Recherches de J.C Pilayrou : Louis XVII, le cas Louvel et "Le roi perdu" d'Octave Aubry

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Aller en bas

Re: Recherches de J.C Pilayrou : Louis XVII, le cas Louvel et "Le roi perdu" d'Octave Aubry

Message par Mme de Sabran le Jeu 24 Aoû 2017, 09:00

Et il n'y a donc pas eu de réponse officielle à cette question du " Journal des Débats " du 7 juin 1821 ?

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35235
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherches de J.C Pilayrou : Louis XVII, le cas Louvel et "Le roi perdu" d'Octave Aubry

Message par pilayrou le Jeu 24 Aoû 2017, 10:47

Je ne sais pas. En tout cas, la messe du 8 juin 1821 fut annulée.
avatar
pilayrou

Messages : 358
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 58
Localisation : Guilers (Brest)

Revenir en haut Aller en bas

Louis XVII : qui peut dire que cela est absurde ?

Message par pilayrou le Ven 02 Mar 2018, 17:27

C’est évident ! C'est limpide !!! flower

1798-1812 : Hervagault premier « grand prétendant ».
1815 : Bruneau, « 2ème grand prétendant ».

1815-1816. Fouilles pour retrouver les restes de la famille royale.

1816.
Avril. Martin de Gallardon dit au roi qu’il n’est pas à sa place sur le trône. Le Roi sort ému de la rencontre.
Et si Martin et Louvel s'étaient croisés entre 1795-1796 et 1816 ?
Juin. Toussaint Charpentier, jardinier en chef au Luxembourg et à Trianon déclare avoir enseveli dans les jours qui ont suivi la mort de Louis XVII un petit cercueil ailleurs qu’à Ste Marguerite. Sur ordre de la Commune. Un municipal évoque le petit Capet.
Les fouilles concernant Louis XVII cessent dans la foulée.

A quoi peut penser Louis XVIII si ce n’est « Et si mon neveu n’était pas mort ? »

Le monument demandé par la Chambre à la mémoire de Louis XVII ne sera jamais construit. Aucune messe ne sera dite les 8 juin à la mémoire du Dauphin.

Février 1820 : Louvel assassine le duc de Berry. Louvel travaille alors comme unique sellier aux Tuileries.

A quoi peut penser Louis XVIII si ce n’est « Et si ce Louvel était mon neveu venu se venger ? »
Car un roi; ça pense comme les autres !
L’enquête de la Police et celle du marquis de Bonneval (« Le roi perdu » d’Octave Aubry) donnent au roi les renseignements suivants :

Louvel, de Versailles, était en pension de juin 1791 à octobre 1795 à Paris. De ses 8 à ses 12 ans. Donc possibilité vis-à-vis du voisinage versaillais de faire passer un « intrus » comme étant Louis-Pierre Louvel revenu de Paris en 1794-1795.
Il apprend également que la marraine de ce Louvel est le prédécesseur de Toussaint Charpentier comme jardinière en chef à Trianon. Donc, lien entre Louvel et Louis XVII = déposition de juin 1816 de Toussaint Charpentier à Mr d’Anglés (Police).

Louis XVIII fera reculer l’exécution de Louvel de plusieurs heures le 7 juin 1820. Ceci afin qu’il donne le nom de ses complices (alors qu’il sait qu’il va mourir !!!). Ne serait-ce pas plutôt pour que Louvel « crache le morceau » sur sa véritable identité ? Le roi avait auparavant envoyé à la Conciergerie le confesseur de Mme Royale pour tirer les vers du nez de Louvel. L’abbé Arnoult décède trois jours avant la mort de Louvel; jeune.

Le 6 juin 1821, Louis XVIII prévoit une messe à la mémoire de son neveu pour le 8 juin ; soit un an et un jour après la mort de Louvel. La cérémonie est annulée au dernier moment.

Louis XVIII ne se fera jamais sacré roi. Charles X, oui.

J’espère trouver quelqu’un pour démonter mon raisonnement LOGIQUE. Merci.
PS. Il est évident que je n'invente rien !
avatar
pilayrou

Messages : 358
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 58
Localisation : Guilers (Brest)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherches de J.C Pilayrou : Louis XVII, le cas Louvel et "Le roi perdu" d'Octave Aubry

Message par Mme de Sabran le Sam 03 Mar 2018, 21:28

pilayrou a écrit:

Louis XVIII fera reculer l’exécution de Louvel de plusieurs heures le 7 juin 1820. Ceci afin qu’il donne le nom de ses complices (alors qu’il sait qu’il va mourir !!!). Ne serait-ce pas plutôt pour que Louvel « crache le morceau » sur sa véritable identité ?

Mais, cher Pilayrou, dites-moi, en quoi cela aurait-il servi les intérêts de Louis XVIII que Louvel avoue " Je suis Louis XVII " ?
Qu'aurait-il eu à y gagner ?
Je ne vois pas bien ... scratch

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35235
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherches de J.C Pilayrou : Louis XVII, le cas Louvel et "Le roi perdu" d'Octave Aubry

Message par pilayrou le Dim 04 Mar 2018, 09:01

Dans "Le roi perdu", il est dit que le marquis de Bonneval alla voir Fouché après l'assassinat du Duc de Berry pour savoir ce qu'était devenu le Dauphin (Barras ayant craché le morceau sur le rôle de Fouché après l'enlèvement de l'été 1794). Louis XVIII n'avait plus de successeur à long terme. Le duc d'Angoulême n'avait pas d'enfant ! Donc, la couronne passait après Charles X et Louis XIX aux Orléans.
Personne ne savait encore que la duchesse de Berry était enceinte.
Louis XVII sur le trône n'aurait fait que régner; n'étant pas au fait des Affaires.
avatar
pilayrou

Messages : 358
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 58
Localisation : Guilers (Brest)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherches de J.C Pilayrou : Louis XVII, le cas Louvel et "Le roi perdu" d'Octave Aubry

Message par Mme de Sabran le Dim 04 Mar 2018, 10:35



Il semble inimaginable que Louis XVIII ait gardé Louvel comme jocker, à moins d'être convaincu qu'il soit bien son neveu.
Et, dans ce cas, il aurait dû lui rendre le trône de leurs ancêtres .  Non ?

pilayrou a écrit: Louis XVIII n'avait plus de successeur à long terme. .

Bien entendu . Mais il y avait la descendance de son frère Artois .  
Comme vous dites, personne ne savait encore que la duchesse de Berry était enceinte, cependant rien n'empêchait qu'elle le fût.

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35235
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherches de J.C Pilayrou : Louis XVII, le cas Louvel et "Le roi perdu" d'Octave Aubry

Message par Comtesse Diane le Dim 04 Mar 2018, 13:02

J'ai du mal à suivre ...

_________________
avatar
Comtesse Diane

Messages : 7316
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : TOURAINE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherches de J.C Pilayrou : Louis XVII, le cas Louvel et "Le roi perdu" d'Octave Aubry

Message par pilayrou le Dim 04 Mar 2018, 15:11

Mme de Sabran a écrit:

Il semble inimaginable que Louis XVIII ait gardé Louvel comme jocker, à moins d'être convaincu qu'il soit bien son neveu.
Et, dans ce cas, il aurait dû lui rendre le trône de leurs ancêtres .  Non ?

pilayrou a écrit: Louis XVIII n'avait plus de successeur à long terme. .

Bien entendu . Mais il y avait la descendance de son frère Artois .  
Comme vous dites, personne ne savait encore que la duchesse de Berry était enceinte, cependant rien n'empêchait qu'elle le fût.

Artois n'avait pas de petite-descendance masculine !
avatar
pilayrou

Messages : 358
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 58
Localisation : Guilers (Brest)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherches de J.C Pilayrou : Louis XVII, le cas Louvel et "Le roi perdu" d'Octave Aubry

Message par Mme de Sabran le Dim 04 Mar 2018, 15:12

Mais la duchesse de Berry aurait pu lui en donner une ( avant l'assassinat du duc, s'entend . )

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35235
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherches de J.C Pilayrou : Louis XVII, le cas Louvel et "Le roi perdu" d'Octave Aubry

Message par pilayrou le Dim 04 Mar 2018, 17:58

Si l'on prend le livre d'Aubry, le roi veut que Fouché dise que fut la destinée de Louis XVII après l'assassinat. Le roi a besoin (?) de trouver un héritier. Il y en a deux : Charles X et son fils sans enfant. Donc impasse.
avatar
pilayrou

Messages : 358
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 58
Localisation : Guilers (Brest)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherches de J.C Pilayrou : Louis XVII, le cas Louvel et "Le roi perdu" d'Octave Aubry

Message par Mme de Sabran le Dim 04 Mar 2018, 18:15



Pourquoi " impasse ", cher Pilayrou ?
Franchement, j'y pige couic ! Suspect J'essaie pourtant .
Mais que viendrait faire un potentiel Louis XVII dans une configuration aussi tortueuse ?
Sans compter que Louis XVIII avait de gros doutes sur la légitimité du vrai petit Louis-Charles ( mort ou pas au Temple ).

À la mort de Charles X, une partie des légitimistes reconnaît pour « roi » son fils le « comte de Marnes », sous le nom de « Louis XIX », mais les henriquinquistes, en contradiction avec les lois fondamentales, continuent de soutenir le « comte de Chambord », sous le nom d'« Henri V », se basant sur l'abdication du 2 août 1830, que Charles X avait signée en faveur de son petit-fils Henri d'Artois.

Pourtant, le fils aîné de Charles X, le dauphin Louis-Antoine, signe une proclamation dans laquelle, tout en confirmant sa renonciation de 1830, il déclare que « dans les circonstances actuelles », l'intérêt de son neveu exige qu'il soit « chef de la maison de France » et investi de l'autorité royale, sous le nom de « Louis XIX » et avec le titre de courtoisie de « comte de Marnes », jusqu'au jour où « la monarchie légitime sera rétablie » : il transmettrait alors la Couronne à son neveu.

Cette subtilité s'explique par le fait que la mort de Charles X investissant ipso facto le dauphin de la royauté, il suffit de notifier le décès aux cours européennes pour notifier également « l'élévation » au trône du dauphin sous le nom de Louis XIX ; en revanche, la reconnaissance de l'accession au trône d'Henri V implique la notification de la double abdication de 1830, dont on peut redouter que les cours refusent de la recevoir dès lors qu'elles ont toutes (excepté Modène) reconnu la monarchie de Juillet.


Pilayrou a écrit:
le roi veut que Fouché dise que fut la destinée de Louis XVII après l'assassinat.

C'est à dire ?

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35235
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherches de J.C Pilayrou : Louis XVII, le cas Louvel et "Le roi perdu" d'Octave Aubry

Message par pilayrou le Dim 04 Mar 2018, 18:43

Dans "Le roi perdu", Barras enlève le Dauphin avec Laurent. Il le cache quelques temps chez Petit du Petitval. Fouché, à qui Barras s'est confié, enlève l'enfant chez Petit; puis fait massacrer les témoins. Fouché et Barras expédieront l'enfant aux Caraïbes. Peut-être aux Trois-Ilets, à la Martinique, chez de La Touche (transformé en de la Toste par Aubry ou Bonneval). Les de La Touche sont voisins de la famille Tascher (Joséphine).
avatar
pilayrou

Messages : 358
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 58
Localisation : Guilers (Brest)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherches de J.C Pilayrou : Louis XVII, le cas Louvel et "Le roi perdu" d'Octave Aubry

Message par Mme de Sabran le Dim 04 Mar 2018, 19:34

Jusque là, je vous suis . Very Happy

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35235
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherches de J.C Pilayrou : Louis XVII, le cas Louvel et "Le roi perdu" d'Octave Aubry

Message par pilayrou le Dim 18 Mar 2018, 15:40

J'étais en train de réfléchir pendant ma sieste quotidienne et indispensable au cas du "Roi perdu" (Aubry), de Louvel et de Louis XVIII.
Quand il y a crime politique, il y a enquête ! Kennedy, Henri IV, le duc de Berry... Les soviétiques ont lancé des investigations dans Berlin en ruine pour connaitre le sort d'Hitler ! Et il y a forcément des choses qui n'ont jamais été étalées au grand jour !
Mais concernant Louis XVII, il n'y aurait donc eu officiellement aucune démarche concernant le sort de Louis XVII ? Excepté creuser pour trouver son cercueil ?
Vous pensez bien que Louis XVIII n'allait pas faire publier dans le Moniteur et le Journal des Débats le fait qu'il avait expédié sur le terrain une ou deux personnes sûres pour savoir si son neveu était bien mort en 1795; ou avant ! C'est logique. Donc pas d'enquête officielle. Mais officieuse, forcément ! Ou alors le Comte de Provence n'avait plus sa tête !
Donc, je pense que les gens qui considèrent "Le roi perdu" d'Aubry comme un roman se trompent très très très lourdement. Et n'oublions pas que grâce à Internet, j'ai démasqué l'identité réelle de "l'enquêteur de Louis XVIII". Une personne qui a sa famille sur la liste des descendants d'Hugues Capet ! Un petit-petit-petit... cousin du Roi, membre de la Cour ! Le général-marquis Armand-Alexandre de Bonneval !
avatar
pilayrou

Messages : 358
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 58
Localisation : Guilers (Brest)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherches de J.C Pilayrou : Louis XVII, le cas Louvel et "Le roi perdu" d'Octave Aubry

Message par Mme de Sabran le Dim 18 Mar 2018, 15:56

pilayrou a écrit:
Mais concernant Louis XVII, il n'y aurait donc eu officiellement aucune démarche concernant le sort de Louis XVII ? Excepté creuser pour trouver son cercueil ?


Il est vrai qu'en toute logique, Monsieur aurait dû se poser la question ...

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35235
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherches de J.C Pilayrou : Louis XVII, le cas Louvel et "Le roi perdu" d'Octave Aubry

Message par pilayrou le Lun 19 Mar 2018, 04:58

Il y a bien eu une enquête officielle.sous Louis XVIII. La seule chose vraiment curieuse sont les déclarations de la mère Simon. Après toutes sortes de fantaisies, elle avouera que c'est le second de cuisine Meunier qui lui avait dit que le Dauphin n'était plus au Temple.
avatar
pilayrou

Messages : 358
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 58
Localisation : Guilers (Brest)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherches de J.C Pilayrou : Louis XVII, le cas Louvel et "Le roi perdu" d'Octave Aubry

Message par Mme de Sabran le Lun 19 Mar 2018, 09:58

pilayrou a écrit:Il y a bien eu une enquête officielle.sous Louis XVIII. .

Alors de pure forme sans doute : vous imaginez la déconvenue de Louis XVIII de découvrir subitement que son neveu est bien vivant !  Il n'aurait plus eu qu'à céder la place, je suppose .

Dans notre sujet Bonaparte et Fersen, Emile Dard cite le Journal de Fersen.
Etrangement, le comte suédois semble ne pas croire que l'enfant mort au Temple soit le petit Louis-Charles :

Le  27  juin  1795,  il  écrit  :  «  La poste  arriva  et  m'apporta   la  fatale  nouvelle  de  la  mort  du  jeune  roi  Louis  XVII.   Cet  événement  me   fit   une   peine  sensible.  C'était  le  dernier  et  seul  intérêt  qui  me  restait  en  France.  A  présent,  je  n'y  en  ai  plus  et  tout  ce  à  quoi  je  tenais  n'existe  plus,  car  je  tiens  peu  à  Madame.  »
Et,  le 7 juillet  : « Il y  a aussi  le procès-verbal  de  l'ouverture  du  corps de  ce malheureux  enfant.  Ce qu'on  y  dit  de la  matière  scrophuleuse  est  plausible  pour  le public,  mais  ne peut  exister  pour   lui.  scratch      Son  enterrement  n'était  rien  .  »
Ceci semble indiquer que Fersen ne croyait pas que l'enfant mort au Temple et dont il passait pour  le père,  fût  le  Dauphin.  Fersen  paraît  croire  ailleurs  que  l'enfant  mort  au  Temple  fut  empoisonné.


http://marie-antoinette.forumactif.org/t3768-par-emile-dard-bonaparte-et-fersen

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35235
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherches de J.C Pilayrou : Louis XVII, le cas Louvel et "Le roi perdu" d'Octave Aubry

Message par pilayrou le Ven 30 Mar 2018, 18:51

Je suis en train de rédiger une synthèse la plus courte possible de mes découvertes et analyses qui devrait en gêner plus d'un. Je pense la poster la semaine prochaine.
Il est temps que place soit faite à la raison et à l'impartialité.
avatar
pilayrou

Messages : 358
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 58
Localisation : Guilers (Brest)

Revenir en haut Aller en bas

Synthèse points positifs sur Louis XVII - Pilayrou

Message par pilayrou le Sam 31 Mar 2018, 16:19

Synthèse travaux Jean-Claude Pilayrou sur l’énigme Louis XVII (1980-2018).
Eléments non inventés ; donc vérifiables.
Résumé complet :  http://louisxvii.canalblog.com/

Louis-Pierre Louvel (1783-1820). Ouvrier-sellier,  assassin du duc de Berry (neveu de Louis XVIII) en 1820.
Pourrait être Louis XVII.
« Le roi perdu » prouve qu’il y a eu évasion (sans que ce soit Louis XVII). L’affaire Louvel et « Le roi perdu » se rejoignent sur une date. C’est le seul point commun.

1924 – « Le roi perdu » de l’historien-académicien Octave Aubry.
Récit du « comte de Vaisons » sur une enquête supposée et  voulue  par Louis XVIII concernant le destin de Louis XVII. Récit présenté comme authentique mémoire, puis comme roman par Victor Aubry.
Le héros du « Roi perdu », « le comte de Vaisons », a été identifié par mes soins grâce à Internet (dates de naissance et de décès identiques). Il s’agit du marquis-général Armand-Alexandre de Bonneval (1786-1873), familier de Louis Bonaparte, de Mme Mère, de Louis XVIII et de Charles X.

L’enquête de « Vaisons » s’arrête en juin 1820, date de l’exécution de Louvel.

Il est curieux qu’Aubry se soit donné un mal fou pour écrire ce livre s’il n’est pas un condensé de mémoires authentiques relatant le mystère Louis XVII. « Le roi perdu » nous incline fortement à penser que l’enfant mort au Temple n’était pas Louis XVII.
Aubry fut reçu en tête à tête deux heures de temps parle pape  Pie XI après la sortie du livre en 1924 (témoignage écrit de sa fille).

Mai-novembre 1789.
Robespierre passe devant  le logement de la famille Louvel (Louis-Pierre, futur régicide du duc de Berry en 1820) tous les jours durant les Etats-Généraux pour se rendre à l’Assemblée ou au café Amaury (Versailles).

Juin 1791.
Le 20, le père Louvel place Louis-Pierre (7 ans) en institution à Paris.  Il le fait alors que Robespierre se trouve à Versailles ce jour-là, sur invitation des Amis de la Constitution de la ville. A-t-il profité de la voiture du député ?
1791-1792.
Robespierre fait l’objet de demandes de députés pour qu’on le nomme gouverneur du Dauphin. Il ne le sera pas.

Janvier 1794.
Louis XVII est isolé dans « La chambre où l’on ne rentre pas », à la Tour du Temple (citation du premier de cuisine Gagnié). Gagnié dira y être entré plus tard.
La veuve Simon, ancienne personne s’occupant de Louis XVII en 1793, déclarera à la Restauration que c’est le second de cuisine Meunier qui lui a dit que l’enfant avait été sorti du Temple (donc confession de Gagnié à Meunier ?).
Louis XVII a été isolé sur ordre d’un membre du Comité de Salut Public. A la demande des délégués de la Commune venus se renseigner sur le remplaçant du gardien Simon, ON leur répondit qu’ il n’y en avait pas besoin. « ON » est-il Robespierre ?
Robespierre est malade ( ?) dans les jours qui suivent l’isolement de Louis XVII. Il n’apparait pas à l’Assemblée ni au Comité. A-t-il enlevé Louis XVII ?

Juin 1795.
Décès de « Louis XVII ». Aucun des quatre médecins qui autopsient  le corps ne signale de traces d’inoculation (vaccine). Ils auraient théoriquement dû le faire.

Octobre 1795.
Sortie de Louis-Pierre Louvel de son institution parisienne. Si Robespierre a placé Louis XVII chez les Louvel en 1794, ce dernier peut prendre officiellement l’identité de Louis-Pierre (qui disparait dans la nature).

1804.
Rédaction du livret-ouvrier obligatoire de Louvel. Il y est mis : « Age : 19 ans ». Louvel en a 20 bien sonnés. Louis XVII, 19 !

1816-1820

Louvel a « côtoyé » d’assez près la famille royale . Il était unique sellier des écuries du Roi. S’il est Louis XVII, il peut avoir frappé par vengeance en tuant le duc de Berry.

1815-1821 – Louis XVIII.
1815-1816 : Fouilles pour retrouver les restes de la famille royale.

Avril 1816. Martin, agriculteur de Gallardon dit au roi qu’il n’est pas à sa place sur le trône. Le Roi sort ému de la rencontre.
Et si Martin et Louvel s'étaient croisés entre 1795-1796 et 1816 ?

Juin 1816. Toussaint Charpentier, jardinier en chef au Luxembourg et à Trianon déclare à la Police  avoir enseveli dans les jours qui ont suivi la mort de Louis XVII un petit cercueil ailleurs qu’à Ste Marguerite. Sur ordre de la Commune. Un municipal évoque le petit Capet. Les fouilles concernant Louis XVII cessent dans la foulée.
La marraine de Louvel est le prédécesseur de Toussaint Charpentier comme jardinière en chef à Trianon. Donc, lien entre Louvel et
Louis XVII.

Le monument demandé par la Chambre à la mémoire de Louis XVII ne sera jamais construit. Aucune messe ne sera dite les 8 juin à la mémoire du Dauphin.

6 juin 1821, Louis XVIII prévoit une messe à la mémoire de son neveu pour le 8 juin ; soit un an et un jour après la mort de Louvel.
La cérémonie est annulée au dernier moment.

Louis XVIII ne se fera jamais sacré roi (malgré X projets). Charles X, oui.

1816-1820
Louvel a « côtoyé » d’assez près la famille royale . Il était unique sellier des écuries du Roi. S’il est Louis XVII, il peut avoir frappé par vengeance en tuant le duc de Berry.

1799-1828.
Barras, l’un des responsables du renversement de Robespierre en 1794 et directeur de la République de 1795 à 1799, a bénéficié d’un traitement de faveur de la part de Louis XVIII ) partir de 1814. Il n’est pas exilé, comme beaucoup d’anciens députés de la Convention (1792-1795).
Il a déclaré sous le Consulat, lors d’un repas, que le fils de Louis XVI était vivant et qu’il « verrait pendre ce diable de corse ». Témoignage
devant notaire d’une invitée.
Dans le « Roi perdu », Barras enlève le prisonnier du Temple après la chute de Robespierre.  Sans doute le substitué de Robespierre.

1894-2017
En 1894, une mèche de l’enfant décédé en 1795 au Temple fut donnée à un Monsieur de Reiset lors d’une exhumation du cercueil de l’enfant du Temple. Des analyses ont montré que cette mèche était rousse ; et qu’elle avait été teintée jadis en blond-châtain. Or, dans « Le roi perdu », il est dit que Barras déclara que son substitué avait eu les cheveux « cachés » et la peau brunie pour donner une impression de bonne santé.
avatar
pilayrou

Messages : 358
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 58
Localisation : Guilers (Brest)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherches de J.C Pilayrou : Louis XVII, le cas Louvel et "Le roi perdu" d'Octave Aubry

Message par Mme de Sabran le Lun 02 Avr 2018, 11:53

Merci, cher Pilayrou, pour cette synthèse . Very Happy
Je trouve étonnant ce détail des cheveux teints . Suspect Il ne semble pas d'après tous les portraits que nous possédons du petit que ses cheveux aient été roux, si ? Est-ce mentionné par écrit quelque part ?
Je le vois plutôt châtain, cet enfant, mais peut-être est-ce que je me trompe ...

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35235
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherches de J.C Pilayrou : Louis XVII, le cas Louvel et "Le roi perdu" d'Octave Aubry

Message par Mme de Sabran le Lun 02 Avr 2018, 11:54

Ah pardon, je me trompe : c'est l'inverse ! Embarassed

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35235
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherches de J.C Pilayrou : Louis XVII, le cas Louvel et "Le roi perdu" d'Octave Aubry

Message par pilayrou le Lun 02 Avr 2018, 17:27

Un garçon roux teinté; si "Le roi perdu" dit (en partie) vrai. Very Happy
avatar
pilayrou

Messages : 358
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 58
Localisation : Guilers (Brest)

Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle découverte Louvel-Louis XVII !!!!!!!

Message par pilayrou le Ven 06 Juil 2018, 15:08

J'ai fait une découverte hier soir; en flânant sur le WEB.

Donc, d'après "Le roi perdu", Barras aurait fait enlever par le gardien Laurent l'enfant du Temple durant l'été 1794.
Je pense que c'est Robespierre qui a substitué un autre enfant au début de l'année 1794; et confié le Dauphin à la famille Louvel (il passait devant chez eux à Versailles tous les jours durant la période mai-novembre 1789).

Je me suis cependant demandé quel rapport il y aurait pu avoir entre Barras et les Louvel. Et Gallica m'a apporté une réponse !

Le complot qui se tramait pour renverser Robespierre comprenait Tallien, Barras, trois ou quatre autres conventionnels, dont Laurent Lecointre.

Rappel : Laurent Lecointre était un riche commerçant natif de Versailles. Ce fut une véritable girouette politique de 1789 à sa mort. Notons qu'il fut également sous-commandant de la Garde Nationale de Versailles au moment des évènements d'octobre 1789 et témoin à charge au procès de la Reine. C'était un bonhomme qui connaissait tout le personnel du Château, et bien d'autres encore. Il mourut exilé dans l'un de ses domaines en 1805, à moitié fou.

Le soir de la chute de Robespierre, nous retrouvons Lecointre festoyant avec Barras et les autres conjurés. Et ce qu'il faut savoir, c'est que le père de Lecointre, Gilles, marchand de toiles à Versailles, fut parrain chez les Louvel; sous Louis XV !!!

Voici donc le résumé des points curieux reliant Louvel à l'affaire Louis XVII :

1/ Robespierre passait devant le domicile des Louvel quotidiennement de mai à novembre 1789. Quartie marché Notre-Dame, rue des Deux-Portes;

2/ Barras a pu abriter le Dauphin (si c'est bien lui qu'il a fait enlever) chez le père Louvel, via une connaissance commune, Lecointre;

3/ Le jardinier Toussaint Charpentier, qui a déclaré en 1816 avoir enseveli un petit cercueil en juin 1795 sur ordre de la Commune (arrêt immédiat des fouilles à Ste Marguerite suite à sa déclaration), connaissait fort bien la marraine de Louvel, jardinière en chef à Trianon. Il hérita d'une partie de la charge après avoir évincé Claude Richard (beau-frère de Gamain, l'homme de l'Armoire de fer).

Beaucoup de coïncidences dans ce dossier Louvel ! Very Happy
avatar
pilayrou

Messages : 358
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 58
Localisation : Guilers (Brest)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherches de J.C Pilayrou : Louis XVII, le cas Louvel et "Le roi perdu" d'Octave Aubry

Message par Mme de Sabran le Ven 06 Juil 2018, 15:32

pilayrou a écrit:J

Je me suis cependant demandé quel rapport il y aurait pu avoir entre Barras et les Louvel. Et Gallica m'a apporté une réponse !

Bravo, cher Pilayrou, vous progressez ! Very Happy
Nous avons l'impression, à vous lire, que tous ces gens-là vivaient et se côtoyaient dans un mouchoir de poche.

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35235
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherches de J.C Pilayrou : Louis XVII, le cas Louvel et "Le roi perdu" d'Octave Aubry

Message par Gouverneur Morris le Ven 06 Juil 2018, 15:43

Pauvre Dauphin ! D’abord, il fait Lepître au Temple et ensuite, on l’envoie à Lecointre


Dernière édition par Gouverneur Morris le Ven 06 Juil 2018, 17:00, édité 1 fois
avatar
Gouverneur Morris

Messages : 4420
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum