La robe dite "de chambre", pour les femmes, au XVIIIè siècle

Aller en bas

La robe dite "de chambre", pour les femmes, au XVIIIè siècle

Message par MARIE ANTOINETTE le Lun 28 Déc 2015, 17:17

La ROBE DE CHAMBRE est une robe ouverte sur la jupe au corsage ajusté sur le devant et animé au dos de double plis ronds
"lors des accouchements de la Reine , les dames de la Cour ont le droit
de porter la robe de chambre comme l'indique le DUC DE PENTHIEVRE dans sa relation de la naissance de MADAME ROYALE.....
- les princesses étaient en robe de chambre selon l'usage qui porte qu'elles ne se mettent point en grand habit tant que les dames de la Reine ne s'y mettent point "
Iil rappelle  cette habitude lors de la naissance du dauphin
"Il a été dit que les princesses iraient chez la Reine en robe de chambre, comme pour la première couche, ne s'habillant point si les dames de la Reine sont en robes de chambre".

La duchesse de CHARTRES se rend chez la Reine, le neuvième jour des couches,  en robe de chambre tandis que sa dame porte une robe à l'anglaise.

Toutefois cette tolérance n'est que temporaire et motivée par des circonstances exceptionnelles... Le Duc et Pair poursuite "La Reine dit à Madame la Princesse de LAMBALLE , lorsqu'elle a commencé à se mettre sur sa chaise longue qu'il convenait que les princesses reprissent le grand habit pour aller chez Elle ".

MERCI pour ces nouveaux textes

MARIE ANTOINETTE Smileàè-è\':
avatar
MARIE ANTOINETTE

Messages : 3135
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 73
Localisation : P A R I S

Revenir en haut Aller en bas

La robe dite "de chambre" au XVIIIè siècle

Message par MARIE ANTOINETTE le Lun 28 Déc 2015, 17:52


robe de chambre portée en hiver !!!!!!!!

MARIE ANTOINETTE Smileàè-è\':
avatar
MARIE ANTOINETTE

Messages : 3135
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 73
Localisation : P A R I S

Revenir en haut Aller en bas

Re: La robe dite "de chambre", pour les femmes, au XVIIIè siècle

Message par Mme de Sabran le Lun 28 Déc 2015, 20:14

Ceci,  une robe de chambre ?!!  
Le terme doit plutôt signifier tenue d'intérieur, c'est tout de même très très habillé !  Very Happy

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36033
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La robe dite "de chambre", pour les femmes, au XVIIIè siècle

Message par Mme de Sabran le Mar 29 Déc 2015, 15:16

La nuit, la neige a écrit:Mais...parlez-vous de la même chose ? Suspect Laughing

Très juste !!! Suspect  scratch  geek

La toilette qui ouvre ce sujet, présentée comme une robe de chambre, est sans doute mal nommée .
La robe de chambre pour les dames, appelons-la plutôt tenue d'intérieur devrait être le pendant féminin des vêtements d'hommes amples, souples et confortables postés juste au-dessus .

Peut-être quelque chose comme ceci :
... de la décontraction, que diable ! L'on reste toupiner à la maison .  :

Il faudrait, je crois, demander à M. de Tilly puisqu'il surprend ainsi la comtesse Jules chez elle, au saut du lit .
Nul doute qu'elle est en robe de chambre ! Very Happy

Ecoutons-le :



_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36033
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La robe dite "de chambre", pour les femmes, au XVIIIè siècle

Message par MARIE ANTOINETTE le Mar 29 Déc 2015, 16:06

Que nenni, la robe de chambre pour les Dames est bien une robe habillée, pour preuve dans le MARIE ANTOINETTE DAUPHINE de PIERRE DE NOLHAC que je relis actuellement -  j'ai trouvé que pour la présentation de Madame DU BARRY, les mauvaises langues avaient envisagé la présentation de "la dame" soit en ROBE DE CHAMBRE, soit en GRAND HABIT !!!!!

Si vous allez sur le sujet PRÉSENTATION, j'ai placé quelques lignes inédites sur celle-ci tirées toujours du grand PIERRE DE NOLHAC.

MARIE ANTOINETTE :\\\\\\\\:
avatar
MARIE ANTOINETTE

Messages : 3135
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 73
Localisation : P A R I S

Revenir en haut Aller en bas

Re: La robe dite "de chambre", pour les femmes, au XVIIIè siècle

Message par La nuit, la neige le Mar 29 Déc 2015, 17:55

Je laisse les spécialistes de l'habillement de ce forum s'exprimer.... :

Cependant, je poste à nouveau l'extrait copié par MARIE ANTOINETTE, depuis cet article, cité dans le sujet de la présentation à la cour.
Pour paraître à la cour : les habits de Marie-Fortunée d’Este, princesse de Conti (1731-1803)
Article de Aurélie Chatenet-Calyste

Ici : http://apparences.revues.org/1184

À partir de 1744, Louis XV autorise les dames à porter la robe abattue à Marly(43).
Lors des accouchements de la reine, les dames de la cour ont le droit de porter la robe de chambre comme l’indique le duc de Penthièvre dans sa relation de la naissance de Madame Royale : « Les princesses étaient en robe de chambre selon l’usage qui porte qu’elle ne se mettent point en grand habit tant que les dames de la reine ne s’y mettent point »(44).
Il rappelle cette habitude lors de la naissance du Dauphin : « Il a été dit que les princesse iraient chez la reine en robe de chambre, comme pour la première couche, ne s’habillant point si les dames de la reine sont en robe de chambre »(45).
La duchesse de Chartres se rend chez la reine, le neuvième jour des couches, en robe de chambre tandis que sa dame porte une robe à l’anglaise.
Toutefois cette tolérance n’est que temporaire et motivée par des circonstances exceptionnelles. Le duc et pair poursuit : « la reine a dit à Madame la princesse de Lamballe lorsqu’elle a commencé à se mettre sur sa chaise longue qu’il convenait que les princesses reprissent le grand habit pour aller chez elle ».
La reine rappelle les normes du paraître à la cour, ce qui explique les commandes de grand habit effectuées par la princesse de Conti à l’hiver 1781-1782.
À la fin du XVIIIe siècle, l’habit de cour est jugé trop lourd et incommode et on lui préfère la grande robe à la française.
Admise en deuil de cour en 1781, celle-ci est, en 1783, recommandée pour les visites de cérémonie. En 1787, l’étiquette tolère la robe ordinaire de cour portée sur une simple tournure, sur un panier de moindre ampleur.


Je ne comprends pas les notes !  Shocked  Avec ou sans corsage ?  :


43 La robe abattue est une variante de la robe de chambre, se différenciant de celle-ci par un corsage (...)
44 La robe de chambre est une robe ouverte sur la jupe au corsage ajusté sur le devant et animé au dos (...)
45 AN, KK 1433, folio 123, accouchement de la reine, 22 octobre 1781



Il semblerait que cette "robe de chambre" soit portée spécifiquement à l'occasion des couches puisque, plus loin dans le même article, l'auteur précise :

L’absence de mention du grand habit après 1785 témoigne de la présence rarissime — cinq jours en 1786 — de la princesse de Conti à Versailles et prouve qu’elle fait sienne la tolérance de l’étiquette qui autorise la robe à la française comme habit de cérémonie. Hormis le grand habit, les comptes restent assez flous sur les robes portées par la princesse à la cour. [i]En octobre 1778, elle commande une robe de chambre pour les couches de la reine.

Hormis donc le grand habit, et si le reste des commandes sont "floues", s'il est précisé dans ces comptes qu'une "robe de chambre" a été commandée en 78, cette tenue devait être spéciale.

Enfin, bon...je n'en sais rien !
avatar
La nuit, la neige

Messages : 12037
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La robe dite "de chambre", pour les femmes, au XVIIIè siècle

Message par Mme de Sabran le Mar 29 Déc 2015, 18:08

Clio !!! HELP !!! Smileàè-è\':

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36033
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La robe dite "de chambre", pour les femmes, au XVIIIè siècle

Message par CLIOXVIII le Mar 29 Déc 2015, 19:17

Franchement, je sèche sur ce sujet....je vais aller regarder les livres.
Mais voici un beau jeune homme en banyan ( indienne copie  XVIII )
avatar
CLIOXVIII

Messages : 2550
Date d'inscription : 22/12/2013
Localisation : Paris, Venise, Bath....

http://lesmenus-plaisirs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La robe dite "de chambre", pour les femmes, au XVIIIè siècle

Message par Invité le Mar 29 Déc 2015, 19:19

La nuit, la neige a écrit:Mais...parlez-vous de la même chose ? Suspect Laughing
Justement pas !

Et je pense lire le sens qu'en donne MARIE ANTOINETTE pour la première fois Smileàè-è\':

L'encyclopédie de la Mode définit la robe de chambre comme un déshabillé, un négligé.
C'est le nom donné à un confortable vêtement d'intérieur. Au XVIIIème et au XVIIIème siècles, il était portait par les deux sexes comme robe d'intérieur, sans cérémonie.
Il avait pour origine la forme du kimono d'Extrême Orient ou des Indes.
Les robes de chambre d'hommes ont gardé leur style classique: elles étaient de soie ou de flanelle et s'arrêtaient aux mollets. On les portait pour la toilette du matin et le petit déjeuner.
Les robes de chambre des femmes étaient aussi longues que les robes du soir; aujourd'hui elles sont devenues courtes ou arrivent aux mollets.


Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La robe dite "de chambre", pour les femmes, au XVIIIè siècle

Message par Invité le Mar 29 Déc 2015, 19:58

MARIE ANTOINETTE a écrit: j'ai trouvé que pour la présentation de Madame DU BARRY, les mauvaises langues avaient envisagé la présentation de "la dame" soit en ROBE DE CHAMBRE, soit en GRAND HABIT !!!!!
Où serait l'affront si la robe de chambre était effectivement un grand habit? scratch


Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La robe dite "de chambre", pour les femmes, au XVIIIè siècle

Message par La nuit, la neige le Mar 29 Déc 2015, 20:16

Majesté a écrit:
L'encyclopédie de la Mode définit la robe de chambre comme un déshabillé, un négligé.
C'est le nom donné à un confortable vêtement d'intérieur. Au XVIIIème et au XVIIIème siècles, il était portait par les deux sexes comme robe d'intérieur, sans cérémonie.
Il avait pour origine la forme du kimono d'Extrême Orient ou des Indes.
Les robes de chambre d'hommes ont gardé leur style classique: elles étaient de soie ou de flanelle et s'arrêtaient aux mollets. On les portait pour la toilette du matin et le petit déjeuner.
Les robes de chambre des femmes étaient aussi longues que les robes du soir; aujourd'hui elles sont devenues courtes ou arrivent aux mollets.

Je ne sais pas, mais à mon avis il ne peut s'agir de ce type de robe de chambre : lire le texte que MARIE ANTOINETTE et moi avons copié deux fois.

Je vais aussi essayer de fouiller ici ou là.
avatar
La nuit, la neige

Messages : 12037
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La robe dite "de chambre", pour les femmes, au XVIIIè siècle

Message par La nuit, la neige le Mar 29 Déc 2015, 20:23

Majesté a écrit:
Où serait l'affront si la robe de chambre était effectivement un grand habit? scratch

Cela ne se peut.

Nous parlions du "grand habit" ici, dans le sujet de la présentation à la cour : http://marie-antoinette.forumactif.org/t1516p30-la-presentation-a-la-cour

Et nous citions justement ce texte, très détaillé :
Petite étude du grand habit à travers les mémoires quittancés de la comtesse d’Artois (1773-1780)

Arrow ici : http://apparences.revues.org/1325
avatar
La nuit, la neige

Messages : 12037
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La robe dite "de chambre", pour les femmes, au XVIIIè siècle

Message par Lucius le Mer 30 Déc 2015, 16:24

Majesté a écrit:
MARIE ANTOINETTE a écrit: j'ai trouvé que pour la présentation de Madame DU BARRY, les mauvaises langues avaient envisagé la présentation de "la dame" soit en ROBE DE CHAMBRE, soit en GRAND HABIT !!!!!
Où serait l'affront si la robe de chambre était effectivement un grand habit? scratch


Bien à vous.

Cela resterait une gradation inférieure. Comme d'être présentée en française au lieu du grand habit ...
avatar
Lucius

Messages : 7950
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Re: La robe dite "de chambre", pour les femmes, au XVIIIè siècle

Message par Lucius le Jeu 31 Déc 2015, 10:45

Joli !
avatar
Lucius

Messages : 7950
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Re: La robe dite "de chambre", pour les femmes, au XVIIIè siècle

Message par Marie-Jeanne le Mer 26 Sep 2018, 11:38

Bonjour à toutes et à tous.
J'ai souvent parcouru votre forum émerveillée par votre attachement inconditionnel à Marie-Antoinette et à son temps.
Je le partage tout particulièrement en ce qui concerne la mode, thème souvent maltraitée par l'histoire avec un grand H, et pourtant...
Pour en revenir à la robe de chambre, il s'agissait d'un luxueux vêtement d'appartement réservé aux moments non officiels de la vie de cour exigeant le grand habit d'étiquette instauré sous Louis XIV.
Au fil du temps, elle s'est transformée pour devenir la "robe à la française" bien connue pour son pli dans le dos dit "à la Watteau". Bien que dénommée "robe", elle était composée de plusieurs partie : un manteau de robe, une pièce d'estomac triangulaire qui formait un décolleté carré et une jupe ou jupon. Elle connue son apogée sous Madame de Pompadour et devint un vêtement curial à part entière dans les circonstances permises par l'étiquette. Elle était également portée en ville et fut symbole d'élégance dans l'Europe entière pendant plusieurs décennies.
Quand Marie-Antoinette arriva à Versailles, sa garde-robe était essentiellement composée de ces deux "uniformes", le grand habit et la robe à la française que l'on retrouve avec l'appellation "robe de chambre" sous la plume de ses contemporains. La jeune reine s'empressera de moderniser tout çà...Néanmoins, la robe à la française resta d'étiquette lors des séjours de la cour à Fontainebleau, dans une version revisitée bien sur...
Quant au grand habit, il était composé d'un grand corps, une sorte de bustier fortement baleiné à large décolleté ovale, d'un bas de robe ou jupe porté sur un vaste panier, et d'une queue formant une traine plus ou moins longue selon les circonstances. Il connut aussi moult transformations sous l'impulsion de Marie-Antoinette et de Marie-Jeanne Bertin.
Sous le règne de Louis XV et encore sous Louis XVI, le terme "déshabillé" s'appliquait à tous les types de tenues "déshabillées" des codes conventionnels, qu'elles soient d'intérieur ou d'extérieur, portées à la cour comme à la ville.  
Bien à vous.
avatar
Marie-Jeanne

Messages : 175
Date d'inscription : 16/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: La robe dite "de chambre", pour les femmes, au XVIIIè siècle

Message par Mme de Sabran le Mer 26 Sep 2018, 11:49


C'est un grand plaisir de vous accueillir parmi nous, chère Mademoiselle Bertin.
Notre amie commune, CLIOXVIII, nous avait annoncé votre venue . Very Happy

Je vous remercie pour toutes ces précisions quant aux toilettes du XVIIIème, un sujet passionnant et pas seulement pour nous les dames.

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36033
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La robe dite "de chambre", pour les femmes, au XVIIIè siècle

Message par Marie-Jeanne le Mer 26 Sep 2018, 13:38

Comme vous dites, ces messieurs n'étaient pas en reste pour leur parure à l'époque qui nous occupe ! Pour ma part je me concentre sur l'apparence féminine qui en dit autant sur la société de l'ancien régime que sur la reine elle même. Pour en finir avec les idées reçues, je me suis consacrée à une longue et minutieuse enquête sur la garde-robe de Marie-Antoinette depuis Vienne jusqu'en 1793, sur les causes et les conséquences de ses innovations, sur le rôle de Mlle Bertin, et plus généralement sur l'habillement des femmes de leur temps. J'espère une prochaine publication du livre que j'ai récemment terminé. J'ai été ravie de rencontrer CLIOXVIII. A bientôt sur le forum et encore bravo pour toutes vos trouvailles et votre formidable passion.
avatar
Marie-Jeanne

Messages : 175
Date d'inscription : 16/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: La robe dite "de chambre", pour les femmes, au XVIIIè siècle

Message par CLIOXVIII le Mer 26 Sep 2018, 19:39

Marie-Jeanne a écrit:J'ai été ravie de rencontrer CLIOXVIII. A bientôt sur le forum et encore bravo pour toutes vos trouvailles et votre formidable passion.
Moi aussi ! Et hâte de vous lire, Marie-Jeanne .
avatar
CLIOXVIII

Messages : 2550
Date d'inscription : 22/12/2013
Localisation : Paris, Venise, Bath....

http://lesmenus-plaisirs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La robe dite "de chambre", pour les femmes, au XVIIIè siècle

Message par La nuit, la neige le Mer 26 Sep 2018, 21:03

Bonjour Marie-Jeanne,

Nous sommes ravis de vous accueillir parmi nous, et je vous souhaite les meilleurs succès pour la publication de votre livre !

Nous avons la chance de compter parmi nous de nombreux auteurs, qui pourront certainement vous donner quelques conseils ou vous faire part de leurs expériences. Very Happy
avatar
La nuit, la neige

Messages : 12037
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La robe dite "de chambre", pour les femmes, au XVIIIè siècle

Message par Duc d'Ostrogothie le Dim 30 Sep 2018, 23:18

Merci Marie-Jeanne pour vos explications sur l'origine et l'évolution de la robe à la française, c'est très intéressant.

Les femmes portaient des "robes de chambre" (devenues robes à la française) mais également des "pantoufles", qui n'étaient pas faites pour l'extérieur. Je crois avoir lu qu'il fallait glisser sur le parquet avec ses pantoufles, pour ne pas se prendre les pieds dans sa robe. Marie-Antoinette "glissait" ainsi sur les parquets de Versailles.
avatar
Duc d'Ostrogothie

Messages : 1620
Date d'inscription : 04/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La robe dite "de chambre", pour les femmes, au XVIIIè siècle

Message par Marie-Jeanne le Lun 01 Oct 2018, 08:26

Il s'agissait plutôt de mules comme en témoigne la baronne d'Oberkirch le jour de sa présentation. La démarche glissante de Marie-Antoinette n'en avait que plus de prix si on s'en réfère à la vertigineuse paire conservée à Carnavalet. Elle a probablement été portée en grand apparat dans des circonstances particulières. Au quotidien, la plupart étaient plus basses et semble t-il également portées à l'extérieur.
avatar
Marie-Jeanne

Messages : 175
Date d'inscription : 16/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum