Le Laki, un volcan islandais à la génèse de la Révolution

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Le Laki, un volcan islandais à la génèse de la Révolution

Message par Mme de Sabran le Sam 15 Aoû - 15:45




1783 : le Laki, volcan islandais qui déclencha la Révolution


Souvenez-vous !
Nous en parlions dans les forum des invités . Very Happy





On l’a surnommé « le volcan de la Révolution ». L’éruption du Laki en 1783 déclencha sur l’Europe des modifications climatiques qui eurent des conséquences considérables sur le cours de l’Histoire.

Et de fait, à partir de 1783, la France connaît des hivers terriblement froids, des printemps catastrophiques, avec orages, pluies diluviennes, grêles, toujours au moment où les récoltes à venir sont sur pied. Puis, peu avant 1789, les jonctions d'approvisionnement en denrées agricoles entre deux saisons deviennent impossibles à réaliser. Le blé est si cher que le travail d'une semaine d'un ouvrier lui permet alors à peine d'acheter le pain nécessaire à sa propre nourriture. La situation des paysans est désespérée, la Révolution éclate en 1789.

Certes, y voir l'unique lien de cause à effet est peut-être "aller vite en besogne, nuance l'historien du climat Emmanuel Garnier. "C'est oublier que les terribles inondations de février et mars 1784 furent suivies d'un printemps et d'un été exceptionnellement chaud. Pour les peuples affligés par les flots impétueux, les récoltes abondantes et de qualité leur furent salutaires." Certes, ce n'est pas à cause des colères d'un petit volcan que Louis XVI fut conduit à l'échafaud, mais tous les ingrédients qui façonnèrent la Révolution furent distribués par les caprices de ce volcan, que les habitants de l'île surnommèrent le "volcan de la Révolution".

Nathalie Lamoureux
Publié le 09/07/2013 à 13:33 | Le Point.fr

Foussais 1789
Trace du grand hiver 1788-1789 dans le registre paroissial de Foussais
(Archives départementales de la Vendée, registre paroissial de Foussais,
1781-1792, vue 105)




L’éruption commença le 8 juin 1783. Au début elle fut explosive, puis elle continua en émission de lave pendant des mois, jusqu’en février 1784. Les cendres recouvrirent l’île, et de 50% à 80% des animaux d’élevages moururent. La famine qui suivit décima environ 20% de la population islandaise.





Mais ce n’est pas tout. En cet été 1783, un anticyclone puissant et centré durablement sur le nord de l'Atlantique envoya les fumées vers le reste de l’Europe. Il faut savoir que l’ « on estime que 122 millions de tonnes de dioxyde de soufre furent émis dans l'atmosphère, l'équivalent de trois fois les émissions industrielles annuelles en Europe et l'équivalent d'une éruption comme celle du Mont Pinatubo en 1991 tous les 3 jours. L'émission de dioxyde de soufre coïncidant avec des conditions climatiques inhabituelles provoqua un épais brouillard sulfuré qui se répandit à travers l'Europe occidentale, provoquant des milliers de morts durant 1783 et l'hiver 1784. »

Un nuage de poussière recouvrit les 2/3 de la France et se déposa en partie au sol. C'était exceptionnel, car ces poussières sont normalement en suspension très haut dans l'air et en faibles quantités.

Les années qui ont suivi l'éruption du Laki en 1783 furent marquées par des phénomènes météo extrêmes, dont des sécheresses et des hivers très rigoureux, puisqu’on disait que le pain et la viande gelaient sur la table de la cuisine et les corbeaux en plein vol. On vit un accentuation du petit âge glaciaire. La ligne de grain orageux qui traversa la France du sud au nord, en été 1788, détruisit presque toutes les récoltes du pays. On pesa des grêlons de 10 livres (5 kgs).

La situation des paysans fut si désespérée que la révolution éclata en 1789. Ces modifications climatiques et le volcan Laki ne sont peut-être pas seuls en cause, mais les historiens admettent que leur influence fut considérable dans les événements politiques qui mirent fin à la royauté.

Source (lien vers l'article intégral) : Islande, 1783 : le Laki, volcan qui déclencha la Révolution française

* Transcription de la note (ci-dessus) dans le registre de Foussais : « Un froid tel qu'on n'en avait pas éprouvé de mémoire d'homme a commencé ledit jour (5 décembre 1788) et n'a fini que le 13 janvier suivant. La neige a couvert la terre pendant tout cet espace de temps. Les glaces ont été si fortes que le poisson est pris dans presque tous les étangs. Chose extraordinaire, la plupart des puits ont été à sec jusqu'au dégel, les fontaines n'ont donné que faiblement, les rivières du voisinage étaient coupées comme dans le profond de l'été… Quantité d'arbres ont été fendus par la gelée. »

http://www.vendeensetchouans.com/archives/2015/01/13/31308056.html



Extrait du registre paroissial de Morfontaine (Meurthe et Moselle)

Texte écrit le 31 décembre 1783 par le curé, M. Mathieu

Nos successeurs ne trouveront pas icy sans intérêt les désastres et les phénomènes de cette année 1783, dont les annalles du monde n’offrent rien de semblable pour leur étendue et leur singularité. L’Europe, depuis son midy jusqu’au nord austral, c’est-à-dire depuis la Sicile jusqu’à l’Islande, a éprouvé d’horibles tremblemens de terre dont les foyers ont été les monts Etna et Héclat ; le premier a détruit toutes les villes, bourgs et villages, vignobles et plantations quelconques des deux Calabres et d’une grande partie de la Sicile, dont Messines, l’une de ses capitalles, ne montre en ce moment que des ruines. Dans l’autre point, il s’est élevée une isle brûlante au millieu de ces mers presque toujours glacées. Les calamitées de ces mouvemens convulsifs sont au dessus de toutes expressions dans les Calabres et la Sicile.

L’Europe entière a vu successivement et avec un égal étonnement un brouillard sec qui, pendant une grande partie des mois de juin et juillet, interceptoit les rayons du soleil et de la lune et donnoit à ces deux flambeaux une couleur de sang ; et beaucoup d’épidémies affligeantes, grandes sécheresses, cependant bonne récolte, mais peu abondante.
In futuram rei memoriam.

Signé illisible,
curé de Morfontaine

Remerciement à Henri Magdalena pour la communication de ce document

http://www.herodote.net/8_juin_1783-evenement-17830608.php


Météo un peu spéciale en 1783 à Boitron (61)
Communication de Mme Mauricette Mongoubert:

Ci-dessous transcription des remarques du Curé de Boitron (61).
Cette remarque se trouve à la fin de l'année 1783 paroisse de Boitron.

Note du curé de Boitron (61) sur la météo en l'an 1783.




Transcription

En 1783 la gelée a commencé le huit décembre ; la neige a commencé le
vingt sept du même mois; elle a eu dix huit pouces de hauteur dans les
endroits unis, et plus de quatre à cinq pieds dans les endroits creux, y ayant
été amassée par les vents ; elle a commencé à fondre le vingt deux février
1784 et elle n'a été entièrement fondue que le vingt huit dans la campagne et
longtemps après dans les chemins. Cet hiver a été le plus rude qu'on ait
éprouvé depuis plus d'un siècle. Il a été précédé dans l'été par des brouillards
qui ont duré pendant près de deux mois et qui ont rendu le soleil comme un
corps opaque, rougeâtre, et sans rayon pendant tout ce temps-là, ces
brouillards ont été occasionnés, dit-on par le bouleversement de la Calabre
qui a été enfoncée, pour la plus grande partie sous les eaux.

Poret , Curé de Boitron


À lire

Les volcans, le climat et la Révolution française de Roland Rabartin et Philippe Rocher (1993 - mémoire de l'Association volcanologique européenne, n° 1).

LES BROUILLARDS D’ISLANDE
ÉVENEMENTS EXTREMES ET MORTALITES

Dans une perspective environnementale et sanitaire, l’étude du climat est amenée à s’intéresser aux phénomènes volcaniques. En effet, ceux-ci peuvent avoir un impact sur les conditions atmosphériques d’une bonne partie de l’Europe à l’image des récentes éruptions du volcan islandais Eyjafjöll en mars 2010 et de ses conséquences sur l’espace aérien. L’année 1783 marquée par l’éruption du volcan islandais Laki est restée dans les mémoires comme une « annus mirabilis ».




Source : Mourgue de Montredon, « Recherches sur l’origine et sur la nature des vapeurs qui ont régné dans l’Atmosphère pendant l’été de 1783 », Histoire et Mémoires de l’Académie Royale des Sciences, Paris, Imprimerie Royale, 1784, p. 754

Au matin du 8 juin 1783, la terre de la région du Sida dans le sud de l’Islande s’ouvrit laissant apparaître plus d’une centaine de cratères qui forment le Lakagigar ou volcan du Laki. Durant six semaines, son activité est intense, puis diminue dans les mois suivants. Une large part de l’hémisphère nord éprouve alors les conséquences de cette série de dix épisodes éruptifs qui prend fin en octobre. En effet, si les coulées de lave provoquent localement quelques dégâts, les effets les plus pernicieux proviennent des gaz (soufre, chlore, fluor) libérés dans l’atmosphère. En deux jours, le volcan libère une quantité de gaz équivalente à une année d’activité de l’industrie européenne, provoquant ainsi une pollution de l’air, des cours d’eau, des pâturages, etc. Pour les Islandais le bilan sanitaire est très lourd puisque 24% de la population périt de la famine. À cela s’ajoutent les lourdes pertes parmi les troupeaux : environ 50% des bovins, 50% des chevaux et 80% du cheptel ovin disparaissent. Durant le reste de l’été, les populations européennes furent également victimes des effets du brouillard.

De fait, les conditions météorologiques anormales de l’été 1783 ont attiré le nuage vers le reste du continent européen. Dans les sources archivistiques la présence de ce « brouillard secs » est largement commentée, surtout par les scientifiques de l’époque. Ainsi sa progression peut être suivie de manière précise grâce aux nombreuses informations fournies par les différents observateurs des sociétés météorologiques européennes constituées au XVIIIe siècle. En France, ces renseignements proviennent de la Société royale de médecine fondée en 1778 et animée par une majorité de médecins empreints de néo-hippocratisme. Ce courant estime que les conditions environnementales sont déterminantes dans le développement des maladies. Il donne naissance aux théories hygiénistes et aéristes qui considèrent que la cause des maladies est à chercher dans la qualité de l’air. Ainsi, toute condition susceptible de la modifier est digne d’intérêt et c’est fort logiquement que ces médecins s’intéressent au climat dont ils souhaitent démontrer les effets sur la santé. Pour ce faire, ils procèdent à des relevés météorologiques quotidiens, accompagnés d’observations médicales permettant d’étayer ces hypothèses. Ces travaux fournissent donc de précieux éclaircissements sur divers phénomènes météorologiques et permettent de suivre précisément la progression du brouillard durant l’été 1783. Dès le 12 juin, il est aperçu à Nancy. Dans les douze jours qui suivent, il est signalé dans toutes les parties du royaume. Durant plusieurs semaines il incommode les populations avant de disparaître définitivement des observations au mois d’août




L’observation de ce phénomène suscite des interrogations sur son origine. Pour le père Cotte, chargé de la collecte des observations météorologiques pour le compte de la Société royale de Médecine, « peut-être ces brouillards font-ils une suite de la violente convulsion que la terre & l’atmosphère ont éprouvé en Sicile & dans la Calabre ». Cette hypothèse ne semble pas convaincre tout le monde. Ainsi, le curé de Gruillé-le-Gravelais, lecteur assidu de la Gazette déclare dans son journal : « Des physiciens ont voulu expliquer ce phénomène surprenant au désastre de Calabre et prétendoient qu’il n’étoit autre chose que les fumées qui en étant sorties avoit obscurci l’air de la sorte, ce que je n’ai pu croire ». L’origine calabraise du brouillard est remise en cause par le naturaliste Mourgue de Montredon lors d’une conférence à l’Académie royale de Montpellier le 7 août 1783. Il est alors le premier à soutenir la théorie de l’activité du Laki en se demandant s’il ne faut pas « attribuer à cette […] éruption des volcans de l’Islande, [l’] apparition de ces vapeurs ? ».

En dehors de son origine, les savants s’interrogent sur les conséquences de l’exposition au brouillard. Quelques expériences permettent de soupçonner sa nocivité. De nombreux médecins y détectent alors l’explication de différentes pathologies répandues durant la saison. À Lille, le docteur Saladin considère que « ce petit nombre de maladies inflammatoires [est peut-être dû] au brouillard fumeux qui s’est montré cette année presque par toute l’Europe ». A Poitiers, le docteur de La Mazière signale également des « fièvres putrides malignes dont les symptômes étoient un pouls élevé, la langue sèche, aride couvert d’un sédiment jaune brun » suggérant ainsi l’inhalation de souffre présent dans l’air. À cela viennent s’ajouter dans les mémoires des différents médecins des maladies de peaux qui prennent la forme de pustules ou d’infection du derme et de l’épiderme.

À ces différents maux, le « brouillard sec » provoque en raison de la chaleur, la pollution de l’eau qui favorise également la transmission de maladies intestinales. Ces pathologies ne tardent pas à provoquer la mort des personnes les plus vulnérables. Dans les différentes paroisses soumises à l’étude, une augmentation de la mortalité est en effet constatée.

http://www.unicaen.fr/histclime/laki.php

;
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 37959
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Laki, un volcan islandais à la génèse de la Révolution

Message par La nuit, la neige le Sam 15 Aoû - 16:48

Oui, je me souviens de cette discussion, et notamment de cet article au titre un peu "provoc"....

Merci pour le rappel. Wink
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 12666
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Laki, un volcan islandais à la génèse de la Révolution

Message par Mme de Sabran le Sam 15 Aoû - 17:05

La nuit, la neige a écrit: cet article au titre un peu "provoc"....

Hein ! crois-tu qu'ils sont fortiches, mes francs-macs, pour faire entrer un volcan en éruption !!! :
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 37959
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Laki, un volcan islandais à la génèse de la Révolution

Message par Mme de Sabran le Sam 15 Aoû - 17:07

.

Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing


lol! ... boudoi26
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 37959
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Laki, un volcan islandais à la génèse de la Révolution

Message par La nuit, la neige le Sam 15 Aoû - 18:22

Oui...entre le volcan, les francs-macs, ou je ne sais quoi encore ? boudoi29 :
La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 12666
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Laki, un volcan islandais à la génèse de la Révolution

Message par pilayrou le Dim 16 Aoû - 16:50

Eruption du Tambora - 1815.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Tambora
pilayrou
pilayrou

Messages : 369
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 59
Localisation : Guilers (Brest)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Laki, un volcan islandais à la génèse de la Révolution

Message par Mme de Sabran le Dim 16 Aoû - 17:03

Dingue ! Shocked
Il s'agirait, selon WIKI, de la plus puissante éruption référencée dans l'époque historique. Elle eut une puissance estimée à huit fois celle de l'éruption du Vésuve, soit plus de dix mille fois les bombes d'Hiroshima et de Nagasaki réunies. Les explosions ont été entendues à plus de 1 400 km de distance !!!
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 37959
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Laki, un volcan islandais à la génèse de la Révolution

Message par CLIOXVIII le Lun 17 Aoû - 12:46

L'Islande est un pays hors normes ....à visiter absolument (mais le patrimoine XVIII y est rarissime lol ) .
CLIOXVIII
CLIOXVIII

Messages : 2580
Date d'inscription : 22/12/2013
Localisation : Paris, Venise, Bath....

http://lesmenus-plaisirs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Laki, un volcan islandais à la génèse de la Révolution

Message par Mme de Sabran le Lun 17 Aoû - 12:52

Ah chic ! ravie de ton retour, chère Clio !!! :n,,;::::!!!:
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 37959
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Laki, un volcan islandais à la génèse de la Révolution

Message par CLIOXVIII le Lun 17 Aoû - 13:03

3196910 mais pas en Islande cette année :
CLIOXVIII
CLIOXVIII

Messages : 2580
Date d'inscription : 22/12/2013
Localisation : Paris, Venise, Bath....

http://lesmenus-plaisirs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Laki, un volcan islandais à la génèse de la Révolution

Message par Mme de Sabran le Lun 17 Aoû - 13:07

... beaucoup moins loin, je parie ! Wink
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 37959
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Laki, un volcan islandais à la génèse de la Révolution

Message par CLIOXVIII le Lun 17 Aoû - 13:21

Nord Bourgogne .
CLIOXVIII
CLIOXVIII

Messages : 2580
Date d'inscription : 22/12/2013
Localisation : Paris, Venise, Bath....

http://lesmenus-plaisirs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Laki, un volcan islandais à la génèse de la Révolution

Message par Mme de Sabran le Lun 17 Aoû - 13:25

... quelques jolies visites touristiques ? ... un chouïa de reconstitution historique en robe à larges paniers ? Very Happy
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 37959
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Laki, un volcan islandais à la génèse de la Révolution

Message par CLIOXVIII le Lun 17 Aoû - 13:40

Ni les unes (toutes faites depuis le temps et puis cette chaleur : ) ni les autres .... mais bientôt Rochefort et la belle Hermione et le désert de Retz (sans paniers, du Louis XVI)
CLIOXVIII
CLIOXVIII

Messages : 2580
Date d'inscription : 22/12/2013
Localisation : Paris, Venise, Bath....

http://lesmenus-plaisirs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Laki, un volcan islandais à la génèse de la Révolution

Message par Mme de Sabran le Lun 17 Aoû - 14:04

... de belles vacances !!! :n,,;::::!!! :n,,;::::!!!:
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 37959
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Laki, un volcan islandais à la génèse de la Révolution

Message par CLIOXVIII le Lun 17 Aoû - 14:57

Vouiais.....un rhume avec fièvre (par cette chaleur, fallait le faire ! ) et une morsure de chat infectée ....
CLIOXVIII
CLIOXVIII

Messages : 2580
Date d'inscription : 22/12/2013
Localisation : Paris, Venise, Bath....

http://lesmenus-plaisirs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Laki, un volcan islandais à la génèse de la Révolution

Message par Mme de Sabran le Lun 17 Aoû - 14:59

Aïe !!!
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 37959
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Laki, un volcan islandais à la génèse de la Révolution

Message par Invité le Lun 17 Aoû - 15:11

CLIOXVIII a écrit:Vouiais.....un rhume avec fièvre (par cette chaleur, fallait le faire ! ) et une morsure de chat infectée ....

J'espère que tu vas mieux ! Shocked 3196910

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Laki, un volcan islandais à la génèse de la Révolution

Message par CLIOXVIII le Lun 17 Aoû - 15:21

Pleine forme ma Reinette !
CLIOXVIII
CLIOXVIII

Messages : 2580
Date d'inscription : 22/12/2013
Localisation : Paris, Venise, Bath....

http://lesmenus-plaisirs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Laki, un volcan islandais à la génèse de la Révolution

Message par Mme de Sabran le Lun 17 Aoû - 15:26

Jolly good ! :n,,;::::!!! :n,,;::::!!!:
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 37959
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Laki, un volcan islandais à la génèse de la Révolution

Message par CLIOXVIII le Lun 17 Aoû - 15:32

CLIOXVIII
CLIOXVIII

Messages : 2580
Date d'inscription : 22/12/2013
Localisation : Paris, Venise, Bath....

http://lesmenus-plaisirs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Laki, un volcan islandais à la génèse de la Révolution

Message par Invité le Lun 17 Aoû - 21:40

CLIOXVIII a écrit:Vouiais.....un rhume avec fièvre (par cette chaleur, fallait le faire ! ) et une morsure de chat infectée ....

Oh zut, j'espère que tu vas mieux.

En tout cas concernant ce volcan, c'était le thème de l'avant dernier Nicolas le Floch : "L'année du volcan".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Laki, un volcan islandais à la génèse de la Révolution

Message par CLIOXVIII le Mar 18 Aoû - 10:17

Oui, merci cher comte.
Ce livre en parle à peine comme souvent chez cet auteur Crying or Very sad
CLIOXVIII
CLIOXVIII

Messages : 2580
Date d'inscription : 22/12/2013
Localisation : Paris, Venise, Bath....

http://lesmenus-plaisirs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Laki, un volcan islandais à la génèse de la Révolution

Message par La nuit, la neige le Mar 12 Juil - 13:45

Cette semaine, la chaîne Arte diffusait un documentaire consacré à l'histoire de cette catastrophe naturelle.
Si le sujet vous intéresse, vous retrouverez ce documentaire en vidéo libre, pour quelques jours encore.

Nuage mortel
Arte (2006)
Durée : 48 minutes

Le 8 juin 1783, le volcan Laki entre en éruption.
Son nuage mortel anéantit plus d'un quart de la population islandaise et les trois quarts de son bétail, avant de dériver à travers l'Atlantique Nord vers l'Europe continentale, semant sur son passage souffrance et dévastation.
Les huit mois d'émission de gaz sulfurique provoquent l'une des plus importantes perturbations climatiques et sociales du dernier millénaire.




Poussé par les vents, le nuage toxique atteint la Norvège, l'Allemagne, la France et l'Angleterre.
Plusieurs années de suite, des hivers longs et rigoureux ruinent les récoltes.
L'Islande est ravagée par la famine la plus grave de son histoire. Ailleurs, la faim et le froid font aussi monter la mortalité en flèche. L'éruption du Laki pourrait même avoir hâté la Révolution française et causé des disettes jusqu'en Chine et au Japon !

Des études géologique, climatologique et médicale menées pour ce documentaire permettent d'avoir une vision très précise de cette catastrophe mondiale inégalée. Des témoignages sous forme de coupures de presse, lettres et journaux intimes, ainsi que des scènes reconstituées retracent le quotidien bouleversé des populations. Et des images de synthèse permettent de comprendre la nature du phénomène et la manière dont il s'est manifesté.

Le tableau précis d'une "année de cendres" et de ses conséquences, éclairé par les explications des chercheurs.

Arrow La vidéo est accessible ici, sur le site d'Arte : http://www.arte.tv/guide/fr/043865-000-A/nuage-mortel

Ou encore sur Youtube :

La nuit, la neige
La nuit, la neige

Messages : 12666
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Laki, un volcan islandais à la génèse de la Révolution

Message par Mme de Sabran le Mar 12 Juil - 23:28

... dès que j'aurai le temps ! :n,,;::::!!!:
Merci, cher ami .

_________________
...    demain est un autre jour .
Mme de Sabran
Mme de Sabran

Messages : 37959
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Laki, un volcan islandais à la génèse de la Révolution

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum