La petite culotte

Aller en bas

La petite culotte

Message par Invité le Dim 19 Juil 2015, 02:06

Dans Les chroniques de l’œil-de-bœuf  est mentionnée, à la date du 3 août 1771, une aventure tragicomique qui est arrivée à Madame la Dauphine :

" Maintenant la Cour se trouve à Compiègne, où les courses d'ânes sont à la mode.  Madame la Dauphine dans la forêt en chevauchant le destrier de Sancho, qui est suivi par soixante ou quatre-vingts coursiers de son espèce, montés par des dames de la Cour.

Monsieur le comte d’Artois est toujours de la partie ... le plus grand plaisir est de se laisser tomber. Le prince a donné l'exemple de cette agréable maladresse ; la comtesse de Noailles ( Shocked : ) et d'autres dames l'ont imité ; enfin, vint le tour de la Dauphine.

La roulade de son altesse royale a été telle, ont dit les heureux témoins, que le plus précieux des "trésors" de la future souveraine s'est retrouvé complètement découvert... Shocked  
La chose la plus sulfureuse de ces chevauchées attirait tant de curieux que si l'on posait à quelqu'un de la suite de Marie-Antoinette cette question : " Ces messieurs de la bourgeoisie L'ont-ils vue ?", on ne pouvait répondre que par l'affirmative.

Monsieur le comte d’Artois a, a-t-on lu, taquiné la Dauphine de manière plus innocente qu'intelligente sur cet agréable accident, s'il est vrai qu'il a dit aux dames de la Dauphine : " Faites attention il faut être capable de tomber sur ses fesses...".

Après ce petit accident, Marie-Antoinette prit l'habitude de monter à cheval avec un pantalon sous la jupe pour éviter un nouveau scandale aussi parce qu'Elle préférait monter en homme plutôt qu'en amazone. Louis-Auguste Brun, dit Brun de Versoix L'a même représentée en pantalon ... sans jupes :





Aviez-vous déjà eu vent de cette anecdote? Peut-être chez Guy Breton? scratch :

De toute façon, à partir de cet épisode, il ressort que la Dauphine ne portait pas de culotte, ça on le savait déjà.
En effet, les culottes furent introduites par Marie-Louise (petite-nièce de Marie-Antoinette et seconde épouse de Napoléon) au début du dix-neuvième siècle, quand, au cours d'une visite à une frégate de la flotte française, les rafales de vent soulevèrent ses jupes à en découvrir ses jambes (et probablement pas seulement les siennes). Les dames auXVIIIème  siècle portaient la chemise longue, les bas, le corps .
Les dessous, comme sous-vêtement, eurent un certain succès en Italie au XVIème siècle (et ont été importés par Catherine de Médicis en France), Mais cette partie de la vêture n'était pas bien vue et les dames ne l'utilisaient pas volontiers, car elle était considérée  comme un vêtement de femmes de mauvaise vie. :


Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite culotte

Message par La nuit, la neige le Dim 19 Juil 2015, 09:28

Majesté a écrit:
De toute façon, à partir de cet épisode, il ressort que la Dauphine ne portait pas de culotte, ça on le savait déjà.
En effet, les culottes furent introduites par Marie-Louise (petite-nièce de Marie-Antoinette et seconde épouse de Napoléon) au début du dix-neuvième siècle
(...)
Les dessous, comme sous-vêtement, eurent un certain succès en Italie au XVIème siècle (et ont été importés par Catherine de Médicis en France), Mais cette partie de la vêture n'était pas bien vue et les dames ne l'utilisaient pas volontiers, car elle était considérée  comme un vêtement de femmes de mauvaise vie.
Je ne le savais pas.
Merci... Wink
avatar
La nuit, la neige

Messages : 12037
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite culotte

Message par Mme de Sabran le Dim 19 Juil 2015, 10:06

;

La culotte fendue de nos grands-mères n'arrivera en effet qu'au XIXème siècle .
Je n'avais pas fait le rapprochement entre le scandale ( bien connu ) des parties d'âne avec chutes volontaires et le fait que les dames ne portaient pas de culottes .  Je croyais que Marie-Antoinette se faisait fustiger parce qu'elle aurait pu, comme le dit Vermond à Madame Royale, se casser la tête .  

Nous voyons bien sur les gravures " des fessées " publiques que les dames allaient cul nu.
Tiens ! J'en ai une à poster dans le sujet Necker .
J' y saute ! :n,,;::::!!!:
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36033
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite culotte

Message par Invité le Dim 19 Juil 2015, 10:42

Je connaissais aussi cette affaire de chute de dos d'âne ... mais j'en ai appris, si cette version est vraie, l'aspect inconvenant pour la pudeur delphinale...

Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite culotte

Message par MARIE ANTOINETTE le Dim 19 Juil 2015, 14:48


nous avons déjà évoqué la fessée révolutionnaire des dames de la halle dans les couvents parisiens - dans le petit opuscule racontant cette opération punitive, il est indiqué le nom de "culs" fouettés qui, pour certains étaient noirs en faisant remarquer que l'une des sœurs n'avait qu'un DEMI-CUL !!!!!!

MARIE ANTOINETTE Smileàè-è\':
avatar
MARIE ANTOINETTE

Messages : 3135
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 73
Localisation : P A R I S

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite culotte

Message par Mme de Sabran le Dim 19 Juil 2015, 14:59

Majesté a écrit:
Aviez-vous déjà eu vent de cette anecdote? Peut-être chez Guy Breton? scratch :

Je pense l'avoir lue chez Henri d'Alméras . Il faut que je retrouve . Very Happy
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36033
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite culotte

Message par Invité le Lun 20 Juil 2015, 12:20

Vicq d Azir a écrit:Notons aussi que, sauf erreur de ma part, les chroniques de l’œil de bœuf sont apocryphes, et à l'époque où elles sont rédigées, au début du XIXè (sans doute à partir de documents authentiques), l'auteur peut se "lâcher": plus de censure à craindre; on peut forcer le trait, répéter les idées reçues, chercher et amplifier le scandale (comme dans une certaine presse d'aujourd'hui...)

On ne se trompait donc pas forcément en attribuant certains détails à quelqu'un comme Guy Breton :

Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite culotte

Message par MARIE ANTOINETTE le Lun 20 Juil 2015, 16:13

MAJESTE - vous avez raison au sujet DES CHRONIQUES DE L'OEIL DE BOEUF dont j'ai une édition complète d'époque XIX° en deux tomes - édition reliée rouge.... prix d'écolier !!!!! Elle raconte l'Histoire bien avant le règne de MARIE ANTOINETTE en se servant non pas de documents authentiques, mais du ramassis de toutes les horreurs, méchancetés, racontars et rumeurs, traditions légères et osées.... un seul mot...... de la M......
A lire à notre époque, c'est amusant sans plus, car nous avons en mains les vraies pièces, celles-ci ont été étudiées par des historiens de renom

La dauphine avait-elle montré ou non sa forêt ou non ce n'est point grave mais l'auteur en rajoute une couche ; à mon avis, il n'est pas nécessaire d'en délayer les affirmations nauséabondes dans les pages du FORUM.

MARIE ANTOINETTE :!,,,!!!:
avatar
MARIE ANTOINETTE

Messages : 3135
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 73
Localisation : P A R I S

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite culotte

Message par CLIOXVIII le Lun 20 Juil 2015, 17:08

Une danseuse de l'Opéra ayant eu sa jupe prise dans un clou et s'étant retrouvée sur scène les fesses à l'air.....obligation pour ces danseuses de porter culottes ainsi que les demoiselles de boutiques ou les servantes devant monter sur un escabeau .
avatar
CLIOXVIII

Messages : 2550
Date d'inscription : 22/12/2013
Localisation : Paris, Venise, Bath....

http://lesmenus-plaisirs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite culotte

Message par Mme de Sabran le Mar 21 Juil 2015, 11:07

.

J'ai retrouvé ! :n,,;::::!!!: C'est bien dans le livre d'Henri d'Almeras Les amoureux de la reine Marie-Antoinette .

Voici :

Il ( le comte d'Artois ) assistait à ces promenades à ânes dont Paris parla beaucoup trop, et pendant lesquelles d'habiles chutes permirent à certaines grandes dames, y compris la future reine, de montrer, un peu plus que ne l'autorisaient les convenances, la blancheur de leur peau . On assure que Marie-Antoinette leur avait dit : " Prenez garde. Dans ces parties-là, il faut être en état de tomber." Et en effet les chutes étaient comprises dans le programme . Elles en formaient la principale attraction .

avatar
Mme de Sabran

Messages : 36033
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite culotte

Message par Invité le Mar 21 Juil 2015, 11:55

Mme de Sabran a écrit:. On assure que Marie-Antoinette leur avait dit : " Prenez garde. Dans ces parties-là, il faut être en état de tomber."

Ta source, Henri d'Almeras, attribue cette phrase à Marie-Antoinette quand les Chroniques du Siècles disent qu'elle provient du Comte d'Artois... :

Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite culotte

Message par Mme de Sabran le Mar 21 Juil 2015, 11:58

.

Alors, ce sont ces dernières qu'il faut croire ! Very Happy
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36033
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum