Les éventails au XVIIIè siècle

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Re: Les éventails au XVIIIè siècle

Message par Mme de Sabran le Sam 19 Mar 2016, 10:28

Tout le temps !!! :

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35237
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les éventails au XVIIIè siècle

Message par Invité le Sam 19 Mar 2016, 10:35

C'est que je suis délicat avec ce prolongement de ma main :
Alors je ne le laisse jamais tomber : :


Bien à vous. : : :

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les éventails au XVIIIè siècle

Message par Mme de Sabran le Sam 19 Mar 2016, 10:44


... : : : :

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35237
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les éventails au XVIIIè siècle

Message par Mme de Sabran le Dim 20 Mar 2016, 20:39

1829 :
La Duchesse de Berry décide de tenir un bal aux Tuileries. Pour le deuxième quadrille, dédié à Marie-Antoinette, les dames étaient priées de venir avec des éventails de l’époque. Tout le monde courut chez Vanier, mais il fut vite en rupture de stock. L’on dût réaliser des éventails, copies des époques Louis XV et Louis XVI dans le goût de l’Historicisme.


( La Gazette Esprit XVIIIème )

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35237
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les éventails au XVIIIè siècle

Message par Mme de Sabran le Lun 21 Mar 2016, 19:48

Il suit bien évidemment la mode et s’adapte au costume, aussi bien par sa taille que par son décor ou les matériaux qui le composent. Mais il est bien plus qu’un accessoire. Son utilité première, «faire du vent», est en réalité secondaire. L’éventail est en effet une sorte de petit tableau portatif que l’on découvre à l’envie. Les peintures ne sont pas choisies au hasard et contribuent à faire connaître ses enthousiasmes ou son allégeance. Le mariage du Dauphin ou l’envol du ballon témoignent de cette portée exceptionnelle qui démontre le goût ou l’engagement des femmes au XVIIIe siècle.




Le mariage du Dauphin Louis-Ferdinand, 1745. Photo Martine Beck-Coppola

Très peu de sujets «échappent» à l’éventail: l’histoire du royaume, la vie politique et militaire côtoient des scènes empruntées à l’histoire antique ou à la mythologie. Le roman, le théâtre ou l’actualité offrent de multiples décors. On trouve aussi des vues familières comme les environs du Pont-Neuf, le marché aux fleurs quai de la Mégisserie ou la place des victoires. Les compositions fourmillent de détail, et constituent de véritables instantanés de la capitale...


http://next.liberation.fr/mode/2013/11/22/l-eventail-courant-d-ere_961275

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35237
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les éventails au XVIIIè siècle

Message par Mme de Sabran le Jeu 31 Mar 2016, 22:53

Qui reconnaissons-nous sur cestuy-là ?!!   Very Happy   ;;;;;  




_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35237
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les éventails au XVIIIè siècle

Message par MARIE ANTOINETTE le Sam 02 Avr 2016, 16:46






Portrait de la famille sur un éventail à secret  - suivant l'ouverture de l'objet , les portraits s'affichent
objet XIX° montrant la Reine recevant à TRIANON
  - éventail révolutionnaire -  annonce à la Famille royale de la mort de l'empereur LÉOPOLD en 1792
les deux autres sont sur base d'ivoire .

MARIE ANTOINETTE : : :
avatar
MARIE ANTOINETTE

Messages : 3096
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 72
Localisation : P A R I S

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les éventails au XVIIIè siècle

Message par Invité le Sam 02 Avr 2016, 17:38

J'adore celui avec le portrait de Gautier d'Agoty ! boudoi30

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les éventails au XVIIIè siècle

Message par Invité le Sam 02 Avr 2016, 17:49

.Je n'arrive pas à lire ce qui est inscrit après le "TOUT" de celui-ci Smileàè-è\': :




Bien à vous. :

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les éventails au XVIIIè siècle

Message par Mme de Sabran le Sam 02 Avr 2016, 18:05

Majesté a écrit:
.Je n'arrive pas à lire ce qui est inscrit après le "TOUT" de celui-ci  Smileàè-è\':  :
:

TOUT PUISSANT ( le P a disparu ) , mais ensuite, mystère ...

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35237
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les éventails au XVIIIè siècle

Message par Invité le Sam 02 Avr 2016, 18:29

Mme de Sabran a écrit:TOUT PUISSANT ( le P a disparu ) , mais ensuite, mystère ...  
Merci , c'est bien ce que je devinais... 3196910
Après que peut signifier "JEDATM"? :


Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les éventails au XVIIIè siècle

Message par Mme de Sabran le Sam 02 Avr 2016, 18:30

Ah oui, désolée : je sèche, malgré les lorgnons de Franklin ! : : :

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35237
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les éventails au XVIIIè siècle

Message par Invité le Sam 02 Avr 2016, 18:30

JE L'AIME ?Very Happy

Mais cela ne voudrait rien dire :"TOUT PUISSANT JE L'AIME". Shocked

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les éventails au XVIIIè siècle

Message par Invité le Sam 02 Avr 2016, 18:32

Ah je remonte le sujet et cet éventail est à l'occasion du décès de Léopold II. Cela pourrait peut-être aidé.
TOUT PUISSANT reste dans le contexte.
Mais je sèche aussi pour le reste.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les éventails au XVIIIè siècle

Message par Mme de Sabran le Dim 09 Oct 2016, 13:05

.

Voici quelques éventails   Very Happy  photographiés au Museum V. and A. de Londres ! ...... 















_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35237
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les éventails au XVIIIè siècle

Message par Invité le Dim 09 Oct 2016, 14:33

: Merci , Éléonore Very Happy :


Bien à vous. :

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les éventails au XVIIIè siècle

Message par Comtesse Diane le Dim 09 Oct 2016, 15:14

Majesté a écrit:: Merci , Éléonore Very Happy :


Bien à vous. :
 ... Pouf !  : 


_________________
avatar
Comtesse Diane

Messages : 7316
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : TOURAINE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les éventails au XVIIIè siècle

Message par Trianon le Dim 09 Oct 2016, 22:38

Ces éventails sont si beaux. Moi aussi j'en ai que j'ai achetés chez un chinois. Arrêtez de rire à la fin, c'est totalement ridicule. D'accord, rien de comparable avec les éventails ci-dessus, mais ils me raffraichissent autant. Je ne pourrai pas m'en passer.
avatar
Trianon

Messages : 2983
Date d'inscription : 22/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les éventails au XVIIIè siècle

Message par Mme de Sabran le Dim 09 Oct 2016, 22:41

Vous avez encore chaud, quelle chance ! Very Happy
En France, ça y est : nous grelottons ...

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35237
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les éventails au XVIIIè siècle

Message par Mme de Sabran le Mer 29 Mar 2017, 16:47

.....

Singeries            
en éventails

:


   



Singeries, vers 1750 Eventail plié. Feuille en papier peint à la gouache. Monture en nacre, doublé de feuilles d'argent. H.t. 21 cm - H.f. 9,9 cm (év. complet malgré les acc. et rest. sur la feuille et la monture, légers manques). Eventail de fillette. Dans un intérieur de palais dont les arches sont ouvertes sur un jardin, une singesse est assise devant sa table de toilette. Près d'elle, un homme lui coupe les griffes tandis que d'une servante la coiffe et qu'un troisième serviteur lui présente un miroir. Trois autres singes sont occupés, l'un porte un panier de fleurs, un second apporte un plateau et sa chocolatière. Au revers, la singesse en promenade dans le parc de son château se protège des rayons du soleil grâce à l'ombrelle que lui tend son valet tandis qu'un singe s'approche pour la saluer. Le château à l'arrière-plan pourrait être celui de Maisons-Laffitte. La gorge présente un décor de rinceaux sur lesquels se reposent des singes jouant de la musique.





_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35237
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les éventails au XVIIIè siècle

Message par La nuit, la neige le Mer 29 Mar 2017, 23:12

J'adore les singeries ! :
avatar
La nuit, la neige

Messages : 11738
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les éventails au XVIIIè siècle

Message par Mme de Sabran le Jeu 30 Mar 2017, 17:00




Puisque nous sommes en train de préparer notre traditionnel Pique-Nique annuel, tenez !
... le voici, sur éventail !  Very Happy  


_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35237
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les éventails au XVIIIè siècle

Message par La nuit, la neige le Sam 14 Oct 2017, 11:44

Le 23 octobre 2017, l'étude Coutau-Bégarie & Associés organisera une belle ventes aux enchères d'éventails anciens (du XVIIe au début du XXe siècles).

Idea C'est l'occasion d'illustrer ce sujet avec quelques exemples du XVIIIe siècle qui témoignent de la grande diversité des sujets peints : scènes mythologiques, religieuses, de genres, chinoiseries, actualités, voyages, littérature etc.

J'en ai donc choisi quelques-uns, et généralement une face seulement : car tous sont décorés différemment recto et verso.  Exclamation

Je ne recopie que les titres des sujets, et vous laisse consulter le catalogue pour davantage de détails descriptifs ; de même que les nombreuses autres images de modèles rivalisant d'originalité et de beauté... Razz


Voyage dans les pays de l'Orient, vers 1730 - 1740





Priam implorant Achille, vers 1740





Les perles de Rebecca, vers 1740-1750





Le colin-maillard, vers 1740-1750





Des dieux et des hommes, vers 1750-1760





Le retour de l'enfant prodigue, vers 1750




Les cris de Paris, vers 1760





La pomme d'or, vers 1760





Eventail cabriolet, vues de campagne en grisaille vers 1750





Esther et Assuérus, vers 1760





L'enfant et le sage chinois, vers 1750-1760





Trompe-l'oeil, L'amour en cage, vers 1760






Minerve et Vénus au chevet de Bacchus, vers 1750-1760





Entredeux de dentelle en trompe-l'oeil, vers 1760





Enée et Achate apparaissant à Didon, vers 1750-1760






Le marchand de thé chinois, vers 1750-1760





Une mère et son enfant, vers 1750





Zéphyr et Flore, vers 1760





Théâtre en plein air, vers 1760





Les deux magots, vers 1760-1770




Le mariage de César et Cléopâtre, vers 1770 (bien blonde, Cléopâtre... Eventaille)





Les marchands levantins, vers 1760-1770





Le portrait de l'être aimé, vers 1760





La nourrice d'après J.-B. Le Prince, vers 1770




Transparence en domino, vers 1770-1780




La fidélité et la concorde, vers 1780




Hommage à la beauté, vers 1780





Le mariage de Figaro, vers 1785




Il pastor fido, vers 1770-1780





Le Panthéon de Rome, vers 1780-1790




La grande éruption du Vésuve, vers 1779




Le Colisée, vers 1780




Eruption nocturne de l'Etna, vers 1785




Le concert russe d'après Le Prince, vers 1790




Arrow  Source des images et catalogue complet de la vente de cette belle collection, ici : http://www.coutaubegarie.com/html/index.jsp?id=86424&np=2&lng=fr&npp=100&ordre=1&aff=1&r=
avatar
La nuit, la neige

Messages : 11738
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les éventails au XVIIIè siècle

Message par Mme de Sabran le Sam 14 Oct 2017, 13:37

La nuit, la neige a écrit:

Le 23 octobre 2017, l'étude Coutau-Bégarie & Associés organisera une belle ventes aux enchères d'éventails anciens (du XVIIe au début du XXe siècles).

:

Quel raffinement, et quelle imagination débridée !!! cheers Merci, merci, cher la nuit, la neige ! Very Happy
Je pourrais élire plusieurs préférés, mais un seul : c'est mission impossible .
Avec ta permission, je propulse celui du Vésuve dans le sujet éponyme ... ( Tiens, revoilà Mme de Sabran avec son Vésuve Eventaille )

Cléopâtre était une Ptolémée, peut-être blonde. Very Happy
Priam implore Achille de lui rendre le corps d'Hector .

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35237
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les éventails au XVIIIè siècle

Message par Trianon le Sam 14 Oct 2017, 14:30

Je vous rejoins Eléonore. Merci LNLN infiniment pour toute cette panoplie d'éventails du 18ème siècle. C'est juste somptueux, je les aime tous en général. Entre 1750 et 1780, ils semblent, au fur et à mesure, un peu plus "dépouillés" mais tout aussi beaux. J'espère qu'ils ventilent bien à la hauteur de leur beauté. Eventaille
avatar
Trianon

Messages : 2983
Date d'inscription : 22/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum