Catherine II achète la bibliothèque de Voltaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Catherine II achète la bibliothèque de Voltaire

Message par Mme de Sabran le Ven 26 Sep 2014, 10:19



Les Mémoires Secrets s'emparent de la nouvelle !








La bibliothèque de Voltaire a été acquise par l’impératrice Catherine II peu de temps après la mort du philosophe français survenue le 30 Mai 1778. Dès qu’elle eut reçu de son agent littéraire et politique M. Grimm la confirmation de cette triste nouvelle, Catherine II lui écrivit (le 21 Juin 1778) : « Quand je viendrai en ville cet automne, je rassemblerai les lettres que ce grand homme m’a écrites, et je vous les enverrai. J’en ai un grand nombre, mais s’il est possible, faites l’achat de sa bibliothèque et de tout ce qui reste de ses papiers, inclusivement mes lettres. Pour moi, volontiers, je paierai largement ses héritiers, qui, je pense, ne connaissent le prix de rien de tout cela… Je ferai un salon où ses livres trouveront leur place… »





M. Grimm ne tarda pas à bien présenter les intentions de l’impératrice dans de nombreux périodiques publiés en Europe Occidentale où l’on put déjà lire non seulement l’achat des livres et des lettres du célèbre français, mais aussi l’érection en son honneur du monument, du « mausolée », du « musée » ou « du temple mémorial » à St-Pétersbourg.


.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26314
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catherine II achète la bibliothèque de Voltaire

Message par Mme de Sabran le Sam 27 Sep 2014, 15:39




.

Même dans leurs plus beaux songes les européens éclairés de ce siècle n’auraient pas pu supposer ce vrai plan de Catherine II : construire dans le parc de sa résidence de Tsarskoië-Sélo une copie du château de Ferney, où Voltaire vécut les 20 dernières années de sa vie.






C’est dans un tel décor précieux, que l’impératrice voulait installer ce vrai trésor − la bibliothèque de Voltaire. « Faites-moi avoir la façade du château de Ferney et, s’il est possible, le plan intérieur de la distribution des appartements − écrivit-elle dans une des lettres suivantes à M. Grimm − car le parc de Tsarskoië-Sélo n’existera pas, ou bien le château de Ferney viendra y prendre place. Il faut encore que je sache quels appartements du château sont vers le nord, et quels vers midi, levant et couchant ; il est encore essentiel de savoir si l’on voit le lac de Genève des fenêtres du château et de quel côté ; il en est de même du mont Jura ».

 Sur l’ordre de Catherine II, en 1779, ont été relevés les plans du château de Ferney et de ses parcs, ainsi qu’un modèle détaillé de tout le bâtiment. Le secrétaire de Voltaire J.-L. Wagnière a été chargé de transporter à St-Pétersbourg les échantillons des tentures murales et des tissus recouvrant les meubles. Le « Ferney russe » à Tsarskoië-Sélo devait, dans l’esprit de l’impératrice, symboliser à jamais la honte de la France, qui n’avait pas rendu les derniers hommages à Voltaire.


Maquette du château de Voltaire à Ferney .









Cependant le projet de construction de la copie du château de Ferney en Russie n’a pas été réalisé, probablement pour des raisons financières mais aussi politiques : la révolte de Pugatchev a épuisé les réserves d’état. Au début des années 1780 on a assisté au rapprochement évident de la Russie avec la France de Louis XVI et avec l’Autriche en vue de nouvelles répartitions territoriales du monde. De plus la correspondance de Voltaire avec l’impératrice russe, si recherchée par elle, a été récupérée à Ferney par le libraire Charles-Joseph Panckoucke.

Bibliotheque-Voltaire-1-copie-1.jpg

monsieurdevoltaire.com

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26314
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catherine II achète la bibliothèque de Voltaire

Message par Mme de Sabran le Sam 27 Sep 2014, 15:56



En tout état de cause, de tous les projets échafaudés pour perpétuer la mémoire de Voltaire, le seul qui fut réalisé jusqu'au bout fut l'acquisition de sa bibliothèque. A l'issue de brefs pourparlers avec Mme Denis, la nièce de Voltaire, Grimm et Ivan Chouvalov purent apporter la dernière main à la transaction : la légataire officielle de Voltaire faisait présent des collections de son illustre oncle à l'impératrice de Russie et recevait d'elle en retour la somme de trente mille roubles (soit cent trente-cinq mille trois cent quatre-vingt-dix-huit livres, quatre sols, six deniers), un brevet honorifique revêtu de sa signature, un coffret orné de son portrait, des diamants et des fourrures. La bibliothèque et les manuscrits de Voltaire ne tardèrent pas à être emballés dans douze caisses imposantes qui furent transférées au château des Délices, près de Genève, propriété de François Tronchin, vieil ami de Voltaire, où elles restèrent jusqu'au mois d'avril 1779, l'ouverture de la navigation dans la Baltique rendant alors possible leur transport jusqu'à Saint-Pétersbourg. La bibliothèque gagna Francfort-sur-le-Main le 16 mai, puis Lübeck où elle fut embarquée à bord d'un navire expressément affrété à cette fin. Ce n'est qu'au début du mois d'août 1779 que les livres et les manuscrits de Voltaire arrivèrent dans la capitale de l'empire de Russie, convoyés par Wagniere, secrétaire et bibliothécaire du philosophe, qui les installa lui-même au Palais d'Hiver et, l'année suivante, remit les clés des armoires à Alexandre Loujkov, bibliothécaire privé de l'impératrice.





La bibliothèque de Voltaire devint partie intégrante de la bibliothèque personnelle de Catherine II qui devait bientôt s'enrichir de celle de Denis Diderot et de plusieurs collections particulières remarquables. Outre que l'impératrice elle-même y avait fréquemment recours, elle constituait une des curiosités de Saint-Pétersbourg que l'on ne manquait pas de faire visiter aux voyageurs et diplomates étrangers. Dans sa Description [...] de la ville capitale de Saint-Pétersbourg (1794), Johann-Gottlieb Georgi la présente en ces termes : "A l'étage supérieur de l'Ermitage se trouve la bibliothèque de M. de Voltaire acquise en 1779 par l'impératrice auprès de sa légataire ; elle occupe une salle au centre de laquelle se trouvent plusieurs armoires que recouvre un grand plateau rectangulaire. Sur celui-ci se trouvent un buste en bronze de Voltaire et une grande maquette de château de Ferney et de ses jardins. Ces collections se composent pour l'essentiel d'ouvrages historiques auxquels s'ajoutent des volumes de philosophie et de belles-lettres, de même que de théologie, ceux-ci toutefois en plus petit nombre. La majeure partie d'entre eux est en français, moins en anglais et en italien, et moins encore dans les autres langues. Le nombre des volumes s'élève à 6.760, la plupart dans des reliures françaises de qualité."

Les changements politiques survenus sous les règnes de Paul Ier et d'Alexandre Ier n'eurent guère d'incidence sur le statut de la bibliothèque de Voltaire dont l'unité fut préservée alors même qu'elle fut transférée sous la galerie des Loges de Raphaël. Au temps de Nicolas Ier, qui voyait surtout en Voltaire le précurseur de la libre-pensée du XVIIIe siècle, et donc de la Révolution française et du mouvement décembriste, la bibliothèque fut fermée aux visiteurs, à la seule exception d'Alexandre Pouchkine qui avait obtenu de l'empereur l'autorisation d'étudier les livres et manuscrits de Voltaire, essentiellement pour ce qui se rapportait à l'histoire de la Russie...

Nikolaï Alexandrovitch Kopanev,
Conservateur de la Bibliothèque de Voltaire,
Chef du Département des livres rares
de la Bibliothèque nationale de Russie

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26314
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catherine II achète la bibliothèque de Voltaire

Message par Reinette le Sam 27 Sep 2014, 18:36

C'est à mon avis une terrible perte non seulement pour la littérature française dans son ensemble mais aussi pour notre patrimoine national : car non seulement des originaux de Voltaire sont partis à tout jamais mais également des éditions rares comme l'Encyclopédie commentée de sa main...
Je pense à l'oeuvre d'Emilie du Châtelet par exemple, mais aussi combien d'autres ! Les livres de Rousseau annotés par Voltaire ne doivent pas manquer de sel !

Quel dommage !
avatar
Reinette

Messages : 8021
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 37
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catherine II achète la bibliothèque de Voltaire

Message par Reinette le Sam 27 Sep 2014, 18:37

Voyons le bon côté des choses : au moins avec cet achat, Catherine II en a fait un ensemble à jamais protégé qui aurait pu être dispersé s'il était resté en France.
avatar
Reinette

Messages : 8021
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 37
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catherine II achète la bibliothèque de Voltaire

Message par Mme de Sabran le Sam 27 Sep 2014, 18:43



Elle a eu ce mérite, c'est vrai ! Very Happy
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26314
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catherine II achète la bibliothèque de Voltaire

Message par Teresa-Cabarrus le Sam 27 Sep 2014, 22:13

Merci chère Eleonore pour ces précieux renseignements, alors la bibliothèque de Voltaire, tu dis, a été transféré à la galerie de Loges de Raphael, mais est-ce que cette galerie est aussi à l'Ermitage ? Smileàè-è\':
avatar
Teresa-Cabarrus

Messages : 123
Date d'inscription : 18/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catherine II achète la bibliothèque de Voltaire

Message par Mme de Sabran le Sam 27 Sep 2014, 22:36




Si je me souviens bien, la bibliothèque est située en face de l'Ermitage, il n'y a que la perspective Nevski à traverser . study

La Bibliothèque nationale de Russie (en russe : Российская национальная библиотека), située à Saint-Pétersbourg, est l’une des plus grandes bibliothèques publiques du monde. Elle est l'une des composantes du réseau de bibliothèques nationales de Russie chargée du dépôt légal, et ne doit pas être confondue avec la Bibliothèque d'État de Russie, située à Moscou, car les deux sites, bien que faisant partie du même réseau ont un statut distinct.

Elle comprend une collection unique et universelle de documents en langue russe et étrangère.

Elle est issue de la Bibliothèque publique impériale, fondée en 1795 par Catherine II de Russie et a été inaugurée en janvier 1814. Sa longue façade à colonnade ionique se trouve à l'angle de la perspective Nevski et de la rue Sadovaïa (rue des Jardins).




Denis Diderot arriva à Saint-Pétersbourg à l'automne 1773 et en repartit au printemps 1774. Il a consacré à la Russie un certain nombre de textes écrits après ce voyage. Diderot a ensuite vendu sa bibliothèque à la Grande Catherine.

Ces livres de Diderot et de Voltaire sont complétés par 420 000 livres de la Bibliothèque Załuski, prise par la Russie, pour former la Bibliothèque publique impériale (en russe : Императорская Публичная библиотека) en 1795.


Aujourd'hui :

avatar
Mme de Sabran

Messages : 26314
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catherine II achète la bibliothèque de Voltaire

Message par Teresa-Cabarrus le Sam 27 Sep 2014, 23:36

Encore merci pour ces détails, chère Eleonore  
avatar
Teresa-Cabarrus

Messages : 123
Date d'inscription : 18/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catherine II achète la bibliothèque de Voltaire

Message par La nuit, la neige le Dim 28 Sep 2014, 09:53

Merci ! Very Happy
Je ne me souvenais pas que l’impératrice avait imaginé reconstruire à l’identique le château de Ferney.

Pour ce qui concerne la bibliothèque de Diderot, elle la lui achète de son vivant : lui laissant la liberté d’en profiter et de l’augmenter à sa guise.
Une sorte de « mécénat » en somme.

Diderot était aussi l’un de ses courtiers en oeuvres d’art : il a organisé l’achat de dizaines d’oeuvres majeures qui ornent aujourd’hui les musées russes, et notamment celles de la fameuse collection Crozat.
avatar
La nuit, la neige

Messages : 8757
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catherine II achète la bibliothèque de Voltaire

Message par Mme de Sabran le Dim 28 Sep 2014, 11:20

La nuit, la neige a écrit:Merci ! Very Happy
Je ne me souvenais pas que l’impératrice avait imaginé reconstruire à l’identique le château de Ferney.

Hein, crois-tu que c'est fou ! Very Happy
J'ignorais cela complètement . Les Mémoires Secrets m'en faisaient le scoop .


La nuit, la neige a écrit:

Pour ce qui concerne la bibliothèque de Diderot, elle la lui achète de son vivant : lui laissant la liberté d’en profiter et de l’augmenter à sa guise.
Une sorte de « mécénat » en somme.

Voilà !
... une tête, cette Catherine ! Very Happy

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26314
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catherine II achète la bibliothèque de Voltaire

Message par Reinette le Dim 28 Sep 2014, 17:54

Voltaire et Diderot ! Jolis coups !
avatar
Reinette

Messages : 8021
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 37
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catherine II achète la bibliothèque de Voltaire

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum