La mort de la princesse de Lamballe

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas

Re: La mort de la princesse de Lamballe

Message par Mme de Sabran le Mer 19 Fév 2014, 18:20



Toujours dans mes documents, j'ai trouvé un plan moderne du 4ème arrondissement - et en comparant avec le plan de turgot vous comprendrez le chemin de la rue des BALLETS/SAINT ANTOINE vers le CHATELET en passant par la rue de la COUTELLERIE à l'angle de la rue de Rivoli !!!!!!

bonne lecture
MARIE ANTOINETTE




J'ai reçu ce matin un véritable petit trésor - un numéro exceptionnel racontant les journées révolutionnaires 1789/1799 du PETIT MONITEUR ILLUSTRE daté du 14 Juillet 1889
la couverture montre le départ de la tête de MADAME DE LAMBALLE pour le TEMPLE - ladite tête a été dessinée en se reportant au tableau de MADAME VIGEE LE BRUN, mais la façade et le portail sont bien ceux de la prison de LA FORCE !!!!

MARIE ANTOINETTE



Ce numéro comporte une quinzaine de pages avec du texte qui reprend les grandes journées révolutionnaires - il y a des gravures qui ne sont pas originales, du retour de VARENNES, condamnation de la Reine, extraits de la dernière lettre, et un petit mot signé datant de 1786 du Roi et d'autres personnages de l'époque, y compris BONAPARTE !!!!!
pour le texte il s'agit de petits morceaux de livres connus de Monsieur DE LESCURE !!!!!!
mais rien de particulier sur la mort de MADAME DE LAMBALLE !!!!

Amicalement
MARIE ANTOINETTE

;

avatar
Mme de Sabran

Messages : 36012
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort de la princesse de Lamballe

Message par Mme de Sabran le Mer 19 Fév 2014, 18:26

Majesté a écrit:

Je ne sais si ce tableau de Gaetano Ferri (XIXème siècle) figure déjà dans nos galerie



Bien à vous .

avatar
Mme de Sabran

Messages : 36012
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort de la princesse de Lamballe

Message par Mme de Sabran le Mer 19 Fév 2014, 18:40

C’est un portrait que nous avons souvent inséré dans nos échanges ici, mais il est bien normal qu’il refasse surface périodiquement.
Si on l’accepte pour tel, je l’aime assez, et je trouve qu’il lui ressemble plutôt (quoique Olivier Blanc pense le contraire).

Voici l’original, avec la mention manuscrite de l’auteur :




Et une autre version, peut-être moins connue, signée du même Gabriel et également datée.
Conservée à la bibliothèque municipale de Versailles :

avatar
Mme de Sabran

Messages : 36012
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort de la princesse de Lamballe

Message par Mme de Sabran le Mer 19 Fév 2014, 18:43


C.F. Chauveau-Lagarde a écrit:

Et pourtant n'oublions pas les dizaines de milliers de victimes de la Révolution dont la majorité furent des gens ordinaires voire modestes, dont la vie avant leur trépas ne ressemblait certainement pas au manège doré dans lequel évoluaient nos princesses.
D'après wikipedia, la seule période la Terreur a fait entre quelques dizaines de milliers et 100 000 morts, 500 000 emprisonnés et 300 000 assignés à résidence.
La période la plus folle après les décrets de Ventôse a été marquée par les fausses dénonciations, les jalousies, la cupidité la plus extrême. Un peu comme lors de l'occupation nazie.
Cela n'enlève rien au martyr de la Princesse et de tant d'autres éliminés du seul fait de leur sang.
Mais l'une des leçons essentielles de cette période à mes yeux, c'est justement cette forme d'égalité sociale devant l'horreur.

avatar
Mme de Sabran

Messages : 36012
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort de la princesse de Lamballe

Message par Mme de Sabran le Mer 19 Fév 2014, 18:46



Je viens de relire les MEMOIRES DE MADAME DE TOURZEL ainsi que l'ouvrage rare SOUVENIRS DE QUARANTE ANS qui sont les mémoires de sa fille PAULINE DE TOURZEL
j'ai trouvé la réponse à la question posée récemment "pourquoi MADAME DE TOURZEL n'était pas avec MADAME DE LAMBALLE au moment de son assassinat "
comme je souhaite vous mettre le texte de MADAME DE TOURZEL racontant les faits - il faudra patienter jusqu'à demain !!!! comme dans les fims muets de jadis à épisodes - fin de l'épisode le roi part pour l'échaufaud..........la suite au prochain épisode "le Roi sera-t'il sauvé ???" (humour noir)
il fait trop sombre dans mon bureau pour taper et lire en même temps les nombreuses pages car je tape sans regarder mes doigts, mais tout en surveillant l'écran !!!!

MARIE ANTOINETTE


ENFER ET DAMNATION - je viens de placer le texte de Mesdames de TOURZEL MERE ET FILLE promis hier soir, dans le sujet "les écrits de MARIE ANTOINETTE" parfois je suis complètement gâteuse -
je présente mes plus plates excuses aux membre de cet honorable BOUDOIR !!!!!!!

merci de vous y déplacer - en lisant ce récit on'imagine très bien l'ambiance ... comme sur un écran de télévision !!!!!

MARIE ANTOINETTE
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36012
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort de la princesse de Lamballe

Message par Mme de Sabran le Mer 19 Fév 2014, 18:49



Mémoires, baronne d'Oberkirch :

"Il passait rue Saint-Antoine au moment du massacre des prisonniers de la Force. Des monceaux de cadavres étaient ça et là; le sang coulait dans les ruisseaux comme l'eau de pluie. Épouvanté d'horreur et se sentant défaillir, mon père entra chez un marchand de vin et demanda un verre d'eau. Au moment où il buvait, une troupe d'égorgeurs entre dans la boutique du marchand et se fait servir du vin. L'un de ces monstres avait à la main une tête de femme fraîchement coupée, et dont la magnifique chevelure blonde était enroulée autour de son bras nu. Pour vider son verre, il posa cette tête toute droite sur le comptoir du marchand. C'était la tête de la princesse de Lamballe."
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36012
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort de la princesse de Lamballe

Message par Mme de Sabran le Mer 19 Fév 2014, 18:51

Comte d'Hézècques a écrit:

comme MARIE ANTOINETTE je préfère me baser sur les sources d'époque pour mieux comprendre ce qui s'est passé... et quant au massacre de notre infortunée princesse, j'ai lu ce témoignage repris dans la biographie de De Decker (pas ma biographie préférée, mais bon, il s'agit d'une source qu'il aborde ) que j'aimerais partager ici avec vous.

C'est un témoignage d'un certain Jean Némery, écrivain public, qui se trouvait par hasard dans les environs de La Force ce maudit 3 septembre 1792 au matin :

« Venant de la rue Saint-Paul, je vis de nombreux curieux à l'entrée de la rue des Ballets, et j'appris qu'on massacrait à la Force. Le spectacle ne me tentait guère ; mais, il faut bien avoir vu quelque chose en ces temps où il y a tant de choses à voir. Je me mêlai donc aux curieux et, tout doucement, en me glissant entre les groupes, je réussis à atteindre presque le haut de la rue.

De l'endroit où je me trouvais, j'apercevais, au-dessus des têtes, l'entrée de la demeure du concierge de la prison devant laquelle se tenaient des hommes armés de sabres et de piques. C'étaient évidemment les exécuteurs.

Une femme apparut, encadrée par deux hommes et suivie par le guichetier. J'entendis dire que c'était la princesse de Lamballe, l'amie de la malheureuse Reine. Une scène rapide et atroce se déroula sous mes yeux. En apercevant les corps étendus au sol, la princesse fit un geste d'horreur et recula vivement. Les deux hommes qui l'encadraient la saisirent chacun par un bras et lui parlèrent ; elle répondit en faisant des gestes, mais je n'entendais pas ses paroles. Quelques-uns des exécuteurs s'étaient approchés du petit groupe et riaient, se moquant sans doute de la frayeur de la princesse. L'un deux la menaça de sa pique ; elle recula, leva un bras comme pour se protéger. Les exécuteurs s'étaient écartés et je crus qu'ils allaient la laisser passer.

Je respirais, lorsque, tout à coup, deux de ces démons se placèrent devant elle et la frappèrent, l'un d'une pique, l'autre d'un sabre. Elle poussa un cri, tituba, porta une main sur sa poitrine, puis tomba sur un petit tas de cadavres, un peu à gauche de la porte, vers la rue des Ballets ; elle essaya de se relever, mais elle reçut de nouveaux coups, ses bras s'agitèrent un moment, puis elle ne bougea plus. Les deux hommes qui l'accompagnaient n'avaient rien fait pour essayer d'empêcher ce meurtre. »

Pour autant qu'on puisse considérer ce témoignage comme véridique, je suis choqué du fait que, contrairement à ce que j'ai toujours cru et espéré (la princesse qui s'évanouit juste avant d'être assommée), elle était quand même consciente jusqu'au bout, au moment où on la frappait avec une pique, où on la blessait apparemment à la poitrine, et puis qu'elle tombait, et qu'elle essayait de se relever sans succès (la pauvre !!!) ... et puis personne qui venait à son secours (au péril de sa vie évidemment, avec que des hommes saouls et dangereux dans les parages). En même temps, cela ne m'étonne pas qu'elle était restée consciente, face à la terreur d'une mort atroce, afin d'éviter la douleur, coûte que coûte.
Et malgré le fait que Mme de Lamballe savait que ses jours étaient comptés à Paris, dans les récits de Mme de Tourzel et de la marquise de Lâge de Volude (sa dame d'honneur) il s'avère qu'elle restait quand même relativement optimiste jusqu'à la fin, espérant peut-être encore à la Force qu'on allait la ramener au Temple près de la reine.

Bref, ce témoignage m'a donné froid dans le dos, car l'observateur décrit ce qu'il vu comme dans un film, où l'on est des spectateurs qui assistent passivement au drame...
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36012
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort de la princesse de Lamballe

Message par Mme de Sabran le Mer 19 Fév 2014, 19:07

Marie-Antoinette a écrit:

ENFER ET DAMNATION - je viens de placer le texte de Mesdames de TOURZEL MERE ET FILLE promis hier soir, dans le sujet "les écrits de MARIE ANTOINETTE" parfois je suis complètement gâteuse -
je présente mes plus plates excuses aux membres de cet honorable BOUDOIR !!!!!!!

merci de vous y déplacer - en lisant ce récit on'imagine très bien l'ambiance ... comme sur un écran de télévision !!!!!

MARIE ANTOINETTE


Ben non, castafouine !!!  Je viens d'y sauter ( très aisément grâce à la date   Very Happy  ) et je ne vois rien .
Etes-vous bien sûre du sujet ???

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36012
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort de la princesse de Lamballe

Message par MARIE ANTOINETTE le Lun 24 Fév 2014, 17:31

voici le témoignage de MADAME DE TOURZEL tiré de ses mémoires
revenons un peu en arrière avant ce jour fatidique :

Au départ du TEMPLE  - trois fiacres  -
dans le Ier  MADAME DE LAMBALLE, TOURZEL mère et fille
dans le 2ème les femmes de la Famille royale
dans le 3ème DE CHAMILLY et HUE

Arrivée à l'HOTEL DE VILLE et interrogatoire
en premier les deux hommes, puis Mesdames THIBAULT, NAVARRE , SAINT BRICE.
puis MADAME DE LAMBALLE qui dura pas très longtemps
pour MADAME DE TOURZEL ce fut plus long, des femmes l'injurient
il est vers 3 heures du matin
on trouva ses réponses raisonnables ayant bien soin toutes les trois
d'éviter tout ce qui pourrait choquer la multitude présente qui  trouva tant de simplicité dans leurs personnes et dans leurs réponses qu'il y un moment où elles auraient pu être renvoyées au TEMPLE.

MANUEL désirait comme prison LA FORCE, malgré le signalement cette prison comme complète.

MADAME DE LAMBALLE montra en cette occasion et pendant tout le temps qu'elle fut au TEMPLE et à LA FORCE, un courage qui ne se démentit pas un instant" elle n'aura plus d'attaques de nerfs et sa santé s'était fortifiée".

Transport en trois fiacres de l'HÔTEL DE VILLE à LA FORCE , il est midi et c'est un dimanche.
Entrée par la RUE DES BALLETS et inscription sur le livre d'écrou.
Madame DE TOURZEL et PAULINE sont mises dans deux cachots séparés... MADAME DE LAMBALLE dans une chambre un peu meilleure.

Elles sont réunies le soir vers 19 H 00 sur l'intervention de MANUEL qui, dès le lendemain matin les conduira dans la chambre de MADAME DE LAMBALLE, le lendemain à 8 H 00.

Elle reçurent leur cassette faite de la main de la Reine dès le lundi.

MANUEL autorisa les lettres venant du dehors, et postées vers la Famille ; il autorisa aussi des promenades dans la cour.

Au bout de quinze jours, FRANCOIS le guichetier indique que ce dimanche 2 septembre il n'y aurait pas de promenade.....

Le soir, juste après coucher, la porte s'ouvre et PAULINE est emmenée et sauvée par Monsieur HARDY

LUNDI 3 SEPTEMBRE à 6 HEURES DU MATIN, elles voient entrer 6 hommes armés de sabres et de pistolets... demandent les noms et sortent.
MADAME DE LAMBALLE monte sur son lit et regarde par une fenêtre donnant sur la Rue, il y avait un attroupement considérable à la porte de sortie de la prison.
11 HEURES DU MATIN - la porte s'ouvre, on demande MADAME DE LAMBALLE ; ne voulant pas l'abandonner , elles descendent toutes les deux l'escalier et vont s'asseoir sur les marches en attendant d'autres femmes.
MADAME DE LAMBALLE demande un peu de pain et du vin, et  partage avec Madame DE TOURZEL.

Dans la cour elles retrouvent Mesdames THIBAULT, NAVARRE et  BASIRE ainsi que, avec surprise, MADAME DE MACKAU.
MADAME DE TOURZEL resta auprès de MADAME DE LAMBALLE jusqu'à ce qu'elle fut appelée au TRIBUNAL établi au GREFFE.

MADAME DE TOURZEL reste dans la cour et apprend que PAULINE est sauvée- les trois dames sont remises en liberté et MADAME DE MACKAU quitte la prison car demandée par la Commune de VITRY.

Restée seule Madame de TOURZEL se présente devant le Tribunal après avoir attendu quatre heures dans la cour....
Elle répond simplement et clairement aux questions et est libérée...
A la porte de la prison, des hommes qui étaient prêts à la tuer, l'embrassent et la congratulent d'avoir évité le danger.

Elle passe par la rue des Ballets pour la RUE SAINT ANTOINE et elle a la vision comme d'une montagne de débris de corps, de vêtements déchirés et couverts de boue, entourés d'une populace furieuse qui voulait qu'elle monte dessus pour crier VIVE LA NATION.
Elle se trouve mal et ne reprend ses esprits que dans le fiacre qui la conduit chez la marquise de LEDE.... elle est rassurée une heure après son arrivée que PAULINE est en sécurité.

J'ai fait de grandes coupures à ce récit si précis de MADAME DE TOURZEL et je vous propose d'acquérir ses mémoires qui sont si intéressantes, ouvrage auquel il vous ajouter "les mémoires d'une femme de 40 ans" qui sont celles de PAULINE et se complètent.

Bonne lecture
MARIE ANTOINETTE Smileàè-è\':
avatar
MARIE ANTOINETTE

Messages : 3133
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 73
Localisation : P A R I S

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort de la princesse de Lamballe

Message par Mme de Sabran le Lun 24 Fév 2014, 17:56



Merci pour ce complément d'informations !  Very Happy 
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36012
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort de la princesse de Lamballe

Message par Comte d'Hézècques le Sam 01 Mar 2014, 00:24

Merci Mme de Sabran pour ce pénible travail de transfert de si précieuses informations autour de cette mort abominable  

Voici d'ailleurs « La réception de Louis Capet aux enfers, par grand nombre de brigands ci-devant couronnés »

Une gravure républicaine de la main d'un certain Villeneuve et publiée en 1793.

L'on y voit également la princesse de Lamballe, à droite, qui brandit sa tête sur une pique, parmi d'autres contemporains qui perdirent leur tête, et les aïeux de Louis XVI : Henri IV, Louis XIV et son grand-père Louis XV. A gauche le sinistre édifice de la tour du Temple où la famille royale fut incarcérée peu avant la proclamation de l'abolition de la royauté, le 21 septembre 1792 lors de la première séance de la Convention nationale.


_________________
« elle dominait de la tête toutes les dames de sa cour, comme un grand chêne, dans une forêt, s'élève au-dessus des arbres qui l'environnent. »
avatar
Comte d'Hézècques

Messages : 3011
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 38
Localisation : Pays-Bas autrichiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort de la princesse de Lamballe

Message par fleurdelys le Sam 01 Mar 2014, 17:34

C`est vraiment morbide cette image  affraid 
avatar
fleurdelys

Messages : 700
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 48
Localisation : Québec

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort de la princesse de Lamballe

Message par Invité le Mer 03 Sep 2014, 08:32

Aujourd'hui est le 222ème anniversaire de la mort de la Princesse de Lamballe ... Sad

La mort de la Princesse de Lamballe, par Gaetano Ferri.
Ce tableau a été exposé à la Promotrice de 1866 et acheté par le roi du Portugal lors de son mariage avec la princesse Maria Pia de Savoie. L'esquisse est conservée dans la Galleria civica d'arte moderna à Turin.


Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort de la princesse de Lamballe

Message par Invité le Mer 03 Sep 2014, 11:19

Oui, quelle horreur... Les hommes dans leur folie... Sad

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort de la princesse de Lamballe

Message par MARIE ANTOINETTE le Mer 03 Sep 2014, 16:02


c'est le dernier portrait de Madame de LAMBALLE au matin de sa mort - pas de plumes, ni accessoires de mode !!!
elle n'avait comme bijou que cette paire de créoles en or qui lui a été arrachée par les assassins.

Nous approchons doucement vers les vilaines dates de notre calendrier d'automne et déjà il s'annonce car la nuit tombe vers 20 H 3O !!!!!

MARIE ANTOINETTE Smileàè-è\':
avatar
MARIE ANTOINETTE

Messages : 3133
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 73
Localisation : P A R I S

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort de la princesse de Lamballe

Message par Invité le Mer 03 Sep 2014, 16:10

Je connais ce portrait, et on y voit bien la tristesse de la Princesse et son inquiétude pour la Reine... Malgré cela, elle est très jolie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort de la princesse de Lamballe

Message par Monsieur de Coco le Mer 03 Sep 2014, 20:20

pimprenulle a écrit:
Il paraît qu'Orléans aurait arrêté de déjeuner (source : Mrs Eliott ?). Par contre, il me semble que Penthièvre était à Vernon (Bizy) à ce moment. Sa fortune, qu'il avait mis à disposition de tout sauveur éventuel de sa belle-fille, ne lui aura servi... qu'à en collecter pieusement les restes. Sad

Orléans dînait avec sa maîtresse, Mme de Buffon mais cela ne lui coupa pas la faim pour autant. Devant le bruit venant de l'extérieur, il en aurait demandé la raison. On lui aurait dit: "On promène une tête au bout d'une pique". A quoi il aurait répondu: "Oh, est-ce là tout? Eh bien, allons dîner."
Penthièvre se trouvait bien à Bizy. On dit que les "restes " de la Princesse seraient dans le caveau des Penthièvre à Dreux?

_________________
"Le 7 de septembre, le roi a été heureusement purgé d'humeurs fort âcres, et de beaucoup d'excréments fermentés, en dix selles."
Journal de santé de Louis XIV
avatar
Monsieur de Coco

Messages : 523
Date d'inscription : 12/03/2014

http://www.lenotre400ans.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort de la princesse de Lamballe

Message par Mme de Sabran le Mer 03 Sep 2014, 20:27

Monsieur de Coco a écrit: On dit que les "restes " de la Princesse seraient dans le caveau des Penthièvre à Dreux?

Je ne crois pas .
Mme de Lamballe, même seulement en quelques morceaux, ne figure pas parmi les occupants de ce caveau d'ailleurs fermé au public .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36012
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort de la princesse de Lamballe

Message par Monsieur de Coco le Mer 03 Sep 2014, 20:28

Ce tableau m'intrigue et je le trouve d'une grande violence avec ce corps blanc, cet enfant plaqué au mur apeuré? subjugué?


_________________
"Le 7 de septembre, le roi a été heureusement purgé d'humeurs fort âcres, et de beaucoup d'excréments fermentés, en dix selles."
Journal de santé de Louis XIV
avatar
Monsieur de Coco

Messages : 523
Date d'inscription : 12/03/2014

http://www.lenotre400ans.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort de la princesse de Lamballe

Message par Monsieur de Coco le Mer 03 Sep 2014, 20:29

Mme de Sabran a écrit:
Monsieur de Coco a écrit: On dit que les "restes " de la Princesse seraient dans le caveau des Penthièvre à Dreux?

Je ne crois pas .
Mme de Lamballe, même seulement en quelques morceaux, ne figure pas parmi les occupants de ce caveau d'ailleurs fermé au public .

Je suis en train de chercher ma source mais je n'arrive plus à trouver.
Sommes nous vraiment certains que la Princesse ne serait pas avec son beau père?

_________________
"Le 7 de septembre, le roi a été heureusement purgé d'humeurs fort âcres, et de beaucoup d'excréments fermentés, en dix selles."
Journal de santé de Louis XIV
avatar
Monsieur de Coco

Messages : 523
Date d'inscription : 12/03/2014

http://www.lenotre400ans.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort de la princesse de Lamballe

Message par Mme de Sabran le Mer 03 Sep 2014, 20:30



Oui, c'est la pire des représentations de cette scène . La princesse est représentée les yeux grands ouverts .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36012
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort de la princesse de Lamballe

Message par Monsieur de Coco le Mer 03 Sep 2014, 20:36

La borne sur laquelle on a coupé la tête de la Princesse me fait beaucoup penser à la colonne de la flagellation du Christ; qui elle à l'inverse existe toujours!

_________________
"Le 7 de septembre, le roi a été heureusement purgé d'humeurs fort âcres, et de beaucoup d'excréments fermentés, en dix selles."
Journal de santé de Louis XIV
avatar
Monsieur de Coco

Messages : 523
Date d'inscription : 12/03/2014

http://www.lenotre400ans.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort de la princesse de Lamballe

Message par Mme de Sabran le Mer 03 Sep 2014, 21:13



Cela me laisse un peu perplexe ...
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36012
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort de la princesse de Lamballe

Message par Lucius le Jeu 04 Sep 2014, 01:17

Une borne de voirie parisienne en marbre noir !!!!!!
avatar
Lucius

Messages : 7943
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort de la princesse de Lamballe

Message par MARIE ANTOINETTE le Jeu 04 Sep 2014, 16:37

Après le passage au PALAIS ROYAL, les émeutiers revinrent vers l'HÔTEL DE VILLE avec le corps en morceaux et la tête ... nous étions en fin de journée, ces Messieurs avaient soifs !!!!

Des morceaux furent abandonnés dans un chantier donnant sur la rue de la coutellerie , mais récupérés par les serviteurs de PENTHIEVRE qui suivaient la cohorte.
Pour finir, la tête et les restes furent abandonnés au niveau du carrefour LEDRU ROLLIN/RUE DU FG SAINT-ANTOINE
Les serviteurs de PENTHIEVRE se présentèrent au commissariat des QUINZE/VINGT pour demande l'autorisation de déposer le sac dans le cimetière dépendant de l'hôpital  -  le document existe aux ARCHIVES.

Je ne peux certifier qu'ils sont revenus quelques jours plus tard pour reprendre leur dépôt et l'emporter chez Monsieur DE PENTHIEVRE.

J'ai toujours lu et la tradition le voulait que Madame DE LAMBALLE soit toujours  ou dans le square TROUSSEAU/LEDRU ROLLIN ou sous les maisons construites autour de ce square.

Nous avions évoqué ce sujet en d'autre temps et lieux... pourrait-on le récupérer car j'avais trouvé des documents qu'il m'est impossible ce jour de remettre sur le FORUM.
avatar
MARIE ANTOINETTE

Messages : 3133
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 73
Localisation : P A R I S

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum