reine la moindre pensée contraire au pays dont elle est adoptée et dont le fils sera un jours le souverain ; mais on ne peut que gémir de la prévention aveugle qu'elle a pour tout ce qui intéresse la Cour de Vienne. L'Empereur, en tournant souvent en ridicule sa sœur, la domine et la captive. La Reine tire vanité des entreprises de son frère, elle se repose sur les principes d'une alliance qui lui a toujours été présentée comme aussi avantageuse qu'elle est réellement préjudiciable à la France. De là vient que, dans toutes les occasions où il s'agit d'éclairer le Roi sur les dangers de l'ambition de la Cour de Vienne, on est sûr de déplaire à la reine et d'avoir besoin d'une évidence extrême pour la ramener aux sentiments convenables à sa position. Cet inconvénient est fort augmenté par le crédit que cette princesse a sur le Roi.

Comme cela est diplomatiquement dit!

Amitiés Roi-cavalerie
avatar
Roi-cavalerie

Messages : 481
Date d'inscription : 20/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le comte de Mercy-Argenteau

Message par Majesté le Mer 02 Sep 2015, 14:21

Voici le lien d'une émission de radio belge sur Florimond Wink :

http://www.rtbf.be/radio/podcast/player?id=2036383&channel=lapremiere


Bien à vous.

_________________
"Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié."
Mademoiselle Bertin
avatar
Majesté

Messages : 11846
Date d'inscription : 20/12/2013
Age : 40
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le comte de Mercy-Argenteau

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum