Recherches de J.C Pilayrou : Louis XVII, le cas Louvel et "Le roi perdu" d'Octave Aubry

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Recherches de J.C Pilayrou : Louis XVII, le cas Louvel et "Le roi perdu" d'Octave Aubry

Message par Mme de Sabran le Jeu 19 Mar - 18:29

.

Nous ignorons si Louvel a eu des enfants, lui qui voulait mettre un terme à la souche des Bourbons, comme il l'a dit et répété :

Dès son geste accompli, Louvel fut arrêté ; il fut interrogé durant cette même nuit.

Sans montrer beaucoup d'émotion, il déclara avoir agi seul, par conviction anti-monarchiste, dans un projet conçu et médité depuis plusieurs années. Admirateur de Bonaparte qu'il avait suivi à l'Île d'Elbe, il souhaitait se venger de l'invasion étrangère. Il souligna n'avoir aucune inimitié personnelle contre sa victime, mais avoir eu pour but de « détruire la souche » des Bourbons. En effet, la dynastie légitime n'avait alors aucun héritier en ligne directe.

Louvel révéla en outre avoir jadis effectué, dans un but semblable, le voyage jusqu'à Calais en 1814, lorsque Louis XVIII devait débarquer en France après l'abdication de Napoléon.

Il déclare alors pendant son procès : « Tout Français qui a porté un jour les armes contre sa patrie perd à jamais sa qualité de citoyen français ; les Bourbons n'ont pas le droit de rentrer en France, et surtout d'y vouloir régner. Louis XVI a été exécuté légalement et justement de l'aveu de la Nation entière ; la Nation serait déshonorée si elle se laissait gouverner par cette race de traîtres. »


( Wiki )

Comment aurait-il pu s'exprimer en ces termes contre Louis XVI lui-même s'il avait été son fils ?   Shocked

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 25084
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherches de J.C Pilayrou : Louis XVII, le cas Louvel et "Le roi perdu" d'Octave Aubry

Message par Reinette le Jeu 19 Mar - 20:42

Mme de Sabran a écrit:

Comment aurait-il pu s'exprimer en ces termes contre Louis XVI lui-même s'il avait été son fils ?   Shocked

.

J'allais le dire !!! Shocked
Ou alors il faut croire que l'éducation sans-culotte avait largement portée ses fruits. Smileàè-è\':
avatar
Reinette

Messages : 8091
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 37
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherches de J.C Pilayrou : Louis XVII, le cas Louvel et "Le roi perdu" d'Octave Aubry

Message par Mme de Sabran le Ven 20 Mar - 14:27

.


...   des nouvelles de cette petite mèche susceptible de mettre le feu aux poudres !

https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=612388565527509&id=398672596899108

;
avatar
Mme de Sabran

Messages : 25084
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherches de J.C Pilayrou : Louis XVII, le cas Louvel et "Le roi perdu" d'Octave Aubry

Message par Trianon le Sam 21 Mar - 2:41

J'espère que la vérité éclatera vite, il serait temps après tant d'années.
Ce que je sais : Louis XVI avait les cheveux blonds cendrés très clairs, son épouse les avait aussi blonds cendrés avec un PETIT REFLET roux, mais minime.
Concernant les enfants, ils étaient tous les trois BLONDS, à des degrés différents.

Ce que j 'aimerais savoir aujourd'hui, c'est bel et bien ce qu'il est advenu du petit Louis XVII, suite à cette découverte, s'il en est ?
Peut-être aurons-nous aussi des surprises quant à sa soeur Madame Royale.  boudoi29  :;\':;\':;
avatar
Trianon

Messages : 2101
Date d'inscription : 22/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherches de J.C Pilayrou : Louis XVII, le cas Louvel et "Le roi perdu" d'Octave Aubry

Message par Vicq d Azir le Sam 21 Mar - 11:05



Beauchêne reprend, dans son Louis XVII, la thèse selon laquelle le corps de l'enfant aurait été déplacé de Ste Marguerite vers le cimetière dit de "Clamart", rue des Fossés St Marcel, rive gauche. Cette rue existe toujours, mais plus le cimetière...
Le dessin du lieu a été relevé par Beauchêne.
avatar
Vicq d Azir

Messages : 578
Date d'inscription : 07/11/2014
Age : 69
Localisation : Paris x

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherches de J.C Pilayrou : Louis XVII, le cas Louvel et "Le roi perdu" d'Octave Aubry

Message par pilayrou le Sam 21 Mar - 15:43

Reinette a écrit:
Mme de Sabran a écrit:

Comment aurait-il pu s'exprimer en ces termes contre Louis XVI lui-même s'il avait été son fils ?   Shocked

.

J'allais le dire !!! Shocked
Ou alors il faut croire que l'éducation sans-culotte avait largement portée ses fruits. Smileàè-è\':

Savez-vous ce que faisait le tsarévitch Alexandre alors que les conjurés massacraient son père Paul 1er en 1801 ?
Il se bouchait les oreilles pour ne pas entendre les cris ! (il était au courant de l'affaire).
Puis on vint chez lui et on lui déclara : "Ne faites pas l'enfant ! Venez régner !"
Comme quoi...

Le cimetière de Clamart: le nommé Toussaint Charpentier, jardinier en chef du Luxembourg, vint déclarer en 1816 qu'en juin 1795, on lui demanda de creuser dans ce cimetière une fosse. Il fit le travail avec deux ouvriers. Une voiture arriva de nuit. On déposa dans la fosse un petit cercueil (taille ?). Un municipal déclara que le petit Capet n'était pas prêt de revoir sa famille.
On dit aux trois hommes qu'il était fortement conseillé de se taire. Charpentier et ses ouvriers n'allèrent pas réclamer leur salaire; par peur.
Ce Toussaint Charpentier est très probablement parent (d'après Mr Baraton) de Louis-Toussaint Charpentier, jardinier en chef à Trianon à partir de 1807 (le même ?). Il succéda à Richard, beau-frère de Gamain, l'homme à l'Armoire de fer.
L.T. Charpentier connaissait donc la marraine de Louvel, qui elle aussi exerçait des responsabilités à Trianon depuis mai 1789 (Marie-Louise Belleville).
Richard et Mme Belleville entrèrent en conflit en 1793. Cette dame reprochait à Richard de ne pas faire son travail. Trois députés vinrent juger leur cas.
Gamain et le père Louvel furent commissaires à l'estimation des biens nationaux au château de Versailles.


avatar
pilayrou

Messages : 250
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 57
Localisation : Guilers (Brest)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherches de J.C Pilayrou : Louis XVII, le cas Louvel et "Le roi perdu" d'Octave Aubry

Message par Mme de Sabran le Dim 22 Mar - 21:33



Je vous avouerais que je perds un peu le fil conducteur entre toutes ces coïncidences ...
avatar
Mme de Sabran

Messages : 25084
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherches de J.C Pilayrou : Louis XVII, le cas Louvel et "Le roi perdu" d'Octave Aubry

Message par pilayrou le Lun 23 Mar - 11:11

La Vérité doit être quelque part au milieu de tout cela.
Toussaint Charpentier, avant d'être reçu par les autorités afin de parler de son histoire de 1795, pris conseil auprès d'un ami. Il ne savait pas quoi faire. Les recherches officielles des restes de la famille royale avaient commencé. La déclaration de Charpentier mis un terme quant à celles concernant Louis XVII.

Si j'avais été Louis XVIII, j'aurais certainement mandaté quelqu'un pour savoir ce qu'était devenu Louis XVII. Ceci secrétement (les faux dauphins commençaient à germer de partout). Le livre d'Octave Aubry va dans ce sens : une enquête secrète menée par une personne fiable; en l'occurrence (si je ne me trompe pas) le général-marquis de Bonneval (1786-1873), descendant d'Hugues Capet; en charge d'un poste dans la Garde du Roi.
avatar
pilayrou

Messages : 250
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 57
Localisation : Guilers (Brest)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherches de J.C Pilayrou : Louis XVII, le cas Louvel et "Le roi perdu" d'Octave Aubry

Message par Mme de Sabran le Lun 23 Mar - 11:17

pilayrou a écrit:

Si j'avais été Louis XVIII, j'aurais certainement mandaté quelqu'un pour savoir ce qu'était devenu Louis XVII. .

...   à supposer de le croire encore vivant, ce malheureux enfant !
Il était officiellement mort, et Louis XVIII n'avait aucun intérêt à le voir ressurgir .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 25084
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherches de J.C Pilayrou : Louis XVII, le cas Louvel et "Le roi perdu" d'Octave Aubry

Message par Majesté le Lun 23 Mar - 11:42

Louis XVIII n'était plus le comte de Provence parce que Louis XVII était censé être mort... c'eut été se tirer une balle dans le pied qu'envoyer un tel mandat pour retrouver son neveu. Smileàè-è\':

Bien à vous.

_________________
"Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié."
Mademoiselle Bertin
avatar
Majesté

Messages : 11422
Date d'inscription : 20/12/2013
Age : 40
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherches de J.C Pilayrou : Louis XVII, le cas Louvel et "Le roi perdu" d'Octave Aubry

Message par Trianon le Lun 23 Mar - 15:22

Malheureusement, le pouvoir rend les Hommes inhumains, très souvent.
avatar
Trianon

Messages : 2101
Date d'inscription : 22/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherches de J.C Pilayrou : Louis XVII, le cas Louvel et "Le roi perdu" d'Octave Aubry

Message par pilayrou le Lun 23 Mar - 16:53

La curiosité ! Ne serait-ce que la curiosité ! Et puis, plusieurs "faux dauphins" avaient déjà fait carrière depuis 1795. Hervagault, Bruneau, Dufresnes... sans compter certains qui furent tout simplement désignés par des gens comme étant le fils de Louis XVI.
Mieux vaut prévenir que guérir !
avatar
pilayrou

Messages : 250
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 57
Localisation : Guilers (Brest)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherches de J.C Pilayrou : Louis XVII, le cas Louvel et "Le roi perdu" d'Octave Aubry

Message par Mme de Sabran le Lun 23 Mar - 18:23



Je ne connais pas ces autres-là !
avatar
Mme de Sabran

Messages : 25084
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherches de J.C Pilayrou : Louis XVII, le cas Louvel et "Le roi perdu" d'Octave Aubry

Message par Majesté le Lun 23 Mar - 19:07

Je connais le premier :

Jean-Marie Hervagault, né à Saint-Lô (Normandie) le 20 septembre 1781 et mort à la maison de force de Bicêtre (commune de Gentilly) le 8 mai 1812, est connu pour avoir prétendu être Louis XVII.

Fils d'un tailleur de Saint-Lô, Jean-Marie Hervagault quitta le domicile familial en septembre 1796.
Profitant de la confusion née des troubles révolutionnaires ainsi que de l'effet produit sur la sensibilité féminine par la finesse de ses traits, et abusant de la crédulité de nombreuses personnes, il parcourut la campagne normande en se faisant passer pour divers individus liés à la haute noblesse. Afin d'ajouter davantage de mystère à son personnage, Hervagault n'hésitait pas, à l'occasion, à se travestir en jeune femme.
Arrêté pour vagabondage à Cherbourg et reconduit chez lui, il récidiva peu de temps après : il se faisait alors passer pour le fils de Mme Lavaucelle de Ducey, ou pour celui du prince de Monaco1, ou encore pour celui du duc d'Ursel. Arrêté par le juge de paix d'Hottot et emprisonné à Bayeux, il fut à nouveau relâché et rendu à son père.
Fuguant pour la troisième fois, Jean-Marie se rendit dans l'Orne en octobre 1797. Arrivé au hameau des Joncherets, à Valframbert, il fut hébergé par Mlle Talon-Lacombe, à laquelle soutira une quarantaine de louis d'or après s'être présenté à elle comme un membre de la famille de Montmorency. Poursuivant ses pérégrinations et ses impostures, il passa en mai 1798 par Meaux, d'où il se dirigea vers l'Est. Arrêté, en chemin, à Cernon, il refusa de décliner sa véritable identité, affirmant être un certain Louis-Antoine-Jean-François de Longueville de Beuzeville et fut emprisonné à Châlons-sur-Marne.

C'est pendant sa détention à Châlons que Jean-Marie Hervagault commença à se faire passer pour Louis XVII, gagnant à sa cause plusieurs partisans crédules. Condamné le 2 mai 1799 à un mois de prison, il retourna dans l'Ouest, où il comptait mettre à profit sa nouvelle identité d'emprunt. Il fut cependant dénoncé et arrêté en août à Vire, où il écopa, en tant que récidiviste, de deux ans d'emprisonnement.
C'est dans la prison de Vire qu'il prit connaissance d'un nouveau roman de Jean-Joseph Regnault-Warin, Le Cimetière de la Madeleine, qui imaginait l'enlèvement du dauphin de sa prison du Temple. C'est sous l'influence de cette œuvre de fiction qu'il étoffa les détails de son imposture. Prétendant avoir presque tout oublié de ses premières années, ce qui lui évitait toute question embarrassante sur la vie du vrai dauphin, il greffa le récit de son évasion (datée du 4 juin 1795) sur celui du roman de Regnault-Warin, n'en modifiant que quelques détails :

la substitution avait eu pour instrument un sac de linge et non un cheval de bois ;
l'enfant substitué au dauphin était le fils malade d'Hervagault, tailleur à Saint-Lô (ce qui permettait à Jean-Marie de faire passer sa véritable identité pour un nom d'emprunt) ;
le docteur Desault n'était mort qu'après avoir constaté l'enlèvement (en réalité, Desault est mort trois jours plus tôt) ;
le dauphin n'avait, bien entendu, pas été repris. Envoyé par les Vendéens en Angleterre, il y avait été mal reçu par les émigrés de l'entourage du comte d'Artois, opposés au rétablissement d'une monarchie constitutionnelle. Le roi George III ayant jugé plus prudent de l'éloigner des émigrés, le dauphin avait été envoyé à Rome auprès du pape Pie VI, qui l'avait sacré roi de France dans le plus grand secret. De passage en Espagne, Louis XVII y avait été reconnu par la duchesse d'Orléans, qui s'était prosternée à ses genoux, puis, arrivé au Portugal, il y avait épousé la princesse Marie-Bénédicte, veuve (quinquagénaire) du prince du Brésil. Rappelé en France par les partisans de la monarchie constitutionnelle, il s'y était secrètement rendu en 1797 en passant par la Prusse et par Bâle, mais le Coup d'État du 18 fructidor an V avait ruiné ses espoirs. Cherchant à regagner l'Angleterre, Louis XVII s'était rendu en Normandie, où il avait été arrêté à Cherbourg.

Libéré en août 1801, Hervagault fut cherché à Vire par ses fidèles de Châlons, dirigés par une certaine Pierrette Julien (femme divorcée de Jean-Pierre Saignes) et composés de plusieurs notables champenois (dont M. de Beurnonville, ex-garde du corps de Louis XVI), qui le cachèrent dans le chef-lieu de la Marne, puis à Reims et enfin à Vitry-sur-Marne. Il fut accueilli, dans cette ville, au domicile des Jacobé de Rambecourt puis à celui de M. Jacquier-Lemoine, qui le reçut avec une ostentation qui éveilla bientôt l'attention des autorités : Hervagault fut arrêté au début de l'année 1802. Condamné le 17 février par le tribunal correctionnel de Vitry à quatre ans de prison pour escroquerie, usurpation de nom et vagabondage, il vit sa peine confirmée en appel par le tribunal de Reims le 3 avril suivant.
Sur la pression de la police, dirigée par Fouché, qui voulait limiter les risques de troubles en l'éloignant de ses partisans (parmi lesquels l'ancien évêque La Font de Savine), Hervagault fut transféré à Soissons puis à Bicêtre et son incarcération fut prolongée : il sera finalement emprisonné jusqu'à sa mort2, à l'âge de trente-et-un ans.

Hervagault fut le premier d'une longue liste de « faux dauphins », dont les plus célèbres sont Mathurin Bruneau, le baron de Richemont et Karl-Wilhelm Naundorff.

Source : Wiki

Bien à vous.

_________________
"Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié."
Mademoiselle Bertin
avatar
Majesté

Messages : 11422
Date d'inscription : 20/12/2013
Age : 40
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherches de J.C Pilayrou : Louis XVII, le cas Louvel et "Le roi perdu" d'Octave Aubry

Message par Trianon le Lun 23 Mar - 23:46

Shocked Shocked
Bien à vous. Very Happy
avatar
Trianon

Messages : 2101
Date d'inscription : 22/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherches de J.C Pilayrou : Louis XVII, le cas Louvel et "Le roi perdu" d'Octave Aubry

Message par Mme de Sabran le Mar 24 Mar - 12:31

... drôle de zèbre !
avatar
Mme de Sabran

Messages : 25084
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherches de J.C Pilayrou : Louis XVII, le cas Louvel et "Le roi perdu" d'Octave Aubry

Message par Comte d'Hézècques le Mar 24 Mar - 14:23

Majesté a écrit: Afin d'ajouter davantage de mystère à son personnage, Hervagault n'hésitait pas, à l'occasion, à se travestir en jeune femme.

Une véritable Diva avant l'heure (serait-ce le fils du chevalier d'Eon ?) Laughing

_________________
« elle dominait de la tête toutes les dames de sa cour, comme un grand chêne, dans une forêt, s'élève au-dessus des arbres qui l'environnent. »
avatar
Comte d'Hézècques

Messages : 2274
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 36
Localisation : Pays-Bas autrichiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherches de J.C Pilayrou : Louis XVII, le cas Louvel et "Le roi perdu" d'Octave Aubry

Message par Majesté le Mar 24 Mar - 14:56

Il prévoyait bien des choses...
Si on ne le reconnaissait pas en tant que Louis XVII, il aurait peut-être essayé de se faire passer pour Madame Royale ?

Bien à vous.

_________________
"Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié."
Mademoiselle Bertin
avatar
Majesté

Messages : 11422
Date d'inscription : 20/12/2013
Age : 40
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherches de J.C Pilayrou : Louis XVII, le cas Louvel et "Le roi perdu" d'Octave Aubry

Message par Mme de Sabran le Mar 24 Mar - 15:23

;

Roooh !   ... Majesté  ...  
avatar
Mme de Sabran

Messages : 25084
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherches de J.C Pilayrou : Louis XVII, le cas Louvel et "Le roi perdu" d'Octave Aubry

Message par Majesté le Mar 24 Mar - 15:27

Vas-tu encore me dire que je suis trouspet? :

Bien à vous. Very Happy

_________________
"Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié."
Mademoiselle Bertin
avatar
Majesté

Messages : 11422
Date d'inscription : 20/12/2013
Age : 40
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherches de J.C Pilayrou : Louis XVII, le cas Louvel et "Le roi perdu" d'Octave Aubry

Message par Mme de Sabran le Mar 24 Mar - 15:29

;

Tu l'es, indubitablement !!! :
avatar
Mme de Sabran

Messages : 25084
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherches de J.C Pilayrou : Louis XVII, le cas Louvel et "Le roi perdu" d'Octave Aubry

Message par pilayrou le Lun 4 Mai - 18:44

Bonsoir. Je viens de lire et relire.

Exhumation des restes supposés de Louis XVII en 1846 : cheveux blonds tirant sur le roux (rapport).
Exhumation des restes supposés de Louis XVII en 1894 : cheveux blonds tirant sur le roux. Mèche donnée à Reiset en 1894.
Analyse du Pr Lucotte 2014 de la mèche de Reiset : personnage roux ayant été reçu une teinture pour devenir blond.

Exhumation supposée de 1819 dans Le roi perdu par Vaison/Bonneval et le professeur Chevreul (? 1786-1889). Cheveux blonds, à la lumière de chandelles (nous sommes 24 ans après le décès de l'enfant du Temple).

Et c'est là que ça devient intéressant. Dans Le roi perdu, Barras dit à Vaison/Bonneval avoir trouvé un enfant blond pour le substituer au dauphin. Donc, cela va à l'encontre de la vérité. MAIS ! et c'est historique; des prisonniers politiques enfermés au Temple trouvent en bêchant, en 1801, un squelette dans leur potager ! Et dans Le roi perdu, Barras dit que le substitué était pour ainsi dire en fin de vie (été 1794). C'est peut-être ce remplaçant que l'on a trouvé en 1801; remplaçant mort avant juin 1795. Et le gardien Laurent, aux ordres de Barras, aurait pu faire rentrer au Temple un nouvel enfant ! Qui pouvait l'en empêcher ? Il était au service d'un des plus puissants hommes de France !

Je rappellerai que la fille d'Octave Aubry, avocate, écrivit à un prêtre en 1957 que son père fut CONVOQUE par Pie XI au moment de la sortie du Roi perdu.
Et que Catherine Hyde, au cours d'un diner chez Barras sous le Consulat, l'entendit dire aux invités : "Que ce corse se méfie; car je sais le fils de Louis XVI vivant". Déclaration de Catherine Hyde devant notaire.
avatar
pilayrou

Messages : 250
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 57
Localisation : Guilers (Brest)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherches de J.C Pilayrou : Louis XVII, le cas Louvel et "Le roi perdu" d'Octave Aubry

Message par Majesté le Lun 4 Mai - 19:02

Il semblerait que notre petit Lulu ait trop lu ce sujet :

Bien à vous.

_________________
"Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié."
Mademoiselle Bertin
avatar
Majesté

Messages : 11422
Date d'inscription : 20/12/2013
Age : 40
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherches de J.C Pilayrou : Louis XVII, le cas Louvel et "Le roi perdu" d'Octave Aubry

Message par Mme de Sabran le Lun 4 Mai - 19:17

.

: : :
avatar
Mme de Sabran

Messages : 25084
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherches de J.C Pilayrou : Louis XVII, le cas Louvel et "Le roi perdu" d'Octave Aubry

Message par Majesté le Lun 4 Mai - 19:54

Sachez, cher Pilayrou, que jai trouvé Le Roi Perdu d'Octave Aubry dans une braderie...
Il m'a semblé impensable de ne pas l'acheter... en hommage à tout ce que vous nous contez... Je vous promets de le lire avec attention... surtout avec tous les rebondissements que vous nous annoncez là ! :n,,;!!!:

Bien à vous.

_________________
"Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié."
Mademoiselle Bertin
avatar
Majesté

Messages : 11422
Date d'inscription : 20/12/2013
Age : 40
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherches de J.C Pilayrou : Louis XVII, le cas Louvel et "Le roi perdu" d'Octave Aubry

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum