le député François Chabot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le député François Chabot

Message par Mme de Sabran le Mar 17 Nov 2015, 16:30



;;;;;;;;;;;;;;;  

François Chabot, nous dit WIKI,  né le 23 octobre 1756 à Saint-Geniez-d'Olt et guillotiné à Paris, le 5 avril 1794, est un homme politique révolutionnaire français.

Fils d’Étienne Chabot, cuisinier au collège de Rodez, François Chabot entra dans les ordres, en 1772, au couvent des Capucins de Rodez. Il se fait remarquer par son libertinage, ce qui lui vaut une interdiction de prêcher, en 1788.

À l'époque de la Révolution, il adhéra à la constitution civile du clergé et fonda la première société jacobine de Rodez, avant de devenir vicaire de l’évêque Grégoire à Blois. Député à l’Assemblée législative, il siégea à l’extrême-gauche, formant, avec Basire et Merlin de Thionville le « trio cordelier ». Avec ces derniers, il fut membre du comité de surveillance de la Législative, qui avait succédé à l'ancien comité des recherches de la Constituante.

Élu député à la Convention par le département de Loir-et-Cher, il fut membre du Comité de sûreté générale, où il sut négocier ses « mises à l’écart » de suspects moyennant compensations. Il vivait rue d'Anjou-Saint-Honoré, dans l'hôtel particulier que la comtesse de Mun, fille Mme Helvétius, louait aux frères Dobruska (Junius et Emmanuel) ses amis, deux hommes d'affaires autrichiens qui se regardaient comme des citoyens du monde et par conséquent "libres". D'où leur nom d'emprunt "Frey".
( Tiens donc ! voilà les fameux Frey )

Le 8 juillet 1793, Chabot qui était violemment anti-Girondin, dénonçait Condorcet à la Convention. Dans le même temps, il se compromettait avec les agents des « riches capitalistes ». Pour justifier l'origine d'une partie de sa fortune si soudainement acquise - les pots-de-vin que lui versèrent pendant l'été les actionnaires de la Compagnie des Indes - il contracta un mariage blanc avec Léopoldine Dobruska, la sœur de Junius Frey et Emmanuel Frey qu'il dota secrètement lui-même, ce qui lui permit de blanchir au moins 700 000 livres.

Déjà suspect à la fin de l'été 1793 il ne fut pas conservé au Comité de sûreté générale renouvelé à la demande de Robespierre. Tous ses membres étaient soupçonnés, non sans raison, de pratiquer la protection intéressée des émigrés rentrés. Quand ils ne pouvaient pas résilier un ordre d'arrestation généralement lancé par les sections, la Commune ou l'administration du Département, Chabot et ses collègues Jean Julien de Toulouse, Joseph Delaunay, Charles-Nicolas Osselin faisaient en sorte que la personne poursuivie, moyennant finances, soit assignée à résidence. Fabre d'Églantine le dénonça comme participant de la « conspiration de l’étranger », le 14 octobre 1793. En retour, le 14 novembre 1793, François Chabot dénonce lui aussi cette « conspiration de l’étranger », citant Cloots, Jacques-René Hébert et le comte de Proly.

Extrême dans sa mise et ses prises de positions, compromis dans de nombreuses affaires de trafic d’influence et notamment celle de la Compagnie des Indes, François Chabot est arrêté le 17 novembre 1793. Jugé avec Danton, il sera guillotiné le 16 germinal an II.

Malgré son nom, cet homme n’a rien à voir avec Georges Antoine Chabot de l'Allier, qui prendra part aux événements ultérieurs de la Révolution .

* *****
*

Chabot ne coupe pas au shampoing satirique :



Du reste son mariage donne-t-il matière à clabauder .

Paris, le 23 Septembre

Les frère Frey ont deviné les faiblesses de Chabot: l'argent et les femme. Quinze jours après leur première rencontre, les deux banquiers ont su mettre dans leur poche l'ex-capucin devenu député, en lui offrant leur sœur Léopodine.. et sa fortune. Le contrat de mariage signé ce matin est bien alléchant pour un homme sans le sou: une dot de 250 000 livres, le vivre et le couvert, et une rente de 4 000 livres par an pour le ménage. Cette alliance entre des financiers et un élu ne manquera pas de surprendre. Mais qu'en pense la jeune épouse ?

©️ Chronique de la Révolution édition Larousse


http://les.guillotines.free.fr/chabot.htm

WIKI a écrit:
Il vivait rue d'Anjou-Saint-Honoré, dans l'hôtel particulier que la comtesse de Mun, fille Mme Helvétius, louait aux frères Dobruska (Junius et Emmanuel) ses amis, deux hommes d'affaires autrichiens qui se regardaient comme des citoyens du monde et par conséquent "libres". D'où leur nom d'emprunt "Frey".

J'ignorais que la comtesse d'Andlau, fille d'Helvétius, et cousine par son mariage de la duchesse de Polignac, avait une soeur.
Et si !
Elle avait de drôles de fréquentations, cette comtesse de Mun, pour copiner ainsi avec un personnage aussi peu recommandable que Chabot .  
En fouillassant un peu,  je la trouve en procès avec sa soeur, sous la houlette de Raymond de Sèze  :



Correspondance générale d'Helvétius, Volume 4
Par Claude Adrien Helvétius,David Smith,Peter Allan,Alan Dainard,Jean Orsoni

https://books.google.fr/books?isbn=0802042856

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27794
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: le député François Chabot

Message par Mme de Sabran le Mar 17 Nov 2015, 16:38

;

Interrogatoire de MM. Merlin, Bazire et Chabot : samedi 19 mai 1792, le juge de paix Etienne Larivière ayant décerné un mandat d'amener MM. Merlin, Bazire et Chabot, députés à l'Assemblée nationale... : [estampe] / [non identifié]



_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27794
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: le député François Chabot

Message par Mme de Sabran le Mar 17 Nov 2015, 16:45

;

Etrennes aux patriotes : Dom Chabot député par l'Assemblée pour donner les étrennes à la nation : [estampe]



_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27794
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: le député François Chabot

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum