La mort de la princesse de Lamballe

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas

Re: La mort de la princesse de Lamballe

Message par Mme de Sabran le Jeu 04 Sep 2014, 17:23

MARIE ANTOINETTE a écrit:

Nous avions évoqué ce sujet en d'autre temps et lieux... pourrait-on le récupérer car j'avais trouvé des documents qu'il m'est impossible ce jour de remettre sur le FORUM.

Mais comment donc !  Attendez, je prends mon élan ...
Et zou ! Je saute le mur !!!

C'est parti mon kiki !!!


A la ci-devant Conciergerie
( : )
Le massacre de Madame DE LAMBALLE   Mer 26 Mai - 20:17



J'ai beaucoup lu sur la vie et la mort de la Princesse, et sincèrement, je ne crois pas qu'il y avait un SAMU à la porte de LA FORCE pour réanimer pendant quatre heures les massacrées !!!!

Elle est sortie et à la vue de la foule !!! elle s'est évanouie pendant qu'un tueur l'attrapait par le chignon bas qu'elle portait et lui a coupé la tête en se servant de la borne sise près de la porte protégeant le mur d'entrée des voitures !!!!!

La tête a été mise sur une pique et portée en triomphe... elle a été trempée dans un seau d'eau fraiche au coin du boulevard beaumarchais et ensuite recoiffée par un homme de l'art.

Pour le reste du corps... les entrailles ont été prélevées et le coeur aurait été mangé par un homme !!!
Les restes intimes ont été mis sur La garde d'une épée ou d'un sabre avec le geste très intelligent de le porter "'en moustache" la pilosité .... je vous laisse le soin d'imaginer la scène.

Pendant cette promenade un serviteur du duc de PENTHIEVRE avec un sac ramassait les morceaux abandonnés et en fin d'après-midi après le retour du Palais ROYAL, la fatigue aidant, il a récupéré le reste pour se rendre au Commissariat des 15/20 (faubourg st antoine) et le sac a été déposé dans une fosse du cimetière de l'hospice - emplacement du square LEDRU ROLLIN.

Est-elle encore Là?.... mystère car parfois on lit que les restes ont été récupérés et transportés dans la tombe de la Famille !!!!
Bonne nuit et ne faites pas de cauchemars !!!!

MARIE ANTOINETTE :;;::,:!!!ùùù: :;;::,:!!!ùùù: :;;::,:!!!ùùù:


Jeu 27 Mai - 17:23
Suite à ma petite note d'hier soir, mon petit cerveau m'a demandé de faire quelques recherches pour confirmer mes dires :

j'avais lu qu'après avoir déposé le sac contenant les restes de la Princesse dans le cimetière qui est devenu à l'heure actuelle le square LEDRU ROLLIN

lesdits restes auraient été retirés et déposés dans le tombeau des PENTHIEVRE .... mais Où se trouve-t-il ??????


Voici la réponse - à la vue de documents, les restes seraient toujours dans le square comme le cercueil de Madame de POMPADOUR se trouve sous le trottoir de la Rue de la Paix, mais

la Famille de PENTHIEVRE repose dans la chapelle ROYALE DE DREUX construite en 1839 à la demande de la
duchesse d'ORLEANS - fille du DUC DE PENTHIEVRE chapelle remaniée plusieurs fois sous LOUIS PHILIPPE et aux temps modernes .

Les lieux originaux étaient à l'église de RAMBOUILLET, qui, après la vente au Roi, par le DUC étaient la collégiale SAINT ETIENNE du château de DREUX.

Le duc mort à BIZY le 4 Mars 1793 a été transporté à DREUX dans la nuit du 6 au 7 Mars ...
le caveau a été violé le 21.11.1793 pour récupérer les plombs et les corps sont jetés dans une fosse dans le cimetière des chanoines.
la nouvelle chapelle est construite sur l'emplacement de cette fosse.

Dans la liste point de Princesse de LAMBALLE

NICOLAS LE FLOCH continue son enquête !!!!

Amicalement MARIE ANTOINETTE  
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35212
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort de la princesse de Lamballe

Message par Mme de Sabran le Jeu 04 Sep 2014, 17:24

A la Conciergerie, toujours, le Ven 30 Mar - 12:56


Marie-Antoinette a écrit :


un serviteur du DUC DE PENTHIEVRE a suivi le convoi toute la journée, en récupérant les morceaux un par un !!!! à la fin de la journée il s'est présenté au commissaire des Quinze/vingt pour se délester de son sac mortuaire - ledit sac a été déposé dans le cimetière de l'hospice qui se trouvait à l'emplacement du square sis rue du FGT SAINT ANTOINE - côté droit en venant de la Bstille, juste au dessus du carrefour LEDRU ROLLIN !!!!!!!!

il faut que je réveille ma mémoire en allant dans les livres pour savoir si, éventuellement, Madame DE LAMBALLE avait été récupérée et emportée vers un tombeau appartenant à Monsieur De PENTHIEVRE !!!!
pendant longtemps j'étais restée à l'ensevelissement sous les imméubles bordant le square, même à l'heure actuelle - idem pour le cercueil de MADAME DE POMPADOUR - angle place vendôme !!!!!!

Enquête demandée à NICOLAS LE FLOCH !!!!! patience !!!!!

Amicalement MARIE ANTOINETTE

Jeu 19 Avr - 12:21
Nous avions tenté d'apposer une plaque sur l'immeuble de la rue du Roi de SICILE en hommage à MADAME DE LAMBALLE - il faut l'accord de la copropriété + celle de la ville de paris etc....
Il y a une plaque qui rappelle que l'emplacement était celui de la FORCE !!!!!!!

J'adore les colles, et en voici une nouvelle qui m'occupera un certain temps !!!!!
La foule est partie de la FORCE - nettoyage de la tête au coin du boulevard Beaumarchais et de la rue du Pont aux choux - café la petite chaise !!!!
immeuble en forme !!!!!
Ensuite .... quel était le chemin pour arriver à la Tour du Temple, près des fenêtres !!!!!!
quelles rues, quels passages !!!!
De la tour du Temple au PALAIS ROYAL et retour jusqu'à la Bastille, puis le fg Saint Antoine !!!!!!!

c'est une recherche passionnante en se servant des plans XVIII°

AMICALEMENT
MARIE ANTOINETTE
joint une carte postale ancienne de l'angle BLD BEAUMARCHAIS/PONT AU CHOUX - à gauche, le café !!!!

avatar
Mme de Sabran

Messages : 35212
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort de la princesse de Lamballe

Message par Mme de Sabran le Jeu 04 Sep 2014, 17:27



Jeu 19 Avr - 17:44

Marie-Antoinette a écrit :



voici en consultant le plan turgot - le chemin que la foule aurait pu suivre en portant la dépouille de MADAME DE LAMBALLE

Départ - LA FORCE - rue du ROI DE SICILE/RUE MALHER
en empruntant
la rue des FRANCS BOURGEOIS
Place ROYALE ou DES VOSGES
et remontant vers le boulevard BEAUMARCHAIS

133 lavage de la tête angle rue du Pont aux choux

reprendre le boulevard jusqu'à la RUE CHARLOT
le petit angle RUE DU FOREZ
arrivée près de la TOUR DU TEMPLE par la RUE DE BEAUJOLAIS


repartir par le boulevard (grands boulevards) passer devant la PORTE SAINT MARTIN, puis la PORTE SAINT DENIS jusqu'à la RUE DE RICHELIEU
(carrefour moderne RICHELIEU DROUOT)
directement jusqu'au PALAIS ROYAL


retour - PALAIS ROYAL - rue SAINT HONORE
carrefour ST HONORE, rue SAINT DENIS
prendre la RUE DES LOMBARDS qui devient RUE DE LA VERRERIE
puis RUE DU ROI DE SICILE
et LA RUE SAINT ANTOINE jusqu'à la BASTILLE
et enfin LA RUE DU FGT SAINT ANTOINE jusqu'au carrefour moderne de LEDRU ROLLIN - emplacement des QUINZE VINGT , maison de REVILLON

en dessous de l'hopital SAINT ANTOINE sur la droite (carrefour moderne FAIDHERBE CHALIGNY)


C'est une idée pour permettre à un groupe d'allumés de marcher d'un bon pas en buvant !!!!!

qui dit mieux !!!!!

MARIE ANTOINETTE
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35212
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort de la princesse de Lamballe

Message par Mme de Sabran le Jeu 04 Sep 2014, 17:28



Marie-Antoinette a écrit :














photos 1 indique le croisement du faubourg st antoine avec l'avenue LEDRU ROLLIN - le gros batiment avec clocher est juste au coin du fg et derrière vous trouvez le square TROUSSEAU en remontant par la gauche vers la place du Trone renversé ou place de la Nation.
(parfois je suis gâteuse) le cimetière si à l'emplacement du square était bien celui de l'hospice des enfants trouvés fondé en 1674 par la REINE MARIE THERESE épouse de LOUIS XIV - l'hospice couvrait la rue du Fg SAINT ANTOINE, rue de CHARENTON, rue de COTTE, rue TRAVERSIERE
c'est là que la dépouille de MADAME DE LAMBALLE y compris son chef ont été déposés après cette terrible journée avec l'accord du COMMISSAIRE DE POLICE DES QUINZE VINGT !!!!!
la photo 2 montre la chapelle de l'ancien hospice ds ENFANTS TROUVES - démoli avec l'hospice en 1902.


la photo 3 est le début de la rue du faubourg ST ANTOINE , partant de la place de la BASTILLE carrefour avec le début de la RUE DE CHARENTON très grande rue remontant jusqu'à BERCY !!!!!!!


bonne soirée
MARIE ANTOINETTE
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35212
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort de la princesse de Lamballe

Message par Mme de Sabran le Jeu 04 Sep 2014, 17:30



Marie-Antoinette a écrit :

Ven 20 Avr - 13:09

Pour la rue de BEAUJOLAIS, il vous suffit de reprendre la page du temple - avec une bonne loupe, du plan TURGOT
effectivement, il existe actuellement une rue de BEAUJOLAIS, le long des jardins du PALAIS ROYAL !!!!!!!!

comme la nuit porte conseils, ce matin j'ai repris mon plan de TURGOT afin de réfléchir au chemin de la FORCE au boulevard BEAUMARCHAIS (qui ne portait pas ce nom)
j'ai changé mon circuit - en regardant l'emplacement des deux Forces, la GRANDE (pour les hommes) et la PETITE (pour les femmes) MADAME DE LAMBALLE a séjourné à la PETITE, et le matin de sa mort a été transférée vers la PETITE !!!!

Cet ensemble couvrait la fin de la rue du Roi de Sicile /rue MALHER - la rue pavée était ouverte au dos de la PETITE FORCE (il y a encore un morceau de mur contre l’hôtel LAMOIGNON - bibliothèque de la Ville de PARIS - après nous avions la rue qui est devenue la RUE DE SEVIGNE (carte postale ancienne jointe montrant le dos d'un mur de LA FORCE )

J'ouvre le BOUDOIR et trouve votre intervention - nous avons le même raisonnement car bien que les arcades de la Place ROYALE permettent de passer vers la rue du Pas de la Mule au Boulevard BEAUMARCHAIS - je vois difficilement une foule avinée traverser ces lieux !!!

Ils ont du emprunter la rue des BALAIS donnant sur la RUE SAINT ANTOINE, la remonter jusqu'à la BASTILLE et à gauche, le boulevard BEAUMARCHAIS

le retour devait être la route indiquée précédemment, qui était une rue importante pour les officiels lorsqu'ils allaient du LOUVRE à LA BASTILLE
(ne pas oublier que la RUE DE RIVOLI n'existait point)



plan de situation au temps de VIDOCQ !!!!




l'entrée du bâtiment - à remarquer les bornes protégeant l'achitecture des mouvements des voitures et carrosses




mur de la FORCE - rue de SEVIGNE sur le plan la rue porte son nom d'origine

je suis désolée de donner ces explications - mais il faut penser à nos membres et lecteurs qui n'habitent point PARIS, qui n'en connaissent pas l'histoire des rues, la situation , comme les vieux fouineurs que nous sommes !!!!

MARIE ANTOINETTE
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35212
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort de la princesse de Lamballe

Message par Mme de Sabran le Jeu 04 Sep 2014, 17:32



Marie-Antoinette a écrit :

Ven 20 Avr - 13:46
Voici quelques documents amusants se rapportant à la RUE DES BALAIS qui sort de la RUE DU ROI DE SICILE vers la RUE SAINT ANTOINE




ensemble d'immeubles couvrant la RUE DES BALAIS - en partant de la RUE PAVEE premier coin de gauche au second coin RUE MALHER
photo datant de 1910





le même groupe d'immeubles bonbardé en 1918 avec au premier plan, l'angle de la rue MALHER
et au second plan - l'immeuble plus blanc, moins touché, l'immeuble de la RUE DU ROI DE SICILE




je confirme que la rue MALHER part de LA RUE SAINT ANTOINE jusqu'à la RUE DES FRANCS BOURGOIS - HOTEL LAMOIGNON
et que la RUE PAVEE est bien le carrefour d'avant - elle croise la RUE DES ROSIERS avant de rejoindre la RUE DES FRANCS BOURGOIS !!!!
désolée pour la petite erreur !!!!!

A votre disposition pour d'autres détails !!!


MARIE ANTOINETTE
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35212
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort de la princesse de Lamballe

Message par Mme de Sabran le Jeu 04 Sep 2014, 17:34

Marie-Antoinette a écrit :


Jeu 31 Mai - 16:15
en reprenant LENOTRE capitivité et mort de MARIE ANTOINETTE j'ai retrouvé les notes de DAUJON qui était de service au TEMPLE et un extrait de WEBER, le frère de lait de la Reine !!!!!
Pour suivre le chemin du corps et de la tête de MADAME DE LAMBALLE - les rues à emprunter seraient les suivantes :

DE LA FORCE AU TEMPLE - rue DES FRANCS BOURGEOIS, DU CHAUME, de la CORDERIE !!!!!
ils suivirent, nous l'avons déjà indiqué, les boulevrds jusqu'à la PORTE SAINT DENIS, mais il faut rectifier la première présentation .... ils ont décidé de se rendre à l'HOTEL DE TOULOUSE (BANQUE DE FRANCE) puis au PALAIS ROYAL -
ils prennent le PASSAGE DU PERRON, LE JARDIN DU PALAIS ROYAL et le CARROUSEL jusqu'aux TUILERIES.

Pour le retour rien ne change - rue SAINT HONORE, de la FERRONNERIE, de la VERRERIE, ROI DE SICILE, rue des BALLETS devant la FORCE .
- lorsque la tête passait sous la porte de LA FORCE, un perruquier s'élença et coupa les tresses de la princesse.

Départ vers le CHATELET pour déposer à la morgue le corps par les rue SAINT ANTOINE, de la TIXERANDERIE, de la COUTELLERIE (qui existe encore toute petite entre la rue de rivoli et l'avenue vixtoria)
Morgue fermée , il jette le corps dans un chantier de construction et reviennent avec la tête vers LA FORCE.

Les émissaires de PENTHIEVRE peuvent, enfin la récupérer et la portèrent au cimetière des 15/20 , ou le lendemain avec un plombier, ils revinrent pour la placer dans un boite en plomb pour les envoyer vers DREUX , placée dans le caveau des PENTHIEVRE !!!!!! le corps fuit, lui aussi retrouvé.

EXTRAITS DE MINUTES DES PROCES VERBAUX DE LA SECTION DES QUINZE-VINGT

L'an 1792 , le Ier de la liberté et de l'égalité, le 3 septembre, se sont présentés au Comité permanent de la section des Quinz-Vingt, les sieurs
JACQUES CHARLES HERVELIN, tambour aux canonnies de la section des halles, civent bataillon de SAINT JACQUES DE LA BUCHERIE, demeurant rue de la Savonnerie, numéro 3 vis à vis la petite rue d'Avignon, au Cadre Bleu ;
JEAN GABRIEL QUERUELLE, ébénistre, rue du faubourg saint antoinet, au coin de celle saint nicolas, maison à BOUNEAU ;
ANTOINE POUQUET, canonnier de la section de Montreuil, rue de charonne n° 25, chez le sieur VICAQ ;
PIERRE FERRIE, tabletier, ruen popincourt n° 39, lesquels étaient porteurs du corps de la ci-devant princesse LAMBALLE qui venait d'être tuée à l'hotel de LA FORCE et dont la tête était portée par d'autres, dans la grande rue, au bout d'une pique, nous ont déclaré que ses habits ils venaient de trouver, savoir :
un petit livre doré sur tranche, en maroquin reouge, ayant pour titre "imitation de jésus christ", un portefeuille de maroquin rouge , un étui dans lequel était 18 livres assignats nationaux de cinq livres chacun, une bague d'or avec un chaton de pierre bleue tournante, dans léquel était des cheveux blonds liés en lac d'amout avec devise au dessus "ils sont blanchis par les malheurs" plus un bout de racine d'Angleterre, un petit porte-crayon d'ivoire grni de plume d'or de deux petits cercles d'or, un petit couteau à deux lames le manche d'écaille garni en argent, un tire-bouchon d'aciier d'Angleterre, une petit pince d'acier d'Angleterre à épiler, une petite feuille de carton unie, avec unevignette portant des mots ndéchiffrables, un papier contenant un émoire de llinge et de hardes, deux petits flacons de verre, servant d'écritoire avec des couvercles en or et quelques pains à cacheterde diverses couleurs, une espèce d'image à double face, représentant d'un côté , un coeur enflammé entrelacé d'épines et percé d'un poignard et cette légende en bas " cor jeus salva nos, perimus" ;
de l'autre, un coeur enflammé percé d'un poignard brod autour en soie bleue, lesquels nous avonsvérifiés en présence des susnommés et soussignés, auxquels nous avons remis le tout ainsi qu'ils l'ont requis pour le tout être porté par eux et déposé à l'Assemblée Nationale ainsi qu'ils l'ont promis et afirmé, ce qu'ils ont reconnu, nous en ont donné décharge et ont signé avec nous, commissaireset secrétaires, greffiers,
CAUMONT, BORIE, SAVARD, commissaires RENET secrétaire greffier.


Et ce même jour, 7 heures du soir, le citoyen JACQUES POINTEL, demeurant section de la halle au blé, rue des petits champs, n° 69, s'est présenté au Comité de la section des Quinze vingt, nous requérant dfe vouloir bien interposer notre autorité pour inhumer la tête de la ci-devant princesse DE LAMBALLE dont il était venu à bout de s'emparer, ne pouvant qu'appluaidr au patriotisme et à l'humanité dudit citoyen, nous, commissaires soussignés, nous sommes transportés sur le champ au cimetière des Enfants Trouvés, et y avons fait inhumer ladite tête, en dressant, e laditye inhumation, le présent procès-verbal pour servir et valoir dans le temps ce que de raison.
DELESQUELLE et SAVARD, commisaires , POINTEL, RENET secrétaires.


L'original de ce document est conservé à CARNAVALET et fait partie d'un recueil provenant de la collection de LEDRU ROLLIN.


J'ai peiné avec coeur à le taper afin de le faire connaitre aux personnes ne possédant le livre de LENOTRE - il est courant et sera en vente dans quelques semaines dans une nouvelle édition.

Bonne lecture
MARIE ANTOINETTE
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35212
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort de la princesse de Lamballe

Message par Mme de Sabran le Jeu 04 Sep 2014, 17:35

Marie-Antoinette a écrit :

Jeu 31 Mai - 16:58
mon achat récent du PLAN DE TURGOT me permet de prendre dans le détail, les rues conduisant au Châtelet suivies par les porteurs du corps de MADAME DE LAMBALLE !!!

Départ en haut de l'image RUE SAINT ANTOINE - place BEAUDOYER - rue de la TIXERANDERIE - de la COUTELLERIE - suivre la trace "jaune" du plan !!!!!!passage devant l'église SAINT JACQUES DE LA BOUCHERIE et CHATELET !!!!

A notre époque moderne !!!!!
départ de la rue SAINT ANTOINE, devenue FRANCOIS MIRON jusqu'à la MAIRIE DU IV° arrondissement qui couvre la place BEAUDOYER en partie - par le centre !!!!! c'est à dire les casernes lobau et le tracé de la rue de RIVOLI le long de l'hotel de Ville puis emprunte la partie restante de la rue de la COUTELLERIE !!!!!!! TOUR SAINT JACQUES - avenue VICTORI, théatre de la ville et place du châtelet !!!!!

A gauche de ce tracé vous trouvez la rue DE LA VERRERIE (BHV), puis Roi de SICILE qui n'a pas changé !!!!!

J'espère que mes explications ne sont pas trop ténébreuses !!!

MARIE ANTOINETTE





Toujours dans mes documents, j'ai trouvé un plan moderne du 4ème arrondissement - et en comparant avec le plan de Turgot vous comprendrez le chemin de la rue des BALLETS/SAINT ANTOINE vers le CHÂTELET en passant par la rue de la COUTELLERIE à l'angle de la rue de Rivoli !!!!!!



Bonne lecture
MARIE ANTOINETTE
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35212
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort de la princesse de Lamballe

Message par Mme de Sabran le Jeu 04 Sep 2014, 17:36


Marie-Antoinette a écrit :



Mar 12 Juin - 14:54
j'ai reçu ce matin un véritable petit trésor - un numéro exceptionnel racontant les journées révolutionnaires 1789/1799 du PETIT MONITEUR ILLUSTRE daté du 14 Juillet 1889
la couverture montre le départ de la tête de MADAME DE LAMBALLE pour le TEMPLE - ladite tête a été dessinée en se reportant au tableau de MADAME VIGEE LE BRUN, mais la façade et le portail sont bien ceux de la prison de LA FORCE !!!!




Détails de la pique et du chef de la princesse



Dim 11 Nov - 20:09


Je viens de relire les MEMOIRES DE MADAME DE TOURZEL ainsi que l'ouvrage rare SOUVENIRS DE QUARANTE ANS qui sont les mémoires de sa fille PAULINE DE TOURZEL

j'ai trouvé la réponse à la question posée récemment "pourquoi MADAME DE TOURZEL n'était pas avec MADAME DE LAMBALLE au moment de son assassinat " comme je souhaite vous mettre le texte de MADAME DE TOURZEL racontant les faits - il faudra patienter jusqu'à demain !!!! comme dans les fims muets de jadis à épisodes - fin de l'épisode le roi part pour l'échaufaud..........la suite au prochain épisode "le Roi sera-t-il sauvé ???" (humour noir)
il fait trop sombre dans mon bureau pour taper et lire en même temps les nombreuses pages car je tape sans regarder mes doigts, mais tout en surveillant l'écran !!!!

MARIE ANTOINETTE Smileàè-è\': Smileàè-è\': Smileàè-è\':
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35212
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort de la princesse de Lamballe

Message par La nuit, la neige le Jeu 04 Sep 2014, 17:37

Merci de rapatrier ici tous les documents postés par MARIE-ANTOINETTE ! cheers
avatar
La nuit, la neige

Messages : 11722
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort de la princesse de Lamballe

Message par Mme de Sabran le Jeu 04 Sep 2014, 17:41

Vous voici entièrement bouturée, chère Marie-Antoinette !!!  ... à présent,  REPOS ...  


.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35212
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort de la princesse de Lamballe

Message par Invité le Jeu 04 Sep 2014, 18:00

Merci pour ce bouturage, Eléonore !
Il eut été dommage de n'avoir plus accès à ces précieux documents !
Merci pour vos recherches dignes de Nicolas Le Floch', chère Marie-Antoinette ! Very Happy

Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort de la princesse de Lamballe

Message par Comte d'Hézècques le Jeu 04 Sep 2014, 20:31

Merci chère Eléonore, cela m'évite d'aller fouiller dans les caves humides de la Conciergerie pendant mes recherches sur la princesse de Lamballe Laughing

_________________
« elle dominait de la tête toutes les dames de sa cour, comme un grand chêne, dans une forêt, s'élève au-dessus des arbres qui l'environnent. »
avatar
Comte d'Hézècques

Messages : 3008
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 38
Localisation : Pays-Bas autrichiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort de la princesse de Lamballe

Message par Mme de Sabran le Jeu 04 Sep 2014, 20:38

Comte d'Hézècques a écrit:Merci chère Eléonore, cela m'évite d'aller fouiller dans les caves humides de la Conciergerie pendant mes recherches sur la princesse de Lamballe Laughing

Avant de grimper toi aussi dans la sinistre charrette de la Conciergerie, mon cher Félix Very Happy  , tu venais de poster :

Lun 16 Déc - 23:08

Le comte d'Hézèques a écrit
:

Comme MARIE ANTOINETTE je préfère me baser sur les sources d'époque pour mieux comprendre ce qui s'est passé... et quant au massacre de notre infortunée princesse, j'ai lu ce témoignage repris dans la biographie de De Decker (pas ma biographie préférée, mais bon, il s'agit d'une source qu'il aborde  ) que j'aimerais partager ici avec vous.

C'est un témoignage d'un certain Jean Némery, écrivain public, qui se trouvait par hasard dans les environs de La Force ce maudit 3 septembre 1792 au matin :

« Venant de la rue Saint-Paul, je vis de nombreux curieux à l'entrée de la rue des Ballets, et j'appris qu'on massacrait à la Force. Le spectacle ne me tentait guère ; mais, il faut bien avoir vu quelque chose en ces temps où il y a tant de choses à voir. Je me mêlai donc aux curieux et, tout doucement, en me glissant entre les groupes, je réussis à atteindre presque le haut de la rue.

De l'endroit où je me trouvais, j'apercevais, au-dessus des têtes, l'entrée de la demeure du concierge de la prison devant laquelle se tenaient des hommes armés de sabres et de piques. C'étaient évidemment les exécuteurs.

Une femme apparut, encadrée par deux hommes et suivie par le guichetier. J'entendis dire que c'était la princesse de Lamballe, l'amie de la malheureuse Reine. Une scène rapide et atroce se déroula sous mes yeux. En apercevant les corps étendus au sol, la princesse fit un geste d'horreur et recula vivement. Les deux hommes qui l'encadraient la saisirent chacun par un bras et lui parlèrent ; elle répondit en faisant des gestes, mais je n'entendais pas ses paroles. Quelques-uns des exécuteurs s'étaient approchés du petit groupe et riaient, se moquant sans doute de la frayeur de la princesse. L'un deux la menaça de sa pique ; elle recula, leva un bras comme pour se protéger. Les exécuteurs s'étaient écartés et je crus qu'ils allaient la laisser passer.

Je respirais, lorsque, tout à coup, deux de ces démons se placèrent devant elle et la frappèrent, l'un d'une pique, l'autre d'un sabre. Elle poussa un cri, tituba, porta une main sur sa poitrine, puis tomba sur un petit tas de cadavres, un peu à gauche de la porte, vers la rue des Ballets ; elle essaya de se relever, mais elle reçut de nouveaux coups, ses bras s'agitèrent un moment, puis elle ne bougea plus. Les deux hommes qui l'accompagnaient n'avaient rien fait pour essayer d'empêcher ce meurtre. »

Pour autant qu'on puisse considérer ce témoignage comme véridique, je suis choqué du fait que, contrairement à ce que j'ai toujours cru et espéré (la princesse qui s'évanouit juste avant d'être assommée), elle était quand même consciente jusqu'au bout, au moment où on la frappait avec une pique, où on la blessait apparemment à la poitrine, et puis qu'elle tombait, et qu'elle essayait de se relever sans succès (la pauvre !!!) ... et puis personne qui venait à son secours (au péril de sa vie évidemment, avec que des hommes saouls et dangereux dans les parages). En même temps, cela ne m'étonne pas qu'elle était restée consciente, face à la terreur d'une mort atroce, afin d'éviter la douleur, coûte que coûte.
Et malgré le fait que Mme de Lamballe savait que ses jours étaient comptés à Paris, dans les récits de Mme de Tourzel et de la marquise de Lâge de Volude (sa dame d'honneur) il s'avère qu'elle restait quand même relativement optimiste jusqu'à la fin, espérant peut-être encore à la Force qu'on allait la ramener au Temple près de la reine.

Bref, ce témoignage m'a donné froid dans le dos, car l'observateur décrit ce qu'il vu comme dans un film, où l'on est des spectateurs qui assistent passivement au drame...
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35212
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort de la princesse de Lamballe

Message par Monsieur de Coco le Jeu 04 Sep 2014, 20:39

D'après le magazine Le Point, le tête se trouverait à Vernon?

http://www.lepoint.fr/c-est-arrive-aujourd-hui/3-septembre-1792-l-effroyable-depecage-de-la-princesse-de-lamballe-par-les-egorgeurs-sans-culottes-03-09-2013-1720457_494.php

(je n'aime pas trop le style employé dans l'article et cela m'étonne de ce magazine!!!!)

_________________
"Le 7 de septembre, le roi a été heureusement purgé d'humeurs fort âcres, et de beaucoup d'excréments fermentés, en dix selles."
Journal de santé de Louis XIV
avatar
Monsieur de Coco

Messages : 512
Date d'inscription : 12/03/2014

http://www.lenotre400ans.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort de la princesse de Lamballe

Message par Lucius le Jeu 04 Sep 2014, 21:51

Monsieur de Coco a écrit:D'après le magazine Le Point, le tête se trouverait à Vernon?

http://www.lepoint.fr/c-est-arrive-aujourd-hui/3-septembre-1792-l-effroyable-depecage-de-la-princesse-de-lamballe-par-les-egorgeurs-sans-culottes-03-09-2013-1720457_494.php

(je n'aime pas trop le style employé dans l'article et cela m'étonne de ce magazine!!!!)

Le ton est très gênant, et les information fournies sont ahurissantes ! A quelle source a-t-il puisé tout ça ?!
avatar
Lucius

Messages : 7882
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort de la princesse de Lamballe

Message par Monsieur de Coco le Ven 05 Sep 2014, 12:36

Dans les mémoires de Mme Guénard, il est dit qu'un officier avait emportée la tête de la Princesse dans le tombeau de la famille Lamballe à Vernon.
Habitant à proximité de cette ville, je ne savais même pas que leur tombeau se trouvait là!!!!

_________________
"Le 7 de septembre, le roi a été heureusement purgé d'humeurs fort âcres, et de beaucoup d'excréments fermentés, en dix selles."
Journal de santé de Louis XIV
avatar
Monsieur de Coco

Messages : 512
Date d'inscription : 12/03/2014

http://www.lenotre400ans.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort de la princesse de Lamballe

Message par Mme de Sabran le Ven 05 Sep 2014, 14:04



Hector Fleischmann: Anecdotes secrètes de la terreur:

Mme Guénard, dans les " Mémoires " sur la princesse de Lamballe, contait qu'un officier qui prétendait s'être exposé à de grands dangers pour s'emparer de cette coupée, l'avait portée dans le tombeau de la famille Lamballe à Vernon.


J'ai la baronne Guénard de Méré quelque part .
Je vais chercher .

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35212
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort de la princesse de Lamballe

Message par Mme de Sabran le Ven 05 Sep 2014, 14:18



Non, pour Mme Guénard de Méré, la tête de la princesse n'est pas transportée à Vernon .
Voici ce qu'écrit la baronne :


avatar
Mme de Sabran

Messages : 35212
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort de la princesse de Lamballe

Message par Invité le Ven 05 Sep 2014, 14:22

C'est vraiment de plus en plus trash !!!  Sad  Sad  Sad


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort de la princesse de Lamballe

Message par Comte d'Hézècques le Ven 05 Sep 2014, 18:40

Malgré la plume dramatique cherchant la sensation de Mme Guénard de Méré, je crois qu'elle dit vrai sur le sort des restes du corps de l'infortunée princesse.

_________________
« elle dominait de la tête toutes les dames de sa cour, comme un grand chêne, dans une forêt, s'élève au-dessus des arbres qui l'environnent. »
avatar
Comte d'Hézècques

Messages : 3008
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 38
Localisation : Pays-Bas autrichiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort de la princesse de Lamballe

Message par Mme de Sabran le Ven 05 Sep 2014, 18:41



Et pourquoi Emmanuel ? Shocked
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35212
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort de la princesse de Lamballe

Message par Comte d'Hézècques le Ven 05 Sep 2014, 19:11

Mme de Sabran a écrit:

Et pourquoi Emmanuel ? Shocked

Ce prénom hebreu signifie : Dieu est avec nous
Mais Mme Guénard a sûrement employé ce nom à la fin de son récit pour nous rappeler les origines de la princesse de Lamballe, issue de la Maison de Savoie dont les ducs portaient depuis le début le prénom d'Emmanuel Wink

_________________
« elle dominait de la tête toutes les dames de sa cour, comme un grand chêne, dans une forêt, s'élève au-dessus des arbres qui l'environnent. »
avatar
Comte d'Hézècques

Messages : 3008
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 38
Localisation : Pays-Bas autrichiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort de la princesse de Lamballe

Message par Mme de Sabran le Ven 05 Sep 2014, 19:34



En effet ! Merci, mon cher Félix . Very Happy
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35212
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort de la princesse de Lamballe

Message par Comte d'Hézècques le Ven 05 Sep 2014, 19:38

Au début du récit de Mme Guénard, elle évoque également le « grand Emmanuel », aïeul de la princesse de Lamballe... ainsi il est plus compréhensible pourquoi elle le termine aussi par « Emmanuel » :


_________________
« elle dominait de la tête toutes les dames de sa cour, comme un grand chêne, dans une forêt, s'élève au-dessus des arbres qui l'environnent. »
avatar
Comte d'Hézècques

Messages : 3008
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 38
Localisation : Pays-Bas autrichiens

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum