Le 5 mai 1789

Aller en bas

Le 5 mai 1789

Message par Invité le Mer 06 Mai 2015, 08:51

Le Roi et la Reine lors de l'ouverture des Etats Généraux le 5 mai 1789, à la Salle des Menus Plaisirs de Versailles :


Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 5 mai 1789

Message par Invité le Mer 06 Mai 2015, 18:53






Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 5 mai 1789

Message par Invité le Mer 27 Avr 2016, 12:36

Brochure satirique : Le couple royal captif ( 1789)
Roi Louis XVI les yeux bandés par l'aristocratie et de la reine Marie-Antoinette les yeux bandés par les mains de la duchesse de Polignac :




Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 5 mai 1789

Message par La nuit, la neige le Mer 27 Avr 2016, 19:43

Majesté a écrit:
Roi Louis XVI les yeux bandés par l'aristocratie...
Et le Clergé ! :

Je ne connaissais pas cette gravure. Intéressante.
Merci Wink
avatar
La nuit, la neige

Messages : 11742
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 5 mai 1789

Message par Mme de Sabran le Mer 27 Avr 2016, 19:46

Ce sont, nommément, Mme de Polignac et l'abbé de Vermond.  
( déjà postée ici et ailleurs, il y a belle lurette )

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35241
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 5 mai 1789

Message par Invité le Mer 27 Avr 2016, 22:55

J'avais le sentiment, moi aussi, de découvrir cette image...
J'ai tenté de la retrouver ici...en vain... Wink


Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 5 mai 1789

Message par Mme de Sabran le Mer 27 Avr 2016, 23:05

.

Mais si . Tiens, la voilà ! ... avec sa légende .
Ici :     http://marie-antoinette.forumactif.org/t1643-les-rois-et-reines-caricatures

Mme de Sabran a écrit:.

No comment ...   Hop!

Mme de Polignac et son clan cachant au Monarque et à la Reine la misère du peuple .




_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35241
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 5 mai 1789

Message par Invité le Mer 27 Avr 2016, 23:08

Ah! Merci... je cherchais donc mal ... boudoi26


Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 5 mai 1789

Message par Invité le Sam 18 Juin 2016, 10:52


Ouverture des États généraux à Versailles, le 5 mai 1789

C'est dans cet endroit qu'eut lieu en 1787 et 1788 l'Assemblée des Notables. C'est également dans ce lieu que s'est tenue la réunion des États Généraux de 1789.


L’hôtel des Menus Plaisirs est situé 22 avenue de Paris à Versailles (Yvelines).
Il est resté célèbre dans l’histoire de France pour avoir accueilli les États généraux de 1789, les derniers que connut l’Ancien Régime.
L'hôtel, en dehors de ses façades, fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le 21 mai 1927[1]. Les façades font l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 16 septembre 1929.

Cet hôtel fut élevé par Louis XV vers 1745, afin d’abriter les ateliers de décors et le matériel des jeux liés aux réjouissances du roi et de la cour appelés « Menus-Plaisirs ». On y entreposera notamment des accessoires de sport (notamment pour le jeu de paume), des décors de théâtre, des instruments de musique… On y trouve également des ateliers pour les maquettes, costumes, peintures et autres sculptures. En 1759, l’hôtel renferme aussi un cabinet de physique installé par l’abbé Nollet pour l’instruction des enfants de France, à commencer par le futur Louis XVI.


L’ensemble architectural s’articule alors autour de deux cours situées à des niveaux différents. La cour basse ouvre sur le no 22 avenue de Paris, tandis la cour haute se situe au niveau du no 19 rue des États Généraux.
C’est à l’emplacement de cette dernière cour qu’une salle provisoire accueillit une assemblée des notables en 1787, puis fin 1788.


Celle-ci sera considérablement agrandie par Pierre-Adrien Pâris, alors architecte du roi, afin qu'elle puisse accueillir les 1 200 députés convoqués pour les États généraux dont la séance inaugurale s’ouvre le 5 mai 1789 en présence du roi. Cette immense salle « démontable » à la décoration luxueuse occupera alors la totalité de la superficie de la cour haute.


Cour intérieure de l'hôtel des Menus Plaisirs

À l’intérieur, le souverain est alors installé sous un baldaquin, situé devant l’escalier couvert qui assure actuellement la communication entre les deux cours. Les trois ordres sont assis séparément dans les gradins disposés en fer à cheval, tandis de hautes tribunes accueillent le public.
Conçue à l’origine avec une acoustique défectueuse, celle-ci connaîtra dans les deux mois suivant, un réaménagement intérieur qui permettra aux orateurs de mieux se faire entendre et de gérer les débats avec plus d’efficacité. Les bâtiments actuels étant occupés à l’époque par des bureaux et des salles de réunion, destinés aux travaux de l’assemblée.
C’est dans cette salle qu’on vota l’abolition des privilèges dans la nuit du 4 août 1789 et la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen, le 23 août 1789.
L’année suivante, les lieux servent aux réunions des assemblées électorales destinées à la désignation des nouvelles administrations. L’assemblée départementale de la Seine-et-Oise y tient notamment quelques séances.
L’hôtel des Menus Plaisirs voit notamment l’élection de Maximilien Robespierre comme président du tribunal du district. Les juges du tribunal criminel s’y installent en 1792, en attendant que l’ancien bailliage soit transformé en maison de justice.


L'Hôtel des menus plaisirs

Par la suite, l’hôtel sert de magasin de vivres pour l’armée, bien que de nombreux accessoires de théâtre soient encore conservés dans les réserves, ce qui attise d’ailleurs la convoitise de directeurs de salles parisiennes qui y viennent régulièrement se servir…
Transformé en caserne pour les volontaires des corps de gendarmerie, il devient un centre de distribution de pain pour les troupes avant d’être finalement vendu à un certain sieur Dubusc en 1800. Cependant, le préfet obtient l’annulation de la vente un an plus tard, mais déjà le mal est fait : entre temps, l’acheteur a malheureusement déjà fait démolir une grande partie des locaux historiques dont la fameuse salle des États Généraux…


Façade donnant sur la cour de l'Hôtel

L’hôtel deviendra alors une caserne de cavalerie, puis sera abandonné pendant plus d’un siècle jusqu’à ce que la ville de Versailles y installe ses services techniques en 1942. L’État fera restaurer ces lieux dans le cadre des célébrations du bicentenaire de la Révolution en 1989.
Depuis 1996, une partie de l’hôtel abrite désormais le Centre de musique baroque de Versailles. C'est dans la cour haute servant à la récréation des élèves du Centre de Musique Baroque de Versailles que subsistent les restes de la salle des États généraux. Les pavés du sol exposent le tracé de la salle, avec la tribune royale au fond, les tribunes pour la noblesse et le clergé sur les côtés, la grande tribune pour le tiers-État en face.


L'hôtel des menus plaisirs

La cour de l'Hôtel des Menus Plaisirs. A cet endroit s'élevait la salle où se réunirent d'abord l'Assemblée des Notables puis les Etats Généraux. C'est ici qu'est née la Déclaration des Droits de l'Homme. La disposition des pierres reprend l'exacte configuration qui existait au temps de Marie-Antoinette.



Reconstitution en 3D de la salle des Menus Plaisirs


La Salle des menus plaisirs en 1789


Source : Au Temps de Marie-Antoinette sur FB


Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 5 mai 1789

Message par MARIE ANTOINETTE le Sam 18 Juin 2016, 16:35

MERCI pour les photos des lieux -  j'ai pris la Reine et le Dauphin au balcon saluant la foule.
Je doute de la réalité de cette scène, car l'enfant était très malade, on l'avait transporté de MEUDON et il a regardé la parade d'un balcon couché en compagnie de sa gouvernante, il lui aurait été très difficile de se tenir droit et c'est bien le premier dauphin car CHOU D'AMOUR était trop petit .

MARIE ANTOINETTE Smileàè-è\':
avatar
MARIE ANTOINETTE

Messages : 3096
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 72
Localisation : P A R I S

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 5 mai 1789

Message par Invité le Ven 22 Juil 2016, 13:42

Mr de Talaru a écrit:Voici une très bonne vidéo nous montrant les lieux de la révolution et ce qu'il en advint de nos jours.


.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 5 mai 1789

Message par Mme de Sabran le Lun 23 Avr 2018, 13:47

Fernanda Amelia a écrit:Hi,Madame de Sabran,mucho gusto en conocerla,he estado leyendo los archivos que subió al foro y me encantaron,considero fuentes muy significativas ya que estoy realizando una investigación histórica sobre Maria Antonieta.Por favor me gustaría saber el origen de la fuente Mme de Polignac et son clan cachant au Monarque et à la Reine la misère du peuple,¿cual es el libro de donde lo ha recuperado? Smile

Hola !  Very Happy   Bienevenida entre nosotros, querida Fernanda Amalia .
Eso es una Brochure satirique : Le couple royal captif ( 1789)
Caricature  du roi Louis XVI les yeux bandés par l'aristocratie et de Marie-Antoinette les yeux fermés par les mains de la duchesse de Polignac



_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35241
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum