Dominique-Joseph Garat, homme politique et ambassadeur à Naples en 1798

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dominique-Joseph Garat, homme politique et ambassadeur à Naples en 1798

Message par Olivier le Mar 08 Sep 2015, 16:14

Pendant la période révolutionnaire c'est vers l'oncle du chanteur qu'il est intéressant de se tourner.

Dominique-Joseph Garat arriva à Paris en 1777 et fut aussitôt employé au Mercure de France, où il donna des articles dans la section littéraire. Il acquit presque immédiatement la célébrité ; En 1786, il fut nommé professeur d'histoire au Lycée où il enseigna l'histoire ancienne. Elu député à l'Assemblée Constituante le 22 avril 1789, chargé de la section politique du Journal de Paris, il se retira provisoirement de l'activité politique à la fin de la Constituante. En avril 1792, il suivit l'ambassadeur de France en Grande-Bretagne ; il y revint en juin pour défendre la Révolution qu'il jugeait travestie (Mémoires, p. 295). Le 9 octobre 1792, il remplaça Danton comme ministre de la Justice

Le 20 janvier 1993 c'est lui, ministre de la justice, qui notifie à Louis XVI la sentence de mort.

Il devint ministre de l'Intérieur le 14 mars 1793 et démissionna le 20 août. Arrêté en septembre 1793, il fut relâché et mis en résidence surveillée, mais se retrouva en prison en 1794 et fut condamné à la guillotine le 2 thermidor. La mort de Robespierre ne le tira pas immédiatement du danger et Billaud réclama son exécution ; mais plusieurs des nouveaux membres de la Convention souhaitaient le nommer «commissaire de l'Instruction publique» (Mémoires, p. 458) ; il fut désigné comme «professeur de philosophie à l'école normale».
En 1796, il fut élu au Conseil des Anciens par le département de la Seine-et-Oise ; nommé ambassadeur à Naples en 1798, il fut nommé sénateur sous Napoléon, puis comte d'Empire et commandeur de la Légion d'honneur. Sous la Restauration, Dominique-Joseph Garat fit partie de la Chambre des Cent jours, puis se retira de la vie publique et continua d'écrire. Il fut membre de l'Institut de 1803 à 1816.
source : http://dictionnaire-journalistes.gazettes18e.fr/journaliste/329-dominique-garat

Olivier, pirouette


Dernière édition par Olivier le Lun 19 Oct 2015, 13:48, édité 1 fois
avatar
Olivier

Messages : 873
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dominique-Joseph Garat, homme politique et ambassadeur à Naples en 1798

Message par Mme de Sabran le Mar 08 Sep 2015, 20:28

Olivier a écrit:Pendant la période révolutionnaire c'est vers l'oncle du chanteur qu'il est intéressant de se tourner.

Le 9 octobre 1792, il remplaça Danton comme ministre de la Justice

Le 20 janvier 1993 c'est lui, ministre de la justice, qui notifie à Louis XVI la sentence de mort.

Olivier, pirouette

Tiens donc ! ça par exemple !!! Shocked

Merci, cher Olivier, pour toutes ces précisions que vous nous apportez . Very Happy

Eléonore, cacahuète

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27794
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dominique-Joseph Garat, homme politique et ambassadeur à Naples en 1798

Message par Olivier le Mer 09 Sep 2015, 10:10

Voyez, moi aussi j'étais surpris.

Il y a une anecdote qui est inscrite sur sa page wiki mais qui me laisse circonspect :
"On raconte à ce propos que [Dominique-Joseph] Garat devint, après avoir notifié cette sentence, de plus en plus grognon et renfermé et que ses lunettes d'or qui servirent ce 20 janvier 1793, ne sortirent plus d'un tiroir auquel il était interdit de toucher.
Familier de sa maison, le curé d'Ustaritz les utilisa un jour pour lire son bréviaire et lorsque Dominique Joseph Garat revenant d'une visite les aperçut, il s'écria : « Les lunettes de la sentence » et tomba foudroyé".

Que faire de ça ?

Dominique-Joseph est mort dans son Château d’Urdains à Bassussarry le 9 décembre 1833 et est enterré à Ustaritz (Bassussurry et Ustaritz sont deux villages proches - de chez moi -).

Pierre-Jean Garat est enterré à Paris où il est mort en 1823. Son buste surplombe la tombe et proche se trouve la tombe de Grétry. Il était depuis 20 ans, maitre de chant au Conservatoire de Paris.

Son parcours me fait penser à celui de Marie-Jeanne Bertin qui su au mieux traverser les conflits révolutionnaires.

Olivier, il était un petit homme...
avatar
Olivier

Messages : 873
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dominique-Joseph Garat, homme politique et ambassadeur à Naples en 1798

Message par Olivier le Mar 15 Sep 2015, 19:54

Mais si, mais si, c'est la vérité.

Sachant le père et l'oncle de Pierre-Jean Garat enterrés à quelques kilomètres de chez moi, j'ai laissé ma curiosité me conduire à eux. A l'arrivée, je n'ai trouvé aucune révélation fracassante à vous raconter. Mais néanmoins je vous invite à me suivre, comme si vous y êtiez :

Les Garat se distinguent avec une chapelle funéraire grande et simple :


La grille rouillée et dégondée sert aux araignées pour leurs toiles et ne protège plus la chapelle visiblement abandonnée.


Je passe la tête et constate la désolation. J'ai nettoyé les tombes, jeté de l'eau pour que les inscriptions soient lisibles :


Dominque-Joseph Garat est ici pour la postérité Le comte Garat. Il est commandeur, membre de l'assemblée constituante, membre de l'académie française, ambassadeur, ministre et sénateur.


Voyez que son frère, Dominique dit l'ainé (père du chanteur) est mentionnée de façon plus discrète. D'ailleurs sa date de décès est le 18 novembre 1799 alors que sa page wikipédia indique le 16 novembre. Ah voilà tout de même un scoop !

Sur la façade une plaque en pierre fait l'éloge de Dominique-Joseph. C'est sur place que j'ai réalisé que je nourrissais l'idée que son rôle de ministre intervenant face à Louis XVI soit mentionné et que c'était absurde ! ah ah.


Dernière anecdote, il semble que pour la descendance, le fait que Dominique-Joseph fut celui qui annonça la sentence à Louis XVI, fut accepté sereinement puisque j'ai trouvé à quelques mètre un Louis Garat :


Olivier, visiteur du soir
avatar
Olivier

Messages : 873
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dominique-Joseph Garat, homme politique et ambassadeur à Naples en 1798

Message par Mme de Sabran le Mar 15 Sep 2015, 20:32

.
:n,,;::::!!!:   :\\\\\\\\:  .  Olivier, vous êtes formidable !!! cheers

Votre pèlerinage est très très fructueux !!!  et le reportage-photos assorti nous transporte sur vos talons !!!
Cette grille rouillée et abandonnée sur l'entrée ouverte semble vous dire : " Mais entre donc, fais-toi plaisir ! "
 Vous n'y avez pas manqué  . Je n'ai pas osé écrire : " Mais entre donc, fais comme chez toi ", car je ne vous souhaite pas d'habiter pour l'éternité une telle chapelle avant  ... disons ...  soixante ans !
C'est pourtant ce que vous avez fait :  votre ménage, et zou !  jeté de l'eau !  :  ... comme chez vous !

Peut-être y avait-il un peu de déco dans la chapelle, quelques images et objets pieux sur lesquels des voleurs auront fait main basse . Car un tel dénuement ne me semble pas normal . Ne croyez-vous pas ?

Je ne comprends pas :
Voyez que son frère, Dominique dit l'ainé (père du chanteur)
 Suspect
...   frère ou père ?
Dominique Garat ( père )
Joseph Dominique Fabry-Garat (frère)
Jacques Joseph Garat (frère)
Dominique Joseph Garat (oncle)

Ils s'appellent tous Dominique et Joseph !

Sauf le descendant, Louis . C'est émouvant, ce dernier Garat enterré là si récemment !   Peut-être y a-t-il encore des membres de cette famille ?

Eléonore, Dominique ( Marcel Carné )

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27794
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dominique-Joseph Garat, homme politique et ambassadeur à Naples en 1798

Message par Olivier le Mar 15 Sep 2015, 21:14

Merci pour votre intérêt. Je n'ai pas hésité quand j'ai vu l'état de l'intérieur, j'ai pensé "il était temps que j'arrive !".  confused Celui qui pourrait m'en faire le reproche devrait alors se demander pourquoi il ne s'en est pas chargé lui même. Je n'ai pas pris de photo "avant" mais la poussière, les feuilles d'automnes cumulés et les passages d'oiseaux faisaient peine à voir. Enfin, je me donne bonne conscience, ah ah !
Il n'y a pas d'étagère ou de niche. Je m'étonne aussi du dénuement où tout semble devoir être posé au sol. Un tel espace pouvait accueillir un autel, peut-être.

Mme de Sabran a écrit:Je ne comprends pas :
Voyez que son frère, Dominique dit l'ainé (père du chanteur)
 Suspect
...   frère ou père ?
Le chanteur Pierre-Jean a pour père Dominique Garat (dit Dominique l'ainé) et pour oncle Dominique-Joseph qui fut le ministre devant Louis ex-XVI. Ainsi Dominique l'ainé et Dominique-Joseph sont frères et enterrés l'un à coté de l'autre. Quand je dit son frère Dominique, je me place du point de vue de Dominique-Joseph.
Ah si vous aviez été là, nous aurions dessiné l'arbre généalogique sur le gravier avec un baton !

Olivier, monsieur propre
avatar
Olivier

Messages : 873
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dominique-Joseph Garat, homme politique et ambassadeur à Naples en 1798

Message par Mme de Sabran le Mar 15 Sep 2015, 21:51

Olivier a écrit:
Ah si vous aviez été là, nous aurions dessiné l'arbre généalogique sur le gravier avec un baton !

Olivier, monsieur propre

J'arrive tout schuss !  48333310
Tenez, voici une ébauche, remplissons les cases !  Very Happy



Eléonore, madame de même

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27794
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dominique-Joseph Garat, homme politique et ambassadeur à Naples en 1798

Message par Mme de Sabran le Jeu 17 Sep 2015, 19:27

;

Je te trouve très porté sur les pierres tombales, en ce moment, mon petit François ! :

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27794
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dominique-Joseph Garat, homme politique et ambassadeur à Naples en 1798

Message par Olivier le Ven 18 Sep 2015, 13:09

Mr de Talaru a écrit:J'ai adoré le reportage au cimetière......
Merci !

Mots de Olivier Ribeton, conservateur du musée basque et de l'histoire de Bayonne :
"Le portrait de Pierre-Jean Garat correspond aux descriptions des biographes qui le décrivent vif d'esprit, les traits irréguliers mais agréables, le teint brun, le regard loyal et franc, de taille moyenne mais bien proportionnée, les mouvements élégants et vifs".

Olivier, cqfd
avatar
Olivier

Messages : 873
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dominique-Joseph Garat, homme politique et ambassadeur à Naples en 1798

Message par Mme de Sabran le Ven 18 Sep 2015, 13:23

Olivier a écrit:
"Le portrait de Pierre-Jean Garat correspond aux descriptions des biographes qui le décrivent vif d'esprit, les traits irréguliers mais agréables, le teint brun, le regard loyal et franc, de taille moyenne mais bien proportionnée, les mouvements élégants et vifs".

Olivier, cqfd

Voici notre homme ! Very Happy



Eléonore, indeed

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27794
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dominique-Joseph Garat, homme politique et ambassadeur à Naples en 1798

Message par Olivier le Ven 18 Sep 2015, 13:25

Pierre-Jean ? Il s'agit plutôt de Dominique-Joseph, son oncle...
https://en.wikipedia.org/wiki/Dominique_Joseph_Garat

Olivier, un air de famille
avatar
Olivier

Messages : 873
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dominique-Joseph Garat, homme politique et ambassadeur à Naples en 1798

Message par Mme de Sabran le Ven 18 Sep 2015, 13:46

Oups ! Se peut-il ? Hop!
Pourtant une certaine ressemblance avec votre avatar saute aux yeux ... ( enfin, me semble-t-il )

Eléonore, dans les lapins

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27794
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dominique-Joseph Garat, homme politique et ambassadeur à Naples en 1798

Message par Mme de Sabran le Ven 18 Sep 2015, 19:27

;

Voici un article qui devrait vous intéresser,  cher Olivier !   Very Happy

Son auteur est Maurice Mauviel (Paris)

La postérité de Dominique-Joseph Garat (1749-1833)
(et de la postérité des idéologues en général)


À la mémoire de Jean Gaulmier qui m’a incité à rechercher les manuscrits de D-J. Garat


Introduction

Le chercheur imprudent qui a la singulière idée en 1998 de s’intéresser d’un peu près à Dominique-Joseph
Garat, et à l’idéologue qu’il fut, doit faire preuve d’un peu d’obstination. En parcourant les notices diverses parues en France depuis une cinquantaine d’années, et plus particulièrement au moment du bicentenaire de la Révolution française, il collectionnera des appréciations péjoratives, excessives, rarement étayées, comme si chaque auteur voulait renchérir sur le précédent. Ainsi la biographie d’Alexandre Cioranescu, qui fait référence, recèle beaucoup d’erreurs: les études citées de Faurie de Vienne (1843) et d’Etcheverry (1930) ne concernent pas Dominique-Joseph Garat mais son frère, le constituant, et son neveu, le chanteur.
L’origine des Basques de France et d’Espagne(1869) est attribué à Dominique-Joseph Garat, alors qu’il suffit de feuilleter quelques minutes le livre pour comprendre que l’auteur, qui cite mainte référence postérieure à la mort de Garat, n’est pas notre idéologue.

Je vous invite à poursuivre votre lecture ici :

http://www.geisteswissenschaften.fu-berlin.de/v/grammaire_generale/Actes_du_colloque/Textes/Mauviel/Maurice_Mauviel.pdf

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27794
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dominique-Joseph Garat, homme politique et ambassadeur à Naples en 1798

Message par Olivier le Dim 20 Sep 2015, 16:21

Vous le dîtes vous même :
Mme de Sabran a écrit:Dominique Garat ( père )
Joseph Dominique Fabry-Garat (frère)
Jacques Joseph Garat (frère)
Dominique Joseph Garat (oncle)

Ils s'appellent tous Dominique et Joseph !
Alors quand des "historiens" font du copier coller sans vérifier cela donne des anomalies. C'est toujours un peu décevant.

Merci pour le lien Mme de Sabran.

Olivier, au bal masqué
avatar
Olivier

Messages : 873
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Dominique-Joseph Garat, homme politique et ambassadeur à Naples en 1798

Message par Mme de Sabran le Lun 19 Oct 2015, 12:25

Garat, ambassadeur à Naples de la jeune République française, fait une apparition pleine de panache :n,,;::::!!!: dans l'oeuvre de Dumas, la San Felice : une irruption au banquet offert chez l'ambassadeur d'Angleterre lord Hamilton en l'honneur de Nelson, le vainqueur d'Aboukir, nouvel allié de Marie-Caroline ( par la grâce de Emma Hamilton, selon Dumas ) contre la France  ...

  La fête battait son plein, l'on déclamait des vers et chantait le God Save the King quand tout à coup les voix s’éteignirent sur les lèvres des convives, et les yeux effarés se tournèrent vers la porte, comme si le spectre de Banquo ou la statue du Commandeur venait d’apparaître au seuil de la salle du festin. Un homme de haute taille et au visage menaçant était debout dans l’encadrement de la porte, vêtu de ce sévère et magnifique costume républicain, dont on ne perdait pas le moindre détail, inondé qu’il était de lumière. Il portait l’habit bleu à larges revers, le gilet rouge brodé d’or, le pantalon collant blanc, les bottes à retroussis ; il avait la main gauche appuyée à la poignée de son sabre, la main droite enfoncée dans sa poitrine, et, impardonnable insolence, la tête couverte de son chapeau à trois cornes, sur lequel flottait le panache tricolore, emblème de cette  Révolution qui a élevé le peuple à la hauteur du trône et abaissé les rois au niveau de l’échafaud.
C’était l’ambassadeur de France, ce même Garat qui, au nom de la Convention nationale, avait lu, au Temple, la sentence de mort à Louis
XVI. On comprend l’effet qu’avait produit dans un pareil moment une semblable apparition. Alors, au milieu d’un silence de mort, que nul ne songeait à rompre, d’une voix ferme, vibrante, sonore, il dit :
– Malgré les trahisons sans cesse renouvelées de cette cour menteuse qu’on appelle la cour des Deux-Siciles, je doutais encore ; j’ai voulu voir de mes yeux, entendre de mes oreilles ; j’ai vu et entendu ! Plus explicite que ce Romain qui, dans un pan de sa toge, apportait au Sénat de Carthage la paix ou la guerre, moi, je n’apporte que la guerre, car vous avez aujourd’hui renié la paix.
Donc, roi Ferdinand, donc, reine Caroline, la guerre puisque vous la voulez ; mais ce sera une guerre d’extermination, où vous laisserez, je vous en préviens, malgré celui qui est le héros de cette fête, malgré la puissance impie qu’il représente, où vous laisserez le trône et la vie.
Adieu ! Je quitte Naples, la ville du parjure ; fermez-en les portes derrière moi, réunissez vos soldats derrière vos murailles, hérissez de canons vos forteresses, rassemblez vos flottes dans vos ports, vous ferez la vengeance de la France plus lente, mais vous ne
la ferez pas moins inévitable ni moins terrible ; car tout cédera devant ce cri de la grande nation : Vive la République !
Et, laissant le nouveau Balthasar et ses convives épouvantés devant les trois mots magiques qui venaient de retentir sous les voûtes,
et que chacun croyait lire en lettres de flamme sur les murs de la salle du festin, le héraut qui venait, comme le fécial antique, de jeter sur le sol ennemi le javelot enflammé et sanglant, symbole de la guerre, s’éloigna à pas lents, faisant résonner le fourreau de son sabre sur les degrés de marbre de l’escalier. Puis, à ce bruit à peine éteint, succéda celui d’une voiture de poste qui s’éloignait au galop de quatre chevaux vigoureux.


( Alexandre Dumas, La San Felice )

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27794
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dominique-Joseph Garat, homme politique et ambassadeur à Naples en 1798

Message par La nuit, la neige le Lun 19 Oct 2015, 13:21

J'ai enfin divisé le sujet consacré aux Garat : fils, frères, oncle... :
J'ai fait au mieux, sachant que quelques-uns de nos messages évoquaient simultanément les uns et les autres.

Idea Pierre-Jean Garat, le chanteur et acteur, c'est ici
: http://marie-antoinette.forumactif.org/t2060-pierre-jean-garat-et-marie-antoinette


Merci pour le copié / collé !
On y est... Very Happy

Mme de Sabran a écrit:
C’était l’ambassadeur de France, ce même Garat qui, au nom de la Convention nationale, avait lu, au Temple, la sentence de mort à Louis XVI.

On comprend l’effet qu’avait produit dans un pareil moment une semblable apparition. Alors, au milieu d’un silence de mort, que nul ne songeait à rompre, d’une voix ferme, vibrante, sonore, il dit :
– Malgré les trahisons sans cesse renouvelées de cette cour menteuse qu’on appelle la cour des Deux-Siciles, je doutais encore ; j’ai voulu voir de mes yeux, entendre de mes oreilles ; j’ai vu et entendu ! Plus explicite que ce Romain qui, dans un pan de sa toge, apportait au Sénat de Carthage la paix ou la guerre, moi, je n’apporte que la guerre, car vous avez aujourd’hui renié la paix.
Donc, roi Ferdinand, donc, reine Caroline, la guerre puisque vous la voulez ; mais ce sera une guerre d’extermination, où vous laisserez, je vous en préviens, malgré celui qui est le héros de cette fête, malgré la puissance impie qu’il représente, où vous laisserez le trône et la vie.

Naples s'est livrée aux Français sans guère combattre, Marie-Caroline et son époux prenant la fuite pour la Sicile sur le bateau de Nelson.
En revanche, la reine sera sans pitié à son retour : les partisans révolutionnaires napolitains furent en effet exterminés en très grand nombre.
avatar
La nuit, la neige

Messages : 9049
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dominique-Joseph Garat, homme politique et ambassadeur à Naples en 1798

Message par Olivier le Lun 19 Oct 2015, 14:16

Il y a une scène dans le film Lady Hamilton et peut-être qu'elle évoque Dominique-Joseph Garat puisqu'on y parle de l'ambassadeur de France.

C'est le moment de la première rencontre entre Emma et Nelson. Lady Hamilton interrompt l'entrevue entre son mari et Nelson pour demander pourquoi l'ambasseur de France ne peut être invité à la réception qu'elle organise :

Lady Hamilton : William, quelle est cette affaire ennuyeuse à propos du l'ambassadeur français ? J'ai besoin de lui à la réception de dimanche soir !
Sir Hamilton : Ma chère, puis-je te présenter le Capitaine de l'Agamemnon
Lady Hamilton : (vers Nelson) Salutations (vers son mari) mais William j'ai besoin de lui, il est distrayant, il est célibataire et j'ai besoin d'un homme seul pour avoir le bon nombre d'invités, regarde !
Sir Hamilton : Je suis désolé ma chère mais nous ne verrons pas l'ambassadeur français pendant un certain moment
Lady Hamilton : Pourquoi, quel est son problème ?
Sir Hamilton : Le Capitaine ici peut expliquer cela, il arrive avec une nouvelle importante.
Captain Nelson : C'est la guerre avec la France
Lady Hamilton : La guerre ? ça change tout, au revoir l'ambassadeur français !

Si on mixe Hollywood et Dumas, est-ce que Dominique-Joseph s'est tout de même présenté à la fête du dimanche ?

Olivier, DJ
avatar
Olivier

Messages : 873
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dominique-Joseph Garat, homme politique et ambassadeur à Naples en 1798

Message par Mme de Sabran le Mar 20 Oct 2015, 16:36

Olivier a écrit:Il y a une scène dans le film Lady Hamilton et peut-être qu'elle évoque Dominique-Joseph Garat puisqu'on y parle de l'ambassadeur de France.

Olivier, DJ

Garat ne figure pas dans le générique du film de Korda . Il y est donc seulement mentionné .  Very Happy

Olivier a écrit:

Ma chère, puis-je te présenter le Capitaine de l'Agamemnon ?

Tiens donc !  :n,,;::::!!!:    Le navire de Nelson s'appelait l'Agamemnon ?!! ...   comme :

le roi barbu qui s'avance,
Bu, qui s’avance, bu, qui s’avance,
C'est Agamemnon ! Aga Aga memnon .
Et ce nom seul me dispense, seul me dispense, seul me dispense
D'en dire plus long


Je l'apprends avec plaisir !!!   Very Happy

Eléonore, achéenne

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27794
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dominique-Joseph Garat, homme politique et ambassadeur à Naples en 1798

Message par Olivier le Mer 20 Avr 2016, 16:05

Dominique-Josph Garat se rappelle à mon souvenir alors que je lisais les infos locales ce matin. Par ce dessin :


En ce moment au Pays Basque il est question de la création d'une intercommunalité qui regrouperait les villes et communes du Pays Basque au nombre de 158. Un important forum vient d'avoir lieu à Bayonne et c'est à cette occasion que le dessinateur de presse Iturria à mis en scène Dominique-Joseph Garat.
En effet, l'intercommunalité fait écho au département Pays Basque voulu depuis 1790 et qui fut défendu à l'époque et en vain par Garat, alors député à l'assemblée constituante.
Pour mémoire le Pays Basque et le Béarn sont rassemblés au sein du département des Pyrénées Atlantique (64). Si la modification du département est impossible, la création d'une intercommunalité apporte un réponse aux besoins spécifiques aux villes et communes du Pays Basque.

C'est toujours plaisant quand les acteurs de l'histoire ne sont pas oubliés.

Olivier, devant son café
avatar
Olivier

Messages : 873
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dominique-Joseph Garat, homme politique et ambassadeur à Naples en 1798

Message par Reinette le Mer 20 Avr 2016, 16:40

Ah oui, j'ai toujours eu beaucoup d'estime pour ce conventionnel (c'est rare ! : ). Il fut en effet le premier à dire que la création de ce département réunissant Pays Basque et Béarn serait une erreur. Very Happy
avatar
Reinette

Messages : 8405
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 37
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dominique-Joseph Garat, homme politique et ambassadeur à Naples en 1798

Message par Mme de Sabran le Mer 20 Avr 2016, 16:56

Olivier a écrit:Dominique-Josph Garat se rappelle à mon souvenir alors que je lisais les infos locales ce matin.

En ce moment au Pays Basque il est question de la création d'une intercommunalité qui regrouperait les villes et communes du Pays Basque au nombre de 158. Un important forum vient d'avoir lieu à Bayonne et c'est à cette occasion que le dessinateur de presse Iturria à mis en scène Dominique-Joseph Garat.

Olivier, devant son café

Quelles conséquences cela aurait-il pour le Pays Basque ?

C'est inouï :  tu te rends compte que nous parlions justement de lui pas plus tard qu' hier soir et crac !   Voici Dominique-Joseph sous les feux de l'actualité basque !
J'ai souvent remarqué ce genre de coïncidences curieuses .

Est-ce que Bassussary est située loin de Saint-Jean de Luz ? Very Happy

Eléonore, plutôt thé à cette heure-ci

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27794
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dominique-Joseph Garat, homme politique et ambassadeur à Naples en 1798

Message par Olivier le Mer 14 Déc 2016, 17:08

Mme de Sabran a écrit:Est-ce que Bassussary est située loin de Saint-Jean de Luz ?   Very Happy
Une 20aine de km mais Saint Jean de Luz a aussi sa rue Garat. Et celle ci conduit à la partie ancienne de la ville avec en son centre l'église qui vit le mariage de Louis XIV, ce qui vaut à l'entrée de la rue la dénomination de Porte Garat. Bien qu'il n'y ait pas de porte.

Je passais par là ce matin :



Ici il est simplement député de la Convention.

J'ai vu qu'il y a une Rue Garat à Bordeaux mais s'agit-il de Dominique-Joseph, de Dominique l'ainé ou de Pierre-Jean ?

Olivier, a pris l'air
avatar
Olivier

Messages : 873
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dominique-Joseph Garat, homme politique et ambassadeur à Naples en 1798

Message par Mme de Sabran le Mer 14 Déc 2016, 17:39

Notre cher Garat !  Very Happy   Il me fait toujours plaisir de respirer une bouffée d'air du Pays Basque !   :n,,;::::!!!:   Et tu sais, j'ai pensé à toi et à l'île aux Faisans, en lisant dans le chapitre consacré à la princesse des Ursins de la Diplomatie érotique que l'échange des princesses aussi s'était fait au milieu de la Bidassoa.  Mais bien sûr le souvenir du mariage de Louis XIV éclipse les autres événements qui se sont déroulés là .

Eléonore,  hendayaise

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27794
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dominique-Joseph Garat, homme politique et ambassadeur à Naples en 1798

Message par Gouverneur Morris le Mer 14 Déc 2016, 20:59




La fameuse île, d'après les documents présentés à l'exceptionnelle expo "L'Art et la Paix" au Petit Palais (clichés perso).
avatar
Gouverneur Morris

Messages : 2350
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dominique-Joseph Garat, homme politique et ambassadeur à Naples en 1798

Message par Mme de Sabran le Ven 16 Déc 2016, 14:30

Mais c'est pas tout, mais c'est pas tout ( comme chantait Bourvil ) :

C’est dans une barque au milieu de la Bidassoa que se fit en 1526, l’échange de François 1er, prisonnier de Charles Quint contre ses deux fils.
En 1615, les ambassadeurs Français et Espagnols y firent l’échange des deux fiancés royaux, Elizabeth, fille du Roi de France Henri IV destinée à Philippe IV d’Espagne et la soeur de ce dernier, Anne d’Autriche, infante d’Espagne promise à Louis XIII de France, frère d’Elizabeth et fils d’Henri IV.


http://www.grandsudinsolite.fr/364-64-pyrenees-atlantiques-une-petite-ile-au-rendez-vous-de-lEEhistoire.html

Que d'augustes pieds ont gambadé là ! ... une île toute petite, mais stratégique s'il en est. Very Happy
Et dire que je ne connaissais que l'entrevue de Louis XIV et Marie-Thérèse !

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27794
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dominique-Joseph Garat, homme politique et ambassadeur à Naples en 1798

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum