Un héritage de la Révolution française : le drapeau bleu blanc rouge .

Aller en bas

Un héritage de la Révolution française : le drapeau bleu blanc rouge .

Message par Mme de Sabran le Jeu 26 Nov 2015, 15:08





Mais au fait, pourquoi le drapeau français est-il bleu, blanc, rouge ?



UN PEU D'HISTOIRE -

Metronews s'est posé cette question toute bête, alors que François Hollande invite les Français à accrocher un drapeau tricolore à leur fenêtres vendredi matin, lors de la cérémonie qui rendra hommage aux victimes des attentats de Paris aux Invalides. Explications.


"L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge", peut-on lire dans l'article 2 de la Constitution de la Ve République. Pourquoi ces trois couleurs ? Si l'on vous pose la question, vous répondrez sans doute qu'elles sont liées à la Révolution. Et vous aurez raison.
"Le drapeau tricolore est né de la réunion, sous la Révolution française, des couleurs du roi (blanc) et de la ville de Paris (bleu et rouge, livrée aussi du duc d'Orléans)", indique l'article qui y est consacré sur le site de l'Elysée.
Pour raconter son histoire, il faut toutefois largement employer le conditionnel car, comme le souligne le même article, celle-ci reste "encore largement méconnue", ce qui "laisse la place à de multiples récits et anecdotes".

Rouge, blanc, bleu avant d'être bleu, blanc rouge  ( Ah bon !  Shocked  )

Tenons en nous donc ici à la version la plus répandue. On attribue généralement la paternité des trois couleurs au marquis de La Fayette : il raconte dans ses mémoires que c'est lui qui, trois jours après la prise de la Bastille, a ajouté le blanc royal à la cocarde bicolore de la Garde Nationale, cette milice populaire qui venait de se créer en choisissant comme signe distinctif les couleurs traditionnelles de la capitale, le rouge et le bleu donc (la première étant associée à la dynastie des Carolingiens, la seconde à celles des Capétiens). Il aurait convaincu Louis XVI de la porter pour se présenter à l'Hôtel de Ville de Paris et reconnaître cette Garde Nationale. On peut donc y voir un signe de réconciliation entre le peuple et le roi ou plutôt, au vu du sort qui attendait celui-ci, d'un roi encerclé par le peuple.


A 15 h 30, le 17 juillet,  le Roi se rend à Bailly présentant au roi les clefs de la ville de Paris l'Hôtel de Ville, traversant une foule dense, silencieuse, presque hostile, encore armée de fusils, de sabres et de piques. Devant sa voiture, La Fayette, sabre au clair, est précédé des canons de la Bastille. Craignant de ne pas revenir, Louis XVI a nommé Monsieur lieutenant général du royaume avant de quitter Versailles.
Il est reçu à l'entrée de la ville par le corps municipal et Bailly qui lui dit : "Sire, j'apporte à votre majesté les clefs de sa bonne ville de Paris ; ce sont les mêmes qui ont été présentées à Henri IV. Il avait reconquis son peuple : ici c'est le peuple qui a reconquis sont roi (...)". Arrivé à l'Hôtel de Ville, il reçoit une cocarde tricolore (nouveau signe de ralliement des Français imaginé par La Fayette) des mains de Bailly et la fixe à son chapeau. Ce geste est accueilli par des cris de joie tandis que des citoyens, de leur sabre levé, forme une voûte de lames entrelacées sous laquelle le roi passe avant de pénétrer à l'intérieur de l'édifice. On crie "Notre roi, notre père !", mais le roi garde le silence et, après avoir entendu quelques discours, se contente de clôturer la séance par ces mots : "Mon peuple peut toujours compter sur mon amour".


Louis le Dernier ...  ... 

.



Lorsque l'Assemblée constituante décide ensuite, à l'automne 1790, que tous les vaisseaux de guerre et navires de l'Hexagone porteront désormais un pavillon formé de ces trois couleurs, elles sont encore dans le désordre par rapport à aujourd'hui : notre symbole du patriotisme était alors rouge, blanc, bleu. Mais les couleurs étaient déjà disposées dans un sens vertical pour ne pas, dit-on, les confondre avec celles du pavillon néerlandais, lui aussi rouge, blanc, bleu, mais à l'horizontal. Quatre ans plus tard en revanche, le 15 février 1794, c'est le drapeau tricolore sous sa forme actuelle que la Convention nationale décrète pavillon officiel de la France : selon la légende, c'est le peintre Jacques-Louis David qui aurait déterminé cet ordre.




......................................................




   ...le drapeau tricolore a fait le tour du monde, avec le nom, la gloire et la liberté de la patrie. [...] Si vous m'enlevez le drapeau tricolore, sachez-le bien, vous enlevez la moitié de la force extérieure de la France, car l'Europe ne connaît que le drapeau de ses défaites et de nos victoires dans le drapeau de la République et de l'Empire. En voyant le drapeau rouge, elle ne croira voir que le drapeau d'un parti ; c'est le drapeau de la France, c'est le drapeau de nos armées victorieuses, c'est le drapeau de nos triomphes qu'il faut relever devant l'Europe. La France et le drapeau tricolore, c'est une même pensée, un même prestige, une même terreur au besoin pour nos ennemis.


  (  Alphonse de Lamartine )


http://www.metronews.fr/info/mais-au-fait-pourquoi-le-drapeau-francais-est-il-bleu-blanc-rouge/moky!aFhULuTLlV3c/

http://revolution.fr.free.fr/chronologie_generale_1789_2.htm

http://www.elysee.fr/la-presidence/le-drapeau-francais/

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 33996
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un héritage de la Révolution française : le drapeau bleu blanc rouge .

Message par Comtesse Diane le Jeu 26 Nov 2015, 17:20

Ah ! Ca c'est une superbe idée que de nous livrer la signification de notre drapeau  ! Very Happy

Je ne me serais jamais posé la question à vrai dire tellement ces trois couleurs sont naturellement évidentes ! 

Thanks a lot !

_________________
avatar
Comtesse Diane

Messages : 7220
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : TOURAINE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un héritage de la Révolution française : le drapeau bleu blanc rouge .

Message par CLIOXVIII le Jeu 26 Nov 2015, 17:56

Donné mes drapeaux à un groupe de reconstitition mais je mettrai demain un large ruban tricolore à la fenêtre.
avatar
CLIOXVIII

Messages : 2521
Date d'inscription : 22/12/2013
Localisation : Paris, Venise, Bath....

http://lesmenus-plaisirs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un héritage de la Révolution française : le drapeau bleu blanc rouge .

Message par Mme de Sabran le Ven 27 Nov 2015, 09:56

La symbolique du drapeau bleu blanc rouge exprimée ci-dessus par Lamartine est bien trop martiale à mon gré . Elle me rappelle le sang impur de la Marseillaise . Mais c'était une autre époque .
La mise en vedette de notre drapeau, aujourd'hui, est l'occasion pour certains de réaliser la différence entre nationalisme et patriotisme .

J'ai trouvé très bien l'édito politique de Thomas Legrand sur France-Inter, ce matin, et sa conclusion : ni belliqueux, ni vengeur,  le drapeau tricolore est un bel objet qui nous relie . Cependant il perd de sa force spontanée et généreuse quand il devient un mot d'ordre présidentiel . Et Patrick Cohen d'ajouter " presque une injonction ".
C'est ici :

http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=1196533


;


Tiens !   Very Happy  tout cela me fait penser qu'après vous avoir quittés samedi soir, les amis, en retraversant le pont Alexandre III, j'ai vu la Grande Roue de la place de la Concorde telle une gigantesque cocarde posée sur la joue de Paris .


_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 33996
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un héritage de la Révolution française : le drapeau bleu blanc rouge .

Message par Invité le Ven 27 Nov 2015, 10:33

Ça m'épate comme on arrive si vite à tout colorer ces monuments comme s'ils avaient une taille humaine ! :n,,;::::!!!: 


Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un héritage de la Révolution française : le drapeau bleu blanc rouge .

Message par CLIOXVIII le Ven 27 Nov 2015, 13:20

Mme de Sabran a écrit:



;


Tiens !   Very Happy  tout cela me fait penser qu'après vous avoir quittés samedi soir, les amis, en retraversant le pont Alexandre III, j'ai vu la Grande Roue de la place de la Concorde telle une gigantesque cocarde posée sur la joue de Paris .

Et Clio était dans une des nacelles....
avatar
CLIOXVIII

Messages : 2521
Date d'inscription : 22/12/2013
Localisation : Paris, Venise, Bath....

http://lesmenus-plaisirs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un héritage de la Révolution française : le drapeau bleu blanc rouge .

Message par CLIOXVIII le Ven 27 Nov 2015, 13:24

Nous sommes deux à avoir mis les trois couleurs à nos fenêtres ( et c'est une ancienne élève qui s'est peut-être souvenu de ses cours d'histoire ....)
avatar
CLIOXVIII

Messages : 2521
Date d'inscription : 22/12/2013
Localisation : Paris, Venise, Bath....

http://lesmenus-plaisirs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un héritage de la Révolution française : le drapeau bleu blanc rouge .

Message par Mme de Sabran le Mer 02 Déc 2015, 20:42

.

Mme de Sabran a écrit:



.


A l'instant nous venons de suivre, dans le choix du 20 heures au journal télévisé de France 2 , une analyse du célèbre tableau de Delacroix dont j'avais illustré  le début de ce sujet, et qui aurait inspiré le grand Totor puisque l'on y découvre déjà le jeune Gavroche  . Very Happy

Et sur Arte, en ce moment même, le fameux " Rien " du 14 juillet 1789, avec le témoignage de Mme de la Rochejaquelein qui écrit que tout le monde savait à Versailles au moment même des faits .

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 33996
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum