La physionomie de la Dauphine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La fameuse lippe "Habsbourg" serait en fait "Bourgogne" !

Message par Mme de Sabran le Mar 02 Juin 2015, 16:40

.

Cette chère marquise de Créquy :


J'ai trouvé dans les lettres que j'ai conservées du prince Louis ( de Rohan ) un portrait, ou si vous voulez une esquisse de l'archiduchesse Marie-Antoinette. Il est assez mal écrit, comme tout ce qui provient des gens du monde, et particulièrement des grands seigneurs de ce temps-là ; temps de contagion philosophique et de confusion dans les intelligences, misérable temps, où l'arrogante afféterie d'un Grimm et d'un Chamfort, où les sensibleries et les niaiseries de MM. d'Arnaud-Baculard et Marmontel (  Wink  ), assistées des boursoufflures à la Diderot (  :  ) et des platitudes à la Sédaine (  Laughing  ), avaient tout-à-fait dénaturé le bon sens, le bon style français et le bon goût, qui n'est que l'expression du bon sens. Du reste, il était fidèlement vrai, ce portrait à l'ébauche, il avait le mérite de la ressemblance, et c'est pourquoi je l'ai gardé.

L'archiduchesse-dauphine est d'une taille proportionnée à son âge, maigre sans sécheresse ni disgrâce, ainsi qu'une jeune personne qui n'est pas totalement formée. Elle est parfaitement bien faite, et tous ses mouvements agréables. Ses cheveux sont d'un blond pur et certain, et qui n'a p as le moindre reflet de hasardé, ni tirant sur le roux. Ils sont bien plantés ; les sept pointes y sont visibles, car on la coiffe en les relevant à la mode actuelle, mais il est à craindre que son front ne vous paraisse trop dégarni. C'est par suite d'une manie de sa gouvernante qui aime à voir un grand front, je suppose, et qui faisait serrer le front de cette princesse avec un bandeau de laine qui lui a rongé les cheveux. Elle a donc le front un peu grand, mais très beau ; la forme de son visage est d'un ovale parfait, un peu allongé ; des sourcils aussi fournis qu'une blonde peut les avoir, mais d'une nuance plus foncée que ses cheveux, et les cils d'une longueur charmante. Ses yeux sont bleus sans être fades, et jouant avec une vivacité pleine d'esprit. Son nez est aquilin, un peu trop affilé par le bout peut-être, mais il en résulte une impression de délicatesse et de distinction, ce me semble. Elle a la bouche petite et vermeille comme une cerise ; les lèvres épaisses, et surtout l'inférieure, qu'on sait être le trait distinctif de la maison de Bourgogne. N'admirez-vous pas que ceci ait pu se perpétuer jusqu'à nos jours, depuis la duchesse Marie-la-Grande, c'est-à-dire pendant trois cents ans ? C'est la moindre portion de son riche héritage.
Ah ! Louis XI, Louis XI, qu'avez-vous fait là !
La finesse de sa peau tient du prodige, sa blancheur est éblouissante ; elle a des couleurs naturelles et bien placées, qui perdront beaucoup à être couvertes par le rouge, qui ne les vaudra pas. Son port est celui d'une personne qui sent qu'elle est archiduchesse et fille des Césars. Sa physionomie est très variée, mais toujours très noble. Sa dignité naturelle est tempérée par sa douceur, naturelle aussi, et par la simplicité de son éducation. Je ne crois pas que les Français puissent se refuser, en la voyant, à un sentiment mêlé de tendresse et de profonde respect.


.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 25711
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La physionomie de la Dauphine

Message par Reinette le Mar 02 Juin 2015, 17:02

Oui la lippe Habsbourg est même portugaise car c'est Isabelle du Portugal, l'épouse de Philippe le Bon duc de Bourgogne qui la donnera à son fils Charles le Téméraire. Very Happy

avatar
Reinette

Messages : 8091
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 37
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: La physionomie de la Dauphine

Message par Mme de Sabran le Mar 02 Juin 2015, 17:05

Tu m'en diras tant ! :
avatar
Mme de Sabran

Messages : 25711
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

La physionomie de la Dauphine

Message par Majesté le Dim 19 Juil 2015, 18:15

Les formes de Marie-Antoinette sont d'une heureuse proportion,
quoique maigre encore. La Dauphine a les cheveux blond cendré
la front élevé, elle a les yeux bleus exprimant dans leur
vivacité la tendresse et la douceur plus que l'esprit.
Le nez de Son Altesse Royale est d'un aquilin trop
prononcé, mais non pas disgracieux; il y a
plus d'irrégularité dans la bouche de cette princesse dont
les lèvres sont épaisses, particulièrement l'inférieure. Ces
lèvres, fraîches, vermeilles et ordinairement séparées par
le sourire, laissent voir les plus belles dents du monde. La
blancheur du sein de Marie-Antoinette est éblouissante ;
le plus vif carmin en relève encore l'éclat.

Il y a beaucoup de noblesse et de dignité dans la démarche de la jeune
Autrichienne: son abord est encourageant, sa voix douce,
ses manières sont adorables; il lui échappe cependant quelques
mouvements impérieux. Un observateur peut en conclure, je crois,
que l'humeur caressante, enjouée, attentive à plaire que
montre la petite princesse pourrait bien être
le caractère de son rôle plutôt que le sien propre.
Mais les académies, les journaux, les almanachs chantants,
les cercles adulateurs, qui n'ont vu que la riante surface qu'offrent
les dehors de Son Altesse, épuisent en son honneur toutes les formules de
la flatterie ; ils lui brûlent sous le nez tous leurs parfums.

Les Chroniques de l'Oeil-de-Boeuf


Bien à vous.

_________________
"Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié."
Mademoiselle Bertin
avatar
Majesté

Messages : 11523
Date d'inscription : 20/12/2013
Age : 40
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: La physionomie de la Dauphine

Message par Mme de Sabran le Jeu 11 Mai 2017, 13:31

Je crois découvrir ce portrait ...  Very Happy    
L'avions-nous déjà quelque part ?



https://www.tumblr.com/search/edit:%20habsburg

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 25711
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La physionomie de la Dauphine

Message par La nuit, la neige le Jeu 11 Mai 2017, 19:02

Pour ma part, ce n'est pas une découverte, j'ai déjà vu cette gravure.
Bon...à ma connaissance, comme le tableau duquel elle s'inspire n'est pas identifié, je suppose que nous avons déjà inséré cette gravure ici ou là, sans attribution.

Merci en tous cas... Wink
avatar
La nuit, la neige

Messages : 8499
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La physionomie de la Dauphine

Message par Trianon le Jeu 11 Mai 2017, 20:57

Parlez-vous de la gravure où MA est très jeune ? Si oui, je trouve d'après mes souvenirs, qu'elle reproduit très bien la princesse, pour une fois. D'abord la véritable blondeur et puis la douceur dans le regard.
avatar
Trianon

Messages : 2201
Date d'inscription : 22/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La physionomie de la Dauphine

Message par Trianon le Jeu 11 Mai 2017, 21:00

Excuses, Éléonore, mon ordinateur a mis un temps fou à représenter votre gravure. Donc, c'est bien celle-ci dont je parle et que je connais bien.
avatar
Trianon

Messages : 2201
Date d'inscription : 22/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La physionomie de la Dauphine

Message par Mme de Sabran le Jeu 11 Mai 2017, 21:10

Oui, parfois ils rament ces ordis !  

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 25711
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La physionomie de la Dauphine

Message par Majesté le Jeu 11 Mai 2017, 21:32

Trianon a écrit: je trouve  qu'elle reproduit très bien la princesse, pour une fois. D'abord la véritable blondeur et puis la douceur dans le regard.
En terme de blondeur, je pense qu'il s'agit en l'occurrence de poudre... Wink


Bien à vous.

_________________
"Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié."
Mademoiselle Bertin
avatar
Majesté

Messages : 11523
Date d'inscription : 20/12/2013
Age : 40
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: La physionomie de la Dauphine

Message par Trianon le Ven 12 Mai 2017, 17:49

Il est fort possible que l'archiduchesse mettait de la poudre sur ses cheveux. Mais, à cet âge-là, elle était très blonde. Peut-être qu'en grandissant, cette blondeur s'est amoindrie.
avatar
Trianon

Messages : 2201
Date d'inscription : 22/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La physionomie de la Dauphine

Message par Trianon le Ven 12 Mai 2017, 17:50

Mme de Sabran a écrit:Oui, parfois ils rament ces ordis !  

A qui le dites-vous. C'est agaçant. Et pourtant, j'ai arrêté d'appeler mon ordinateur Robespierre. Je l'appelle maintenant "doudou". Je ne comprends pas...... :
avatar
Trianon

Messages : 2201
Date d'inscription : 22/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La physionomie de la Dauphine

Message par Majesté le Sam 13 Mai 2017, 09:33



Bien à vous.

_________________
"Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié."
Mademoiselle Bertin
avatar
Majesté

Messages : 11523
Date d'inscription : 20/12/2013
Age : 40
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: La physionomie de la Dauphine

Message par Trianon le Sam 13 Mai 2017, 15:15

C'est ravissant Majesté. Est-ce une forme de broche ? Si oui, j'aimerais bien me la procurer.
avatar
Trianon

Messages : 2201
Date d'inscription : 22/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La physionomie de la Dauphine

Message par Majesté le Sam 13 Mai 2017, 15:26

Je crois, chère Trianon, que ça n'a pas les dimensions d'un  bijou...


Bien à vous.

_________________
"Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié."
Mademoiselle Bertin
avatar
Majesté

Messages : 11523
Date d'inscription : 20/12/2013
Age : 40
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: La physionomie de la Dauphine

Message par Trianon le Sam 13 Mai 2017, 15:28

Ah bon ? Tant pis. Ça n'aura été qu'un moment de rêve sans nul espoir de le réaliser.
avatar
Trianon

Messages : 2201
Date d'inscription : 22/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La physionomie de la Dauphine

Message par MARIE ANTOINETTE le Sam 13 Mai 2017, 17:35


Voici la première gravure faite pour l'arrivée de Madame la DAUPHINE en FRANCE par BONNET
je la trouve ravissante , j'ai la chance d'avoir pu l'acquérir il y a de nombreuses années, fort chère, en la réglant par mensualités !!!!

MARIE ANTOINETTE
avatar
MARIE ANTOINETTE

Messages : 2554
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 71
Localisation : P A R I S

Revenir en haut Aller en bas

Re: La physionomie de la Dauphine

Message par Comtesse Diane le Sam 13 Mai 2017, 17:54

Quelle chance !
Quelles sont les dimensions ?

_________________
avatar
Comtesse Diane

Messages : 4972
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : TOURAINE

Revenir en haut Aller en bas

Re: La physionomie de la Dauphine

Message par Louise-Adélaïde le Sam 13 Mai 2017, 18:41

C'est vrai qu'elle est adorable !!!

_________________
......." Ce siècle et ces sentiments sont si éloignés des nôtres".... Taine Essais de critique et d'Histoire 1856
avatar
Louise-Adélaïde

Messages : 2145
Date d'inscription : 03/01/2015
Localisation : Sud Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: La physionomie de la Dauphine

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum