Jacques-René Hébert

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jacques-René Hébert

Message par Mme de Sabran le Mer 11 Nov 2015, 18:34



Jacques-René Hébert, né à Alençon le 15 novembre 1757 et guillotiné à Paris le 24 mars 1794, nous dit WIKI est un homme politique et journaliste français.

Pamphlétaire très populaire, membre du club des Cordeliers, il a été un des grands animateurs de la Révolution française par son journal, Le Père Duchesne, fondé à l’été 1790, où les événements politiques sont présentés dans un langage populaire, souvent jugé grossier, entremêlé de jurons.

Nous avions la grande surprise, ce matin, de voir le baron de Batz s'aboucher avec ce coquin lors de la tentative manquée d'enlèvement de Marie-Antoinette du 2 septembre 1793.  Notre Princesse nous en avait donné tous les détails, glanés par elle dans la lecture de la biographie que Marina Grey consacre à Jacques-René Hébert .
C'est l'objet d'un nouveau petit bouturage; je me sens en jambes ! :n,,;::::!!!:



Madame de Chimay a écrit :


Pour en revenir à Batz, il a voulu d'abord abattre les plus modérés pour que les loups qui restaient se bouffent entre eux et ainsi , la république se serait écroulée d'elle-même.
Il a fait des erreurs certaines de stratégie et a fait beaucoup souffrir la famille royale en fait.
Quand j'aurais fini cette bio d'Hébert , j'irais voir du côté de Lenôtre car j'ai la chance d'avoir aussi son livre sur baron de Batz .

Je vous cite Marina Grey :

-La comtesse de Rochechouart

C’est une vieille connaissance d’Hébert.


Voici une lettre du Comte d’Antraigues sur Hébert :

« Voici un propos que je sais avoir été tenu jeudi dernier chez Pache par l’auteur du Père Duchesne :-J’ai vu le petit enfant de la Tour. Je me plais de le faire jouer aux dames. Il est beau comme le jour, intéressant au possible ; il me demandait avant-hier si le peuple était toujours malheureux. –C’est bien dommage m’a-t-il répondu après que je lui ai dit que oui.-
Il fait son roy à merveille ».

Si vraiment , Hébert tenait de tels propos chez le maire de Paris , c’est qu’il croyait que Pache était d’ors et déjà acquis à l’idée d’une régence, d’ores et déjà gagné à la « cause de Batz ».

Les ordres de Batz se faisaient souvent par la Comtesse de Rochechouart. Renonçant à l’idée d’une possible évasion de Marie-Antoinette de sa prison du Temple, Batz mûrissait d’autres plans, se préparait quelques complicités à la Conciergerie. Il fallait que la Reine y fût donc transférée , ce qui n’était envisageable qu’au cas où son procès se trouverait décidé. Quel qu’ait été le rôle d’Hébert dans cette affaire , c’est après un rapport du député Barère que les Conventionnels , le 1er août , votent le décret suivant : « Marie-Antoinette est renvoyée au tribunal extraordinaire ; elle sera transférée sur le champ à la Conciergerie. »


"Les campagnes du Père Duchesne , préparant l’opinion publique à telle ou telle disgrâce , à telle ou telle promotion servent merveilleusement les intérêts du baron de Batz.
On n’a trouvé aucune trace d’une quelconque correspondance du baron de Batz avec les Vendéens. Contrairement à son concurrent « passif » , le comte d’Antraigues, Batz paraîtra toujours ignorer les efforts de la Vendée. Est-ce à dire qu’il les jugeait vains ? Disons plutôt qu’il estait convaincu de l’absolue efficacité de ses méthodes personnelles qu’il résume en ces termes :

« Fomenter la division entre les chefs qui finissent par tomber ensemble dans les abîmes qu’ils ont ouvert (…)en semant entre eux les défiances, les soupçons, c’est l’unique manière bien entendue de conspirer contre un tel gouvernement et de hâter sa chute."

Et les vrais « chefs « pour Batz résident à Paris. Quant aux luttes aux frontières et à l’Ouest , elles peuvent se révéler utiles , complémentaires en quelque sorte du combat du baron , à condition bien sûr que les armées républicaines soient battues. Moins il y aura de commandants capables et chevronnés , issus des armées royales-tous des traîtres à Louis XVI, qui ne méritent aucune pitié- à la tête des troupes révolutionnaires , plus il y aura de généraux fraîchement promus , ignorant le métier militaire , et plus rapide sera la chute de la république.

Donc le Père Duchesne part en guerre contre les ci-devant qui s’obstinent à rester militaires. Et pour se faire, il s’en prend violemment à Dumouriez.
De toute façon, l’important en politique , c’est d’affirmer et non de prouver.
Le ministre de l’intérieur Garat , pressé par Collot d’Herbois. La Comtesse de Rochechouart pousse Hébert à poser sa candidature au poste de ministre mais c’est un autre, un certain Paré qui est préféré . Il est vrai qu’Hébert , au poste de l’intérieur, aurait été très utile pour Batz…
Mais qu’à cela ne tienne, Hébert postule pour le poste de ministre des Affaires Etrangères mais là aussi, c’est un échec. «




"Batz ne renonce pas à son projet de faire évader la reine. Il programme cette évasion pour la nuit du 2 au 3 septembre. Marina Grey a consulté une note manuscrite de Louis XVIII conservée dans une collection privée. Rédigée à Mittau , elle relate une confidence de l’abbé Edgeworth faite au roi. L’abbé Edgeworth était lié à l’une des grandes amies de Lady Atkins. Selon lui, celle-ci aurait vu la reine dans son cachot de la Conciergerie et grâce à l’intermédiaire d’Hébert.

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26450
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques-René Hébert

Message par Mme de Sabran le Mer 11 Nov 2015, 18:37

.

Madame de Chimay poursuit :

Michonis et Rougeville , vêtus d’un uniforme de garde municipal , viennent réveiller le ménage Richard. L’inspecteur des prisons brandit son faux ordre de transfert , affirme qu’il vient chercher la tigresse d’Autriche pour l’emmener au Temple. Une voiture discrète s’est en effet , rangée devant le grand portail. Le cocher connaît bien le chemin qu’il prendra tout à l’heure, non point celui du temple, mais celui de Livry , où Mme de Jarjayes , une amie de Marie-Antoinette , attend impatiemment sa souveraine.

Michonis et Rougeville pénètrent dans la cellule de Marie-Antoinette. Celle-ci ne dormait pas. Elle se hâte de passer sa pauvre robe rapiécée derrière son paravent. Tremblante d’émotion , elle s’y reprend à plusieurs fois pour nouer le ruban qui rattache ses cheveux en un « chignon mouvant ». La lourde porte s’est refermée sur la cellule vide. Un , deux , trois guichets sont franchis sans encombre. Seul un portail sépare la Reine de la rue et de la liberté.
A la conciergerie, les gendarmes étaient gagnés ; au renouvellement du poste, la Reine manqua celui qui, ayant deux redingotes l’une sur l’autre , devait lui en donner une et la faire sortir. En fait , l’émotion a induit Rougeville en erreur. Les gardes du dernier portail n’étaient plus ceux à qui le chevalier avait donné 50 louis. Les divers guichetiers eussent-ils mis moins de temps à tirer leurs verrous, Marie-Antoinette n’eût sans doute pas manqué le gendarme aux deux redingotes.

Voyant la Reine ramenée dans sa cellule , le gendarme Gilbert prend peur , s’empresse de rédiger une dénonciation sur les visites de Michonis et de Rougeville. Sa lettre parvenue à qui de droit le lendemain, le Comité de Sûreté Générale en est informé et ordonne une enquête. On interroge la Reine, les guichetiers , les gendarmes, les concierges, le personnel de la prison. On arrête Michonis que l’on enferme toutefois , dans la loge des Richard. Rougeville a disparu ; il se cache dans les carrières de plâtre de Montmartre. Batz a quitté Paris pour Passy.

Pendant ce temps , une grande réunion a lieu chez le maire de Paris Pache. Hébert , naturellement est au courant de l’évasion. Il pense que la reine est en sécurité chez Mme de Jarjayes. Donc il devient urgent de renforcer les alibis. C’est Hérault de Séchelles qui le premier , exige le procès de Marie-Antoinette. Les nerfs d’Hébert sont tendus à l’extrême, ses propos s’en ressentent :

« J’ai promis la tête de Marie-Antoinette . J’irai la couper moi-même si on tarde à me la donner. Je l’ai promise de votre part aux Sans-Culottes qui la demandent et sans qui vous cesseriez d’être (…)Si on nous promettait une amnistie , on ne la tiendrait pas (…)Vous périrez tous , cela est impossible autrement (…)Tous vos généraux vous trahiront , moi tout le premier , si en étant désigné et que je fusse votre général, je voyais un bon traité à faire qui me conservât la vie ! «

Le Père Duchesne se rend compte qu’il va trop loin , qu’il dit des vérités à ne pas dire…Il vaut mieux s’en aller . D’ailleurs, il a rendez-vous avec un émissaire qui doit lui confirmer la réussite de l’évasion. C’est un échec. La Reine n’a pu sortir de la Conciergerie. Hébert songe que , dans quelques heures à peine , une foule excitée va envahir la Convention , exiger qu’on lui donne du pain, les têtes des Girondins et sans doute celle de la tigresse d’Autriche, imprudemment promise. Il faut coûte que coûte décommander cette manifestation devenue inutile voire dangereuse. Des courriers partent pour les diverses sections : le rendez-vous du Père Duchesne est annulé. La manifestation décommandée par Hébert a lieu non le 3 septembre , mais le 4 et le 5.

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26450
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques-René Hébert

Message par Mme de Sabran le Mer 11 Nov 2015, 20:27

Ses articles ont contribué à créer dans les milieux sans-culottes le climat propice à de nombreux évènements révolutionnaires : chute de la royauté, massacres de Septembre, chute des Girondins, grande manifestation du 5 septembre 1793 qui impose la Terreur. Le tirage de son journal atteint 600 000 exemplaires en 1793 grâce aux abonnements du ministère de la Guerre qui le diffuse aux armées.
Son programme est de « pourchasser les traîtres ».

...  l'indissolubricité du mariage !   boudoi29  boudoi29  boudoi29  ;;;;;;  



Non-éligible aux premières assemblées en raison de son manque de fortune, il échoue aux élections de septembre 1792 à la Convention et doit se contenter d’un poste secondaire à la Commune de Paris. Fin 1793, désireux de jouer un rôle politique plus important, au moment où la crise des subsistances, aggravée par la loi sur le maximum général, marque une reprise de l’agitation populaire, Hébert entre dans l’opposition au Comité de salut public et prépare avec les chefs cordeliers une nouvelle journée révolutionnaire qui, mal organisée, échoue.
Présentés comme des complices du « complot de l’étranger », tous sont exécutés le 24 mars sans que les sans-culottes bougent. Mais la base populaire sur laquelle le gouvernement révolutionnaire s'appuie s'en trouve rétrécie.
« La Révolution est glacée », comme le dit alors Saint-Just.

Les historiens ont donné après coup le nom d’hébertistes à cette faction de révolutionnaires radicaux — Hébert, Chaumette et leurs amis des Cordeliers, Momoro, Vincent, Ronsin — partisans à l’extérieur de la guerre à outrance jusqu’à la victoire complète et à l’intérieur, de mesures sociales radicales comme l’application de la loi du maximum et de la déchristianisation .

Source WIKI.

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26450
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques-René Hébert

Message par Mme de Sabran le Lun 15 Fév 2016, 10:34

Je suis tellement sur les dents avec cette affaire de l'oeillet et ses ramifications, que je viens de commander chez Price Minister cette biographie de Hébert, de Marina Grey, que notre chère princesse nous citait en long en large et en travers à ce sujet . Very Happy


_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26450
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques-René Hébert

Message par MARIE ANTOINETTE le Lun 15 Fév 2016, 16:07

Ce livre a déjà par mal d'années d'ancienneté, et c'est toujours le plus récent !!!!!!  pas facile à trouver, même d'occasion.

MARIE ANTOINETTE Smileàè-è\':
avatar
MARIE ANTOINETTE

Messages : 2585
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 71
Localisation : P A R I S

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques-René Hébert

Message par Mme de Sabran le Lun 15 Fév 2016, 17:30

Il faut croire que cet antipathique bonhomme n'inspire pas les biographes !  
Qui cela étonnera-t-il ?

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26450
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques-René Hébert

Message par pilayrou le Mar 16 Fév 2016, 15:55

Pas sans certains talents; mais assez fou pour croire qu'il traverserait la tempête. On a dit qu'il était déjà mort de peur en arrivant à la guillotine.
avatar
pilayrou

Messages : 265
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 57
Localisation : Guilers (Brest)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques-René Hébert

Message par Mme de Sabran le Mar 16 Fév 2016, 18:13

Ah, vivement que je compare les infos de Marina Grey à celles d'Arnold de Contades !!! :n,,;::::!!! :n,,;::::!!!:

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26450
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques-René Hébert

Message par Majesté le Mar 16 Fév 2016, 18:33

Mme de Sabran a écrit:Il faut croire que cet antipathique bonhomme n'inspire pas les biographes !  
Ni les éditeurs ! Hop!
Mme de Sabran a écrit:Qui cela étonnera-t-il ?
Assurément pas moi :


Bien à vous.

_________________
"Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié."
Mademoiselle Bertin
avatar
Majesté

Messages : 11634
Date d'inscription : 20/12/2013
Age : 40
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques-René Hébert

Message par Mme de Sabran le Lun 22 Fév 2016, 18:58

J'ai reçu aujourd'hui la biographie de Hébert par Marina Grey .
Je suis allée directement à août septembre 1793 .

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26450
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques-René Hébert

Message par D'éon le Lun 22 Fév 2016, 19:08

Donc son accusation d'inceste au procès était faite pour que la foule ait un élan de sympathie envers la reine? Question
avatar
D'éon

Messages : 150
Date d'inscription : 27/12/2013
Age : 43
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques-René Hébert

Message par Mme de Sabran le Lun 22 Fév 2016, 19:13

Il paraitrait ...
C'est ainsi que l'a compris et expliqué Napoléon .

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26450
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques-René Hébert

Message par D'éon le Lun 22 Fév 2016, 19:14

Un vrai sac de nœuds!
avatar
D'éon

Messages : 150
Date d'inscription : 27/12/2013
Age : 43
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques-René Hébert

Message par Mme de Sabran le Lun 22 Fév 2016, 20:07

D'éon a écrit:Donc son accusation d'inceste au procès était faite pour que la foule ait un élan de sympathie envers la reine? Question

Robespierre à Saint-Just et Barère :

" Cet imbécile d'Hébert ! Ce n'est pas assez qu'elle soit réellement une Messaline, il faut qu'il en fasse encore une Agrippine et qu'il lui fournisse, à ses derniers moments, un triomphe d'intérêt public ! "

... et Napoléon, à son médecin O'Meara, à Sainte-Hélène :

" Le plan machiavélique d'Hébert "
accréditera le fait que le Père Duchesne " ayant fait une accusation aussi calomnieuse et aussi peu fondée, n'avait pour objet que de provoquer le peuple à un soulèvement en faveur de cette princesse en excitant son intérêt. "

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26450
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques-René Hébert

Message par Majesté le Lun 22 Fév 2016, 20:11

D'éon a écrit:Donc son accusation d'inceste au procès était faite pour que la foule ait un élan de sympathie envers la reine? Question

On l'a prétendu.... Je n'y crois pas, personnellement ....
Cette rumeur c'est refaire l'Histoire en prenant en compte la réaction de la foule du public du procès, je trouve.... boudoi29


Bien à vous.

_________________
"Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié."
Mademoiselle Bertin
avatar
Majesté

Messages : 11634
Date d'inscription : 20/12/2013
Age : 40
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques-René Hébert

Message par Mme de Sabran le Lun 22 Fév 2016, 20:14

Robespierre et Napoléon s'y seraient mépris ?

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26450
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques-René Hébert

Message par Majesté le Lun 22 Fév 2016, 21:44

Étaient-ils infaillibles?

Et puis dans tes citations, il n'y aurait que Napoléon qui a cet avis ...

Mme de Sabran a écrit:Robespierre à Saint-Just et Barère :

" Cet imbécile d'Hébert ! Ce n'est pas assez qu'elle soit réellement une Messaline, il faut qu'il en fasse encore une Agrippine et qu'il lui fournisse, à ses derniers moments, un triomphe d'intérêt public ! "
Rien ne dit dans cette répartie de l'Incorruptible que Hébert a fait exprès de donner à Marie-Antoinette cette occasion de briller devant Ses bourreaux.


Bien à vous.

_________________
"Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié."
Mademoiselle Bertin
avatar
Majesté

Messages : 11634
Date d'inscription : 20/12/2013
Age : 40
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques-René Hébert

Message par Mme de Sabran le Lun 22 Fév 2016, 22:18

Majesté a écrit:
Rien ne dit dans cette répartie de l'Incorruptible que Hébert a fait exprès de donner à Marie-Antoinette cette occasion de briller devant Ses bourreaux.
.

Absolument.

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26450
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques-René Hébert

Message par Mme de Sabran le Mer 24 Fév 2016, 18:36

Cette biographie est très touffue et compliquée car, avec-ou-sans-culottes, il grouille un monde fou autour d'Hébert .
Pour l'instant je  vois un type louche qui hurle avec les loups, le Hébert que j'ai toujours connu .

En revanche, il ne ressemble pas à son Père Duchesne : pas mal de sa personne, propre sur lui comme on dit .

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26450
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques-René Hébert

Message par Mme de Sabran le Jeu 25 Fév 2016, 17:40



Monté de son Alençon natal à Paris, à vingt-huit ans Hébert se trouve embauché au Théâtre des Variétés amusantes, en 1786, comme "garde-magasin".   Mais quatre mois plus tard, promotion, le voilà " contrôleur chargé de la location des loges " .



Dès lors, Hébert se trouve en contact permanent avec la meilleure société, grands seigneurs portant l'épée et dames de haut parage en grands paniers qui viennent tous les soirs goûter les plaisirs du théâtre ...   Hébert guide et place ces messieurs-dames.   C'est ainsi qu'il rencontre, excusez du peu, Lady Atkins et la comtesse de Rochechouart .
Et là, je découvre que Lady Atkins était l'une des filles de Robert Walpole, donc la soeur de Horace ?!!   L'Horace de notre marquise du Deffand ?!!  Shocked
 Une fois encore :  le monde est tout petit !!!  
Ici, j'ai besoin encore des lumières généalogiques de mon petit Lulu .

Lady Atkins et la comtesse de Rochechouart étaient toutes deux très liées et amies intimes de la duchesse de Polignac, nous dit Marina Grey. En tout cas, la comtesse de Rochechouart, née Durey de Morsan, était la cousine de Yolande par les Durey .  Elle faisait partie de la noblesse "présentée" .  Bref ...  
Lady Atkins n'avait encore eu aucun accès auprès de Marie-Antoinette .  Elle écrira, des années plus tard à Louis XVIII, qu'elle ne fit  " par occasion la connaissance du roi et de la reine " qu'en juin 1791.  Mais Mme de Polignac lui obtint une pension sur la cassette personnelle de Marie-Antoinette.
De même, elle fera l'aveu à l'abbé Edgeworth que Hébert  " lui avait des obligations " .     scratch

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26450
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques-René Hébert

Message par Reinette le Ven 26 Fév 2016, 04:18

Ça c'est du scoop !!!  Shocked
Je sais que j'ai des tonnes d'infos à rattraper mais quand même !!!  Smileàè-è\':
avatar
Reinette

Messages : 8002
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 37
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques-René Hébert

Message par Mme de Sabran le Ven 26 Fév 2016, 08:40

Ouaip !    Tu l'as dit !
Je n'ai jamais rien lu d'aussi bizarre sur la fin XVIIIème .   Shocked    Cette biographie donne à entendre que Hébert frayait en même temps avec les milieux révolutionnaire et contre-révolutionnaire, un pied dans chacune, équilibre précaire,  que l'homme ne ressemblait en rien ( même de loin ) à son " Père Duchesne ", qu'il aboyait avec les loups mais plus fort qu'eux tous réunis pour donner le change et mieux œuvrer à la grande entreprise de subversion du baron de Batz !  scratch

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26450
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques-René Hébert

Message par Mme de Sabran le Ven 26 Fév 2016, 11:26

Majesté a écrit:

Cependant , peut-on se fier à cette biographie qui semble vouloir réhabiliter Hébert, comme on désira le faire il y a peu pour Judas.... sauf que Hébert est un monstre avéré historiquement.

Hébert était pourtant l'une des plus sympathiques figures révolutionnaires, avec Marat et Carrier !   ;;;;;     ;;;;  

boudoi26

Nous savons qu'à partir de documents d'époque, il est possible de bâtir les thèses les plus hasardeuses . ( parfois complètement grotesques )
Cette théorie de Marina Grey n'est pas construite sur du vent ( tu as vu que Napoléon y croyait aussi ) : Hébert a bien trempé dans pas mal de combines et mangé à tous les râteliers. Si tant est qu'il ait conspiré avec Batz pour l'aider à délivrer la reine, je crois, comme l'affirme Arnold de Contades, que c'était par énorme appât du gain . Il a coûté cher à ses affidés.

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26450
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques-René Hébert

Message par Trianon le Ven 26 Fév 2016, 14:41

Ce "bon"homme d'Hébert était bien instable et pas très catholique dans cette période révolutionnaire si j'en crois les faits relatés. Il aura, lui aussi la tête tranchée. Justice ou triste fin ? Je ne suis pas adepte de violence donc, j'opterai pour la deuxième proposition.
Je dois avouer que je croyais l'homme bien plus humain. Merci le Forum. Very Happy Very Happy
avatar
Trianon

Messages : 2303
Date d'inscription : 22/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques-René Hébert

Message par Mme de Sabran le Ven 26 Fév 2016, 15:49

Trianon a écrit:Ce "bon"homme d'Hébert était bien instable et pas très catholique

... " bien instable et pas très catholique ", je vous trouve bien sympa avec cette vilaine crapule, ma chère Trianon ! Mad
J'ai le plus grand mal à croire à sa sincérité contre-révolutionnaire, vous l'aurez compris .

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26450
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques-René Hébert

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum