Raspoutine et le prince Ioussoupov

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Re: Raspoutine et le prince Ioussoupov

Message par hastur le Dim 11 Déc 2016, 18:38

La théorie d'un jeune et écervelé Youssoupov manipulé par 2 agents britanniques est la plus plausible aujourd'hui .
Le rapport d'autopsie de Raspoutine (photos à l'appui) est truffé d'incohérences.
Son corps était tuméfié comme s'il avait reçu de nombreux coups avant de recevoir les balles ( et non une ) qui l'ont tué. D'ailleurs Youssoupov affirme qu'il lui a tiré par devant alors qu'une des balles est rentrée par le dos .Il est probable en fait qu'il lui a bien tiré la 1ère balle par devant et qu'il l'a raté , les 2 autres personnes (ou l'autre selon les hypothèses) l'ayant achevé par le dos . Les nombreux coups portés au visage de Raspoutine résultent peut-être d'une bagarre après cette 1ère balle.
Je me souviens d'un reportage sur ce rapport d'autopsie et cette hypothèse , très bien fait.
Youssoupov était un jeune vantard qui s'est vite attribué tous les mérites de cet assassinat , les services secrets britanniques laissant faire (et même l'encourageant) afin de diluer les soupçons.

Chère comtesse Diane je ne crois pas que Raspoutine ait été un cinglé bien au contraire.
Les mystiques comme lui grouillaient dans cette Russie du début du XXe s. , c'était alors très en vogue comme dans le reste de l'Europe ( le ridicule mouvement de la Rose-Croix est né à cette époque ) . Il a simplement profité d'une certaine aura et de l'incrédulité des gens pour s’immiscer peu à peu jusqu'aux plus hautes sphères jusqu'à l'impensable même pour lui : la famille impériale , isolée et obnubilée par la maladie du tsarévitch , notamment l'impératrice , désespérée et elle-même très mystique et en proie à une mélancolie profonde (et à de graves troubles cardiaques).

avatar
hastur

Messages : 460
Date d'inscription : 22/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Raspoutine et le prince Ioussoupov

Message par Comtesse Diane le Dim 11 Déc 2016, 18:58

Merci Hastur; je comprends bien; si toutefois il n'était pas "cinglé"  il aura quand même bien abusé et manipulé les personnes et en ce sens ... son mensonge reste pervers.

_________________
avatar
Comtesse Diane

Messages : 7328
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : TOURAINE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Raspoutine et le prince Ioussoupov

Message par Trianon le Dim 11 Déc 2016, 19:04

Comtesse, merci et pas très étonnée car l'occultisme est le rempart de la vie africaine jusque dans les Antilles et plus particulièrement en Haïti. A croire ou a essayer de proscrire. Beurk !!!!!!!
Mais là, nous parlons des Romanov, ce qui n'est pas la même chose. Comment un homme du peuple ait réussi à approcher les souverains et devenir leur "protégé" jusqu'à ce que un prince et ses acolytes décident de supprimer Raspoutine. Tout ça sent très mauvais, mais de la jalousie ?. Je ne comprends pas que les Romanov n'aient pas été protégés dès le départ. Ce Raspoutine (une espèce de Joseph Balsamo à la russe) avait de quoi convaincre. C'est ce qui m'étonne le plus.
Maintenant, sa mort, les circonstances de celle-ci, les protagonistes... Là, je ne veux pas perdre mon temps à comprendre. Nous connaissons un peu les russes pour ne jamais connaître la vérité.
Non Olivier, vous n'avez pas perdu 52 minutes, la preuve c'est que cela vous interpelle. C'est le but d'un bon reportage même si on reste sur le "cul". Enfin presque. ARTE laisse planer le doute et se contente des dires de quelques historiens, voir même d'une descendante de Raspoutine, tous russes. Il me semble qu'aucun anglais n'est intervenu.
Toute cette histoire a une odeur de "fausse magie malsaine politico politicienne" et là.... Bref!!!
avatar
Trianon

Messages : 3064
Date d'inscription : 22/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Raspoutine et le prince Ioussoupov

Message par La nuit, la neige le Dim 11 Déc 2016, 20:00

Eh bien, je lis beaucoup d'emportements au sujet de Raspoutine, et à celui de ce reportage... Shocked  :

Je n'ai pas eu l'occasion de le voir en entier, disons une bonne moitié, et en tous cas en effet y compris le passage où une intervenante évoque le mobile, ou le complot "sexuel".
Je n'ai pas compris non plus où elle voulait en venir, c'est à dire à...rien, en fait. boudoi29
Bon, passons... Laughing

Pour le reste, je partage plutôt les commentaires de Hastur.
A ce que j'en sais, Raspoutine est mort par balles (et non pas après sa noyade, ça c'est la légende de l'homme increvable).
Il y a eu plusieurs tirs, dont celui de Yossoupov mais aussi, dit-on, celui du grand duc Dimitri.  
Et il n'était alors pas question que l'on puisse imaginer qu'un neveu du tsar soit officiellement impliqué dans un assassinat.

Il a été battu également, et c'est Yossoupov qui le raconte dans son récit de cette soirée.
Récit pour une grande partie romanesque, d'un personnage assez fantasque, qui a d'ailleurs gagné de l'argent avec.
En quelques années seulement, Raspoutine, obscur homme du peuple a, certes, atteint une faveur incroyable auprès de la famille impériale, mais il ne leur a pas soutiré des fortunes. Je ne me souviens pas avoir lu qu'à sa mort, il était devenu immensément riche.

Enfin, je pense qu'il n'est pas parti de rien et jusqu'à arriver si près de la famille impériale, s'il n'avait eu aucun talent et/ou don.
Celui de guérisseur, c'est possible (il sauve le tsarévitch a plusieurs reprises me semble-t-il, et avant lui d'autres personnes, évidement) ; celui de prédicateur, certainement ; et enfin de devin (ainsi, notamment, il ne se trompe pas dans ses lettres au tsar lorsqu'il l'implore d'éviter la guerre à tout prix, ou que s'il meurt, le pays sombrera dans le chaos et un "fleuve de sang").
avatar
La nuit, la neige

Messages : 12044
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Raspoutine et le prince Ioussoupov

Message par La nuit, la neige le Dim 11 Déc 2016, 22:15

Une interview, qui date de 1967, au montage disons...spécial. What a Face

avatar
La nuit, la neige

Messages : 12044
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Raspoutine et le prince Ioussoupov

Message par Mme de Sabran le Dim 11 Déc 2016, 23:06

Tu nous fais toujours des trouvailles hallucinantes !  :\\\\\\\\:    Merci !   Very Happy
Quel âge peut-il avoir là, ce Youssoupov, il paraît cacochyme ...
 N'annonce-t-il pas 29 ans au moment des faits, ou bien ai-je mal entendu ?
Sa femme dit très posément avoir été au courant  .   Quelle histoire !

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36088
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Raspoutine et le prince Ioussoupov

Message par hastur le Lun 12 Déc 2016, 04:11

Chère Trianon n'oublions pas que l'impératrice , et même Nicolas II et leurs enfants , étaient très religieux . Alexandra Feodorovna était même de plus en plus attirée par un certain mysticisme . Raspoutine a été introduit dans leur cercle familial grâce à une dame de compagnie de l'impératrice , Anna Vybourova je crois , qui elle-même l'avait rencontré chez des princesses .
Il devait dégager une sorte d'aura , en tout cas assez pour rentrer dans le cercle très privé et refermé de la famille impériale.
Après quant à croire ce qu'il a accompli.... Nicols II et l'impératrice voulait tellement que leur fils et héritier guérisse qu'ils étaient près à croire à n'importe quoi , surtout quand du religieux s'en mèle.

Pour ce qui est de youssoupov , jusqu'à l'arrivée de Raspoutine dans le cercle familial impérial , il était le protégé de l'impératrice , bien qu'il ne se privait pas de la critiquer dans son dos , ce qui lui a été rapporté plus tard. Cette dernière s'en est alors progressivement détaché sous l'influence de Raspoutine , et aussi parce qu'elle craignait que les frasques et la vie dissolue du jeune prince n'entachent la famille impériale.
Peut-être que Youssoupov a alors éprouvé une certaine jalousie ou du moins du ressentiment ...Va savoir .. Il en a été alors encore plus manipulable par son amant voire les services secrets britanniques .
avatar
hastur

Messages : 460
Date d'inscription : 22/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Raspoutine et le prince Ioussoupov

Message par pilayrou le Lun 12 Déc 2016, 16:51

A voir à Concarneau (Finistère), le château de Youssoupov.

http://www.lizotchka-russie.fr/article-les-youssoupov-en-bretagne-keriolet-1ere-partie-101885784.html

Raspoutine "voyait" et avait des dons de guérisseur. Il a "vu" (pressenti) que la Guerre de 1914 serait la fin. Les événements de 1905; sa connaissance du peuple dont il venait furent de bons indices. Hélas ! Nicolas II était un nigaud.
avatar
pilayrou

Messages : 364
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 58
Localisation : Guilers (Brest)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Raspoutine et le prince Ioussoupov

Message par Gouverneur Morris le Lun 12 Déc 2016, 17:18

Très bel exemple d'une donation dont l’État n'a pas respecté les clauses... Ce qui permit à l'ayant-droit de la donatrice (en l'occurrence le prince Youssoupov) de la faire fort opportunément annuler et de vendre le bien pour mettre un peu de beurre dans ses épinards de l'exil
avatar
Gouverneur Morris

Messages : 4516
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Raspoutine et le prince Ioussoupov

Message par Olivier le Lun 12 Déc 2016, 22:24

Ce que vous dîtes Hastur et La nuit la neige est très intéressant mais rien de cela n'a été abordé dans le reportage, inutile, diffusé sur arte.
Je suis épaté par l'entretien d'Alain Decaud, ça c'est de la téloche ! merci La nuit la neige.

Olivier, à vous les studios
avatar
Olivier

Messages : 1010
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Raspoutine et le prince Ioussoupov

Message par Mme de Sabran le Mar 13 Déc 2016, 23:12

Olivier a écrit:
Je suis épaté par l'entretien d'Alain Decaud, ça c'est de la téloche ! merci La nuit la neige.

Olivier, à vous les studios

... tout jeunot comme je ne l'avais jamais vu !

Eléonore, non ça c'était le grand Léon ( : )

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36088
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Raspoutine et le prince Ioussoupov

Message par La nuit, la neige le Mar 13 Déc 2016, 23:21

N'est-ce pas ?  :

Mais alors la mise en scène.... Laughing Avec la voix sépulcrale de Youssoupov, et la façon dont il répond aux questions, d'un mot !

Lui et son épouse m'ont fait vraiment peur ! What a Face  Laughing
avatar
La nuit, la neige

Messages : 12044
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Raspoutine et le prince Ioussoupov

Message par Mme de Sabran le Mer 14 Déc 2016, 09:08

pilayrou a écrit:A voir à Concarneau (Finistère), le château de Youssoupov.

http://www.lizotchka-russie.fr/article-les-youssoupov-en-bretagne-keriolet-1ere-partie-101885784.html
.

Merci, cher Pilayrou, pour cette très intéressante visite !  :n,,;::::!!!:
A faire absolument, pour moi la Bretagne n'est pas loin ...
Zénaïde Ivanovna était une vraie beauté d'une ravissante délicatesse.   boudoi30

Quelle bizarrerie que cet ange Gabriel sur une aspérité de la toiture !  


_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36088
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Raspoutine et le prince Ioussoupov

Message par hastur le Mer 05 Déc 2018, 09:18

Si Felix Youssoupov a bien tiré sur Raspoutine ; il ne l'a pas tué contrairement à ce qu'il s'est vanté durant des décennies.
On sait aujourd’hui que la balle qui a tué Raspoutine au milieu du front a été tiré par une autre personne , très certainement un agent des services secrets britanniques (ils étaient 2 d'ailleurs).
Youssoupov a tiré dans le dos de Raspoutine et non devant.
Et quand on voit les photos du cadavre du fou de dieu , avec certes une plaie par balle sur le front , mais surtout le visage tuméfié par des coups , le nez cassé et en sang il est évident qu'il a été passé à tabac avant d'être abattu et j'imagine mal un jeune prince de 17 ans frêle faire cela seul devant la force de la nature qu'était Raspoutine , qui avait juste avant résisté à l'enivrement et au poison.
De plus l'autopsie a aussi évoqué que cette balle au milieu du front a été probablement tirée à bout portant , Raspoutine étant certainement déjà inconscient .

avatar
hastur

Messages : 460
Date d'inscription : 22/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Raspoutine et le prince Ioussoupov

Message par Trianon le Mer 05 Déc 2018, 13:29

Oui, votre analyse semble très plausible, cher hastur. Raspoutine était une "armoire à glace" (la photo ci-dessus le prouve), je ne savais pas (ou ne me rappelle plus) que le prince n'avait que 17 ans. Pardonnez-moi, pourquoi ne pas éclaircir à la lumière du jour la vérité après tant d'années ? D'accord, nous connaissons les russes, cela peut être très délicat. On pourrait se dire, c'est du passé et ce n'est pas la première fois qu'une énigme reste sans réponse.
En tout cas, ce Raspoutine a gêné certains à une époque charnière.
avatar
Trianon

Messages : 3064
Date d'inscription : 22/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Raspoutine et le prince Ioussoupov

Message par hastur le Sam 08 Déc 2018, 08:15

Oui il a gêné notamment le Royaume-Uni , car il suggérait au Tsar de stopper la guerre et de négocier une paix séparée avec l'Allemagne , ce que bien sûr ni les anglais ni les français n'auraient accepté en vertu des traités d'alliance réciproque entre ces 3 pays .

Voici un extrait de wiki à ce sujet , et c'est aujourd’hui admis par tous que Youssoupov a beaucoup affabulé au cours des années et s'est petit à petit attribué la paternité de cet assassinat , alors qu'il n'a quasiment rien fait ...:

"L’assassinat de Raspoutine aurait été perpétré par le prince Félix Ioussoupov, le grand-duc Dimitri Pavlovitch, le député Vladimir Pourichkevitch, le lieutenant Sergueï Soukhotine et le docteur Stanislas Lazovert, à Petrograd dans la nuit du 16 décembre 1916 (29 décembre 1916 dans le calendrier grégorien) au 17 décembre 1916 (30 décembre 1916 dans le calendrier grégorien). Le récit du Prince à propos des mobiles de l'assassinat, variable au cours de sa longue vie, semble aujourd'hui inexact. Les dernières recherches sur ce sujet s'orientent vers une liquidation voulue par les services secrets des alliés pour éviter que le Tzar renonce à son engagement dans le conflit de la première guerre mondiale".

N'oublions pas que l'impératrice était allemande et que cette guerre lui coutait beaucoup , Nicolas II lui était le cousin de Guillaume II et la dynastie des Romanov était en réalité bien plus germanique que russe.
Depuis le début Raspoutine avait dit que si ce conflit était engagé , cela plongerait l'empire russe dans le chaos , ce qui arriva...
Qui sait si l'ascendant énorme qu'il exerçait sur le couple impérial n'aurait finalement pas mené l'empereur à l'écouter , ce qui a effrayé les alliés britanniques et français pour qui le maintien d'un front à l'est était une des clés pour vaincre l'Allemagne et l'empire austro-hongrois.
Finalement c'est Lénine qui retirera la Russie du conflit , amenant quand même les alliés à se débrouiller.
avatar
hastur

Messages : 460
Date d'inscription : 22/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Raspoutine et le prince Ioussoupov

Message par Vicq d Azir le Sam 08 Déc 2018, 10:14

Deux rectifications, si vous permettez :
- Youssoupof est né en 1887. Il avait donc 29 ans en 1916, date du meurtre de Raspoutine, et non 17. Il était déjà marié à Irina, nièce du Tsar.
- L’Imperatrice Alexandra était certes allemande de naissance ( princesse de Hesse), mais petite fille de Victoria, élevée en Angleterre, elle détestait son cousin Guillaume, l’ Empereur d’Allemagne. Elle était donc de cœur du côté des alliés pendant la guerre. Elle était devenue, par son mariage, mystique de manière sûrement excessive, et plus russe qu’une vraie russe, même si les gens, en particulier l’aristocratie n’avaient jamais réussi à l’accepter...
Quant à Nicolas II, accordons lui au moins cela, il s’est montré fidèle à l’alliance franco -russe jusqu’au bout. Il a toujours refusé une paix séparée avec l’Allemagne, même en captivité, alors que certains voulaient l’utiliser pour cela. Raspoutine, oui, était pour cette paix, car il voyait bien que le pays était exsangue, mais il n’a jamais été un espion pour l’Allemagne comme on l’a dit ...En revanche, il était détesté par toute la famille Romanov, qui ne pardonna pas au Tsar et à la Tsarine leur complaisance a l’égard du Staretz, qu’ils jugeaient corrompu et anti patriote.
Pour soulager le front ouest, en particulier au moment de Verdun, les alliés ont imploré le Tsar de « tenir » à l’est, ce qu’il a fait. ( voir les mémoires de Lord Buchanan, ambassadeur d’Angleterre en Russie). Donc: Nicolas II était peut-être d’origine allemande ( plutôt danoise par sa mère, comme le Roi d’Angleterre...), autocrate, etc , mais sûrement pas suspect de complaisance à l’égard de Guillaume II, qu’il méprisait. Tous ses contemporains considéraient d’ailleurs qu’il était profondément patriote.
Ce que ne fit jamais Nicolas, Lénine le fit dès son accession au pouvoir : une paix séparée avec l’Allemagne en 18 (Brest-Litovsk). Lors du défilé de la Victoire aux Champs Élysées en 19, les Russes ne défilèrent donc pas avec les alliés (il y aurait pu avoir un ou deux anciens régiments représentés, car de nombreux officiers et soldats s’étaient exilés en France ). Constat amer pour les anciens qui s’étaient sacrifiés pour nous, ingratitude des nations...
avatar
Vicq d Azir

Messages : 1708
Date d'inscription : 07/11/2014
Age : 70
Localisation : Paris x

Revenir en haut Aller en bas

Re: Raspoutine et le prince Ioussoupov

Message par Calonne le Sam 08 Déc 2018, 21:56

Quelques précisions de ma part si vous le permettez :

Si l'on s'en tient à la théorie de l'empoisonnement, la légende veut que Raspoutine ait survécu au cyanure mélangé à ses aliments, ce qui est normalement impossible : le cyanure est un poison foudroyant qui ne pardonne pas. Deux possibilités :
- Raspoutine se serait protégé du poison par le phénomène connu sous le nom de "mithridatisation" : il aurait ingéré régulièrement du poison, à doses infimes d'abord puis croissantes, pendant des années, afin d'habituer son organisme et de s'immuniser. Mais difficile à croire que cela fonctionne avec un poison comme le cyanure.
- Plus probable, le cyanure aurait réagi à la cuisson avec le sucre des gâteaux où il avait été répandu et aurait perdu ses effets mortels.

Il n'en reste pas moins que Raspoutine était une force de la nature. Des sources indiquent dans le rapport d'autopsie (qui aurait disparu) la présence d'eau dans ses poumons, indiquant qu'il était encore en vie, du moins qu'il respirait encore au moment où il fût jeté dans le fleuve… Difficile à croire là aussi après s'être pris une balle en pleine tête...

Le prince Ioussopov était un sacré personnage aussi et sa famille n'était pas des moindres...

Félix Ioussopov est le cadet de la famille. Son aîné sera tué en duel par un mari cocu et jaloux... Sa mère, la princesse Zénaida est d'une grande beauté avec un teint mat, des yeux sombres et de superbes cheveux noirs. Elle adore son fils qu'elle gâte et surprotège, surtout après la mort de son aîné. Il hérite d'elle un goût prononcé pour l'art, la beauté, les belles choses. Sa mère est surtout fabuleusement riche, "plus riche que les Tzars" : une fortune de 600 millions de dollars de l'époque, des œuvres d'art, d'immenses propriétés dont une de 250 kilomètres, 16 châteaux et palais à travers l'Europe...
Le prince a surtout hérité de sa mère sa beauté. L'écrivain Joseph Kessel, qui le rencontrera en exil, le décrit comme "un archange, un ange peint par Léonard de Vinci".

Une beauté androgyne qui lui permet de se livrer à son penchant pour le travestissement : à la nuit tombée, vêtu des robes et bijoux de sa mère, il hante les cabarets et les restaurants à la mode où il se fait courtiser par des officiers de la garde impériale, qui croient avoir affaire à une femme. Mais un soir, le splendide collier de perles qu'il porte se détache et les perles roulent au sol. Aussitôt, tout le monde s'active à récupérer les perles de la belle. Mais le patron, qui a reconnu le prince, garde celles qu'il a ramassé et, le lendemain, vient les restituer à sa mère en lui expliquant tout. On imagine la colère du père en apprenant que son fils erre la nuit dans les endroits à la mode, travesti en femme...
On ne sait pas avec certitude si ce goût pour le travestissement le poussa à des amours entre hommes. Beaucoup cependant le considèrent comme bisexuel.

Quant à l'assassinat, outre les motifs politiques, Ioussopov avait une dent contre Raspoutine : sa mère avait écrit une lettre à l'impératrice, lui demandant de renvoyer le moine. En retour, l'impératrice lui avait interdit de reparaître à la cour. Le jeune prince prît cette décision comme une insulte envers sa mère, qu'il adorait. Il était aussi amateur d'opium et féru d'occultisme, d'où ses entrevues avec le "moine fou" qui n'étaient pas seulement une manœuvre pour l'amadouer et l'attirer dans un piège. Au cours d'un de leurs entretiens, le prince accepte même une séance d'hypnose qui lui laisse un souvenir éprouvant.

Assigné à résidence après l'assassinat, Félix Ioussopov échappera aux fureurs de la Révolution en prenant le chemin de l'exil. Entretemps, il s'était marié avec la nièce du Tzar, dont il aura une fille et avec qui il formera, contre toute attente, un couple heureux et uni. Avant de fuir, il emportera avec lui plusieurs toiles de maître et une partie des bijoux de sa famille dont la vente lui permettra de vivre un exil confortable, en Angleterre puis en France où il retrouve un temps ses parents, eux aussi exilés. Farouche antinazi, le prince soutiendra financièrement de nombreux mouvements résistants pendant la Seconde Guerre Mondiale.
Il meurt à Paris, où il repose, en 1967.

Quant au film avec Depardieu, d'après ce que j'en ai vu, les russes eux-mêmes l'ont descendu en flammes. Depardieu n'a rien à voir physiquement avec Raspoutine, quand j'ai vu le film, c'est moche à dire mais j'ai vu Obélix et pas Raspoutine… Par contre, certains acteurs sont très proches de leur personnage physiquement, notamment ceux qui incarnent Nicolas II et le prince Ioussopov. Sans oublier Fanny Ardant, magistrale, impériale comme toujours, et de beaux décors.

Ce qui m'a étonné lorsque j'ai visité le magnifique palais Ioussopov le printemps dernier, ce sont les pièces où Raspoutine a été attiré : petites, basses de plafond, retirées, ressemblant plus à une cave ou le logement d'un domestique qu'autre chose. Raspoutine était sensé être invité à une brillante soirée, je reste étonné qu'il n'ait rien suspecté en se voyant installé dans ces pièces éloignées et banales, loin des fastueux salons du palais… Cela aurait dû lui paraître bizarre je trouve...


Dernière édition par Calonne le Sam 08 Déc 2018, 22:20, édité 1 fois
avatar
Calonne

Messages : 338
Date d'inscription : 01/01/2014
Age : 46
Localisation : Un manoir anglais

Revenir en haut Aller en bas

Re: Raspoutine et le prince Ioussoupov

Message par Mme de Sabran le Sam 08 Déc 2018, 22:18

Ioussopov, à te lire mon cher Calonne, est aussi étrange et mystérieux que Raspoutine. Les moeurs paraissent déjantées, violentes, perverses . C'est fou de penser que Ioussoupv a été mon contemporain : j'ai l'impression que tout ceci, je veux dire les tribulations prophétiques de Raspoutine, le règne de Nicolas II, etc... se passait il y a très très longtemps. En fait, c'était hier .
Tous vos développements, à Févicq, Hastur et toi, sont des plus intéressants.
Que l'on a raison de dire que l'Histoire est toujours plus incroyable que le roman ...

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36088
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Raspoutine et le prince Ioussoupov

Message par Calonne le Sam 08 Déc 2018, 22:34

Un des mérites du film avec Depardieu est de montrer cet aspect méconnu du jeune prince, on le voit à un moment errant en femme dans les lieux à la mode de la capitale. Dans ses mémoires (mais sont-elles fiables ?), il décrit la séance d'hypnose vécue avec Raspoutine, séance qui le marque profondément.

Du côté des relations avec les Tzars, c'était tendu : non seulement sa mère s'était faite exclure de la cour pour ses critiques contre Raspoutine mais son père, brillant officier et gouverneur-général de Moscou, avait été spectaculairement limogé en 1915 pour avoir critiqué le régime impérial... Les motifs du prince seraient donc plus personnels que politiques.

Quant aux auteurs de l'assassinat, que devinrent-ils ?
Le docteur Stanislas Lazovert et le jeune officier Preobrajenski Sergueï Mikhaïlovitch Soukhotine, avaient déjà fui Saint-Pétersbourg. Le prince Ioussoupov est arrêté à la gare, alors qu'il allait prendre le train pour s'enfuir en Crimée. L’impératrice, folle de rage, réclame l'exécution immédiate du prince et du grand-duc Dimitri, mais les autorités impériales refusent de s'en prendre aux responsables d’un assassinat soutenu par la population. Nicolas II, frémissant devant le scandale, ordonne l'exil. Le prince est finalement assigné à résidence dans son domaine de Rakitnoïe. Quant au grand-duc Dmitri Pavlovitch, de par sa haute naissance, il dépendait de la justice personnelle de l'empereur qui l'envoya sur le front Perse. Atteint de tuberculose, il gagne Téhéran grâce à l'amitié du Consul britannique sur place, puis Londres et Paris. Amant de Coco Chanel, il lui inspire le flacon du célèbre Numéro 5, inspiré des flasques à vodka des officiers russes. Rattrapé par la tuberculose, il meurt au sanatorium de Davos en 1942.
En raison de sa fonction de député de la Douma, mais surtout grâce à sa place de leader du parti de la droite monarchiste, Vladimir Mitrofanovitch Pourichkevitch bénéficiait d'un tel prestige que l'empereur n'osera pas le sanctionner et qu'il ne sera pas inquiété. Sur ordre du Tzar, il quitte discrètement et rapidement la capitale impériale.
avatar
Calonne

Messages : 338
Date d'inscription : 01/01/2014
Age : 46
Localisation : Un manoir anglais

Revenir en haut Aller en bas

Re: Raspoutine et le prince Ioussoupov

Message par Mme de Sabran le Sam 08 Déc 2018, 22:47

La fortune colossale des Ioussoupov est confisquée par les Soviets dès 1917. Mais les Ioussoupov réussissent à sauver nombre d’objets précieux, au premier rang desquels on trouve les deux Rembrandt, vendus au début des années 1920, et la perle Pelegrina, vendue en 1953.

... la fameuse ! dont Momo nous parlait ici : http://marie-antoinette.forumactif.org/t3938p150-bijoux-de-marie-antoinette-perles-et-diamants-des-bourbon-parme

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36088
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Raspoutine et le prince Ioussoupov

Message par Calonne le Sam 08 Déc 2018, 22:58

La voici, portée par la princesse :


La princesse et son époux, parents du prince Félix, en costumes traditionnels :


Signalons enfin que la dernière descendante des Ioussopov tente toujours de récupérer le palais et la colossale fortune de sa famille, ayant écrit en ce sens à Vladimir Poutine à plusieurs reprises, en vain jusqu'ici.
Seule compensation, une fois par an, le palais Ioussopov lui est entièrement réservé pour une journée où elle peut y déambuler, seule, là où vécurent les siens...
avatar
Calonne

Messages : 338
Date d'inscription : 01/01/2014
Age : 46
Localisation : Un manoir anglais

Revenir en haut Aller en bas

Re: Raspoutine et le prince Ioussoupov

Message par Mme de Sabran le Sam 08 Déc 2018, 23:17

Calonne a écrit:La voici, portée par la princesse :

...

Génial !!!

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36088
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Raspoutine et le prince Ioussoupov

Message par Vicq d Azir le Sam 08 Déc 2018, 23:19

Voici quelques photos de Youssoupof et de sa femme Irina :





Et du Grand Duc Dimitri Pavlovich (il fut, en exil, l’amant de Coco Chanel, et lui dessina le flacon du 5...) :
Sur la dernière photo, il est avec l’ Impératrice.





Dernière édition par Vicq d Azir le Dim 09 Déc 2018, 23:40, édité 1 fois
avatar
Vicq d Azir

Messages : 1708
Date d'inscription : 07/11/2014
Age : 70
Localisation : Paris x

Revenir en haut Aller en bas

Re: Raspoutine et le prince Ioussoupov

Message par Calonne le Sam 08 Déc 2018, 23:29

Pour compléter votre série, le prince Félix Ioussopov dans l'éclat de sa jeunesse, photo colorisée par informatique :

avatar
Calonne

Messages : 338
Date d'inscription : 01/01/2014
Age : 46
Localisation : Un manoir anglais

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum