Armand Marc Aurelle, comte de Montmorin Saint-Hérem

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Armand Marc Aurelle, comte de Montmorin Saint-Hérem

Message par Mme de Sabran le Sam 21 Fév 2015, 13:25



La rentrée de Necker aux affaires, en donnant à Montmorin plus d’indépendance dans le cabinet, allait-elle lui porter bonheur ?

L’heure arrivait où l’ancienne diplomatie française, celle fondée sur l’exécution du pacte de famille, devait faire place à la nouvelle politique révolutionnaire.
A la veille du jour où l’une des plus grandes époques de l’ordre social s’ouvrit, on n’avait encore aucune idée précise sur ce que l’on ferait. Ceux qui exerçaient le pouvoir, à commencer par le roi, s’ils continuaient à parler en maîtres, obéissaient, en réalité, à la puissance invisible de l’opinion publique. Les possesseurs de privilèges étaient les premiers à s’excuser des avantages dont ils jouissaient.
En voulant les conserver, ils prétendaient à l’honneur d’y être indifférées. Les abus n’étaient pas récents ; ce qui l’était, c’était l’impression qu’ils faisaient naître. S’il est vrai que le moment le plus dangereux pour un mauvais gouvernement soit celui où il commence à se réformer, il était impossible de ne pas voir que la nation marchait à un rapide dénouement.
Le trésor était à sec, les parlements en exil, toutes les provinces agitées, la disette menaçante, les états-généraux promis solennellement et sans retard, Paris inondé d’un débordement de pamphlets et s’habituant déjà à ne plus travailler et à vivre dehors.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armand Marc Aurelle, comte de Montmorin Saint-Hérem

Message par Mme de Sabran le Sam 21 Fév 2015, 16:20

Necker voulut auprès de lui l'homme dont il ne s'était jamais séparé depuis son retour aux affaires, le seul qui connût à fond sa pensée et le suivrait les yeux fermés dans toutes ses résolutions : Montmorin .
Necker a écrit:
Que n’avons-nous pas fait ensemble,  pour assurer les fondements d’une liberté sage, pour les défendre tantôt contre les orages qui les menaçaient, tantôt contre les exagérations qui en affaiblissaient la base et dont nous prévoyions les dangers ! Nous excusions ou plutôt nous adoucissions auprès du roi les actions, les procédés et les manières dont il pouvait avoir à se plaindre, et près des députés, à l’assemblée nationale, nous tenions le langage qui pouvait calmer leur défiance et ramener les plus ardents à des opinions modérées.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armand Marc Aurelle, comte de Montmorin Saint-Hérem

Message par Mme de Sabran le Sam 21 Fév 2015, 18:35

;

M. de Montmorin était, en effet, le seul qui connût la pensée de Necker. Aussi le suivit-il dans toutes les résolutions importantes qui précédèrent la convocation de la constituante, opinant comme lui dans le conseil et cherchant à l’excuser de cette infatuation qu’apporte aux plus honnêtes une immense popularité.
Ils vivaient tous les deux au jour le jour ( !!! ) , croyant, en présence de ce grand inconnu, à la soumission et à la reconnaissance.



S'ils avaient su ...  

;
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armand Marc Aurelle, comte de Montmorin Saint-Hérem

Message par Mme de Sabran le Dim 22 Fév 2015, 17:03

;

Quels projets avaient-ils arrêtés ? Quel plan s’étaient-ils décidés à accepter ?
On est confondu, en allant aux sources, de voir combien peu de consistance politique révèlent les actes préparatoires.


En somme, c'était du n'importe quoi au jour le jour, à la va comme je te pousse . Smileàè-è\':

Tous les avant-coureurs de la révolution annonçaient cependant la nécessité de transiger avec l’esprit des temps nouveaux. Mme de Beaumont ( l'une des futures amours de Chateaubriand ), très au fait par ses abondantes lectures, de tous les pamphlets et brochures, écrivait pour son père des résumés qu’elle plaçait sous ses yeux. C’est ainsi que, lors de l’établissement des assemblées provinciales par l’archevêque de Sens, Montmorin, plus éclairé, avait décidé que le nombre des députés du tiers serait égal à celui des deux ordres réunis et que le vote aurait lieu par tête.

... le fameux doublement du Tiers !!!

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armand Marc Aurelle, comte de Montmorin Saint-Hérem

Message par Mme de Sabran le Dim 22 Fév 2015, 17:58

.

Pour bien connaître l’opposition à laquelle se heurtaient dans le conseil ces opinions si raisonnables, il faut se mettre sous les yeux le mémoire autographe de M. de Barentin, le garde des sceaux. La forme de la convocation et l’époque de la tenue des états avaient été l’objet devant le roi et la reine d’une discussion passionnée.
Montmorin qualifiait la double représentation du tiers de justice rigoureuse et faisait ressortir la disproportion immense de population et d’intérêts entre les deux premiers ordres et le troisième. Aidés par leurs collègues, MM. de La Luzerne et de Saint-Priest, Necker et Montmorin l’emportèrent.




.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armand Marc Aurelle, comte de Montmorin Saint-Hérem

Message par Mme de Sabran le Lun 23 Fév 2015, 16:06

.

Lorsque, peu de jours après, le conseil eut à déterminer le lieu de réunion des états, Necker voulait que ce fût à Paris, où il croyait conserver l’influence de sa popularité. Montmorin écoutait ; le roi ne disait rien ; on parlait de Tours, de Blois, d’Orléans, de Cambrai : même silence du roi. Pensant qu’un déplacement éloigné le contrarierait, la majorité se rabattit sur Compiègne ; puis Montmorin, se reprochant sa complaisance, nomma Saint-Germain.
Alors Louis XVI prit la parole :
« Ce ne peut être que Versailles, dit-il, à cause des chasses. »


Non, je rêve ?!! J'hallucine !!! Shocked
Siouplaît, pincez-moi !

Le premier souci du roi : que la réunion des Etats généraux ne perturbe pas ses chasses !!!

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armand Marc Aurelle, comte de Montmorin Saint-Hérem

Message par Mme de Sabran le Lun 23 Fév 2015, 16:18

.


Les esprits clairvoyants s’inquiétaient de cette insuffisance de vues,
se garde de commenter Bardoux stupéfait.

Oui, à ce point-là, on reste sans voix ...  boudoi29

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armand Marc Aurelle, comte de Montmorin Saint-Hérem

Message par Mme de Sabran le Lun 23 Fév 2015, 18:23

.

Malouet avait fait voter la résolution de n’attribuer aux états que le droit de consentir et de sanctionner les lois et les impôts. Il laissait l’initiative à la couronne, et il voulait que le ministère en fît le point de départ de sa politique. Mais comme les deux premiers ordres en majorité étaient contraires, l’évêque de Langres, s’emparant de la difficulté avec sa vivacité modeste, proposa l’expédient de réduire les trois ordres à deux. C’était l’établissement d’une chambre haute et le choix d’une constitution anglaise.

Telles étaient les visées de Montmorin. Pourquoi ne fit-il pas prendre au roi immédiatement cette résolution ? C’est qu’il pensait avec Necker qu’un tel changement devait être concerté avec les représentans de la nation. Quand la proposition fut présentée, on n’a pas oublié ce qu’il advint. Montmorin eut à défendre les principes du gouvernement anglais successivement contre le roi, les nobles, et les députés du tiers. Louis XVI, avec son honnêteté indéniable, malgré quelques pas dans l’imitation de la royauté constitutionnelle, subit l’influence de la seule personne qu’il aimât, Marie-Antoinette, et resta au fond le roi d’avant 89.


;
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armand Marc Aurelle, comte de Montmorin Saint-Hérem

Message par Mme de Sabran le Lun 23 Fév 2015, 19:06

;

Par ailleurs, " la petite noblesse " mit une obstination inouïe à repousser tout emprunt à la constitution britannique et elle versa dans cette théorie encore aujourd’hui à la mode et si dangereuse, avec ses apparences de profondeur, que de l’excès du mal sortirait le bien.

Du 5 mai au 5 octobre, durant ces cinq mois où l’assemblée devint maîtresse du sort du pays, Montmorin se rapproche un peu de Mounier, et de plus en plus se mêle à la politique intérieure. Il s’efforçait de pallier les fautes de Necker
, se créant ainsi des ennemis irréconciliables au sein de l’entourage du roi, de la reine et des princes.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armand Marc Aurelle, comte de Montmorin Saint-Hérem

Message par Mme de Sabran le Lun 23 Fév 2015, 21:17

;

Bertrand de Molleville et Alexandre Lameth racontent que, pendant la lutte entre les communes et les privilégiés sur la vérification des pouvoirs et à la veille du jour où le tiers-état s’érigea enfin en assemblée nationale, Montmorin reçut des mémoires proposant la dissolution. Il résista à ses amis eux-mêmes et dans toutes ces questions de principes débattues entre la noblesse et le tiers, il soutint les projets libéraux, contre M. de Barentin, garde des sceaux, contre M. de Puységur, ministre de la guerre, et M. Villedeuil, ministre de l’intérieur.

;
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armand Marc Aurelle, comte de Montmorin Saint-Hérem

Message par Lucius le Lun 23 Fév 2015, 22:57

Mme de Sabran a écrit: subit l’influence de la seule personne qu’il aimât, Marie-Antoinette,

Shocked
avatar
Lucius

Messages : 6749
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armand Marc Aurelle, comte de Montmorin Saint-Hérem

Message par Mme de Sabran le Mar 24 Fév 2015, 16:35

;

Cela semble signifier que, plutôt que de réfléchir aux différentes propositions de ses ministres, Louis XVI optait pour la solution plus simple de faire plaisir à sa femme .
Oui, je sais, c'est un peu léger ...

Il fallait un Vergennes derrière lui pour le booster autrement .  Montmorin, quelque honnête homme qu'il fût, n'était pas de la même trempe .

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armand Marc Aurelle, comte de Montmorin Saint-Hérem

Message par Mme de Sabran le Mar 24 Fév 2015, 23:29

Dans une des séances du cabinet où les princes assistaient, le comte d’Artois ayant émis l’avis qu’aux nobles seuls appartenaient les grades militaires :
« Les emplois ne sont pas des charges, répondit Montmorin, on les mérite en s’acquittant bien de ses devoirs, et ils doivent être confiés aux plus capables, sans distinction de naissance. »
L’avis, combattu non moins vivement par le comte de Saint-Priest, fut écarté. La démocratie, à partir de ce jour, entra dans l’armée française.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armand Marc Aurelle, comte de Montmorin Saint-Hérem

Message par Mme de Sabran le Mer 25 Fév 2015, 15:59

.

Lorsque arrivèrent la célèbre séance royale du 23 juin et l’avortement complet et irrémédiable des projets de Necker, le comte de Montmorin avait risqué sa position à la cour.
 ( ... )
La délibération du 17 juin par laquelle le tiers-état s’appelait désormais l’assemblée nationale et l’immortelle séance du Jeu-de-Paume avaient paru au comte d’Artois des actes essentiels à réprimer.
Le soir du conseil dans lequel la séance royale devait être fixée et les concessions libérales arrêtées, un billet de la reine engagea le roi à sortir .  
La délibération fut renvoyée au jour suivant.



Proclamation de Assemblée nationale le 17 Juin 1789





.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armand Marc Aurelle, comte de Montmorin Saint-Hérem

Message par Mme de Sabran le Mer 25 Fév 2015, 18:04

.

Deux magistrats furent admis exceptionnellement à la discussion, ainsi que les deux princes frères de Louis XVI.
Montmorin vint avec ardeur au secours de Necker, dont les projets étaient ainsi modifiés ; il insista sur la droiture de ses vues, il invoqua l’ancienneté de son attachement pour le roi, le suppliant de se résigner à la constitution anglaise.
La majorité refusa de condescendre à ses conseils.
Necker alors ne voulut pas se rendre à l’assemblée et offrit sa démission.
La séance royale, loin d’atteindre le but qu’on se proposait, ne fut que l’occasion d’un nouveau triomphe pour le tiers-état. Montmorin s’entremit au nom du salut de la monarchie et, au grand mécontentement des courtisans, persuada au roi que la sûreté de sa personne était attachée à ce que Necker restât encore ministre .


;
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armand Marc Aurelle, comte de Montmorin Saint-Hérem

Message par Mme de Sabran le Mer 25 Fév 2015, 18:38

.
Dans les premiers jours de juillet, Louis XVI change encore d'idée et décide se passer des services de Necker et Montmorin.
Le premier est remercié le 11, et Montmorin dans la foulée, le lendemain exactement .

M. de Breteuil, incapable de comprendre autre chose que le gouvernement des lettres de cachet, devenait premier ministre
( les historiens ont leurs têtes ! : ) La Vauguyon se retrouvait affaires étrangères.

Deux jours plus tard, la Bastille était prise ; le roi se rendait à Paris, laissait épingler la cocarde à son chapeau et rappelait les ministres qu’il venait de congédier.
Necker revenait comme Zorro sauver le royaume . On a vu avec quelle efficacité ...

Montmorin, qui le connaissait à fond
, écrit Bardoux fut étonné de son dévouement.
Nous aussi .

;
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armand Marc Aurelle, comte de Montmorin Saint-Hérem

Message par Invité le Mer 25 Fév 2015, 21:17

Je suis étonnée car j'avais lu qu'au contraire Breteuil a tout fait pour réduire les lettres de cachet. Dans l'idée de les supprimer justement. Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Armand Marc Aurelle, comte de Montmorin Saint-Hérem

Message par Mme de Sabran le Lun 02 Mar 2015, 17:07

Reinette a écrit:Je suis étonnée car j'avais lu qu'au contraire Breteuil a tout fait pour réduire les lettres de cachet. Dans l'idée de les supprimer justement. Very Happy

Voilà sans doute pourquoi A.Bardoux dit Breteuil essentiellement spécialiste des lettres de cachet !
Il poursuit :

La Fayette, dont l’esprit était pareil à celui d’un Américain des États-Unis et qui soutenait la monarchie par devoir plus que par goût, fut le personnage important de cette seconde période.

Montmorin et lui s’étaient liés à Madrid, au retour de la guerre d’Amérique. Cette amitié se noua plus solidement, lorsque, devenu chef des gardes nationales, La Fayette eut, en réalité, le commandement de toute la force armée. Montmorin crut un instant qu’avec son appui il pourrait encore sauver la royauté.
Il voulut à tel point s’assurer de lui au profit de la famille royale, qu’il lui avait offert d’être connétable ou lieutenant-général du royaume. La Fayette avait refusé.
Montmorin se fia à sa loyauté et ne s’en repentit jamais, mais il fut déçu dans son espoir en la valeur politique de l’homme, quand il eut à combiner avec lui l’organisation d’un plan intérieur pouvant à la fois servir à réprimer les clubs et à relever l’autorité constitutionnelle de Louis XVI.


.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armand Marc Aurelle, comte de Montmorin Saint-Hérem

Message par Mme de Sabran le Lun 02 Mar 2015, 17:15

Necker, qui présidait, n’avait plus foi au succès de sa cause et il ne pouvait désormais se flatter de la confiance du roi, pas plus que de celle de l’assemblée.

En reprenant son poste aux affaires étrangères, le comte de Montmorin comprenait aussi que l’ancienne politique de la maison de Bourbon était finie. ( ... ) Il n’était ni un aventureux, ni un homme de génie ; toutes les négociations traitées personnellement par lui avant la double politique du roi, consistent dans un traité de commerce avec la ville de Hambourg, dans le renouvellement des traités de paix avec la régence d’Alger, dans la confirmation de quelques arrangements dans l’Inde, dans une convention commerciale avec la petite république de Mulhouse et dans deux conventions avec l’Angleterre à la suite des événements de Hollande dont nous avons parlé.


Fichtre ! C'est léger léger ...

;
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armand Marc Aurelle, comte de Montmorin Saint-Hérem

Message par Mme de Sabran le Lun 02 Mar 2015, 18:11

.

Nos relations extérieures allaient devenir inquiétantes à mesure que la révolution se développait . L’influence de l’étranger se faisait déjà reconnaître dans les agitations occasionnées par la crise des subsistances. La Fayette avait dénoncé ces intrigues. ( ... ) Une ère nouvelle allait s’ouvrir dans l’étonnante histoire que nous étudions : les journées des 5 et 6 octobre avaient lieu.

Déterminé par La Fayette, avec qui il avait eu une longue conférence pendant que les colonnes parisiennes marchaient sur Versailles, Montmorin avait conseillé au roi de venir habiter Paris. On n’avait pas encore perdu l’illusion de croire à la durée de l’enthousiasme populaire pour la personne de Louis XVI .

Qui, ce jour-là, comprenait que, dès ce moment, il n’y aurait plus, à proprement parler, de gouvernement monarchique ?
Montmorin comme La Fayette pensait que le péril le plus urgent était le duc d’Orléans.


.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armand Marc Aurelle, comte de Montmorin Saint-Hérem

Message par Mme de Sabran le Lun 09 Mar 2015, 14:39

;

Le 7 octobre, La Fayette lui avait demandé un rendez-vous chez une femme de beaucoup d’esprit, dans la société de laquelle ils s’étaient rencontrés souvent, Mme la marquise de Coigny. Là, après une conversation. que Mirabeau appelait très impérieuse d’une part et très résignée de l'autre ( : ), il fut résolu que le duc d’Orléans partirait pour Londres avec une mission donnée par Montmorin pour justifier le départ.

En éloignant Philippe-Égalité, les deux amis s’étaient mis d’accord pour écarter ce qu’ils pensaient être le danger le plus immédiat.


;
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armand Marc Aurelle, comte de Montmorin Saint-Hérem

Message par Mme de Sabran le Lun 09 Mar 2015, 18:42


/
La mission du duc d’Orléans près du roi d’Angleterre est intéressante à étudier, La correspondance échangée avec Montmorin témoigne d’une rare intelligence et révèle une sagacité véritable de la part d’an prince que sa haine pour Marie-Antoinette allait absorber et dévorer. Montmorin lui avait remis comme instruction de savoir si l’intention de George III était de demeurer, en tout état de cause, spectateur passif de nos divisions, ou d’en tirer avantage en provoquant la guerre . Le voyage du prince avait un autre objet : une fermentation extrême régnait en Belgique. Il s’agissait de pressentir les dispositions du cabinet de Saint-James pour le cas où les Belges essaieraient de se soustraire à l’autorité de l’empereur.

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28952
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armand Marc Aurelle, comte de Montmorin Saint-Hérem

Message par Invité le Lun 09 Mar 2015, 18:59

Mme de Sabran a écrit:

En éloignant Philippe-Égalité, les deux amis s’étaient mis d’accord pour écarter ce qu’ils pensaient être le danger le plus immédiat.

La Manche entre nous et lui, c'est encore trop peu !!!! :::!!!ùùù^^^^:

Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Armand Marc Aurelle, comte de Montmorin Saint-Hérem

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum