La mode et les vêtements au XVIIIe siècle

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Aller en bas

Re: La mode et les vêtements au XVIIIe siècle

Message par Comtesse Diane le Ven 08 Jan 2016, 18:33

Majesté a écrit:Je m'en souviens... mais il me faudrait, Comtesse,  avoir vos mensurations !  : 


Bien à vous.

Simplissime Majesté ! Les voici ! :

1573987, 00 en longueur x 337 hectares en largeur x une centaine de mètres en hauteur... facile !  :


_________________
avatar
Comtesse Diane

Messages : 7322
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : TOURAINE

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mode et les vêtements au XVIIIe siècle

Message par Mme de Sabran le Ven 08 Jan 2016, 18:35

.

Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36012
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mode et les vêtements au XVIIIe siècle

Message par Invité le Ven 08 Jan 2016, 18:38

Comtesse Diane a écrit:facile !  :
Comme vous dîtes ! )àè-è\':


Bien à vous. 3196910

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La mode et les vêtements au XVIIIe siècle

Message par CLIOXVIII le Ven 08 Jan 2016, 20:26

Comtesse Diane a écrit:Du coup !  Smileàè-è\':

Il me souvient , Majesté, qu'à Versailles, devant témoins (Clio et Reinette) vous avoir demandé de me faire mes culottes 
( à boutons - pour protéger mon intégrité -) et ...jusqu'à ce jour, je comprends que je peux toujours aller me rhabiller !  :::!!!ùùù^^^^: :::!!!ùùù^^^^: :::!!!ùùù^^^^:

: : :

Exact ! :
avatar
CLIOXVIII

Messages : 2550
Date d'inscription : 22/12/2013
Localisation : Paris, Venise, Bath....

http://lesmenus-plaisirs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mode et les vêtements au XVIIIe siècle

Message par Comte d'Hézècques le Lun 29 Fév 2016, 19:48


_________________
« elle dominait de la tête toutes les dames de sa cour, comme un grand chêne, dans une forêt, s'élève au-dessus des arbres qui l'environnent. »
avatar
Comte d'Hézècques

Messages : 3011
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 38
Localisation : Pays-Bas autrichiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mode et les vêtements au XVIIIe siècle

Message par Comte d'Hézècques le Mer 09 Mar 2016, 22:02

Cette jolie petite gravure de 1781, représentant Lady Barrymore, va bientôt rejoindre ma collection de gravures XVIIIème I love you


_________________
« elle dominait de la tête toutes les dames de sa cour, comme un grand chêne, dans une forêt, s'élève au-dessus des arbres qui l'environnent. »
avatar
Comte d'Hézècques

Messages : 3011
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 38
Localisation : Pays-Bas autrichiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mode et les vêtements au XVIIIe siècle

Message par Mme de Sabran le Mer 09 Mar 2016, 22:05

Mon cher Félix, elle est ravissante !!! Very Happy

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36012
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mode et les vêtements au XVIIIe siècle

Message par Comte d'Hézècques le Mer 09 Mar 2016, 22:57

Nous la retrouvons aussi sur cette charmante gravure d'un bal à Windsor, avec notre Georgine Very Happy


_________________
« elle dominait de la tête toutes les dames de sa cour, comme un grand chêne, dans une forêt, s'élève au-dessus des arbres qui l'environnent. »
avatar
Comte d'Hézècques

Messages : 3011
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 38
Localisation : Pays-Bas autrichiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mode et les vêtements au XVIIIe siècle

Message par Mme de Sabran le Mer 09 Mar 2016, 23:11

Comte d'Hézècques a écrit:Nous la retrouvons aussi sur cette charmante gravure d'un bal à Windsor, avec notre Georgine Very Happy

Ainsi qu'ici !!! :n,,;::::!!!:

MEMOIRES ET SOUVENIRS DE COMEDIENNES

Avec miss Stanton, la séduisante amazone de Richmond, c'avait été le caprice, mélé d'un peu de romanesque, son enlèvement, ou presque, par l'impérieuse Anglaise, " Ghelsea, et Lauzun avait pris un plaisir neuf à ce renversement des rôles. Avec lady Barrymore, c'était un sang-froid assez singulier dans la coquetterie, une humeur indépendante qui lui faisait dire: " Je ne veux pas être votre esclave; je serais bien fâchée de n'être plus votre maîtresse. " Et lady Barrymore se réservait le droit " quelques fantaisies qui flattaient sa vanité ", comme les hommages du comte d'Artois, quelle ne voulait pas sacrifier, tout en se divertissant " le faire attendre pendant quatre ou cinq heures dans son cabriolet, pendant les plus dures nuits d'hiver. Assez plaisamment, Lauzun lui reprochait "son défaut absolu de principes" Avec mistress Robinson, que, " Paris, on trouvait " intéressante ", c'étaient des soupirs, et je ne sais quoi de vaporeux au milieu des réalités. Elle aimait " se faire plaindre dans le temps même qu'elle paraissait le plus oublier ses sujets de plaintes.


http://www.forgottenbooks.com/readbook_text/Memoires_et_Souvenirs_de_Comediennes_Xviiie_Siecle_1200183112/195

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36012
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mode et les vêtements au XVIIIe siècle

Message par Invité le Mer 09 Mar 2016, 23:17

Je ne pense pas qu'on retrouve Lady Barrymore dans le film The Duchess... scratch


Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La mode et les vêtements au XVIIIe siècle

Message par Comte d'Hézècques le Jeu 10 Mar 2016, 11:47

En effet, Lady Barrymore n'y figure pas, elle ne fut pas si proche que ça de la duchesse de Devonshire Wink

Comme nous le montre l'extrait d'Eléonore, on trouvait Lady Barrymore de temps en temps dans la capitale des Lumières.
Horace Walpole, l'ami de la marquise du Deffand, lui aussi, mentionne la popularité de Lady Barrymore parmi la gent masculine de Paris :



_________________
« elle dominait de la tête toutes les dames de sa cour, comme un grand chêne, dans une forêt, s'élève au-dessus des arbres qui l'environnent. »
avatar
Comte d'Hézècques

Messages : 3011
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 38
Localisation : Pays-Bas autrichiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mode et les vêtements au XVIIIe siècle

Message par Mme de Sabran le Jeu 10 Mar 2016, 12:06

Qui est ce sombre individu qui voulait arracher les yeux à lady Barrymore et s'est contenté de lui mordre le doigt ? Smileàè-è\':

Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36012
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mode et les vêtements au XVIIIe siècle

Message par Invité le Jeu 10 Mar 2016, 12:10

Mme de Sabran a écrit:Qui est ce sombre individu qui voulait arracher les yeux à lady Barrymore

Serait-ce Ulysse ... euh... Personne ? : boudoi26


Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La mode et les vêtements au XVIIIe siècle

Message par Comte d'Hézècques le Jeu 10 Mar 2016, 12:16

Il s'agit de M. Tonton, le petit chien de la marquise du Deffand

_________________
« elle dominait de la tête toutes les dames de sa cour, comme un grand chêne, dans une forêt, s'élève au-dessus des arbres qui l'environnent. »
avatar
Comte d'Hézècques

Messages : 3011
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 38
Localisation : Pays-Bas autrichiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mode et les vêtements au XVIIIe siècle

Message par Mme de Sabran le Jeu 10 Mar 2016, 12:18

... cette idée d'appeler son petit chien comme un président socialiste ! : : :

boudoi26

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36012
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mode et les vêtements au XVIIIe siècle

Message par La nuit, la neige le Mer 16 Mar 2016, 22:26

Je présente dans ce sujet (je n'en ai pas trouvé de consacré précisément aux habits masculins) des belles photos d'un habit de cour qui sera présenté prochainement en ventes aux enchères.

Le 25 mars prochain, à Drouot Paris, vente organisée par l'étude Neret Tessier :

- Habit de cour complet, vers 1780-85
Costume porté par le cinquième marquis d'Aligre vers 1780/1785, et resté dans la descendance jusqu'à aujourd'hui.



Description de l'expert (extraits) :
Broderies au passé et point de tige en fils de soie polychromes à motifs de roses, roses églantines et boutons en semis sur les brodures, les revers de poches, les parements de manches, l'écusson de la taille et toutes les coupes.
Applications de tulle de soie crème et de mousseline.
Complet de ses vingt-sept boutons de bois recouverts en soie brodée en pareil.




Raffinement supplémentaire, le gilet est en contre-partie sur le fond de gros de Tours ivoire brodé en pareil.
Il est aussi complet de ses douze boutons, à manches longues et fermé par un bouton de bois recouvert.
Culotte à pont à patte de jarretière brodée et dix petits boutons brodés (manquent trois boutons recouverts sur la fermeture de la ceinture).
Doublure de taffetas ivoire.







Idea Dans la même vente, sont également présentées d'autres tenues, mais elles sont décrites comme légèrement plus tardives (Empire ou Restauration).
Je ne vois guère de différence, mais je ne suis pas spécialiste.
Et les pièces sont si joliment décrites... Very Happy

- Habit de Cour à la française, vers 1815 / 1825
Costume porté par le sixième marquis d'Aligre.



Description de l'expert (extraits) :
Veste et culotte en velours épinglé dit miniature, à motifs de losanges violet, quadrillés et richement brodés de clinquants, sequins, paillerons et fils de soie polychrome.



Col, devant, parement des manches, poches, dos, martingale et basques profusément travaillés d'un décor d'inspiration chinoisante : baies rouges, sureau de chine, palmes cornues, feuilles d'ipomées.
Culotte à pont, fermée par des boutons latéraux (quatre par côtés) et jarretières brodées.
Complet de ses vingt-quatre boutons, tous pour la décoration.
Fermeture par trois agrafes. Doublure en satin de soir ivoire.







- Gilet d'apparat à haut col en satin de soie ivoire, vers 1810 / 1820



Description de l'expert (extraits) :
Brodé à motifs de losanges ondés en sequins or et fils de soie vert prairie au point d'épine.
En leur centre, un autre losange ondé en lamé couleur aigue-marine et or en dégradé est recouvert d'une fine résille, de sequins or et de clinquants travaillés à facette en taille diamant et fixés par des canetilles or.




Les contours du gilet, des poches et des rabats sont soulignés d'un galon brodé bleu céleste, avec sequins posés en demi-lune, clinquants et canetille.
Complet de ses douze boutons pour huit boutonnières réelles et de ses six boutons décoratifs aux revers des poches.
Doublure et dos en satin blanc, resserré par un cordon.





- Gilet d'apparat en soie lamé argent à haut col, vers 1805/1815
Ayant appartenu au 6ème marquis d'Aligre, Chambellan de Caroline Bonaparte dès 1803. Conservé dans sa descendance jusqu'à aujourd'hui.
Brodé de fils d'argent, rehaussé de paillettes et de cannetilles.



Description de l'expert (extraits) :
Les côtés, les parements de poche, les pointes du col sont brodées de grands palmiers épanouis, de glands de chêne dans un entrelacs de feuillage, semis de glands sur le plastron.
Fermé par dix boutons en pareil et terminé par trois autres factices.
Doublure constituée de deux épaisseurs, l'une extérieure en fin lainage, l'autre en sergé ivoire. Double cordon de serrage.
Ce gilet n'est pas sans rappeler les broderies de l'habit du chambellan.
On sait que pour les cérémonies, les chambellans revêtaient l'habit de velours amarante brodé, porté avec un gilet de drap d'argent brodé de palmiers, motifs de la maison civile de l'empereur ayant la préséance sur les maréchaux.
Certainement exécuté par le brodeur Augustin Picot à Paris, fournisseur de la Maison Impériale et de l'aristocratie fortunée.



Idea Et toujours dans la même vente...

- Ordre du Saint Esprit.
Rare et grande plaque de manteau, articulée, attribuée au Roi Louis XVIII




Description (extraits) :
En argent ciselé, à fond façon paillette, orné en son centre de la colombe du Saint Esprit.
Les branches et les lys mobiles, sont armés à l'intérieur de lames de ressort de maintien légèrement cintrées, en acier bleui.
Diam: 11,5 cm.
T.T.B Provenance : cette plaque a été retrouvée avec le billet de provenance dans une des poches de l'habit de Pair de France de Etienne Jean François Charles, 6è marquis d'Aligre (1770-1847), Pair de France de Louis XVIII à partir de 1815.



Arrow Sources (images, textes) et infos complémentaires ici : http://www.neret-tessier.com/flash/index.jsp?id=26814&idCp=49&lng=fr
avatar
La nuit, la neige

Messages : 12034
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mode et les vêtements au XVIIIe siècle

Message par Invité le Mer 16 Mar 2016, 22:30

Le premier costume présenté est fabuleux. Les autres aussi sont très beaux mais le premier me fait particulièrement rêver ! drunken

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La mode et les vêtements au XVIIIe siècle

Message par La nuit, la neige le Mer 16 Mar 2016, 22:36

Les détails sont jolis, n'est-ce pas ?
Quel travail de broderie ! Shocked

J'avoue avoir été surpris de découvrir les "clinquants et canetilles" (les jolis mots Smile) du gilet, je pensais qu'il s'agissait de quelque chose de plus moderne.
avatar
La nuit, la neige

Messages : 12034
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mode et les vêtements au XVIIIe siècle

Message par Mme de Sabran le Mer 16 Mar 2016, 22:40

.

Quel exquis raffinement ...  Que les messieurs devaient être beaux !  Very Happy
...   et ce détail  si touchant de la traversée des siècles, en famille:

 
La nuit, la neige a écrit:

resté dans la descendance jusqu'à aujourd'hui.


Je suis allée demander à Google ce que signifie cannetille :
Fil de métal très fin et tortillé, utilisé en broderie, pour la composition de fleurs artificielles, etc. (cf. H.-J. Rousset, Travail des petits matériaux, 1928, p. 173) :


...   d'où le verbe tout mignon de cannetiller : Cannetiller, verbe transitif  .  Garnir de cannetille.

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36012
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mode et les vêtements au XVIIIe siècle

Message par Invité le Jeu 17 Mar 2016, 00:05

Ces silhouettes et ces détails font absolument rêver ! drunken
Moi aussi j'aime ces verbes qui n'ont de sens que dans ses vocabulaires d'époque.
Ça ressemble à un langage codé :


Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La mode et les vêtements au XVIIIe siècle

Message par Comtesse Diane le Jeu 17 Mar 2016, 08:26

Je ne veux plus jamais voir le marquis en jean !  :::!!!ùùù^^^^:

_________________
avatar
Comtesse Diane

Messages : 7322
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : TOURAINE

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mode et les vêtements au XVIIIe siècle

Message par Mme de Sabran le Sam 19 Mar 2016, 14:51




Robe de cour brodée de type Mantua, Angleterre ou Italie, début XVIIIe siècle
. Taffetas de soie rouge cerise brodé d’épais rinceaux, rocailles et palmettes de style Bérain en couchure et guipure de filé, frisé, et lame d’or ou d’argent doré agrémentés de boucles de frisure.





Corsage en pointe (H: 36 cm) à manches amples à nouer. Jupe brodée à disposition sur toutes sa hauteur (mise à plat, envergure de 2,60 m). Manches du corsage décousues, oxydation partielle des fils métalliques: transformations probables pour vêtir une statue de Sainte Vierge.
A rapprocher d’une robe parée «Vénitienne» brodée d’or vers 1720 de la Collection Rudolph Noureev prêtée pour l’exposition «La mode en France 1715-1815» organisée par le KCI et le Musée National de Kyoto.


_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36012
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mode et les vêtements au XVIIIe siècle

Message par Mme de Sabran le Mar 22 Mar 2016, 15:23

Et puis ...


« On nomme corps, un vêtement qui se pose immédiatement par-dessus la chemise, & qui embrasse seulement le tronc depuis les épaules jusqu'aux hanches : c'est, pour ainsi dire, une cuirasse civile ; car il ne doit pas plier, mais cependant avoir assez de liant pour se prêter aux mouvements du corps qu'il renferme, sans altérer la forme, & en même temps le soutenir & l'empêcher de contracter de mauvaises situations, principalement dans l'enfance, âge faible & délicat, dans lequel les ressorts ne sont pas encore parvenus au degré de force qu'ils auront par la fuite. Il s'applique encore à un objet aussi intéressant, celui de conserver la beauté de la taille des femmes, agrément qu'il joint à tous ceux qu'elles ont en partage. Le maître tailleur qui a choisi cette branche de son art, se nomme tailleur de corps de robes & corsets ... »  Il est chargé de fabriquer toutes les sortes de corps, corsets et quelques autres habits en rapport. Ses matériaux sont la baleine, différentes sortes de toiles et de lacets.
Les baleines sont des lames dures et flexibles provenant de la mâchoire de « la grande baleine » .


http://www.lamesure.org/page/103

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36012
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mode et les vêtements au XVIIIe siècle

Message par La nuit, la neige le Ven 14 Sep 2018, 10:04

Dans le cadre de l'exposition...

Dressed to impress
Fashion in the 18th Century

Walker Art Gallery, Liverpool
4 August 2018 — Spring 2020


Photo : Walker Art Gallery

Présentation (extraits) :

Showcasing 13 male and female costumes as well as accessories, Dressed to Impress: Fashion in the Eighteenth Century highlights changing attitudes towards body shapes as well as documenting the social climate of the time.
(...)
The clothes in the display are typical of the main fashionable styles worn by the middle classes, known at that time as ‘the middling sort’.
These people were neither rich nor poor, and often wanted to improve their social standing.

(...)

* Source et infos complémentaires : http://www.liverpoolmuseums.org.uk/walker/exhibitions/dressed-to-impress/


Idea ...l'institution propose ces de deux vidéos, durant lesquelles sont présentées les différentes phases de l'habillage d'une femme et d'un homme de la classe dite "moyenne".

Fallait-il être patient !!    Eventaille




avatar
La nuit, la neige

Messages : 12034
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mode et les vêtements au XVIIIe siècle

Message par Marie-Jeanne le Dim 30 Sep 2018, 17:59

Merci beaucoup. Ce film est vraiment très bien fait. Un petite précision : On roulottait le haut des bas sur les jarretières afin qu'ils restent bien tendus sur la jambe et ne glissent pas.
avatar
Marie-Jeanne

Messages : 175
Date d'inscription : 16/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum