Louise-Marie de France, dite Madame Louise

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Louise-Marie de France, dite Madame Louise - Page 2 Empty Re: Louise-Marie de France, dite Madame Louise

Message par Mme de Sabran le Mer 30 Oct 2019, 19:01

Lucius a écrit:
Bombelles est-il le seul à en parler, quinze ans après les faits ?
.

Je n'en ai aucune idée, il faudrait faire des recherches . Louise-Marie de France, dite Madame Louise - Page 2 1123740815

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 40867
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Louise-Marie de France, dite Madame Louise - Page 2 Empty Re: Louise-Marie de France, dite Madame Louise

Message par Mme de Sabran le Mer 30 Oct 2019, 19:38

Voici des informations qui émanent des descendants de  Pierre-Ferdinand Garnier, frère de Claude-Ignace Garnier, le garde du corps mentionné par Bombelles .

Je te préviens, c'est rocambolesque à souhait .   Eventaille

Claude Ignace GARNIER de FALLETANS ( 1731-1770 ) :

Il entra le 24 mai 1749 à la compagnie de Mirepoix des gardes du corps du Roi et devint le 1er octobre 1756, cornette au régiment de cavalerie d’Harcourt. Il fut nommé le 22 mars 1758 capitaine dans cette même unité qui, l’année suivante, prit le nom de régiment de Preissac.  Il fut noté en 1761 par son chef de corps comme étant « Gentilhomme de Franche-Comté, peu de biens, point marié, du talent ». Quand ce corps de cavalerie fut réformé et fondu avec le régiment de La Rochefoucaud, pour constituer le Royal Champagne, il fut muté au régiment de  carabiniers, en conservant son ancienneté de capitaine. Il y commanda à partir du 1er décembre 1762 une des six compagnies de la 5ème brigade, dite de Montaigu. En 1764, le marquis de Poyanne lui mit ces excellentes notes, confirmées les deux années suivantes : « Très bon officier, très exact, aime sa troupe et la tient bien ». Il prit rang de major le 20 août 1768. Remplacé à la tête de sa compagnie le 25 avril 1770, il se retrouva sans commandement mais n’en continua pas moins à percevoir régulièrement sa subsistance en mai et juin. Il mourut le 2 juillet 1770 dans des conditions sur lesquelles sont totalement muettes les archives de Vincennes et d’Angers mais que l’on sait être des suites d’un duel. On peut donc en déduire que le duel qui entraîna son décès eut lieu en avril, qu’il y fut si grièvement blessé qu’il était hors d’état de faire du service et qu’il rendit l’âme, des suites de ses blessures, environ deux mois et demi plus tard.

(  ...    Shocked   ...)

Dès qu’il avait appris la mort de Claude-Ignace, le marquis de Baylens de Poyanne, lieutenant-général, inspecteur général de la cavalerie et des dragons, aurait envoyé un major de confiance  mettre les scellés sur les papiers du défunt, mais cette opération n’aurait pu être effectuée qu’après que trois camarades intimes de Garnier eussent eu le temps de prendre connaissance d’une correspondance prouvant formellement la liaison ayant facilité la carrière et la vie de l’officier. Le marquis de Poyanne serait allé remettre à Madame Louise le paquet de lettres ainsi saisies. Six mois après la mort de ce malheureux, Madame Louise fit profession chez les carmélites  à Saint-Denis où sa piété lui fit oublier une passion qui l’a conduite au cloître.

Lecture complète, c'est ici :
http://dominique.barbier.pagesperso-orange.fr/celebs/garnier.htm

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 40867
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Louise-Marie de France, dite Madame Louise - Page 2 Empty Re: Louise-Marie de France, dite Madame Louise

Message par Lucius le Mar 05 Nov 2019, 09:47

Intéressant. Du point de vue de Bombelles c'est un blâme, du point de vue des archives c'est une belle carrière !

Peut-être était-ce le dernier lien qui la retenait dans le monde. Il serait cependant curieux que Louis XV, si réticent, eut accepté cette vocation si elle n'avait été que circonstancielle. Il eut suffit de lui donner un délais, et le chagrin lui serait passé.

De la même manière, pour le Carmel, accepter une candidate venant pour de pareil motif est non seulement contraire aux règles mais hautement risqué. Si elle venait à regretter son choix et à sortir, ou pire plus tard à rompre ses vœux, il pouvait dire au revoir à sa réputation. Situation d'autant plus dangereuse dans un climat à la Cour particulièrement hostile à la vie religieuse. S'aurait été la fin de la maison.
Lucius
Lucius

Messages : 8985
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Louise-Marie de France, dite Madame Louise - Page 2 Empty Re: Louise-Marie de France, dite Madame Louise

Message par Mme de Sabran le Mar 05 Nov 2019, 16:06

Lucius a écrit:

De la même manière, pour le Carmel, accepter une candidate venant pour de pareil motif est non seulement contraire aux règles mais hautement risqué. .

Crois-tu ? scratch
Il me semble plutôt que les exemples abondent ( même aujourd'hui, hélas ! dans certains milieux. Cela m'atterre... )

Bombelles ne me semble pas blâmer, mais considérer le fait avec une sorte d'indifférence un peu décalée . Il constate, sans plus.
Quant à Louis XV, il n'en était pas à sa première fille qui s'amourache d'un garde du corps puisque Madame Adélaïde avait eu, elle aussi, un gros béguin aussitôt contré par son père. Il est normal que des jeunes filles qui montent en graines soient particulièrement vulnérables.

Par ailleurs, l'on ne compte plus les amours royales ancillaires, à la Cour de France comme à l'étranger. Quant on songe qu'un Louis XIV épouse secrètement une veuve Scarron, ou que Victoria fait de même avec John Brown, son palefrenier, plus rien n'étonne . Si ?
De même selon Anne Bernet ( excellente de biographie de Madame Elisabeth ), la princesse vit avec le docteur Dassy un amour chaste mais passionné ... elle ne prend cependant pas le voile comme sa tante Louise .



_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 40867
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Louise-Marie de France, dite Madame Louise - Page 2 Empty Re: Louise-Marie de France, dite Madame Louise

Message par Lucius le Mar 05 Nov 2019, 16:52

Mme de Sabran a écrit:
Lucius a écrit:

De la même manière, pour le Carmel, accepter une candidate venant pour de pareil motif est non seulement contraire aux règles mais hautement risqué. .

Crois-tu ?  scratch
Il me semble plutôt que les exemples abondent  ( même aujourd'hui, hélas ! dans certains milieux.   Cela m'atterre...  )

Il serait intéressant de regarder précisément ces exemples, et vérifier qu'il ne s'agisse pas d'une sorte d'image culturelle bien plus qu'une réalité historique. Je peux vous citer de nombreux romans (Diderot, Laclos, Stendhal ...), mais des exemples historiques, un ou deux, et précisément parce qu'ils ont fait parler d'eux comme surprenant (Mme de La Vallière par exemple).

Ce qui est relativement courant par contre c'est de placer chez les religieuses des jeunes filles à la tête encore un peu légère ou des épouses peu sortables, de la même manière qu'on envoie les jeunes hommes à la Bastille. Mais elles sont pensionnaires, pas religieuses ! C'est le cas de Mme de Stainville par exemple (sur ordre du Roi en 1756). Certaines ensuite peuvent y prendre goût, et alors sauter le pas ou y rester comme laïque.

Accepter des candidat(e)s qui ne veulent que se rouler dans leur chagrin dans une sorte d'auto-flagellation romantique est absurde et inconséquent pour toute maison religieuse à toutes époques. D. Dinet a publié un très intéressant ouvrage sur la vocation au XVIIIe (avec pour cas d'étude le diocèse de Langres) et montre bien qu'on refuse ceux qui n'entrent que pour de mauvaises raisons (ambition, chagrins, pression familiale) car si ils les acceptent, c'est une bombe à retardement pour la communauté et la réputation extérieure. Lorsqu'ils acceptent, souvent pour des raisons financières, ça finis en procès quelques années plus tard.

Que certains se soient accommodés du projet familial, c'est assez crédible, mais ils devaient avoir un 'terrain favorable' pour être accepté. La plupart du temps si on veut faire carrière aux XVIIe et XVIIIe siècle, c'est la prêtrise pour les hommes et les canonicats nobles chez les femmes, c'est à dire les ordres séculiers, pas la vie régulière (plus contraignante et beaucoup moins de perspectives d'ascension et de revenu). Même les grandes abbesses de Fontevraud, issues de meilleures maisons, ont montré un grand sérieux dans la vie religieuse.

Mme de Sabran a écrit:
Par ailleurs, l'on ne compte plus les amours royales ancillaires, à la Cour de France comme à l'étranger.    Quant on songe qu'un Louis XIV épouse secrètement une veuve Scarron, ou que Victoria fait de même avec John Brown, son palefrenier, plus rien n'étonne .  Si ?
 De même selon Anne Bernet  ( excellente de biographie de Madame Elisabeth ), la princesse vit avec le docteur Dassy un amour chaste mais passionné ...  elle ne prend cependant pas le voile comme sa tante Louise .

Précisément. Personne ne prend le voile pour ça .... alors pourquoi elle si ?
Lucius
Lucius

Messages : 8985
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Louise-Marie de France, dite Madame Louise - Page 2 Empty Re: Louise-Marie de France, dite Madame Louise

Message par Mme de Sabran le Mar 05 Nov 2019, 19:44


Il y a aussi toutes les malheureuses jeunes personnes laissées pour compte parce qu'elles n'avaient pas un sou de dot . Il y a également celles que leurs pères faisaient enfermer dans un couvent et qui parfois s'en échappaient ( telle Mme de Tencin ).

Au XVIIIème, les ecclésiastiques n'étaient pas toujours croyants ( la plupart du temps, ils ne l'étaient pas ) . Le cadet de famille prenait l'habit presque automatiquement . Les supérieurs n'étaient pas très regardants en matière de foi. Pourquoi en aurait-on demandé plus aux couvents ?



_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 40867
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Louise-Marie de France, dite Madame Louise - Page 2 Empty Re: Louise-Marie de France, dite Madame Louise

Message par Lucius le Mar 05 Nov 2019, 21:44

Mme de Sabran a écrit:
Au XVIIIème, les ecclésiastiques n'étaient pas toujours croyants  ( la plupart du temps, ils ne l'étaient pas ) . Le cadet de famille prenait l'habit presque automatiquement .  Les supérieurs n'étaient pas très regardants en matière de foi.   Pourquoi en aurait-on demandé plus aux couvents ?

Oui, c'est ce qu'on raconte sans véritable vérification dans les écrits polémiques de la révolution et de la contre-révolution. Il y a heureusement des historiens qui se penchent sur ces questions de manière factuelle, et qui montrent une réalité assez différente. Car, chère amie, où sont les preuves de ce que vous avancez, si ce n'est la puissance indubitable de la répétition ? Wink
Peut-être aussi votre vision est-elle faussée par votre fréquentation trop assidue de la Cour Eventaille , où certes de nombreux  abbés interlopes (et généralement sans ordination) offrent un paysage bien peu reluisant. Mais que sont ces dizaines d'individus en comparaison avec les milliers d'ecclésiastiques de France au XVIIIe, qui ne sont ni à Versailles ni dans les salons parisiens !
Et leur formation est généralement bonne, voire exigeante dans certaines maisons. Alors pourquoi n'en serait il pas de même dans les couvents Wink.

Petite bibliographie :

https://www.cairn.info/revue-d-histoire-moderne-et-contemporaine-2002-3-page-222.htm?contenu=resume

Dominique Dinet, « La ferveur religieuse dans la France du XVIIIe siècle », dans Revue d'Histoire de l'Eglise de France, t. LXXIX, 1993, p. 275 - 299.

Bernard Dompnier, Bernard HOURS et Daniel-Odon HUREL, Missions, vocations, dévotions. Pour une anthropologie historique du catholicisme moderne, Recueil d’articles, Lyon, LARHRA (« Chrétiens et Sociétés. Documents et Mémoires », 26), 2016, 454 p.

Dainville-Barbiche Ségolène, Devenir curé à Paris. Institutions et carrières ecclésiastiques (1695-1789). Presses Universitaires de France, « Le Noeud Gordien », 2005, 560 pages.

Catherine Maire De la cause de Dieu à la cause de la nation. Le jansénisme au XVIIIe siècle, Paris, Gallimard, 1998.

Bernard Dompnier, Missions de l’intérieur et Réforme catholique. L’activité missionnaire en Dauphiné au XVIIe siècle". Thèse de 3e cycle (XXVII - 576 p. dactyl.), Université de Paris I, juin 1981. Direction : J. Delumeau.
id. Vocations d’Ancien Régime. Les gens d’Église en Auvergne aux XVIIe et XVIIIe siècles, 1999, 257 p. (Revue d’Auvergne, n°544-545)
Lucius
Lucius

Messages : 8985
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Louise-Marie de France, dite Madame Louise - Page 2 Empty Re: Louise-Marie de France, dite Madame Louise

Message par Lucius le Mar 05 Nov 2019, 21:55

Mme de Sabran a écrit:
Il y a aussi toutes les malheureuses jeunes personnes laissées pour compte parce qu'elles n'avaient pas un sou de dot . Il y a également celles que leurs pères faisaient enfermer dans un couvent et qui parfois s'en échappaient  ( telle Mme de Tencin ).

Mme de Tencin est l'exemple même des risques de ce genre de pratiques, mais aussi de la possibilité pour les jeunes gens décidés d'en sortir d'obtenir gain de cause, en général une fois que le parent le plus opiniâtre est mort. Il en existe d'autre cas. Dans le diocèse de Langres, D. Dinet comptabilise toutes maisons confondues en moyenne 4 cas de ce genre par ans entre 1690 et 1730, et 2 par ans entre 1730 et 1790, sur plusieurs dizaines d'entrée en religion annuelle.

Mme de Sabran a écrit:Il y a aussi toutes les malheureuses jeunes personnes laissées pour compte parce qu'elles n'avaient pas un sou de dot .

Il y avait des solution pour de telles personnes. La situation de converse dans lesdites maisons, ou bien des maisons à vœux temporaires, en particulier fondations charitables et hospitalières. Là encore, et comme toujours, tout dépend du lieux et des opportunités.

Entendez moi bien, je ne dis pas que la situation est idyllique, elle ne le fut et ne le sera jamais. Mais permettez moi d'essayer de revenir sur des préjugés aussi anciens que peu fondés au regard de l'historien, et d'essayer de brosser un tableau beaucoup plus nuancé.
Lucius
Lucius

Messages : 8985
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Louise-Marie de France, dite Madame Louise - Page 2 Empty Re: Louise-Marie de France, dite Madame Louise

Message par Mme de Sabran le Mar 05 Nov 2019, 22:13

Lucius a écrit:

Entendez moi bien, je ne dis pas que la situation est idyllique, elle ne le fut et ne le sera jamais. Mais permettez moi d'essayer de revenir sur des préjugés aussi anciens que peu fondés au regard de l'historien, et d'essayer de brosser un tableau beaucoup plus nuancé.

Bien sûr, mon cher petit Lulu, tu as bien raison de défendre tes convictions . Je crois que tu es un coeur pur, un jeune-homme idéaliste et que tu juges l'âme humaine à l'aune de la tienne . Malheureusement, pour tout ce que j'ai pu en lire ou en entendre, la vie des soeurs converses, justement, était ( est toujours ? ) un enfer .

Pour en revenir à Madame Elisabeth, cette question de son refus de l'habit est tellement prégnante que je tâcherai de l'analyser, dans son sujet, en me basant sur cette biographie de Mme Bernet : car, j'ai beau creuser, je ne comprends pas.

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 40867
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Louise-Marie de France, dite Madame Louise - Page 2 Empty Re: Louise-Marie de France, dite Madame Louise

Message par MARIE ANTOINETTE le Mer 06 Nov 2019, 12:57

où sont les lettres de Madame LOUISE ? depuis plusieurs années elle portait en permanence un cilice, observait la règle des carmélites avec le jeun !!!!et se rendait régulièrement à SAINT DENIS.
j'ai lu plusieurs livres sur la princesse et cette amourette n'est jamais évoqué !!!!

MARIE ANTOINETTE Louise-Marie de France, dite Madame Louise - Page 2 3219758395
MARIE ANTOINETTE
MARIE ANTOINETTE

Messages : 3426
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 73
Localisation : P A R I S

Revenir en haut Aller en bas

Louise-Marie de France, dite Madame Louise - Page 2 Empty Re: Louise-Marie de France, dite Madame Louise

Message par Mme de Sabran le Mer 06 Nov 2019, 13:08


Si, chère Marie-Antoinette, par Bombelles . Louise-Marie de France, dite Madame Louise - Page 2 1123740815

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 40867
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Louise-Marie de France, dite Madame Louise - Page 2 Empty Re: Louise-Marie de France, dite Madame Louise

Message par Lucius le Mer 06 Nov 2019, 15:12

Mme de Sabran a écrit:
Si, chère Marie-Antoinette, par Bombelles .   Louise-Marie de France, dite Madame Louise - Page 2 1123740815

En archéologie on dit qu'une pierre ne fait pas un mur Wink
Lucius
Lucius

Messages : 8985
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Louise-Marie de France, dite Madame Louise - Page 2 Empty Re: Louise-Marie de France, dite Madame Louise

Message par Lucius le Mer 06 Nov 2019, 15:17

Mme de Sabran a écrit: la vie des soeurs converses, justement,   était  ( est toujours ? ) un enfer ..

Neutral il faudrait entrer dans les détails pour voir ce qui vous fait dire cela. En tout cas sachez que le statut de convers(e) a disparu au milieu du XXe siècle, n'étant déjà plus beaucoup employé à la fin du XVIIIe (en général deux ou trois pour les grandes abbayes, généralement des artisans (menuisiers, ferroniers, architecte) pour les congrégations masculines, certains ayant une réputation régionale par l'excellence de leur art). Ce statut les dispensait de fournir une dot mais allégeait aussi leur assiduité aux offices, dégageant du temps pour leur activité manuelle.

Hélas les archives sont souvent muette sur les occupations particulières des religieux, hors leurs fonctions officielles.
Lucius
Lucius

Messages : 8985
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Louise-Marie de France, dite Madame Louise - Page 2 Empty Re: Louise-Marie de France, dite Madame Louise

Message par Lucius le Mer 06 Nov 2019, 15:29

Mme de Sabran a écrit:Bien sûr, mon cher petit Lulu, tu as bien raison de défendre tes convictions . Je crois que tu es un coeur pur, un jeune-homme idéaliste et que tu juges l'âme humaine à l'aune de la tienne .

Ce qui ne serait pas très professionnel pour un historien, remarquez .... Eventaille
Par contre j'envisage toujours l'histoire social en partant du principe que les gens ont des motifs pour faire ce qu'ils font, et qu'ils étaient aussi sérieux que nous dans ce qu'ils jugeaient important. Tout comme aujourd'hui, l'activité humaine ne s'expliquait pas par des raccourcis simplistes.
Lucius
Lucius

Messages : 8985
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Louise-Marie de France, dite Madame Louise - Page 2 Empty Re: Louise-Marie de France, dite Madame Louise

Message par Mme de Sabran le Mer 06 Nov 2019, 15:57

Lucius a écrit:
Mme de Sabran a écrit:
Si, chère Marie-Antoinette, par Bombelles .   Louise-Marie de France, dite Madame Louise - Page 2 1123740815

En archéologie on dit qu'une pierre ne fait pas un mur Wink

C'est certain . Eventaille
Mais, soit dit en passant, Bombelles n'est pas un grand contempteur de la famille royale, ni de la religion . C'est même exactement le contraire : tout ce qui touche au roi lui est sacré et, il finira évêque . Dès lors, pourquoi mentirait-il ? Shocked

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 40867
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Louise-Marie de France, dite Madame Louise - Page 2 Empty Re: Louise-Marie de France, dite Madame Louise

Message par Lucius le Mer 06 Nov 2019, 16:05

Je n'ai jamais suggéré qu'il puisse mentir ! Je ne le pense pas.
Mais une rumeur ... pensez à la comtesse d'Artois. D'ailleurs, en parle-t-il ?
Lucius
Lucius

Messages : 8985
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Louise-Marie de France, dite Madame Louise - Page 2 Empty Re: Louise-Marie de France, dite Madame Louise

Message par Mme de Sabran le Mer 06 Nov 2019, 16:35

Ah oui, tiens ! Il faudra chercher . Very Happy

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 40867
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Louise-Marie de France, dite Madame Louise - Page 2 Empty Re: Louise-Marie de France, dite Madame Louise

Message par Gouverneur Morris le Mer 06 Nov 2019, 20:29

Mme de Sabran a écrit:Pardon, Garnier n'est pas encore capitaine mais simple garde du corps quand Madame Louise s'éprend de lui .

Madame Louise/ Stéphanie de Monaco, même combat Eventaille
Gouverneur Morris
Gouverneur Morris

Messages : 6058
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Louise-Marie de France, dite Madame Louise - Page 2 Empty Re: Louise-Marie de France, dite Madame Louise

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum