De la pauvreté à la Révolution ...

Aller en bas

De la pauvreté à la Révolution ...

Message par Mme de Sabran le Jeu 09 Avr 2015, 16:31


.


Les nobles qui deviennent pauvres, aujourd'hui , sont en révolte contre leur pauvreté, et dans un état d'irritation haineuse contre les grands seigneurs ; ce qui fait, par un mouvement équitable et d'instinct naturel , que les riches sont dans un état permanent de
contrainte, de défiance et de répulsion contre les pauvres , à moins qu'ils ne soient des mendiants résignés à leur malheureux sort.
C'est un écueil de l'orgueil philosophique, et de l'irréligion qui nous submergent et qui finiront par nous abîmer dans un océan
d'amertume. On nous dit à cela; — < Tant pis pour les pauvres! — Hélas! tant pis pour les riches, et surtout pour les plus riches et les plus nobles, ainsi qu'il est aisé de le prévoir ! A tout prendre, c'est aussi la faute des grands seigneurs qui protègent le philosophisme, qui s'isolent du reste de la noblesse , et qui se contractent dans leurs intérêts personnels.
On n'aurait jamais pu trouver jadis un pauvre gentilhomme ou une seule fille de condition, que les princes et la haute noblesse eussent eu la barbarie, l'impolitique ou la négligence d'abandonner à l'humiliation , aux souffrances et aux tentations de la
pauvreté !


( Marquise de Créquy )

.




Parole d'homme riche :
les pauvres, on a beau ne rien leur donner, ils n'arrêtent pas de demander !


( Sébastien-Roch Nicolas de Chamfort )



Les pauvres sont les nègres de l'Europe.

( toujours Chamfort )


.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36635
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum