Le comte de Mirabeau

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le comte de Mirabeau

Message par Mme de Sabran le Sam 14 Mar 2015, 19:19

;

C'était l'Ami des hommes, mais pas de son fils !  boudoi32


Victor Riqueti, marquis de Mirabeau

avatar
Mme de Sabran

Messages : 26317
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le comte de Mirabeau

Message par La nuit, la neige le Sam 14 Mar 2015, 20:56

Mme de Sabran a écrit:;
C'était l'Ami des hommes, mais pas de son fils !  boudoi32

C’est le moins que l’on puisse dire... :
Dès sa naissance, il l’a considéré comme un « monstre » !
Ce deuxième fils, qu’il rejettera immédiatement, était né peu après la mort violente de son frère ainé « chouchouté »  (empoisonné après avoir bu de l’encre au bureau de son père).

Une sorte de fascination / haine qui perce dans ces quelques extraits de lettres du marquis de Mirabeau qui décrit son fils alors adolescent :

Novembre 1761 : Un coeur haut sous la jaquette d’un bambin, un étrange instinct d’orgueil, noble pourtant, c’est un embryon de matamore ébouriffé qui veut avaler tout le monde avant d’avoir douze ans.

Un mois plus tard : Fantasque, fougueux, incommode, penchant vers le mal...type profondément uni de bassesse, platitude absolue, de la qualité de chenille raboteuse et crottée qu’on ne déchenille pas.

Janvier 1762 : C’est une intelligence, une mémoire, une capacité qui saisissent, ébahissent, épouvantent.

Mais un mois plus tard : Un rien. Enjolivé de fantaisie qui donnera de la poudre aux yeux aux caillettes, mais ne sera pas autre chose qu’un quart d’homme si, par aventure, il en reste quelque chose.

Ou encore le 18 mars 1762 : Il est des excréments dans toute race. (oups ! )

En 1763 encore : Je vais renoncer à ce que cet individu ait jamais le caractère de notre race. L’aîné de mes garçons vendra son nom, il pourrait fort bien s’appeler un enfant mal né ; il me paraît ne devoir être qu’un fol invinciblement maniaque. Je vois maintenant le naturel de la bête et je ne crois pas qu’on en fasse jamais rien.

Bref ! Vous avez compris...Et cela ne fera qu’empirer avec les années qui passent.

Mirabeau lui-même en tirera cette simple conclusion, quelques années plus tard, alors qu’il est incarcéré à Vincennes.
Il écrit à son père :
Mon père, je pourrais dire que dès mon enfance et mes premiers pas dans le monde, j’ai reçu peu de marques de votre bienveillance, que vous m’avez traité avec rigueur avant que je puisse avoir démérité de vous ; que vous avez dû voir de bonne heure cependant que cette méthode excitait ma fougue naturelle au lieu de la réprimer, que je n’étais pas fait pour être traité en esclave.
Je vis très tôt que j’aurais toujours tort, parce que je n’étais point aimé.


Cqfd... Wink
avatar
La nuit, la neige

Messages : 8757
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le comte de Mirabeau

Message par Mme de Sabran le Dim 15 Mar 2015, 09:15

La nuit, la neige a écrit:
Dès sa naissance, il l’a considéré comme un « monstre » !

... alors que c'était lui, le monstre .



Mon père, je pourrais dire que dès mon enfance et mes premiers pas dans le monde, j’ai reçu peu de marques de votre bienveillance, que vous m’avez traité avec rigueur avant que je puisse avoir démérité de vous ; que vous avez dû voir de bonne heure cependant que cette méthode excitait ma fougue naturelle au lieu de la réprimer, que je n’étais pas fait pour être traité en esclave.
Je vis très tôt que j’aurais toujours tort, parce que je n’étais point aimé.


.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26317
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le comte de Mirabeau

Message par La nuit, la neige le Dim 15 Mar 2015, 10:40

C'était une famille tout à fait...fascinante.
Tous timbrés, très agités ! Shocked :
avatar
La nuit, la neige

Messages : 8757
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le comte de Mirabeau

Message par Reinette le Dim 15 Mar 2015, 11:06

Cela me rappelle le prince de Ligne qui avait également des rapports plus que compliqués avec son père.
Mais c'est vrai que de là à comparer son fils à des excréments... boudoi29 Smileàè-è\':
avatar
Reinette

Messages : 8021
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 37
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le comte de Mirabeau

Message par Mme de Sabran le Dim 15 Mar 2015, 11:49

Reinette a écrit:Cela me rappelle le prince de Ligne qui avait également des rapports plus que compliqués avec son père.

Ligne, pauvre petit chéri-joli, s'étonne et souffre de n'être pas aimé de son père ! Il aurait pu écrire et signer les mots de Mirabeau ci-dessus .

Mais les relations entre les Ligne père et fils n'ont absolument rien à voir avec la haine jalouse viscérale et morbide du prétendu
Ami des hommes ( boudoi29 boudoi29 boudoi29  ) pour Honoré.
Ligne père se contente de toiser son fils et de l'ignorer, parfois l'écraser de son mépris . Mais de véritable haine, point.  

Il est vrai que Mirabeau, tout enfant, est déjà affreusement laid, mais on aurait dû ne l'en aimer que davantage justement ...

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26317
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le comte de Mirabeau

Message par Reinette le Dim 15 Mar 2015, 11:59

Comment être l'Ami des hommes quand on est si mauvais père ? Shocked
avatar
Reinette

Messages : 8021
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 37
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le comte de Mirabeau

Message par Mme de Sabran le Mar 01 Déc 2015, 09:39

Partie à la recherche du comte d'Antraigues sous les plumes d'Artois et Vaudreuil, je tombe sur ... Mirabeau !
On dira ce que l'on voudra de Vaudreuil, mais voilà quelqu'un qui avait du bon sens :

Vaudreuil à Artois, de Venise, le 9 octobre 1790:

Est-ce qu'on ne peut pas avoir Mirabeau ? Ce mot vous étonne; mais il est le seul grand scélérat de toute la bande, le seul qui ait une grande éloquence, un grand caractère, de grands moyens, et celui-là du moins n'est pas hypocrite; il n'a pas comme les Necker, les La Fayette, les Bailly, le masque trompeur de la vertu pour cacher ses vices . Il aime l'argent; qu'on lui en donne un peu, et qu'on lui en promette encore plus ! Il n'y a plus ( dit la brochure que je vous ai envoyée ) pour la Révolution que ceux qui craignent d'être pendus. C'est un grand mot, et très vrai, il faut en profiter. Certes si on ne tue pas un grand scélérat, il faut l'avoir en pareille circonstance. Il sert M. le duc d'Orléans qu'il méprise; il aimera mieux servir ceux qu'il estime. Mon coeur me dit bien, comme le vôtre vous le dit, qu'un tel homme ne peut être reçu en notre compagnie, et que d'ailleurs on ne peut s'y fier; mais il est de fait que c'est lui qui soutient tout, et que sa défection anéantirait la Révolution. Il peut tout jeter sur le compte de Necker et se tirer encore d'affaire; en sauvant l'Etat. Voilà l'essentiel. Je ne suis pas bien content de moi en prononçant telle chose, j'en conviens, et mon coeur se soulève et bondit, mais effacerai-je ces lignes ? Non. Effacez-les vous-même, si elles vous déplaisent trop .

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26317
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le comte de Mirabeau

Message par Mme de Sabran le Mer 09 Déc 2015, 19:51

Décidément, quoique personne ne lui donnerait le Bon Dieu sans confession , tout le monde reconnaît en Mirabeau le seul personnage d'envergure de son époque ! Very Happy

Mirabeau dans les Mémoires du marquis de Bouillé :



_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26317
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le comte de Mirabeau

Message par La nuit, la neige le Mer 09 Nov 2016, 22:56

Si le sujet vous intéresse... Wink

L'émission Au cœur de l'Histoire était, hier, consacrée pour partie à Mirabeau (première partie de l'émission)
Franck Ferrand recevait aux micros d'Europe 1, Bruno Fulligni, venu présenter son nouveau livre.


Honoré-Gabriel Riquetti, comte de Mirabeau
Par Tessier (1791)

Photo : Musée Carnavalet

Présentation de l'émission
Le « retournement de veste » a retenu l’attention de Bruno Fuligni. L’historien lui consacre un livre entier, l’occasion de passer en revue des cas célèbres mais aussi méconnus et étonnants.
L’un d’entre eux, l’un des grands hommes de la Révolution française, le comte de Mirabeau, est l’objet du récit de Franck Ferrand.
En fin d’émission, nous partons dans une ville fréquentée par Mirabeau, l’une des plus belles de France, Aix-en-Provence.



L'art de retourner sa veste
De l'inconstance en politique

De Bruno Fuligni
Editions Librairie Vuibert (Oct 16)



Présentation :
Étonnants parcours que ceux de ces félons, transfuges et autres indécis aux convictions réversibles qu’on a surnommés, au fil des époques, girouettes, moulins à vent, matois, caméléons, opportunistes, Saxons ou jaunes !

Parmi eux, des hommes d’État comme Mirabeau, Talleyrand, Gambetta, Edgar Faure, côtoient des figures aussi déroutantes que l’extravagant général Cluseret, passé de la Commune à l’extrême droite.
Par ambition, vénalité, goût du pouvoir – et parfois au nom de l’intérêt général –, ils ont traversé l’échiquier politique : si Victor Hugo ou Jules Verne allèrent de droite à gauche, la plupart évoluèrent en sens inverse, comme Pierre Laval, dérivant de Jaurès à Pétain, ou Roger Garaudy, du communisme au négationnisme.

Entre idéaux bafoués et réalités mouvantes, ce petit traité de l’inconstance en politique rappelle ce que la grande Histoire doit à la versatilité des hommes.


Arrow L'écoute de l'émission, c'est ici : http://www.europe1.fr/emissions/au-coeur-de-l-histoire/acdh-lintegrale-08112016-mirabeau-lart-de-retourner-sa-veste-2894417
avatar
La nuit, la neige

Messages : 8757
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le comte de Mirabeau

Message par Mme de Sabran le Mer 09 Nov 2016, 22:59

La nuit, la neige a écrit:
Si le sujet vous intéresse... Wink

Oui, oui, beaucoup !
Merci pour ce lien . Very Happy
Ce qui manque c'est le temps, pour tout écouter, tout voir ...

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26317
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le comte de Mirabeau

Message par Majesté le Jeu 10 Nov 2016, 11:12

J'ai été époustouflé d'apprendre (ou de me rappeler) que Mirabeau était mort à 42 ans...
Je me suis toujours fait une idée d'un homme bien plus mûr.
Il a d'ailleurs toujours été incarné au cinéma / à la télévision par des acteurs plus âgés, ce qui a confirmé cette idée... scratch


Bien à vous.

_________________
"Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié."
Mademoiselle Bertin
avatar
Majesté

Messages : 11626
Date d'inscription : 20/12/2013
Age : 40
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le comte de Mirabeau

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum