Thé à l'arsenic chez la comtesse de la Motte, à Paris !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Thé à l'arsenic chez la comtesse de la Motte, à Paris !

Message par Mme de Sabran le Lun 06 Oct 2014, 13:58




...   non, non ! Nikko nous rassure : Le thé était à la menthe  .  :n,,;::::!!!:


Mme de Sabran a écrit:
outremanche a écrit:

J'ai également l'idée qu'ils habitaient tous (Calonne et les La Motte) pas loin de chez moi à Londres. Je pourrais y aller prendre les photos un jour.

Très bonne idée ! :n,,;::::!!!:   Tu crois que ce sont toujours les bâtiments d'époque ?
Et puis tiens ! à propos d'idée, tu m'en donnes une !!! :

.

Voilà !!!  Very Happy
Tu m'as rappelé que notre amie Nikko, marquise de Chissay devant l'Eternel, nous avait ouvert ce sujet, à la Conciergerie .
Je saute le bouturer, à ma pendable habitude ... : : :


Nikko de Chissay a écrit :


Cher(e)s Ami(e)s

Aujourd'hui, j'ai eu le plaisir de découvrir au 10 (entrée au 12) de la rue St Gilles (75003) l'escalier emprunté par les protagonistes de l'affaire du Collier.
Et de pénétrer dans l'appartement de la comtesse, occupé par un couple originaire d'Algérie, qui nous a offert un merveilleux thé à la menthe et connaissant quelque peu cette histoire, voulait en savoir plus.







Cordialement


Majesté :

Merci, chère Marquise , pour cette mission d'ambassade dont vous vous êtes chargée pour nous tous !
Cet appartement est-il vaste?
Conserve-t-il de nombreux vestiges de son état XVIIIème?

Bien à vous.


Nikko de Chissay :

Cher(e)s Ami(e)s

Ce grand ensemble de bâtiments s'appelle aussi "la cour de Venise" car lorsque l'on y entre , sur la gauche se trouvait l'hôtel de l'ambassade de Venise.

Mis-à-part l'escalier, plus rien ne subsiste du décor XVIIIème !

C'est un cabinet d'architecte sis en ces murs, qui leur a appris l'histoire de cet appartement composé de trois "petites" pièces qui devaient former deux antichambres et la chambre.

Mis-à-part une cloison déplacée pour créer une petite entrée et agrandir ce qui est salon/salle à manger, c'est un appartement à la superficie modeste, je dirai un petit 2 pièces.

Malheureusement, ils n'ont point trouvé quelques éléments du collier ! Very Happy

Cette personne, nous a invités à revenir lui rendre visite  cheers

De plus, dans quelques jours, l'association des locataires va fêter ses 10 ans d'existence et nous sommes conviés à venir y faire un petit exposé sur l'Affaire.

Cordialement


Kiki :

Ah ! voilà . C'est donc un architecte, qui en connaissait l'histoire !!!! Quelle chance ! Il est l'aède des lieux.  :n,,;::::!!!:
Ce sera très amusant pour vous de faire votre petit exposé. Peut-être les fantômes du couple la Motte seront-ils sagement assis à vous écouter parmi votre public : " Jeanneton, écoute. C'est de nous qu'on parle ! "

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26111
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thé à l'arsenic chez la comtesse de la Motte, à Paris !

Message par Mme de Sabran le Lun 06 Oct 2014, 14:00




Majesté :

Je suis époustouflé de ce qui vient de m'arriver...dans une librairie de Lille, j'ai rencontré mon institutrice de CM1 avec qui j'ai parlé Histoire...et donc de Marie-Antoinette ...Et elle me rapporte avoir emprunté l'escalier où a été jouée l'affaire du Collier...C'est dingue qu'elle me fasse part de cela alors que la Marquise de Chissay nous a fait son rapport documenté tout récemment Very Happy Wink

Sachant qu'elle se bornait à l'imagerie populaire, elle m'a évoquée la Reine légère et dépensière...
Et le Roi serrurier qui se préoccupait davantage des affaires de son atelier qu'à celles de son trône...
Autant vous dire que j'ai défendu nos souverains

Bien à vous.


Baron de Batz :


Samedi je suis allé faire un petit tour au Marais, armé du livre "L'affaire du collier" de Funck Brentano.
Mon objectif: de trouver les maisons de la Comtesse la Motte et de Cagliostro.

Arrivant au N° 10 rue Saint Gilles, je suis presque certain que cette maison de trois étages fut celle décrite dans le livre comme étant l'ancienne demeure de la Comtesse. J'ai patienté pour pouvoir passer dans la grande Cour ouverte, à gauche derrière la maison. Cette Cour s'appelle toujours la Cour de Venise, comme au temps de l'édition du livre,en 1901. Sur la droite en bas de l'immeuble il y avait à nouveau une porte à digicode, mais derrière cette porte se trouvait un vieil escalier en pierres, orné d'une rampe à fer forgé, qui correspondait à la description dans le livre. Je suis persuadé que je me trouvais devant l'escalier que la Comtesse a du emprunter si souvent de son pas rapide et nerveux. Very Happy

Les habitants de cet immeuble ne savent sans doute pas quels événements se tramaient derrière les fenêtres de leurs appartements, quand la Comtesse, son mari et Rétaux de Villette dépeçaient vulgairement le fameux collier à l'aide d'un couteau!!


Kiki :

Tu n'as pas pris de photos Baron ?



Baron de Batz :


Non j'oublie chaque fois!!! Hop!

Quant à la maison de Cagliostro, 1 rue Saint Claude, la forte pluie ne m'a pas permis d'aller voir, mais là je dispose de photos prises en 1901 de la maison et de son escalier d'entrée! Alors on verra!
Je prendrai mon appareil la prochaine fois pour la maison rue Saint Claude!!!


Monsieur de Talaru
, François pour les intimes :

Ce Boudoir est vraiment extraordinaire. On demande et illico presto la réponse survient par l'un d'entre nous. Génial. cheers
Le Baron et moi allons faire une petite visite dans ces lieux la semaine prochaine. Aura-t-on droit au thé à la menthe là est une autre paire de manche ?


Majesté :

A la menthe , je ne sais...peut-être plutôt à l'arsenic, non? :

Bien à vous.

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26111
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thé à l'arsenic chez la comtesse de la Motte, à Paris !

Message par Mme de Sabran le Lun 06 Oct 2014, 14:02




Baron de Batz :

Je vois que vous nous avez devancés, Mme de Chissay! Very Happy

Ils étaient à quel étage?
Comment avez-vous fait pour rentrer et sonner?

Kiki :

Nikko a secoué et fait tinter ses diams !!! Wink ....... la porte s'est entrebaillée ......


Marquise de Chissay :


Zut vous avez trouvé mon secret !

Cher baron
Nous sommes entrés alors qu'une personne sortait, et si mes souvenirs sont exacts : deuxième étage porte à gauche

Cordialement


Cosmo :


Et, pour revenir à notre affaire, un bon mot du marquis de Bièvre !
Il dit à qui voulait l'entendre que tout au long de cet imbroglio, le cardinal n'avait pas été franc du collier .

Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing

Son Eminence partit mener à l'abbaye de Marmoutier un très joyeux exil dans les bras d'une jeune anglaise qui recevait les espions de Pitt .

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26111
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thé à l'arsenic chez la comtesse de la Motte, à Paris !

Message par Mme de Sabran le Lun 06 Oct 2014, 14:03




La nuit, la neige :

Comme convenu, quelques photos de notre petite visite chez la comtesse.
Entendez plutôt, un pèlerinage pour le baron... :

La façade de l’immeuble, côté rue.
Ai pas pensé à prendre une photo ( tongue ) , du coup, en voici une shootée sur un bouquin... Laughing





Une fois passé le porche de la rue, l’entrée de l’immeuble est ici :





Bloqués devant la porte vitrée de l’escalier (bien mieux pris en photo par Nikko, en début de sujet), nous ne sommes pas rentrés dans l’immeuble.
Petit jeu : la ferronnerie de la rampe vous inspire quoi ?
Que voyez-vous comme motifs ?





A l’arrière, la Cour de Venise, évoquée par vous chère Nikko.
Mais contrairement à ce que vous dîtes, mon petit guide précise :

Aux N°8-16 s’étendait un immense domaine, l’hôtel de Venise ; on ignore pourquoi il prit cette appellation, s’il fut la résidence des ambassadeurs de Venise ou une auberge.
Gilles Le Redde (mort en 1624), maître des oeuvres du bâtiment du roi, posséda au XVIIème siècle cet hôtel dont l’entrée se trouvait au n°12 (par où nous sommes entrés). En 1661, ses héritiers vendirent le jardin à Claude de Guéguenaud.
Puis une suite de propriétaires...
En 1804, deux entrepreneurs l’abattirent pour ériger des bâtiments de rapport à destination artisanale et industrielle, bordant une cour.

Voici donc les photos de cette cour aujourd’hui (endroit bien sympathique pour y vivre !! ) :










J'ai écrit :


Merci, cher la nuit, la neige, pour ce petit reportage bien documenté !!! Very Happy
C'est vrai que cette cour semble agréable ! :n,,;::::!!!:

Mais quant à ta devinette ... Que voyons-nous, voyons voir ? scratch
Bien sûr, je cherche ce qui pourrait me faire penser à certain collier , mais rien !
Les spirales et pointes me rappellent très vaguement les Shadocks .... boudoi26

Je vois, peut-être, des fleurs de lys très stylisées, deux petits spermatozoïdes centraux ....... Wink
J'attends de lire avec curiosité ce que les autres verront dans ces motifs pour donner ma langue au chat


Majesté :


Ben...des fleurs de lys, pardi...pour la Lamotte fille de Valois... Very Happy

Bien à vous.

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26111
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thé à l'arsenic chez la comtesse de la Motte, à Paris !

Message par Mme de Sabran le Lun 06 Oct 2014, 14:05




Marie-Antoinette :


Bonsoir - n'oubliez pas que MADAME DE LA MOTTE avait aussi un domicile rue de la VERRERIE dans un immeuble sis en face de la rue des JUGES CONSULS - j'ai un état sa démolition et l'escalier en bois carré de forme très originale a été récupéré par un architecte !!!!! où se trouve-t-il depuis ces années - à la place il y a une immeuble moderne avec un petit supermarché !!!!!!!!

La tradition ....elle demeurait, cachée, dans ce petit appartement lorsqu'elle disait qu'elle se rendait à VERSAILLES auprès de la Reine !!!!!!!!
Il faut relire les textes afin de connaitre la date de la location de rue ST GILLES !!!!'au début de l'affaire elle était "à sec" !!!!!!!!

Amicalement
MARIE ANTOINETTE Smileàè-è\': Smileàè-è\': Smileàè-è\':


Kiki :

Merci pour ce reportage. La cour de Venise doit être un charmant endroit où vivre. Very Happy

Pour la devinette, je vois également des fleurs de lys stylisées et des spermatozoïdes (quelle association qui risquerait de choquer nos lecteurs royalistes ! ) . Mais comme la nuit la neige y voit quelque chose de drôle, je penche pour ces derniers.

Merci pour le photo reportage. Pour la rampe d'escalier, cela me fait penser à un symbole phallique. 40544810


J'ai écrit :

Nous sommes décidément tous d'humeur folâtre !!! :n,,;::::!!!:


La nuit, la neige :

Tout le monde a bon !! cheers
Les phallus et les fleurs de lys (que perso, j'ai eu un mal fou à voir . ) boudoi29 Laughing


Marie-Antoinette
:

Bonsoir - n'oubliez pas que MADAME DE LA MOTTE avait aussi un domicile rue de la VERRERIE dans un immeuble sis en face de la rue des JUGES CONSULS - j'ai un état sa démolition et l'escalier en bois carré de forme très originale a été récupéré par un architecte !!!!! où se trouve-t-il depuis ces années - à la place il y a une immeuble moderne avec un petit supermarché !!!!!!!!
La tradition ....elle demeurait, cachée, dans ce petit appartement lorsqu'elle disait qu'elle se rendait à VERSAILLES auprès de la Reine !!!!!!!!
Il faut relire les textes afin de connaitre la date de la location de rue ST GILLES !!!!'au début de l'affaire elle était "à sec" !!!!!!!!

En effet, La Motte et elle prenne pension dans une petite auberge La Ville de Reims, rue de la Verrerie.
C'est Beugnot, dans ses Mémoires, qui le raconte et notamment en évoquant les prêts de quelques dizaines de louis qu'il fait au couple.
Il raconte qu'elle commencera alors à fréquenter le grand monde, à courtiser (pour être soft) et du coup, que tout s'arrange au mieux !
Le couple affiche des signes extérieurs de richesse et la comtesse lui glisse qu'elle a de grandes espérances plus hautes qu'avec le maréchal de Richelieu et Rohan qu'elle fréquente déjà.
En 1785, Beugnot évoque alors le logement de la rue Saint Gilles : avec loge de portier, four à pain, remise, grande et petite écurie, trois étages, dont les hautes fenêtres sont ornées de balustrades en fer à fleurs et à dessins.

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26111
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thé à l'arsenic chez la comtesse de la Motte, à Paris !

Message par Mme de Sabran le Lun 06 Oct 2014, 14:06




Monsieur de Coco :


Par cette magnifique journée, je suis allé à Paris . :n,,;::::!!!:







La nuit, la neige :


Monsieur de Coco, j'ai déplacé vos photos ici. Wink
Merci pour ce post, nous y étions hier soir avec les amis, mais je n'ai pas pris de photo, car il faisait déjà nuit.
Nous furetions dans la cour de cet hôtel particulier à la recherche de signes maçonniques ou magiques...

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26111
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thé à l'arsenic chez la comtesse de la Motte, à Paris !

Message par La nuit, la neige le Lun 06 Oct 2014, 14:36

Merci, pour ce petit bouturage qui me rappelle de bons souvenirs... Very Happy
avatar
La nuit, la neige

Messages : 8740
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thé à l'arsenic chez la comtesse de la Motte, à Paris !

Message par Lucius le Mer 08 Oct 2014, 14:59

Dans le même genre de lieux peu illustres, je loge actuellement dans des bâtiments qui furent la maison de repos où Sade trouva refuge pendant la Terreur. silent
Je ne me suis pas encore remis de cette découverte.
avatar
Lucius

Messages : 5854
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thé à l'arsenic chez la comtesse de la Motte, à Paris !

Message par Majesté le Mer 08 Oct 2014, 15:15

Sont-ce les lieux qui sont reconstitués dans le film de Benoît Jacquot, Sade?

Bien à vous.

_________________
"Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié."
Mademoiselle Bertin
avatar
Majesté

Messages : 11621
Date d'inscription : 20/12/2013
Age : 40
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thé à l'arsenic chez la comtesse de la Motte, à Paris !

Message par Mme de Sabran le Mer 08 Oct 2014, 15:18

Lucius a écrit:Dans le même genre de lieux peu illustres, je loge actuellement dans des bâtiments qui furent la maison de repos où Sade trouva refuge pendant la Terreur. silent
Je ne me suis pas encore remis de cette découverte

En effet, tu parles d'un traumatisme  !!!  ... What a Face
Va savoir de quelles abominations il s'est rendu coupable sous ton toit ! boudoi26

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26111
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thé à l'arsenic chez la comtesse de la Motte, à Paris !

Message par Lucius le Mer 08 Oct 2014, 15:29

Dieu merci il ne mettait pas en pratique ses horreurs ! D'autant qu'il devait rester bien tranquille à ce moment.

Et dire qu'à 50 mètres il y avait une autre maison où se réfugiaient de grands personnages (la sœur de Choiseul ...) et qu'il n'en reste rien !
avatar
Lucius

Messages : 5854
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thé à l'arsenic chez la comtesse de la Motte, à Paris !

Message par Mme de Sabran le Mer 08 Oct 2014, 15:37

Lucius a écrit:Dieu merci il ne mettait pas en pratique ses horreurs !

Boh, ça ! Hop! L'était pas clair tout de même, ce bonhomme ...
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26111
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thé à l'arsenic chez la comtesse de la Motte, à Paris !

Message par La nuit, la neige le Mer 08 Oct 2014, 16:01

Mme de Sabran a écrit:
Va savoir de quelles abominations il s'est rendu coupable sous ton toit !
Dans les mêmes pièces, peut-être ? Laughing
avatar
La nuit, la neige

Messages : 8740
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thé à l'arsenic chez la comtesse de la Motte, à Paris !

Message par Mme de Sabran le Mer 08 Oct 2014, 16:10



Arrête ! Tu terrorises mon petit Lulu ! : : :
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26111
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thé à l'arsenic chez la comtesse de la Motte, à Paris !

Message par La nuit, la neige le Mer 08 Oct 2014, 16:12

Lucius a écrit:Dieu merci il ne mettait pas en pratique ses horreurs !
Quelques-unes, tout de même... :!,,,!!!:


Nous avions déjà annoncé, me semble-t-il, l’exposition « Sade marquis de l’ombre, prince des lumières - L’éventail des libertinages du XVIème au XXème siècle » (Ce titre me rend dingue ! Prince des lumières...boudoi29 ) à l’Institut des Lettres et Manuscrits.

Voir ici : http://bibliobs.nouvelobs.com/actualites/20140926.OBS0436/sade-au-bout-du-rouleau.html

Idea Un autre expo se tient également à Orsay, sous le titre : « Sade. Attaquer le soleil ».  Cool
Je la présenterai dans la section des expositions en cours.
avatar
La nuit, la neige

Messages : 8740
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thé à l'arsenic chez la comtesse de la Motte, à Paris !

Message par Lucius le Mer 08 Oct 2014, 17:09

La nuit, la neige a écrit:
Lucius a écrit:Dieu merci il ne mettait pas en pratique ses horreurs !
Quelques-unes, tout de même... :!,,,!!!:
.

Oui en effet, mais en tout cas pas pendant la révolution, pas chez moi !!!!!!!!
avatar
Lucius

Messages : 5854
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thé à l'arsenic chez la comtesse de la Motte, à Paris !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum