Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais

Message par Invité le Mar 2 Juin - 21:19

Nous n'avons aucun sujet particulier consacré à ce touche-à-tout alors que nous l'évoquons ailleurs dans des histoires où il est le héros. Very Happy

L'un des épisodes les plus importants de sa vie est la réception de sa pièce du Mariage de Figaro.

Voilà ce que raconte la Correspondance secrète à ce propos le 10 mars 1785 :

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais

Message par Mme de Sabran le Mar 2 Juin - 21:39

Excellente initiative, Reinette, ce sujet manquait ! :n,,;::::!!!:
avatar
Mme de Sabran

Messages : 33019
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais

Message par Invité le Mer 3 Juin - 13:51




Où l'on voit que Beaumarchais n'est pas seulement un auteur à succès de pièces sulfureuses mais aussi un homme au pouvoir financier de première importance... Donc à ménager.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais

Message par Comte d'Hézècques le Mer 3 Juin - 13:58

Voici un beau portrait juvénile de notre petit coquin Pierre-Augustin :
Peint par Nattier à la même année que la naissance de Marie-Antoinette, en 1755 :



Rappelons qu'il est né le 24 janvier 1732 à Paris où il est mort le 18 mai 1799.

Le personnage du Figaro figure déjà dans sa première pièce de théâtre rédigée à 9 ans, mais dont le manuscrit sera détruit lors de l'incendie qui ôte la vie à ses parents.

_________________
« elle dominait de la tête toutes les dames de sa cour, comme un grand chêne, dans une forêt, s'élève au-dessus des arbres qui l'environnent. »
avatar
Comte d'Hézècques

Messages : 2751
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 37
Localisation : Pays-Bas autrichiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais

Message par Invité le Mer 3 Juin - 14:00



Pour ceux (comme moi : ) ne connaissant pas ce Suard, apparemment créature de Monsieur, voilà ce qu'en dit Wiki :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Baptiste_Antoine_Suard

Académicien, censeur royal des pièces de théâtre, il s'opposa au Mariage de Figaro. Very Happy

Il semble qu'il ne soit pas tout net non plus lors de l'arrestation de Condorcet... Shocked

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais

Message par Invité le Mer 3 Juin - 14:01

Merci pour ce beau portrait !!! boudoi30

J'ignorais qu'il avait déjà inventé le personnage de Figaro si jeune ! Il lui portera chance. Very Happy
Je ne savais pas non plus pour ses parents ! Sad

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais

Message par Invité le Mer 3 Juin - 14:07

La suite de cette dernière lettre :



Je ne comprends pas l'expression "surprendre sa religion" : est-ce à dire qu'on l'a empêché de pratiquer sa religion en prison, comme il se devait à cette époque ? Messes manquées, refus des sacrements ? D'où clémence de Louis XVI ? Shocked

Pour Gardel, Google ne connait qu'un chanteur et compositeur de tango argentin. :
Qui en saurait plus ? Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais

Message par Comte d'Hézècques le Mer 3 Juin - 14:29

Reinette a écrit:

Pour ceux (comme moi : ) ne connaissant pas ce Suard, apparemment créature de Monsieur

Je connais ce monsieur Suard par le biais de son aimable épouse Amélie Pancoucke qui tenait un brillant salon littéraire à la fin du XVIIIème siècle, fréquenté par Talleyrand, les abbés Raynal et Morellet, les frères Chénier, Isabelle de Charrière, Benjamin Constant, Condorcet et tant d'autres Very Happy

_________________
« elle dominait de la tête toutes les dames de sa cour, comme un grand chêne, dans une forêt, s'élève au-dessus des arbres qui l'environnent. »
avatar
Comte d'Hézècques

Messages : 2751
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 37
Localisation : Pays-Bas autrichiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais

Message par Invité le Mer 3 Juin - 14:33

31 mars 1785 :


Monsieur, toujours Monsieur... boudoi29

Oui cher Comte, pour Suard, en effet, ce n'était pas n'importe qui dans le monde littéraire. Un peu trop proche de Monsieur... Et qui aurait abandonné au pire moment Condorcet dont tu me confirmes les liens d'amitié les attachant. Smileàè-è\':

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais

Message par Invité le Mer 3 Juin - 15:05

Maintenant, voilà que c'est Breteuil qui s'acharne sur Beaumarchais ! Very Happy

5 avril 1785 :

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais

Message par Invité le Mer 3 Juin - 18:40

12 mars 1785 :


Louis XVI est bien servi entre un frère qui pousse à la sévérité contre Beaumarchais et l'autre qui lui réclame de l'indulgence ! boudoi29

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais

Message par La nuit, la neige le Dim 31 Jan - 19:57

Je vous recommande l'écoute de l'émission "Au coeur de l'histoire", consacrée dernièrement à ce personnage haut en couleurs qu'était Beaumarchais !

Arrow C'est ici : http://www.europe1.fr/emissions/au-coeur-de-l-histoire/beaumarchais-2658703


Idea La première partie de l'émission est notamment un récit des premières "aventures" de Beaumarchais, et celle du pamphlet attaquant le couple royal et Marie Antoinette (pour lequel Marie-Thérèse le fait coffrer illico), et qui aurait prétendument servi les intérêts de Louis XVI.   

Nous en parlions ici : http://marie-antoinette.forumactif.org/t1882-l-affaire-du-pamphlet-beaumarchais-louis-xvi?highlight=beaumarchais
avatar
La nuit, la neige

Messages : 10821
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais

Message par Mme de Sabran le Dim 31 Jan - 20:02

Oui, je me souviens de ce conte à dormir debout ! Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 33019
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais

Message par Invité le Dim 31 Jan - 20:17

Il ne me semble pas que dans le film d’Édouard Molinaro , Beaumarchais, l'insolent, tiré d'une pièce de Sacha Guitry... j'avoue l'apprendre... il soit mentionné que la mission en Angleterre de Beaumarchais concernait ce pamphlet se moquant du couple royal... si ?


Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais

Message par Gouverneur Morris le Lun 1 Fév - 20:49

Reinette a écrit:Je ne comprends pas l'expression "surprendre sa religion" : est-ce à dire qu'on l'a empêché de pratiquer sa religion en prison, comme il se devait à cette époque ? Messes manquées, refus des sacrements ? D'où clémence de Louis XVI ? Shocked

En fait, cela signifie que la bonne foi du prince, son "sens de la Justice" a été trahi par son entourage qui l'a poussé à faire enfermer un innocent :

https://books.google.fr/books?id=juxf5uSDpfEC&pg=PT362&lpg=PT362&dq=%22supris+la+religion%22&source=bl&ots=gu5RZ80ZvF&sig=tfRgNHJ6eiIy5xEBCeJktGgx0ZM&hl=en&sa=X&ved=0ahUKEwj_3uC1-9XKAhVMaxQKHYi5BHcQ6AEIHTAA#v=onepage&q=%22supris%20la%20religion%22&f=false

On comprend mieux dès lors pourquoi Louis XVI s'est senti obligé d'honorer les dettes de l'Etat à son égard une fois Beaumarchais libéré Wink.
avatar
Gouverneur Morris

Messages : 3942
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais

Message par Mme de Sabran le Mar 31 Mai - 19:00

Beaumarchais
ou l'arroseur arrosé ( août 1786 )

Le père de Figaro sollicite des lettres de cachet contre ses ennemis, tandis que Figaro déclame sur la scène contre la Bastille. : Il a cru l'abbé de Bouillon auteur du libelle intitulé " Vie de Beaumarchais " , a fait enfoncer la porte de son prétendu biographe, et l'a fait garrotter et conduire devant le ministre, qui lui a rendu la liberté. L'abbé a été ensuite exilé seulement à deux cents lieues de Paris. Heureusement pour celui-ci que le censeur éternel des lettres de cachet, M. d'Eprémesnil , s'est jeté dans la mêlée et a fait suspendre l'exécution de l'ordre d'exil. Maintenant l'abbé va rendre plainte contre M. de Beaumarchais et prouver que la brochure en question est d'un M. Mercier, qui est mort depuis.

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 33019
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais

Message par Invité le Mar 31 Mai - 19:02

J'avais déjà lu quelque part Beaumarchais réclamant des lettres de cachet pour ses détracteurs. C'est gonflé de sa part ! :

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais

Message par Gouverneur Morris le Mar 22 Aoû - 14:45

Une brève interview du très regretté Maurice Lever par Olivier Barrot, à l'occasion de la sortie en 2005 chez Fayard du troisième volume de sa biographie consacrée à Beaumarchais :

http://www.ina.fr/video/2787664001

avatar
Gouverneur Morris

Messages : 3942
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais

Message par Mme de Sabran le Mar 22 Aoû - 14:57

C'est trop trop court, tellement agréable à écouter ! Merci, mon cher Momo !!! Very Happy

Le silence de la chair avait un avant-goût de mort ...

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 33019
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais

Message par MARIE ANTOINETTE le Mer 23 Aoû - 15:48

Que j'aime cet auteur, spécialement son FIGARO  - j'ai pu voir 17 fois le MARIAGE à l'ODEON du temps de JEAN LOUIS BARRAULT dans la même saison.

Je viens d'acquérir à l'INA le téléfilm fait il y a de nombreuses années, en noir et blanc, avec une distribution éblouissante  -  FIGARO.... JEAN PIERRE CASSEL ; ROSINE........ANNE DOAT (elle l'était chez BARRAULT) LE COMTE.........JEAN ROCHEFORT  et d'autres grands comédiens, MICHEL GALABRU, HENRI VIRLEJEUX etc......
Je pense que l'on doit le trouver sur YOUTUBE.... un régal.....

MARIE ANTOINETTE Hop!
avatar
MARIE ANTOINETTE

Messages : 2976
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 72
Localisation : P A R I S

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais

Message par Mme de Sabran le Mer 23 Aoû - 15:51

... un régal, oui sûrement ! Quelle distribution prestigieuse !!!
Vous êtes une petite veinarde, chère Marie-Antoinette ! Very Happy

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 33019
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais

Message par Comtesse Diane le Mer 23 Aoû - 19:54

Oui , fabuleux acteurs de la vieille garde ! cheers

_________________
avatar
Comtesse Diane

Messages : 7015
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : TOURAINE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais

Message par Mme de Sabran le Dim 11 Mar - 18:00



Histoire : Beaumarchais, au service secret de Sa Majesté Louis XV

>Le Parisien>Week-End
|Amélie de Bourbon Parme|
20 février 2018, 17h51 | MAJ : 20 février 2018, 17h53 |0




Portrait de Pierre- Augustin Caron de Beaumarchais, signé Paul Constant Soyer en 1886.Josse/Leemage


LE PARISIEN WEEK-END. En 1774, Pierre-Augustin Caron vit en disgrâce depuis des mois, mais compte gagner du crédit à la faveur d’une convocation chez Louis XV. Celui qui deviendra un auteur illustre sera comblé, à condition de remplir une mission fort singulière, en Angleterre...

Sur la route qui mène au château de Versailles, Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais a donné ordre à son cocher d’aller plus vite que le vent. Ce 28 février 1774, il n’a pas seulement rendez-vous avec le roi Louis XV, dont il espère secrètement un signe depuis quelques jours, il est en route pour une nouvelle aventure.
Et il a hâte d’en découvrir la teneur.

« Vous semblez d’humeur joyeuse » , lui fait remarquer Lucas, son valet venu des Antilles, quelque peu surpris. Le serviteur se demande comment son maître, cette fois, va sortir de cette mauvaise passe. Les mésaventures judiciaires liées à l’exécution du testament de son ami le financier Pâris-Duverney l’ont durement frappé au porte-monnaie : il a perdu sa charge, si chèrement acquise, de lieutenant-général des chasses de la varenne du Louvre ; il a dû vendre son hôtel particulier de la rue de Condé, à Paris. Pire, son honneur a été sali par un blâme qui le prive de ses droits civiques.
Pierre-Augustin adresse un clin d’oeil malicieux à son fidèle serviteur. « Pourquoi ne serais-je pas joyeux ? Me voici dans la situation de pouvoir à nouveau me réinventer ! Les épreuves de la vie ne doivent-elles pas nous obliger à jouer plusieurs rôles ? » Very Happy

Il a pris le nom du fief dit « bos Marchais »
A 42 ans, Pierre-Augustin est galvanisé par le jeu de masques que son existence lui a fait vivre. Un jour inventeur de mécanismes de montre ou de pendule, l’autre, aventurier, tour à tour professeur de musique pour les filles du roi et écrivain de théâtre. Lui, fils d’horloger, n’a eu de cesse de vouloir devenir membre de la noblesse. Il y est parvenu en achetant une charge de secrétaire du roi. Puis, en tant que lieutenant-général des chasses, il a coiffé la perruque et l’habit et s’est attelé à résoudre des conflits aussi passionnants que des fâcheries causées par des détournements de perdreaux, des clôtures délabrées ou des moutons paissant l’herbe du voisin.
Ayant fait fortune dans le négoce, il pense, en homme éclairé, que « le commerce relie les peuples, apaise les oppositions, pacifie les hommes ». Jaloux de ses succès, ses ennemis lui reprochent son côté « coureur de dots ». Sa première femme, Madeleine, lui a apporté, il est vrai, mieux que de l’or. Elle lui a offert le nom d’un fief, qu’il a accolé à son patronyme dès ses 25 ans : Beaumarchais, élégante réécriture du banal bois Marchais, communément prononcé « bos Marchais ». ( Je reconnais l'accent du terroir ... Eventaille )


Dès qu’il pénètre dans les appartements du roi, Pierre-Augustin est frappé par la fatigue qui marque les traits du monarque de 64 ans. Son dos est voûté, son regard, las. L’impopularité grandissante de Louis XV, autrefois le Bien-Aimé, a entamé sa légèreté, même si son maintien demeure royal. En cette fin de règne, Pierre-Augustin pense que le roi et lui ont un objectif commun : défendre leur honneur, mis à mal par des critiques incessantes pour le premier, et des décisions de justice infamantes pour le second.
« Monsieur de Beaumarchais, vous savez que je vous apprécie depuis que vous avez donné le goût de la musique à mes filles », lance le roi. Pierre-Augustin de Beaumarchais est presque ému de ce compliment. « Je sais dans quels ennuis vous êtes et je veux vous faire une proposition, poursuit- il. Beaucoup de personnes autour de moi se méfient de vous et de vos écrits. Mais j’ai décidé de vous faire confiance. » « Vous me voyez prêt à servir de nouveau Votre Majesté en tout ce qu’il lui plaira de m’ordonner », articule Beaumarchais. Le roi pointe sa canne vers un ouvrage posé sur une table : Mémoires secrets d’une femme publique. « Quel est ce livre ? » demande Beaumarchais, minaudant. Il devine qu’il s’agit d’un énième libelle, un court pamphlet, écrit depuis l’Angleterre contre madame du Barry. En succédant à madame de Pompadour dans le rôle de favorite du roi, elle est maintenant la cible de ces pamphlets hostiles. « Ce brûlot, voulez-vous dire ! s’indigne le roi. Nous ne sommes même pas parvenus à faire extrader d’Angleterre son auteur, ni à le faire enlever. »

Louis XV, accablé, s’affale sur son fauteuil. « En fait, j’en ai vu d’autres, mais je ne veux plus avoir à supporter les plaintes de Jeanne du Barry ! Son origine roturière et sa jeunesse agitée n’en finissent pas de susciter des pamphlets injurieux qui ternissent son honneur et le mien. Détruisez tous les exemplaires que son auteur s’apprête à répandre en Europe ! Si vous réussissez, j’annulerai votre blâme et vous recouvrerez votre charge. »

Pierre-Augustin jubile. De la perspective de voir ses droits rétablis, peut-être plus encore d’entrer au « secret du roi », nom donné à son service d’espionnage et de diplomatie parallèle. Au moment de s’incliner vers le souverain, touché par son désarroi, Beaumarchais lui murmure : « N’oubliez pas, sire, que si toute femme vaut un hommage, bien peu sont dignes d’un regret. »

Dès la première visite, Londres plaît à Pierre-Augustin de Beaumarchais. Là-bas, les écrits sont beaucoup plus libres qu’en France. On y respire la licence de l’esprit tel un parfum délicieux. L’auteur du libelle est un certain Charles Théveneau de Morande, un bandit qui avait déjà fait un séjour en prison pour vol de montres. ( Notre sujet : http://marie-antoinette.forumactif.org/t1950-theveneau-de-morande?highlight=morande ) Il vit du chantage qu’il exerce sur des personnalités fortunées, en faisant parvenir aux victimes une sélection de citations des ouvrages diffamatoires les concernant, assortie de la proposition de ne pas les publier, moyennant finances.

L’espion remplit sa mission avec habileté
Dans un petit bureau misérable, Beaumarchais entreprend l’intrigant autour de deux pintes d’alcool un peu tiède : « Je vous propose 20 000 livres sur la cassette royale, plus une rente viagère de 4 000 livres... » En prononçant ces mots, il voit une hésitation passer dans le regard de Charles Théveneau de Morande. « ... et aussi d’entrer à notre service. Nous avons besoin de gens comme vous », ajoute l’envoyé du roi. Quelques jours plus tard, les Mémoires secrets d’une femme publique sont brûlés dans un four à briques, près de l’église de Saint-Pancras, et le maître-chanteur est enrôlé dans le « secret du roi ».
De retour en France, sa mission accomplie, Beaumarchais apprend la mort de Louis XV, le 10 mai 1774. Le roi n’a pas eu le temps de lever le blâme ! Il ne lui reste plus qu’à se mettre au service du nouveau monarque, Louis XVI, dont la femme Marie-Antoinette est déjà la cible d’attaques sur sa stérilité supposée.

Louis XVI permettra à Pierre-Augustin de recouvrer ses droits après une mission que l’espion remplira avec la même habileté. Beaumarchais écrira Le Mariage de Figaro en 1777, la pièce de théâtre la plus subversive de l’époque et annonciatrice de la Révolution française.

http://www.leparisien.fr/week-end/histoire-beaumarchais-au-service-secret-de-sa-majeste-louis-xv-20-02-2018-7559190.php

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 33019
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais

Message par Gouverneur Morris le Dim 11 Mar - 18:41

Merci Eléonore mais sait-on d’où Amélie de B-P sort ces dialogues royaux fort peu crédibles ?
avatar
Gouverneur Morris

Messages : 3942
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais

Message par Mme de Sabran le Dim 11 Mar - 18:47



Je ne me pose pas la question , pas une fraction de seconde :

Louis XV : « En fait, j’en ai vu d’autres, mais je ne veux plus avoir à supporter les plaintes de Jeanne du Barry ! Son origine roturière et sa jeunesse agitée n’en finissent pas de susciter des pamphlets injurieux qui ternissent son honneur et le mien. »

Beaumarchais : « N’oubliez pas, sire, que si toute femme vaut un hommage, bien peu sont dignes d’un regret. »



Ils sortent tout droit de son imagination ! Very Happy

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 33019
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum