Charles Alexandre de Calonne, ministre des Finances

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Charles Alexandre de Calonne, ministre des Finances

Message par Comte d'Hézècques le Jeu 09 Juil 2015, 14:18

Mme Vigée-Lebrun raconte dans ses souvenirs comment elle a eu le malheur d'être désignée comme la maîtresse de Calonne suite à une affreuse méprise :

"M. de Calonne allait très souvent rue du Gros-Chenet (où je ne logeais pas encore à cette époque), chez madame de S***, femme de D***, surnommé le roué.
Madame de S*** avait un charmant et doux visage, quoiqu'on pût remarquer quelque chose de faux dans son regard, et M. de Calonne en était très amoureux.
Dans le temps dont je vous parle, elle m'avait priée de faire son portrait, et, comme un jour elle prenait séance, elle me demanda avec son air de douceur habituel si je voulais lui prêter ma voiture le soir, pour aller au spectacle; j'y consentis, et mon cocher alla la prendre chez elle. Le lendemain matin je demandai mes chevaux pour onze heures; mais à onze heures, cocher, voiture, rien n'était rentré.
Je dépêche aussitôt quelqu'un chez madame de S***; madame de S*** n'était point de retour ; elle avait passé la nuit à l'hôtel des Finances !
Jugez de ma colère, quand je l'appris quelques jours après par mon cocher, auquel un bon pourboire ne ferma pas la bouche, et qui conta le fait à plusieurs personnes de la maison.
En pensant que si les gens de l'hôtel des finances, ou d'autres, avaient demandé à cet homme le nom de ses maîtres, cet homme avait dû répondre naturellement qu'il appartenait à madame Lebrun, j'étais tout-à-fait hors de moi.
Il est inutile d'ajouter que je n'ai jamais revu madame de S***, qui, m'a-t-on dit, vit à Toulouse, et s'est jetée dans la plus austère dévotion. Que Dieu lui pardonne !
A-t-elle voulu sauver sa réputation aux dépens de la mienne ? Me haïssait-elle ? Je ne sais ; mais elle m'a fait bien du mal ; car les longs détails dans lesquels je viens d'entrer, chère amie, vous prouvent assez combien j'ai souffert d'une calomnie qui s'appliquait si mal et à mon caractère et à la conduite de toute une vie, que j'ose dire avoir été honorable.
"

_________________
« elle dominait de la tête toutes les dames de sa cour, comme un grand chêne, dans une forêt, s'élève au-dessus des arbres qui l'environnent. »
avatar
Comte d'Hézècques

Messages : 2468
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 37
Localisation : Pays-Bas autrichiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charles Alexandre de Calonne, ministre des Finances

Message par Mme de Sabran le Ven 10 Juil 2015, 00:37

;

... d'où ce beau portrait où Mme Le Brun coupe les jambes à Calonne ... pour qu'il se tienne tranquille insinuait-on fielleusement .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28492
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charles Alexandre de Calonne, ministre des Finances

Message par Roi-cavalerie le Mer 12 Aoû 2015, 17:10

Une bonne nouvelle, chers amis! Je viens d'apprendre par des voies officieuses qu'une étude sur la correspondance de Charles-Alexandre de Calonne devrait paraitre à l'automne sous la plume d'Emmanuel de Valicourt dont il me semble que la famille aurait un lien de parenté avec celle du ministre.

Décidémment, la rentrée s'annonce sous d'excellents auspices.

Bien à vous. Roi-cavalerie
avatar
Roi-cavalerie

Messages : 485
Date d'inscription : 20/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charles Alexandre de Calonne, ministre des Finances

Message par Mme de Sabran le Mer 12 Aoû 2015, 17:40

Quelle chance !!! :n,,;::::!!!:
Nous allons guetter cette publication !!!

Merci, cher Roi-cavalerie, pour nous livrer cette information en avant-première .  Very Happy
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28492
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charles Alexandre de Calonne, ministre des Finances

Message par Lucius le Mer 12 Aoû 2015, 20:10

Roi-cavalerie a écrit:Emmanuel de Valicourt dont il me semble que la famille aurait un lien de parenté avec celle du ministre.

La sœur de Calonne épousera une grande-grande-grande-tante de l'auteur.
avatar
Lucius

Messages : 6655
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charles Alexandre de Calonne, ministre des Finances

Message par Invité le Mer 12 Aoû 2015, 20:49

Lucius a écrit:
La sœur de Calonne épousera une grande-grande-grande-tante de l'auteur.

Un mariage pour tous au XVIIIème siècle? Shocked scratch :


Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Charles Alexandre de Calonne, ministre des Finances

Message par Lucius le Mer 12 Aoû 2015, 21:07

Oups !!! Un oncle bien sûr !
avatar
Lucius

Messages : 6655
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charles Alexandre de Calonne, ministre des Finances

Message par Mme de Sabran le Mer 12 Aoû 2015, 21:16

Majesté a écrit:
Lucius a écrit:
La sœur de Calonne épousera une grande-grande-grande-tante de l'auteur.

Un mariage pour tous au XVIIIème siècle? Shocked scratch :




;
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28492
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charles Alexandre de Calonne, ministre des Finances

Message par Invité le Mer 12 Aoû 2015, 22:09

J'adore !!! :\\\\\\\\:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Charles Alexandre de Calonne, ministre des Finances

Message par Mme de Sabran le Dim 31 Jan 2016, 16:40

.

Juin 1787

On raconte une anecdote assez plaisante de M. de Calonne.  :
Dans le temps même que son esprit étoit occupé des projets les plus importants, du bien de l'État sans doute, mais particulièrement de sa propre
conservation, tous les soirs il se livroit à la gaieté dans des soupers fins et de joyeuses orgies. Une nuit, ne pouvant dormir, il sonne ; son valet de
chambre accourt,  "Que l'on fasse descendre Rose!" — «Mais, monseigneur, vous m'avez ordonné de vous éveiller à quatre heures du matin pour votre discours à l'assemblée des notables !... » —  Je me f. .. des notables! qu'on fasse venir Rose!... »
Rose est une jolie petite personne que le valet de chambre avoit donnée à son maître, en se réservant, comme de raison, le droit de jambage. Rose arrive,
et ne se retire qu'au lever du soleil. « Par quel caprice, lui demande le valet, notre maître vous a-t-il fait descendre aujourd'hui ? Il avoit un discours si important à corriger. » — « Ah! dit la maligne Rose, je ne m'étonne donc plus qu'il ait passé la nuit à faire des ratures. »


( La Correspondance Secrète )

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28492
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charles Alexandre de Calonne, ministre des Finances

Message par Mme de Sabran le Lun 01 Fév 2016, 09:13

...    encore une ( :  ) , mais cette fois du ;;; 





_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28492
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charles Alexandre de Calonne, ministre des Finances

Message par Mme de Sabran le Mer 01 Juin 2016, 15:46

Madame de Chabannes a fait demander au Roi la permission d'aller voir M. de Calonne.
"  Qu'elle aille se faire f...,- répondit le monarque. — .Je vais donc, répliqua M. de Breteuil, dire à madame de Chabannes que Votre .Majesté lui accorde sa demande."


Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing

( la Correspondance secrète )

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28492
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charles Alexandre de Calonne, ministre des Finances

Message par Invité le Sam 18 Juin 2016, 12:23

Alexandre de Calonne que le peuple surnommait "l'enchanteur":


Calonne par Élisabeth Vigée Le Brun, Royal Collection, Londres.



Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Charles Alexandre de Calonne, ministre des Finances

Message par Mme de Sabran le Ven 02 Sep 2016, 11:23

;
Lettre du chevalier de l'Isle, le 2 décembre 1783 au comte de Riecour :

« M. de Calonne fait jusqu’ici des merveilles, il trouve de l’argent, il en donne, il en assure ; il parle bien au conseil, bien à ses audiences, bien dans son cabinet. Je le crois depuis longtemps homme d’état, et je me le persuade plus que jamais. Il ne remplacera point les trois commis renvoyés, pouvant, dit-il, se passer de personnages aussi chers, car chacun d’eux avait 64 000 francs d’appointements… »

:

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28492
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charles Alexandre de Calonne, ministre des Finances

Message par Mme de Sabran le Ven 02 Sep 2016, 18:10

Il fallait un homme d’état, on prenait un homme du monde, causeur séduisant, dialecticien spécieux, incapable de travail soutenu, ignorant et les chiffres et le crédit qui est l’alchimie de la richesse. Ce trait suffirait à le peindre : pendant l’assemblée des notables, il devait remettre à jour fixe certain mémoire très important et avait négligé de s’en occuper : afin de présenter une excuse, il fit mettre le feu au contrôle général de Versailles. N’est-ce pas un procédé digne du sauvage qui abat le palmier pour obtenir le fruit ?

Victor Du Bled

Un Client de l’Ancien Régime
Revue des Deux Mondes
, 3e période, tome 101, 1890 (pp. 351-386)

Qu'est ce que c'est que cette histoire rocambolesque ?!! boudoi16

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28492
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charles Alexandre de Calonne, ministre des Finances

Message par Mme de Sabran le Dim 23 Avr 2017, 15:10

Le 7 mars 1791 .

J'ai eu aujourd'hui une longue conversation avec M. de Calonne. Nous étions tête-à-tete au coin de mon feu et, après nous être concertés sur les réponses à faire aux lettres que Mgr nous avait permis d'ouvrir, M. de Calonne a de nouveau cherché à me convaincre sur le dégoût qu'il aurait si les circonstances le reportaient au ministère. Il m'a dit ce qu'il a voulu, j'ai cru ce que j'ai voulu, mais cela nous a conduits à un retour vers les époques de son administration. Et je lui ai demandé comment il avait pu risquer, pour lui et pour le royaume, la convocation des Notables, dans la disposition où les esprits étaient déjà. Il m'a avoué qu'il avait trop compté sur l'ascendant qu'il avait sur le roi et que, la mort de M. de Vergennes l'ayant privé d'un grand soutien, il n'avait pas assez éclairé les manoeuvres de ses ennemis.
Ce qui j'ignorais, et ce qu'il m'a dit avec toutes les caractères de la vérité, c'est que la reine, dans le secret des plans de M. de Calonne, l'avait d'abord favorisé de bonne foi pendant plusieurs mois, parce qu'elle lui savait gré de l'influence qu'il lui avait donnée auprès du roi ( influence qui, dans ces temps, avait été fort diminuée ).
Ce ne fut qu'au moment où l'Assemblée des Notables fut décidée et publiquement convoquée que la reine, trompée par les inquiétudes que lui donnèrent l'archevêque de Toulouse Brienne, l'abbé de Vermond et le garde des sceaux Miromesnil, trompa à son tour le roi en lui persuadant que la banqueroute allait se faire, tandis qu'après la démission de M. de Calonne il prouva que, tous les paiements étaient au courant, il restait 23 millions et même près de 24 au Trésor royal. M. de la Borde se prêta à l'indigne intrigue de son ami l'abbé de Vermond en donnant un faux état du Trésor royal et un aperçu effrayant, auquel le roi fut pris. Certainement M. de Calonne fut de son côté trop confiant, mais, en écoutant tout ce qu'il établit solidement, il est permis de croire que, si Sa Majesté eût continué à soutenir son ministre, cet homme aussi habile qu'entreprenant eût tiré son maître d'embarras, et donné un tel jeu à l'autorité royale que tout ce qu'elle a éprouvé depuis n'eût certainement pas eu lieu .

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28492
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charles Alexandre de Calonne, ministre des Finances

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum