Objets ayant appartenu à Axel de Fersen

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Les bagues de Fersen

Message par Invité le Sam 05 Juil 2014, 09:29

MARIE ANTOINETTE a écrit:


la bague originale qu'AXEL portait le jour de sa mort

sa copie moderne acheté sur place.


Merci MARIE ANTOINETTE pour les photos.  Very Happy  :n,,;::::!!!: 

En parlant des bagues de Fersen, celle que Louis XVI lui aurait prétendument donnée à l'occasion de la fuite de Varennes a eu un parcours peu commun semble-t'il.

Cette bague aurait ensuite été remise, par Fersen au duc de Brunswick, puis par la famille du duc de Brunswick à Naundorff (alors considéré comme descendant de Louis XVI) et enfin par la famille de Naundorff à leur avocat, Jules Favre. Or, Jules Favre qui était ministre de la Guerre en 1871 a signé l'armistice franco-prussienne avec cette bague dite de Fersen, qui lui a servi de sceau.  Shocked  La bague est paraît-il aujourd'hui conservée au ministère des Affaires étrangères.

Voici un article de Franck Ferrand qui résume le parcours de cette bague :




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Objets ayant appartenu à Axel de Fersen

Message par Invité le Sam 05 Juil 2014, 13:51

Je crois que cette bague n'est qu'une histoire de Naundorff. Fersen nota tous les événements de cette nuit et les mots de Louis XVI, et il n'y a point mention d'une bague. Il l'aurait noté, il aurait utilisé ce gage du roi - s'il avait existé -pour se faire rembourser par Madame. Point du tout. Je le trouve plutôt inexplicable - pourquoi Louis XVI aurait-il donné une bague au 'plus aimé et plus aimant des hommes' de sa femme??!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les bagues de Fersen

Message par Mme de Sabran le Sam 05 Juil 2014, 15:08

Cosmo a écrit:

En parlant des bagues de Fersen, celle que Louis XVI lui aurait prétendument donnée à l'occasion de la fuite de Varennes a eu un parcours peu commun semble-t'il.

Cette bague aurait ensuite été remise, par Fersen au duc de Brunswick, puis par la famille du duc de Brunswick à Naundorff (alors considéré comme descendant de Louis XVI) et enfin par la famille de Naundorff à leur avocat, Jules Favre. Or, Jules Favre qui était ministre de la Guerre en 1871 a signé l'armistice franco-prussienne avec cette bague dite de Fersen, qui lui a servi de sceau.  Shocked  La bague est paraît-il aujourd'hui conservée au ministère des Affaires étrangères.


Oh, merci, cher Cosmo !!!   :n,,;::::!!!:    Tu as retrouvé cet article de Frank Ferrand que j'avais posté, autrefois, à la Conciergerie !!!

J'ai écrit :

Mer 8 Sep 2010 - 13:53

A la faveur d'un peu de rangement salutaire dans mon souk, je retrouve ceci , vieille photocopie d'un article assez fantaisiste ( me semble t-il ) de Franck Ferrand :

Photos juste en amont postées par Cosmo (  :  )


Bon, je m'arme de courage  boudoi29  et je me mets en devoir de vous taper le tout . C'est vraiment parce que c'est vous ! Wink


C'est la nuit la plus courte de l'année : une lueur point déjà à l'horizon quand, ce 21 juin 1791 à trois heures passées, la grosse berline vert et jaune des souverains en fuite fait irruption dans la cour du relais de Bondy . Le convoi, parti depuis près d'une heure de la barrière Saint-Martin, a déjà pris du retard sur l'horaire . On connaît la situation : pour préserver leur incognito, les royaux fugitifs se font passer pour les domestiques d'une prétendue madame de Korff, en route pour un voyage d'agrément vers l'Est .....
Tandis qu'on change de chevaux, le cocher de service, qui n'est autre que le beau comte de Fersen, ami de coeur de Marie-Antoinette et organisateur de l'expédition, enjoint le souverain de lui permettre d'accompagner le petit groupe jusqu'à Montmédy, où sont censées attendre les troupes loyalistes de Bouillé . Mais Louis XVI, bien que reconnaissant au Suédois de son dévouement, est peu enclin à voyager sous l'escorte d'un homme qu'il ne peut s'empêcher de regarder comme son rival . Il décline donc, et embrassant Fersen " avec effusion de coeur ", lui remet, touchant hommage, la grosse bague en or qu'il portait à l'annulaire .
Déjà l'équipage s'ébranle vers Varennes et vers son destin ... " Adieu, Madame de Korff ! " , crie Fersen, la gorge nouée . Il serre dans sa main le discret présent du Roi .


Une dette d'honneur .

Jean Pastreau nous apprend que, trois ans plus tard, après l'exécution du roi et de la reine, Fersen aurait confié la précieuse bague au duc de Brunswick, le vaincu de Valmy, dans l'espoir qu'il pourrait la remettre à l'orphelin du Temple - Louis XVII pour les royalistes - dont la dispaarition, en 1795, sera bientôt sujette à caution .
Le chef prussien échoue dans sa mission, mais conserve la bague ...
En France, la Révolution reflue, faisant place au Consulat, puis à l'Empire; en Suède, Fersen devait périr en 1810, écharpé par une foule qui le soupçonnait sans preuve d'un crime d'Etat ... Quant au duc de Brunswick, il est mort depuis quatre ans . Cependant, le voeu de Fersen demeurait comme une dette d'honneur dans sa maison . Aussi, des années plus tard, quand un certain Charles-Guillaune Naundorff, sorti des limbes, affirma qu'il était lui-même l'enfant du Temple, les héritiers Brunswick, convaincus de sa bonne foi, lui remirent solennellement l'intaille royale ...
En dépit de ses efforts, Naundorff devait mourir en 1845, sans avoir pu faire reconnaître en France son éventuelle ascendance royale . Sa femme et ses enfants ne s'avouèrent pas vaincus pour autant : en 1850 , ils intentent même un procès en reconnaissance . Leur défenseur, le républicain Jules Favre, constitua en leur faveur un dossier solide, quoique insuffisant aux yeux des juges . Emplis néanmoins de gratitude à l'égard de l'avocat, ses clients lui offrent alors, présent royal, la bague dite " de Fersen " .


Un sceau républicain .

C'est alors que ce grenat, gravé d'une Diane chasseresse, quitte la petite histoire pour entrer dans la grande .
Lorsque se constitue à Paris un gouvernement de défense nationale, après l'effondrement de Sedan en septembre 1870, le portefeuille de la Guerre échoit à Jules Favre qui négocie donc avec Bismarck les conditions d'un armistice .
0r, le soir du 28 janvier 1871, au moment de signer à Versailles ce document si décrié, Jules Favre se rend compte - acte manqué - qu'il a omis de se munir des sceaux de France .
A l'invitation du chancelier de fer, il accepte alors d'enfoncer dans la cire chaude du traité ... l'intaille de Naundorff !
L'histoire déjà peu ordinaire pourrait s'arrêter là, elle va pourtant connaître un incroyable rebondissement .
En effet, près d'un demi-siècle plus tard, au matin du 28 juin 1919, sur le chemin qui le conduit au château de Versailles pour la signature du célèbre traité de paix, Clémenceau ordonne à son chauffeur un détour par le quai d'Orsay où la bague est conservée . C'est donc la Diane de Jules Favre qui va figurer en mince relief sur le sceau du " Père la Victoire " !
Dernière péripétie : il semble que l'intaille actuellement conservée au ministère des Affaires Etrangères ne soit en fait qu'une copie de celle qui - par deux fois - , scella des paix controversées . Qu'est-il advenu de l'original ? Nul ne saurait le dire . Peut-être réaparaîtra t-il un jour, quand les circonstances lui en paraîtront dignes ...

Nous remercions monsieur Grégoire Eldin, conservateur aux Archives du ministère des Affaires Etrangères, pour sa cooprération courtoise .




Ouf ! C'est fini . Je saute me faire un petit thé bien mérité .

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35620
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Objets ayant appartenu à Axel de Fersen

Message par Invité le Lun 08 Sep 2014, 01:22

Certificat d'état civil d'Axel de Fersen, signé par Talleyrand :



Manuscrit signé Stockholm, 13 octobre 1800-Paris, 19 novembre 1800.
Document signé par Ehrenheim, Chancelier à la Cour du Roi de Suède et Signeul, Consul Général du Roi de Suède en France (avec cachets de cire aux armes) ; Talleyrand (signature autographe "Cha Mau Talleyrand" suivi du cachet du ministère des Relations étrangères de la République française) et Forfait, ministre de la Marine et des Colonies (Stockholm, 13 octobre 1800-Paris, 19 novembre 1800, 2 pages in-4).
"... Certifions que S. E. le Comte Axel de Fersen, Général Major au service du Roi et Chevalier de ses Ordres, propriétaire d'une habitation à Saint-Domingue, Quartier Jérémie, est né à Stockholm et qu'il réside en la dite ville".

(vente Sotheby's 2004 : http://www.sothebys.com/en/auctions/ecatalogue/2004/royal-provenancebrfurniture-works-of-art-paintings-and-drawings-silver-jewels-books-and-manuscripts-pf4020/lot.189.html ).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Objets ayant appartenu à Axel de Fersen

Message par Invité le Jeu 26 Fév 2015, 18:02

Voici des objets ayant appartenu à Axel de Fersen :






Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Objets ayant appartenu à Axel de Fersen

Message par Invité le Jeu 26 Fév 2015, 18:06

Voici, à présent , des vêtements d'Axel de Fersen :










Bien à vous.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Objets ayant appartenu à Axel de Fersen

Message par Invité le Jeu 26 Fév 2015, 18:07

Magnifique ! boudoi30

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Objets ayant appartenu à Axel de Fersen

Message par Vicq d Azir le Jeu 26 Fév 2015, 20:42

Bravo Majesté! Vous nous le rendez encore un peu plus réel !
Au fait, je viens de le suivre à Paris... Si vous voulez retrouver sa trace, rendez vous au chapitre "Tuileries" ....
avatar
Vicq d Azir

Messages : 1527
Date d'inscription : 07/11/2014
Age : 70
Localisation : Paris x

Revenir en haut Aller en bas

Re: Objets ayant appartenu à Axel de Fersen

Message par Invité le Jeu 26 Fév 2015, 20:52

Je ne sais de quelle époque date sa culotte...mais elle révèle une silhouette assurément très svelte... presque trop...

Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Objets ayant appartenu à Axel de Fersen

Message par Vicq d Azir le Jeu 26 Fév 2015, 21:22

Je ne vous apprendrai rien, Majesté, en vous disant que la redingote ne se fermait pas. Quant au gilet, il était souvent lacé derrière (il y avait donc du jeu..). Quant à la culotte "à pont", c'était en effet bien serré, et pas des plus pratique en toute circonstance...
avatar
Vicq d Azir

Messages : 1527
Date d'inscription : 07/11/2014
Age : 70
Localisation : Paris x

Revenir en haut Aller en bas

Re: Objets ayant appartenu à Axel de Fersen

Message par Invité le Jeu 26 Fév 2015, 21:28

C'est bien pour cela que je n'ai mentionné que l'étroitesse de la culotte :
Peut-être en était-ce une pour rester debout? Laughing

Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Objets ayant appartenu à Axel de Fersen

Message par Mme de Sabran le Jeu 26 Fév 2015, 21:45

.

Fersen n'est pas le duc de Guines . Wink
Il semble même un peu maigrichon . Une grande perche !
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35620
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Objets ayant appartenu à Axel de Fersen

Message par MARIE ANTOINETTE le Mar 28 Avr 2015, 17:53


Ce costume est dans le musée des traditions à STOCKHOLM et on peut l'approcher à le toucher , il est en parfait état

avatar
MARIE ANTOINETTE

Messages : 3114
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 72
Localisation : P A R I S

Revenir en haut Aller en bas

Re: Objets ayant appartenu à Axel de Fersen

Message par Lucius le Mar 28 Avr 2015, 18:03

Les broderies sont superbes comme toujours !
avatar
Lucius

Messages : 7925
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Re: Objets ayant appartenu à Axel de Fersen

Message par Mme de Sabran le Mar 28 Avr 2015, 18:04

.

Merci, chère Marie-Antoinette, ce costume est une splendeur !!! Very Happy
Tu m'étonnes que la pauvrette soit tombée comme une mouche !





http://jeannepompadour.tumblr.com/post/72772819250/suit-worn-by-the-swedish-statesman-and-diplomat

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35620
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Objets ayant appartenu à Axel de Fersen

Message par Lucius le Mar 28 Avr 2015, 18:11

Typique de la mode des années 1780-1785. Le bas de la veste remonte, mais n'est pas encore droit, la culotte est étroite, et d'une couleur différente de l'habit, dont les manches sont étroites, le col devient assez haut et sans décrochement d'avec la ligne des bords. Les boutons sont devenus assez gros, et fort ornés, reprenant de manière très classique l'étoffe de l'habit. Les petite rayures sont aussi tout à fait caractéristique de ces années là.

Le col du gilet pourrait même en pousser la datation vers le milieu des années 1780, mais pas trop tard non plus, car il commencerait alors à ne plus avoir de pointes en bas.
avatar
Lucius

Messages : 7925
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Re: Objets ayant appartenu à Axel de Fersen

Message par MARIE ANTOINETTE le Mar 28 Avr 2015, 18:23


La bague achetée en Italie protégeant des bandits de grands chemins


souvenirs personnels d'AXEL présentés en JUIN 2010

Sur la même table boutons portés sur un habit par AXEL

Une pièce émouvante  - morceau du manteau porté le jour de son assassinat


MARIE ANTOINETTE Hop!


MAJESTE merci de nous indiquer où se trouvent les objets présentés ci-dessus y compris les vêtements.
avatar
MARIE ANTOINETTE

Messages : 3114
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 72
Localisation : P A R I S

Revenir en haut Aller en bas

Re: Objets ayant appartenu à Axel de Fersen

Message par Invité le Mer 13 Mai 2015, 10:32

Ce modèle d'horloge de 1788, création de Charles le Roy, a été donné par la reine à Fersen:


Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Objets ayant appartenu à Axel de Fersen

Message par Invité le Mer 13 Mai 2015, 14:48

Joli ! boudoi30

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Objets ayant appartenu à Axel de Fersen

Message par Trianon le Mer 13 Mai 2015, 15:33

Majesté a écrit:Ce modèle d'horloge de 1788, création de Charles le Roy, a été donné par la reine à Fersen:


Bien à vous.

On se faisait beaucoup de très beaux cadeaux dans la Cour de France et Européenne. La Reine Marie-Antoinette a bel et bien gâté le beau Fersen. Mais peut-être était-ce réciproque avec ces deux amoureux, nul n'en doute aujourd'hui. Wink
avatar
Trianon

Messages : 3018
Date d'inscription : 22/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Objets ayant appartenu à Axel de Fersen

Message par La nuit, la neige le Mer 13 Mai 2015, 22:28

Merci Majesté.
Mais d'où provient cette photo (et cet objet) ? Suspect
avatar
La nuit, la neige

Messages : 11899
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Objets ayant appartenu à Axel de Fersen

Message par Invité le Mer 13 Mai 2015, 22:51

D'un profil Facebook consacré à Axel de Fersen...
qui ne précise pas la provenance...

Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Objets ayant appartenu à Axel de Fersen

Message par La nuit, la neige le Jeu 14 Mai 2015, 10:47

Hum.
On en lit et voit des choses sur Facebook... boudoi29 Laughing
avatar
La nuit, la neige

Messages : 11899
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

fersen

Message par Invité le Jeu 14 Mai 2015, 11:18

Si tu savais ... :

Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Objets ayant appartenu à Axel de Fersen

Message par Mme de Sabran le Jeu 19 Nov 2015, 18:06

;
MARIE ANTOINETTE a écrit:


la bague originale qu'AXEL portait le jour de sa mort


Eh non !  

Deux cents ans après l'idylle entre Marie-Antoinette et Fersen, le photographe Ralf Turander, s'intéressant au destin de l'aristocrate suédois, visitait ses châteaux en Suède. Lorsqu'il allait prendre une photo de l'épinette d'Axel von Fersen au château de Löfstad, il vit quelque chose briller dans la caisse . Il réussit à en extirper l'objet. Une bague.  Etait-ce la bague offerte par Marie-Antoinette juste avant son exécution ?   Pensée séduisante.
En réalité, c'était une autre bague, et une autre histoire . Lors de son voyage à travers l'Europe, le jeune Axel von Fersen avait reçu une bague d'une diseuse de bonne aventure italienne .  Tant qu'il porterait cette bague, il ne pourrait lui arriver malheur .
Le jour où il fut assassiné, le 20 juin 1810, la bague n'était pas à son doigt. On ne savait pas ce qu'elle était devenue, jusqu'à ce qu'on la retrouve dans l'épinette à Löfstad ...


( Herman Lindqvist )





;


Je ne sais pas vous, mais moi je n'y vois goutte ...  Hop!



_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35620
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum