Spoliation des oeuvres d'art durant la Seconde guerre mondiale

Aller en bas

Spoliation des oeuvres d'art durant la Seconde guerre mondiale

Message par La nuit, la neige le Mer 06 Mai 2015, 21:31

Impossible de remettre la main sur le sujet que j'ai cru pourtant avoir ouvert au sujet de la spoliation des oeuvres d'art par les nazis durant la seconde guerre mondiale, et notamment de l'action de ma chouchoute : Rose Valland, dont il me semblait aussi avoir présenté une courte bibliographie... 54385210

Bref !! Smileàè-è\':

Je vous recommande de regarder ce reportage consacré à l'action de cette femme courageuse.
L'espionne aux tableaux. Rose Valland face au pillage nazi.
Durée : environ 1 heure.

L'émission : Assistante au musée du Jeu de Paume pendant la Seconde Guerre mondiale, Rose Valland a suivi la trace des oeuvres dérobées par les nazis à leurs propriétaires juifs.
Ensuite, elle a sillonné l'Allemagne en ruine pour retrouver leur trace. Des 100 000 oeuvres d'art expédiées en Allemagne, 60 000 reviendront en France grâce à son inlassable activité.
Aujourd'hui encore, ses archives sont précieuses pour les restitutions qui se poursuivent. Résistante reconnue aux Etats-Unis, Rose Valland est longtemps restée dans l'oubli dans son propre pays, comme le sont restées ces milliers de familles spoliées.

Arrow Pour quelques jours encore sur le site Pluzz, en suivant ce lien : http://pluzz.francetv.fr/videos/l_espionne_aux_tableaux.html


Arrow Ou encore (déjà) sur Youtube :



Dernière édition par La nuit, la neige le Mer 23 Mai 2018, 23:47, édité 1 fois
avatar
La nuit, la neige

Messages : 12044
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spoliation des oeuvres d'art durant la Seconde guerre mondiale

Message par Invité le Mer 06 Mai 2015, 21:38

Bravo Madame ! Very Happy
J'aime ces personnages héroïques. boudoi30

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Spoliation des oeuvres d'art durant la Seconde guerre mondiale

Message par La nuit, la neige le Mer 06 Mai 2015, 21:49


© Archives du Ministère des affaires étrangères

Elle est géniale !
Je te conseille donc vivement de revoir ce reportage...  Wink

Et peut-être un jour de lire les livres que j'avais donc déjà conseillés :




Présentation :
Printemps 1940 : au fur et à mesure de la progression de la Wehrmacht sur le territoire français, des services nazis de confiscation, spécialement institués, entreprennent, à partir de listes établies bien avant le déclenchement de la guerre, le pillage et la confiscation, qui dureront tout le temps de l'Occupation, de milliers d'œuvres d'art.
Des collections publiques et privées, des tableaux mais aussi des millions de livres, manuscrits, meubles et objets de valeur partent vers l'Allemagne. Volés systématiquement et méthodiquement, ou plus fortuitement par les officiers et les soldats, nombre n'ont aujourd'hui encore pas été retrouvés.

En 1995, Hector Feliciano publiait en France le fruit de huit années d'enquête, au terme desquelles il avait retrouvé la trace de certaines œuvres.  

Cette édition nouvelle est donc à la fois le récit du pillage des œuvres d'art et une enquête sur la trace de certaines œuvres, principalement à travers les exemples de la spoliation, sur ordre direct d'Hitler ou du haut-commandement nazi, des collections privées des marchands Paul Rosenberg et Bernheim-Jeune, des banquiers David-Weill, de la dynastie Rothschild, de la famille Schloss, du collectionneur Alphonse Kann ou du financier Fritz Gutmann.
Le vol de ces collections d'un immense renom s'opère souvent avec l'aide active de marchands et des commissaires-priseurs français.
Si après-guerre les œuvres qui n'avaient pas été détruites dans les combats n'ont pas été restituées, c'est qu'il fallait compter avec la complaisance ou la négligence de maisons de vente aux enchères, voire de conservateurs de musée peu regardants sur l'origine des tableaux ni leur brusque réapparition sur le marché.
Feliciano met à nu ce système international qui s'est longtemps nourri de ces spoliations.


Et plus précisément au sujet de Rose Valland :



Présentation :
Née en 1898 dans un milieu modeste, Rose Valland devient institutrice et étudiante aux Beaux-Arts à Lyon puis Paris.
Elle travaille, avec un statut précaire, au musée du Jeu de Paume à partir de 1932, et se retrouve seule, en 1940, lorsque les nazis occupent "son musée".
Que font-ils ? Ils pillent et spolient des collectionneurs, juifs pour la plupart, et font partir par wagons entiers des oeuvres qu'ils destinent, entre autres, à la collection personnelle d'Hitler. Ces pillages ne sont pas de circonstance mais résultent d'un programme bien établi à l'avance.

Rose Valland observe les allées et venues des Allemands et grâce à ses fiches, qu'elle communique à la Résistance, les sites de stockage des oeuvres sont épargnés des bombardements lors des combats à la fin de la guerre. Le patrimoine artistique public (des musées) a été caché en grande partie dans l'Ouest et le Sud Ouest en France, échappant ainsi aux pillages des Allemands. Rose Valland participe aussi à ces évacuations...

Elle rejoint l'armée, part en Allemagne assister aux récupérations et y vit jusqu'en 1953, aidant à la reconstruction et rénovation des musées allemands.
En 1962 elle publie "Sur le front de l'art", ses mémoires, qui seront adaptées au cinéma dans le film hollywoodien "Le Train"(1965) Elle meurt assez isolée en septembre 1980 après avoir consacré sa vie aux "récupérations" des œuvres spoliées, et sera inhumée dans son village natal.


Dernière édition par La nuit, la neige le Dim 06 Sep 2015, 23:07, édité 2 fois
avatar
La nuit, la neige

Messages : 12044
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spoliation des oeuvres d'art durant la Seconde guerre mondiale

Message par Mme de Sabran le Mer 06 Mai 2015, 22:38

La nuit, la neige a écrit:

Je vous recommande de regarder ce reportage consacré à l'action de cette femme courageuse.

Je ne le manquerai pas . Very Happy
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36088
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spoliation des oeuvres d'art durant la Seconde guerre mondiale

Message par Mr de Talaru le Jeu 07 Mai 2015, 12:09

Une femme absolument fabuleuse. On parle d'elle dans le film Monument's men.

_________________
Un verre d'eau pour la Reine.
avatar
Mr de Talaru

Messages : 2424
Date d'inscription : 02/01/2014
Age : 59
Localisation : près des Cordeliers...

Revenir en haut Aller en bas

Documentaires TV : Spoliation des oeuvres d'art durant la Seconde guerre mondiale

Message par MARIE ANTOINETTE le Jeu 07 Mai 2015, 12:45

je l'ai regardé hier après-midi, elle a fait revenir en France 69.000 œuvres d'art !!!!!! car je l'avoue j'ai sombré en regardant l'Affaire DREYFUS, que je compte voir sur replay (quelle belle invention)
cet après-midi.

MARIE ANTOINETTE
avatar
MARIE ANTOINETTE

Messages : 3135
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 73
Localisation : P A R I S

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spoliation des oeuvres d'art durant la Seconde guerre mondiale

Message par La nuit, la neige le Dim 06 Sep 2015, 23:05

Ce dimanche, Arte diffusait un nouveau documentaire concernant le sujet, que nous avions déjà évoqué, de la spoliation des oeuvres d'art durant la seconde guerre mondiale.

Récemment encore, l'on apprenait que 1500 toiles "oubliées" dans un appartement munichois, et récupérées, seraient bientôt restituées à leurs propriétaires d'origine.

Spoliation nazie : trois chefs d'oeuvres miraculés

© Archives du Ministère des affaires étrangères

Présentation :
Selon les sources, on estime entre 100 000 et 400 000 le nombre d'oeuvres d'art confisquées par l'ERR, agence spécialement créé par les nazis et sous la direction de Alfred Rosenberg. Certaines oeuvres sont encore portées disparues tandis que d'autres se trouvent au coeur de batailles en paternité.
Ce documentaire retrace l’incroyable parcours de trois œuvres majeures ayant appartenu à des collectionneurs juifs, depuis leur spoliation par les nazis jusqu'à leur restitution : L'homme à la guitare de Georges Braque (collection Alphonse Kann), Soleil d’automne d’Egon Schiele (collection Karl Grünwald) et Profil devant la cheminée de Henri Matisse (collection Paul Rosenberg).



Idea Je vous conseille de revoir ce documentaire particulièrement intéressant, puisqu'il retrace, autour de ce thème de la spoliation et de la restitution, les parcours très différents de trois tableaux emblématiques :

1) une bataille juridique engagée entre les héritiers d'Alphonse Kann et le Centre Pompidou pour L'homme à la guitare, de Georges Braque.
Jean-Jacques Aillaguon (interviewé dans ce documentaire) était alors le Directeur du musée.  
Le tableau fait toujours partie des collections du musée, vous comprendrez pourquoi... Wink



2) Un arrangement "à l'amiable et financier" entre les héritiers de Karl Grünwald et un propriétaire anonyme français pour le Soleil d'automne, d'Egon Scheide.
Le tableau a finalement été vendu par Christie's, partie prenante dans cette négociation.



3) Une restitution, par Le centre d'art norvégien Henie Onstad, du tableau Profil bleu devant la cheminée de Henri Matisse aux héritiers de Paul Rosenberg.
Paul Rosenberg est le grand-père de Anne Sinclair (d'ailleurs interviewée dans ce documentaire).
A ne pas confondre donc avec Alfred Rosenberg (le complice du régime nazi) !!




Arrow Documentaire (durée 54 mn) à revoir sur le site d'Arte, ici : http://www.arte.tv/guide/fr/054000-000/spoliation-nazie?autoplay=1

Arrow Ou bien encore déjà sur Youtube :

avatar
La nuit, la neige

Messages : 12044
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spoliation des oeuvres d'art durant la Seconde guerre mondiale

Message par Invité le Lun 07 Sep 2015, 00:49

Ce sujet est le thème du film , La femme au tableau (2015) avec la toujours excellente Helen Mirren ...


Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Spoliation des oeuvres d'art durant la Seconde guerre mondiale

Message par Invité le Lun 07 Sep 2015, 16:41

C'est passionnant !
Sur ce sujet, je recommande ( c'est un roman qui l'évoque dans "un coin" )    La chambre de Goethe   de Frédérique Hébrard, la fille de l'écrivain Henri Jeanson, qui fut en charge du Château de Versailles avant la guerre, et qui durant l'exode emballa, cacha dans tout le Sud de la France des milliers d'oeuvres d'Art ; ( avec l'accord des autorités Françaises, bien sûr)

Et je pense que nous n'allons pas tarder à avoir des nouvelles de ce train semble-t-il dissimulé dans les souterrains d'un château polonais, et selon les quelques renseignements que nous avons chargé d'or et d'oeuvres d'art aussi;

http://www.lepoint.fr/insolite/ce-que-l-on-sait-du-mysterieux-train-d-or-nazi-03-09-2015-1961651_48.php

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Spoliation des oeuvres d'art durant la Seconde guerre mondiale

Message par La nuit, la neige le Lun 07 Sep 2015, 20:06

Louise-Adélaïde a écrit:C'est passionnant !
Vous avez vu le reportage ? Intéressant, n'est-ce pas ?
Ne serait-ce que pour bien comprendre quels peuvent être les différents enjeux, plus de 70 ans après les faits : juridiques, financiers, conservation des oeuvres etc.

Dans le livre Le musée disparu, cité précédemment, l'auteur révèle que si des affaires ont été réglées rapidement, d'autres (et elles sont nombreuses) sont encore irrésolues.
Ce sont des quantités très importantes d'oeuvres d'art qui ont changé de mains (plus ou moins discrètement, selon les lois des pays où ces oeuvres transitaient) pendant la seconde guerre mondiale et encore après la défaite allemande.

Idea Cette émission de radio (France Inter) évoquait, récemment encore, la situation en France.
Si le sujet intéresse, je vous conseille de l'écouter à nouveau, ou de lire l'article de présentation de cette émission :

Les musées français tardent à restituer les biens juifs spoliés par les nazis.

Présentation :
Un certain nombre de tableaux appartenant à des familles juives ont été spoliés par les nazis pendant la guerre. Depuis, 45 000 objets ont été rendus à leurs propriétaires… Mais 2000 tableaux non identifiés ont été placés dans les musées nationaux. 70 ans plus tard, ils n’ont toujours pas été restitués. Les familles, confrontés à de multiples lenteurs, ont parfois l'impression de se battre contre des moulins à vent.

Arrow Ici : http://www.franceinter.fr/emission-lenquete-les-musees-francais-tardent-a-restituer-les-biens-juifs-spolies-par-les-nazis

Est notamment évoquée l'affaire du tableau de Braque du Musée Beaubourg, que vous retrouverez détaillée dans ce documentaire d'Arte.
En 2005 (!) les héritiers d'Alphonse Kann portaient plainte pour recel...tout de même !
Le musée déboursant plus de 28 millions d'euros pour éviter le procès.


Idea Le site des MNR (oeuvres reprises aux nazis à la libération, et conservées dans les musées français) recensent et répertorient quelques-unes de  ses oeuvres.
Ici : http://www.culture.gouv.fr/documentation/mnr/MnR-accueil.htm

Mais il est à souligner que des milliers d'oeuvres (en particulier d'art moderne) jugées "indignes" d'être spoliées par les nazis ont été tout simplement...vendues ou échangées.
Et celles-ci n'ont pas été systématiquement répertoriées. Loin de là !!

Louise-Adélaïde a écrit:Sur ce sujet, je recommande ( c'est un roman qui l'évoque dans "un coin" )    La chambre de Goethe   de Frédérique Hébrard, la fille de l'écrivain Henri Jeanson, qui fut en charge du Château de Versailles avant la guerre, et qui durant l'exode emballa, cacha dans tout le Sud de la France des milliers d'oeuvres d'Art ; ( avec l'accord des autorités Françaises, bien sûr)
Merci. Je ne connaissais pas.

Louise-Adélaïde a écrit:Et je pense que nous n'allons pas tarder à avoir des nouvelles de ce train semble-t-il dissimulé dans les souterrains d'un château polonais, et selon les quelques renseignements que nous avons chargé d'or et d'oeuvres d'art aussi;

http://www.lepoint.fr/insolite/ce-que-l-on-sait-du-mysterieux-train-d-or-nazi-03-09-2015-1961651_48.php

Tiens ?! Je n'en ai pas entendu parler...
Merci. Wink
avatar
La nuit, la neige

Messages : 12044
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spoliation des oeuvres d'art durant la Seconde guerre mondiale

Message par Mme de Sabran le Lun 07 Sep 2015, 20:19

Merci, cher ami, je ne manquerai pas d'aller consulter ces liens . Very Happy

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36088
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spoliation des oeuvres d'art durant la Seconde guerre mondiale

Message par La nuit, la neige le Mar 08 Sep 2015, 00:10

Surtout le reportage d'Arte, si tu en as l'occasion... Wink
avatar
La nuit, la neige

Messages : 12044
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spoliation des oeuvres d'art durant la Seconde guerre mondiale

Message par Invité le Mar 08 Sep 2015, 07:07

C'est quand même scandaleux !!! tous ces malheureux, je sais bien, il faudrait des guillemets, ils sont sans doute fort riches ! dépouillés de leurs biens......
J'avais une amie extrêmement douée qui a délaissé la profession de prof d'histoire pour se diriger vers les concours de conservateur de musée; j'ose à peine évoquer ici, les anecdotes rapportées....Incroyable ! et je ne dis rien des antiquaires*.....

*[ Comme je "barbouille" depuis fort longtemps ( moins là par manque de temps) j'ai il y a des années ( vers l'époque où j'ai acheté les Mémoires d'ELVL, éditions Scala 1990) "copié" plusieurs tableaux dont l'autoportrait très connu où en tenue antique elle a sa fille dans les bras ( j'avais le poster grandeur nature) et le portrait de la baronne de Crussol sur un châssis ovale de grande dimension, avec l'aimable autorisation du musée des Augustins qui permet que l'on s'installe devant le tableau pour le reproduire; Embarassed Embarassed j'ai fait très vite, étant "apprentie, néophyte" etc, j'avais préparé tout le tableau et ne suis restée au musée que le temps de fignoler le visage Embarassed Embarassed ........Bref

Fort contente de moi, je place sur les murs de mon salon, trois tableaux -ces deux là ainsi que le portrait des "Enfants Calmody" - plus un splendide miroir Napoléon III acheté assez cher chez un antiquaire aussi; re-bref;


Et puis voilà qu'un beau jour de nettoyage de printemps, je décroche tout cela, pour passer les murs au chiffon, tête de loup et plumeau; j'emmaillote mes précieux machins dans de grands sacs et j'entrepose le tout dans le petit passage devant la maison qui conduisait au garage; au matin....plus rien !!!
Tout avait disparu.....!!!!
Je traverse la rue pour aller chez mes parents ( qui habitaient la maison d'en face) stupeur.....
Mes parents et moi fouillons partout, rien; vol caractérisé;

Un an ( deux ??) plus tard, quelle ne fut pas ma stupéfaction de retrouver à Toulouse dans un regroupement de magasins d'Antiquaires, appelé ***** le miroir et le portrait des Enfants Calmody !! je m'informe mine de rien.....Et j'ai dû racheter - fort cher- miroir et tableau !!! je n'ai rien laissé paraître, et j'ai demandé si il y avait d'autres "objets" de ce genre; la vendeuse s'est troublée, a pris un air torve et a esquivé ma question.......
Depuis, je crois avoir compris/déduit/subodoré qui était le voleur.....
Et semblables vols se sont produits X fois à l'église;
Bien sûr, dans mon cas, la valeur était affective......
Mais.......

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Spoliation des oeuvres d'art durant la Seconde guerre mondiale

Message par Mme de Sabran le Mar 08 Sep 2015, 09:35

.
Quelle histoire !!!    C'est inouï !!! Shocked
Et comment avoir l'incroyable culot de revendre des oeuvres dans la même ville où elles avaient été volées ?!!
N'aviez-vous aucun recours pour aller à la police et prouver que ces objets vous appartenaient ???

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36088
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spoliation des oeuvres d'art durant la Seconde guerre mondiale

Message par Invité le Mar 08 Sep 2015, 10:21

C'est terrible, heureusement que j'étais assis en te lisant !  Shocked Shocked Shocked 

J'ai dû, moi , racheter chez un antiquaire qui avait vidé la maison de ma grand-tante les cadres des photos de mes trisaïeux, que je pensais disparues...
Pour ne vendre que les cadres en partie dorés, il les avaient grossièrement séparés des photos...qui furent un peu arrachées ...
Dieu merci, j'ai pu tout recomposer... et dépoussiérer ! On m'a vendu les cadres et leur millimètre de poussière ... heureusement car sinon je n'aurais récupéré le vestige des portraits ancestraux !


Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Spoliation des oeuvres d'art durant la Seconde guerre mondiale

Message par La nuit, la neige le Mar 08 Sep 2015, 10:58

Mme de Sabran a écrit:
N'aviez-vous aucun recours pour aller à la police...

Normalement, oui.
Si Louise Adélaïde avait porté plainte pour le vol de ses tableaux, elle pouvait y retourner pour leur déclarer les avoir retrouvés.
Les antiquaires doivent mettre à la disposition de la police un "livre de police" qui inventorie la provenance des objets dans leur stock (quand, à qui l'antiquaire a-t-il acheté ou reçu en dépôt cet objet, et pour quelle valeur ?)
S'il était avéré que ces tableaux provenaient du vol, l'antiquaire était susceptible d'être accusé de recel...ce qui est grave.
Et bien sûr, en ce cas, les objets devaient être rendus.

A noter que ce n'est guère comparable avec ce qui s'est passé pendant la seconde guerre mondiale, puisque les lois d'occupation alors en vigueur autorisaient le vol, ou disons la spoliation !
Soit, estime-t-on : 80 000 comptes bancaires et 6000 coffres bloqués, 50 000 procédures d'aryanisation" engagées, plus de 100 000 objets d'arts pillés et environ 38 000 appartement vidés..."légalement".
avatar
La nuit, la neige

Messages : 12044
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spoliation des oeuvres d'art durant la Seconde guerre mondiale

Message par Invité le Mar 08 Sep 2015, 11:20

Cher(e)s Eléonore, Majesté et La nuit lLa neige, merci de vos réactions qui me font chaud au coeur; j'ai hésité, oui, La nuit, la neige, à évoquer ceci qui est sans commune mesure avec ce que nous évoquions précédemment, les spoliations; je m'y suis hasardée, car je souhaitais attirer l'attention, simplement et de façon bien humble sur l'aisance à voler, l'avidité, la rapacité !!! avec laquelle dès que pointe un soupçon de gain les gens réagissent;
Mes pauvres barbouillages n'avaient d'autre valeur qu'affective, et j'en suis si convaincue que je ne signe jamais !!! donc difficile de prouver; et pas de facture ( ?? là aussi, je n'y ai pas pris garde ! ) pour le miroir;

Quant au voleur ! je l'ai identifié sans trop de peine et si je parviens à mes fins, je viendrai ici en raconter l'issue !

Pour en revenir au sujet et à ce que dit La nuit la neige, la seconde guerre mondiale ( et je pense à ce qui est arrivé à Majesté) a connu des "changements de propriétaires" en nombre et pas uniquement pour les Juifs;
Ma famille habitant Brest a tout perdu, bien sûr, ville détruite à 90%......alors......mais je doute que les pilotes d'avions ( surtout anglais) qui ont bombardé soient descendus ensuite pour piller.....Enfin......

J'en finis en disant, ce qui était mon propos initial, que le trafic d'objet d'Art est un sombre labyrinthe, bien dangereux d'ailleurs avec à la clé des richesses insoupçonnées;

Il y a dieu merci des gens honnêtes ( dont des antiquaires, je me plais à le souligner ! )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Spoliation des oeuvres d'art durant la Seconde guerre mondiale

Message par Mme de Sabran le Mar 08 Sep 2015, 11:33

Louise-Adélaïde a écrit:

Quant au voleur ! je l'ai identifié sans trop de peine et si je parviens à mes fins, je viendrai ici en raconter l'issue !

J'espère que vous réussirez à le confondre !


Louise-Adélaïde a écrit:
Il y a dieu merci des gens honnêtes ( dont des antiquaires, je me plais à le souligner ! )

Oui ! Il ne faut pas généraliser heureusement .

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36088
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spoliation des oeuvres d'art durant la Seconde guerre mondiale

Message par Invité le Mar 08 Sep 2015, 11:51

Very Happy Merci, chère Eléonore , c'est trop gentil..... boudoi30 ( je kiffe - comme disent les élèves- votre smiley ! il est IRRÉSISTIBLE !!!! ) le voleur est décédé, reste sa famille, de plus en plus rapace et détestable.......

Quant aux antiquaires, oui, certains sont vraiment des personnes dignes d'estime et remarquablement artistes cultivées.....Un vrai bonheur ! il faut se garder de tout confondre.....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Spoliation des oeuvres d'art durant la Seconde guerre mondiale

Message par Mme de Sabran le Mar 08 Sep 2015, 12:28

.

L'écrivain britannique, Martin Amis, auteur de "The Zone of Interest" , déclarait dimanche sur France-Inter que l'appât du gain et le vol lucratif des oeuvres d'art possédées en quantité par de riches Juifs avait été l'un des moteurs ( peut-être le plus puissant ) de la Shoah, comme si le nec plus ultra du cynisme avait été de faire financer par les Juifs eux-mêmes leur propre extermination .




"Zone of Interest" est un terme qui fait référence à Interessengebiet (ou la zone d’intérêt au sens économique et marchand du terme), qui était un euphémisme par lequel les Allemands qualifiaient des quartiers d'Auschwitz.

L'éditeur français Gallimard avait refusé la publication en avril dernier, en évoquant des "raisons déontologiques" du "malaise ressenti à la lecture", écartant la thèse des "contre-vérités historiques".

Andrew Wylie, agent de l'auteur,  l'a alors aussitôt proposé à d'autres éditeurs, à Londres et à New York, où il a été accepté ainsi que chez Calmann-Levy, la maison d'édition française, qui le publiera en 2015.


http://www.i24news.tv/fr/actu/international/europe/41983-140830-un-roman-sur-la-shoah-rejete-par-les-editeurs

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36088
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spoliation des oeuvres d'art durant la Seconde guerre mondiale

Message par Invité le Mar 08 Sep 2015, 12:45

Merci beaucoup, Eléonore, fascinant et bien sombre.....je note ce titre avec grand soin;
Nombre de théories ont été avancées et argumentées sur les vrais motifs de ce génocide, et celle-ci me paraît passionnante; en effet, elle soulève un malaise certain !
Nous n'en avons pas achevé avec cette guerre et ses innombrables épisodes; et l'époque actuelle fertile en génocides nous le rappelle;

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Spoliation des oeuvres d'art durant la Seconde guerre mondiale

Message par La nuit, la neige le Mar 08 Sep 2015, 20:50

Louise-Adélaïde a écrit: je souhaitais attirer l'attention, simplement et de façon bien humble sur l'aisance à voler, l'avidité, la rapacité !!! avec laquelle dès que pointe un soupçon de gain les gens réagissent.
Bien sûr. Du reste, le marché de l'art fut extrêmement florissant durant la seconde guerre mondiale.
Pour de multiples raisons : détresse de certains propriétaires qui vendaient leurs biens (besoin d'argent, départs précipités etc.), ou encore comme évoqué ici une spoliation purement et simplement organisée à très grande échelle (lois fascistes, ou celles mises en vigueur dans les pays occupés et/ou collabos, complicité des pays "neutres" etc.) ; et enfin, évidemment, le nombre abominable de disparus.  

Louise-Adélaïde a écrit:Mes pauvres barbouillages n'avaient d'autre valeur qu'affective, et j'en suis si convaincue que je ne signe jamais !!! donc difficile de prouver; et pas de facture ( ?? là aussi, je n'y ai pas pris garde ! ).
Oui, difficile de le prouver ; et aussi s'il n'y a pas eu effraction.

Par extension, il est à souligner aussi que nombre de spoliés (et survivants) ont eu bien du mal à "prouver" l'ancienne propriété de leurs biens.
Pas de facture non plus pour des biens hérités par exemple, ou achetés des dizaines d'années auparavant ; et pas non plus des tonnes de photos (à cette époque, bien différente de la nôtre où chacun photographie son chez soi ou son c.. toutes les 4 minutes, l'on ne prenait pas des photos à tout bout de champ).
Et encore fallait-il avoir eu l'occasion de prendre avec soi ou de conserver quelque part l'inventaire ou photos de ses biens ! Il était juste question de sauver sa peau !
Enfin bref, un très grand nombre de survivants, ou leurs ayant-droits, se sont retrouvés bien en peine de prouver quoique ce soit.

Dans l'émission de France inter que j'ai mise en lien auparavant, l'un des intervenants raconte l'histoire d'un tableau du Louvre, où le nom et les coordonnées de l'ancien propriétaire figurait pourtant sur une étiquette, au dos de la toile.
Il suffisait de le retourner...boudoi29

Mais ce furent et ce sont encore des histoires parfois bien complexes, en effet.

Louise-Adélaïde a écrit:Il y a dieu merci des gens honnêtes ( dont des antiquaires, je me plais à le souligner ! )
Bien sûr. Nombreux nouveaux acquéreurs étaient aussi de bonne foi, ignorant tout de la provenance initiale d'un objet.
avatar
La nuit, la neige

Messages : 12044
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spoliation des oeuvres d'art durant la Seconde guerre mondiale

Message par La nuit, la neige le Mar 08 Sep 2015, 21:00

Mme de Sabran a écrit:comme si le nec plus ultra du cynisme avait été de faire financer par les Juifs eux-mêmes leur propre extermination .
C'est sûr ! Les lois d'aryanisation et d'occupation prévoyaient le paiement, "remboursement" des efforts de guerre de l'Allemagne. Une sorte de tribut du vainqueur.
Je ne sais plus exactement quelle était la somme hallucinante demandée à la France ainsi qu'à la communauté juive si je ne dis pas de bêtise.
Plusieurs milliards en tous les cas, prétendûment remboursables donc en partie avec les biens immobiliers et mobiliers spoliés.  

Merci pour la référence de ce livre.  Wink
avatar
La nuit, la neige

Messages : 12044
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spoliation des oeuvres d'art durant la Seconde guerre mondiale

Message par Invité le Mer 09 Sep 2015, 05:30

Very Happy Voici pour "le fun" si j'ose dire.......ceux qui aiment les histoires de trésor........



" Le château de Ksiaz près de Wroclaw en Basse-Silésie en Pologne attire tous les regards depuis quelques jours. Il abriterait un convoi blindé ferroviaire avec un butin provenant d’un convoi nazi avec de l’or, des pierres précieuses et objets d’art. Deux personnes on effectué des recherches thermiques et l’affirment, ayant d’ores et déjà réclamé 10% de la valeur des objets auprès des autorités polonaises qui prennent l’affaire très au sérieux. Le Ministre de le la Culture se disant persuadé à 99% qu’il y a en effet un trésor dans les entrailles du château même s’il ignore pour le moment sa valeur exacte. Des spécialistes estiment enfin que le train qui s’y trouve depuis les années 1943-1945 pourrait être miné."

" Le Château Książ (Książ) en Silésie est l’un des plus grands châteaux en Europe,

Le château de Książ , en allemand « Schloss Fursten in Fürstenstein; » le plus grand château de Silésie près de Waldenburg était depuis 1509 la propriété des comtes de Hochberg, jusqu sa confiscation par les nazis en 1941 car opposé au régime Hitlerien – La famille a reçu le titre de prince en 1848 sous le nom Hochberg von Pless.

Książ, devait jouer un rôle très particulier dans les phases finales de la Seconde Guerre mondiale. devenu d un grand intérêt. Les autorités nazies y installent une école de la Luftwaff et en font un des points du « Projet Riese ». En allemand, le mot « Riese » signifie géant.
Le projet Riese, est le nom de code d’un projet de construction du Troisième Reich, commencé dans les Góry Sowie « Monts des Hiboux », en Allemand Eulengebirge, en 1943-45 et jamais achevé. Il s’agit d’un ensemble de sept complexes militaires souterrains situé en Basse-Silésie, anciennement en Allemagne, aujourd’hui territoire polonais.

En 1943, le château a été le siège de Wroclaw la branche de la réserve du chemin de fer national allemand.
En 1944, l organisation paramilitaire de Hitler ‘Todt’ avait fait irruption dans le château et a commencé à construire l’un des quartiers les plus importants pour Adolph Hitler. A cette époque, 1 km de longs tunnels sous le château a été construit.
Des milliers de prisonniers du camp de concentration de proximité Gross-Rosen furent assignés à ce travail forcé et on travaillé sans interruption toute la journée dans des conditions inhumaines.

Le tunnel n est pas terminé lorsque les Soviétiques ont pris Waldenburg (Wałbrzych) le 8 mai 1945, les frontières de la Pologne ont été déplacées à l’ouest après la guerre, et la ville est devenue polonaise."

"Michèle" * ( * Il s'agit d'une lectrice commentant l'article, je lui laisse la responsabilité de ce résumé, probablement exact, je n'en doute pas; )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Spoliation des oeuvres d'art durant la Seconde guerre mondiale

Message par Mme de Sabran le Mer 09 Sep 2015, 15:51

La nuit, la neige a écrit:Surtout le reportage d'Arte, si tu en as l'occasion... Wink

... sidérant !

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36088
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum