Lettres de Marie-Antoinette à la princesse de Guéménée

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Re: Lettres de Marie-Antoinette à la princesse de Guéménée

Message par Mme de Sabran le Lun 22 Déc 2014, 11:49

Cosmo a écrit:

"Lamballistes et guéménistes rivalisent âprement dans l'espoir de gouverner cette souveraine d'à peine vingt ans."(F. Kermina, "Mme de Guéménée, le mauvais ange", Revue des Deux Mondes 1985).


Pour le malheureux Mercy dépassé par l'indocilité de Marie-Antoinette, le « moment critique de la journée » est celui où Marie-Antoinette décide chez laquelle de ses deux amies elle va passer la soirée, et parfois une partie de la nuit. De toute façon, le choix sera mauvais, car les deux cercles se valent. Il en sort « insinuations » et requêtes en tout genre, surtout lorsque Mme de Guéménée, qui a dix ans de plus que la reine, s'est adjoint une jeune recrue, la comtesse Jules de Polignac.

(F. Kermina, "Mme de Guéménée, le mauvais ange", Revue des Deux Mondes 1985).

.

avatar
Mme de Sabran

Messages : 30553
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres de Marie-Antoinette à la princesse de Guéménée

Message par Lucius le Mar 23 Déc 2014, 12:41

"Lamballistes et guéménistes "
Sait-on qui composent ces côteries ?
avatar
Lucius

Messages : 7170
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres de Marie-Antoinette à la princesse de Guéménée

Message par Mme de Sabran le Mar 23 Déc 2014, 13:10



Les "Guéménistes " sont la société de Mme de Polignac ( qui ne tient pas encore salon elle-même ) , Vaudreuil, Besenval, Guines, Adhémar, les Choiseulistes ...
avatar
Mme de Sabran

Messages : 30553
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres de Marie-Antoinette à la princesse de Guéménée

Message par Mme de Sabran le Mar 23 Déc 2014, 13:18



Selon Mercy :

La princesse de Lamballe est soutenue par M. le comte d'Artois, par le duc de Chartres, son parent, et par tout ce qui compose le Palais Royal, dont je redoute infiniment les démarches intrigantes . La comtesse de Polignac a pour partisans le baron de Besenval, plusieurs jeunes gens de la Cour, une tante d'assez mauvaise réputation et des entours également dangereux ...
avatar
Mme de Sabran

Messages : 30553
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres de Marie-Antoinette à la princesse de Guéménée

Message par Invité le Mar 23 Déc 2014, 14:07

Madame de Polignac comptait parmi les siens le comte de Vaudreuil, lui-même très proche ami du comte d'Artois... ce qui amenait sans doute les côteries à se mélanger... :

Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres de Marie-Antoinette à la princesse de Guéménée

Message par Mme de Sabran le Mar 23 Déc 2014, 15:31

Majesté a écrit:Madame de Polignac comptait parmi les siens le comte de Vaudreuil, lui-même très proche ami du comte d'Artois... ce qui amenait sans doute les côteries à se mélanger... :


Quand Artois s'éprendra de Louise de Polastron, il ne lâchera plus les Jules d'une semelle !  Wink

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 30553
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres de Marie-Antoinette à la princesse de Guéménée

Message par Lucius le Jeu 25 Déc 2014, 15:25

Merci.
avatar
Lucius

Messages : 7170
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres de Marie-Antoinette à la princesse de Guéménée

Message par Mme de Sabran le Jeu 25 Déc 2014, 17:47




Voici un autre petit mot de la reine à la gouvernante de ses enfants . Il est assez singulier puisque Marie-Antoinette fait allusion à ces neuf jours pendant lesquels elle ne quittera pas sa chambre  ...   scratch  
Est-ce que quelqu'un a une idée de la raison de cette réclusion temporaire ?

[...] Comme je vais être neuf jours dans ma chambre, je vous prierai de m'amener ma fille demain, ou le matin avant qu'elle sorte, ou en rentrant de sa promenade; je crois pourtant que le matin elle sera de meilleure humeur, cette visite sera absolument sans cérémonie, et vous ne serez pas plus habillée qu'à Montreuil. [...]


Notons que Marie-Antoinette ne trouve pas sa fille d'humeur très égale ...  
Il semble assez habituel que Marie-Thérèse soit mieux lunée le matin,  puis se rembrunisse au fil de la journée .

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 30553
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres de Marie-Antoinette à la princesse de Guéménée

Message par La nuit, la neige le Jeu 25 Déc 2014, 18:17

Pas de date ?
avatar
La nuit, la neige

Messages : 9885
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres de Marie-Antoinette à la princesse de Guéménée

Message par Mme de Sabran le Jeu 25 Déc 2014, 18:47



Eh non ! Hop!
avatar
Mme de Sabran

Messages : 30553
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres de Marie-Antoinette à la princesse de Guéménée

Message par Lucius le Jeu 25 Déc 2014, 20:57

Le confinement avant des couches imminentes ou à cause d'une maladie ?
avatar
Lucius

Messages : 7170
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres de Marie-Antoinette à la princesse de Guéménée

Message par Mme de Sabran le Jeu 25 Déc 2014, 21:02




Ce n'est pas une maladie, puisque nous avons vu un peu en amont de ce sujet que, lors de sa rougeole, Marie-Antoinette dit à Mme de Guéménée ses regrets de devoir interdire son accès à sa fille . Dans cette dernière note, au contraire, elle réclame l'enfant .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 30553
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres de Marie-Antoinette à la princesse de Guéménée

Message par Lucius le Ven 26 Déc 2014, 12:17

Si ce sont des couches, ce ne pourrait être que celles du dauphin, en 1781, puisque la princesse doit renoncer à sa charge en 1782.
avatar
Lucius

Messages : 7170
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres de Marie-Antoinette à la princesse de Guéménée

Message par Mme de Sabran le Ven 26 Déc 2014, 12:27




Il n'y a pas de raisons d'être confinée dans sa chambre neuf jours pour des couches ... c'est très long neuf jours !
avatar
Mme de Sabran

Messages : 30553
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres de Marie-Antoinette à la princesse de Guéménée

Message par La nuit, la neige le Ven 26 Déc 2014, 19:26

Je penche aussi pour l’accouchement, mais plutôt les « relevailles » en ce cas ?
avatar
La nuit, la neige

Messages : 9885
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres de Marie-Antoinette à la princesse de Guéménée

Message par Mme de Sabran le Ven 26 Déc 2014, 19:45




C'est très long aussi pour des relevailles qui se passent bien, me semble-t-il .   Shocked
avatar
Mme de Sabran

Messages : 30553
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres de Marie-Antoinette à la princesse de Guéménée

Message par La nuit, la neige le Ven 26 Déc 2014, 20:16

Je ne sais pas.
Mais il y avait peut-être à la fois des précautions et un calendrier particuliers pour une reine de France. Question
avatar
La nuit, la neige

Messages : 9885
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres de Marie-Antoinette à la princesse de Guéménée

Message par Mme de Sabran le Ven 26 Déc 2014, 23:19




Mme de Guéménée se trouvait à Trianon avec le dauphin que l'on tenait éloigné de sa soeur fraîchement inoculée . Elle était remplacée auprès de la reine par tout un staff de sous-gouvernantes dont Mme de Mackau qui avait élevé Mme Elisabeth avec sa fille Angélique, à Montreuil, et les comtesse et marquise de Soucy .

Marie-Antoinette à Mme de Guéménée :  

Enfin, ma princesse, nous voilà dans la crise, et jusqu'à présent cela se passe à merveille, ma fille a de la fièvre, et du malaise général, mais j'espère qu'elle n'aura pas de convulsions, elle est au reste de la raison que vous lui connaissez quand elle est malade, et elle fait absolument tout ce qu'on veut. [...] J'ai reçu une lettre de M. de Guéménée, il me paraît toujours bien affligé. [...]


( Mme de Dillon vient de mourir ... )

La convalescence de la petite princesse étant assez pénible, Marie-Antoinette décide de l'emmener avec elle à Marly .  Elle écrit à Mme de Guéménée :

29 septembre .
Le voyage de Marly est décidé, ma princesse, pour le 9 ou 10, Jouberton et Lassonne disent que ma fille a eu la petite vérole trop forte pour la pouvoir mener dans le même air que son frère avant les six semaines, aussi elle ira tout droit à Marly, où elle restera tout le voyage, et à la Toussaint nous reviendrons tous, cela n'empêchera pas qu'une fois à Marly vous ne veniez la voir quand vous voudrez, comme je verrai mon fils, et alors les sous-gouvernantes changeront par semaine comme à Versailles. Je crois que Mme de Soucy la mère aura besoin de repos, je ne peux trop vous en dire de bien, elle a été parfaite, tant pour les attentions que pour la raison auprès de ma fille. Pour la jeune Soucy, elle a été aussi fort bien, les deux premières sont des sujets rares à avoir près des enfants, enfin je rien finirais pas si je voulais vous parler de tout le monde où chacun en particulier mérite son éloge.


Françoise Kermina souligne ici la sollicitude maternelle de Marie-Antoinette, et sa bienveillance pour son entourage. Les lignes suivantes en attestent encore :

On m'a dit hier que vous aviez la fièvre, ma princesse, je crains bien que l'humidité de Trianon, jointe aux chagrins, rien soit la cause. [...]  Comme nous n'allons pas à Versailles, vous êtes maîtresse d'y revenir comme vous voudrez, je serai bien... ( aise , sans doute ) d'y trouver mon fils le 9, car je compte y faire une course ce jour-là et l'humidité pourra bien nous ramener plus tôt. [...] Je suis charmée que Mme d'Aumale soit bien, je l'aurais bien regrettée, et c'aurait été une véritable perte pour mes enfants.


Mme d'Aumale avait bien failli être évincée de la charge de sous-gouvernante. Elle déplaisait au roi lorsqu'elle s'occupait de Mme Elisabeth. Il craignait, paraît-il, que cette éducatrice exagérément pieuse n'incitât sa soeur à entrer au couvent.

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 30553
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres de Marie-Antoinette à la princesse de Guéménée

Message par Invité le Dim 28 Déc 2014, 12:30

Mme de Sabran a écrit:


Voici un autre petit mot de la reine à la gouvernante de ses enfants . Il est assez singulier puisque Marie-Antoinette fait allusion à ces neuf jours pendant lesquels elle ne quittera pas sa chambre  ...   scratch  
Est-ce que quelqu'un a une idée de la raison de cette réclusion temporaire ?

[...] Comme je vais être neuf jours dans ma chambre, je vous prierai de m'amener ma fille demain, ou le matin avant qu'elle sorte, ou en rentrant de sa promenade; je crois pourtant que le matin elle sera de meilleure humeur, cette visite sera absolument sans cérémonie, et vous ne serez pas plus habillée qu'à Montreuil. [...]


Notons que Marie-Antoinette ne trouve pas sa fille d'humeur très égale ...  
Il semble assez habituel que Marie-Thérèse soit mieux lunée le matin,  puis se rembrunisse au fil de la journée .

.

Aurait-on une date ? Cela pourrait aider à mieux cerner le contexte. Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres de Marie-Antoinette à la princesse de Guéménée

Message par Invité le Dim 28 Déc 2014, 12:32

Mme de Sabran a écrit:


C'est très long aussi pour des relevailles qui se passent bien, me semble-t-il .   Shocked

Pour les femmes ordinaires, elles durent environ un mois. Il faudrait que je me replonge sur celles des reines.

Attention : il y a le temps réel pour la santé et enfin celui prescrit par l'Eglise, quand la femme est "purifiée".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres de Marie-Antoinette à la princesse de Guéménée

Message par Mme de Sabran le Dim 28 Déc 2014, 12:45

Reinette a écrit:
Mme de Sabran a écrit:


C'est très long aussi pour des relevailles qui se passent bien, me semble-t-il .   Shocked

Pour les femmes ordinaires, elles durent environ un mois. Il faudrait que je me replonge sur celles des reines.

Attention : il y a le temps réel pour la santé et enfin celui prescrit par l'Eglise, quand la femme est "purifiée".

Qu'entends-tu par un mois ? ... un mois de quoi, au juste ?

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 30553
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres de Marie-Antoinette à la princesse de Guéménée

Message par Invité le Dim 28 Déc 2014, 12:49

Mme de Sabran a écrit:


On m'a dit hier que vous aviez la fièvre, ma princesse, je crains bien que l'humidité de Trianon, jointe aux chagrins, rien soit la cause. [...]  Comme nous n'allons pas à Versailles, vous êtes maîtresse d'y revenir comme vous voudrez, je serai bien... ( aise , sans doute ) d'y trouver mon fils le 9, car je compte y faire une course ce jour-là et l'humidité pourra bien nous ramener plus tôt. [...] Je suis charmée que Mme d'Aumale soit bien, je l'aurais bien regrettée, et c'aurait été une véritable perte pour mes enfants.


Mme d'Aumale avait bien failli être évincée de la charge de sous-gouvernante. Elle déplaisait au roi lorsqu'elle s'occupait de Mme Elisabeth. Il craignait, paraît-il, que cette éducatrice exagérément pieuse n'incitât sa soeur à entrer au couvent.

.

Je me soluviens en effet que Bombelles critique fortement madame d'Aumale accusée de pousser madame Elisabeth au Carmel. Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres de Marie-Antoinette à la princesse de Guéménée

Message par Mme de Sabran le Dim 28 Déc 2014, 22:15




Au sujet de la catastrophique banqueroute du prince, Marie-Antoinette écrit à Mme de Guéménée :

J'ai montré ce matin votre lettre au roi, ma princesse, il n'a pas hésité sur les lettres de surséance [...] et vous devez bien croire, ma princesse, que je ferai tout ce qui dépendra de moi pour l'accélérer, c'est bien dans une occasion comme celle-ci que je désire vous obliger et vous donner la preuve de ma tendre amitié pour vous et M. de Guéménée. Vous savez par Mme de Soucy des nouvelles de ma fille, je commence à respirer, il n'y a plus que des malaises de temps en temps.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 30553
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres de Marie-Antoinette à la princesse de Guéménée

Message par Invité le Dim 28 Déc 2014, 23:32

Ce n'est pas très gentil de la rassurer comme cela pour ensuite la lâcher devant la gravité de la banqueroute... Smileàè-è\': Que je sache Marie-Antoinette n'a pas cherché à revoir la princesse de Guéménée pourtant son amie. Et en charge de ses enfants. Shocked
Pour ensuite soupçonner tout son clan lors de l'Affaire du Collier... Smileàè-è\':

Elle a dû se sentir trahie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettres de Marie-Antoinette à la princesse de Guéménée

Message par Mme de Sabran le Lun 29 Déc 2014, 09:02




Les lettres de surséance ou de répit étaient accordées dans certains cas aux débiteurs de bonne foi pour retarder les poursuites des créanciers. Sur la demande de Marie-Antoinette, Louis XVI consentit effectivement des lettres de surséance au prince de Guéménée, mais pour trois mois seulement.

Il fut impitoyable pour les Guéménée qui perdaient toutes leurs charges .  Mme de Marsan tenta, mais en vain, de récupérer celle de gouvernante des Enfants de France qui échappait ainsi aux Rohan .

Le roi aurait dit :
Il ne faut pas que le futur monarque de France ait pour institutrice la femme d'un banqueroutier .


Reinette a écrit:Ce n'est pas très gentil de la rassurer comme cela pour ensuite la lâcher devant la gravité de la banqueroute... Smileàè-è\': Que je sache Marie-Antoinette n'a pas cherché à revoir la princesse de Guéménée pourtant son amie. Et en charge de ses enfants. Shocked
Pour ensuite soupçonner tout son clan lors de l'Affaire du Collier... Smileàè-è\':

Elle a dû se sentir trahie.

Oui, et Marie-Antoinette le paiera très cher ...

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 30553
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum