Outre-mer, les îles à sucre, l’esclavage...

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Outre-mer, les îles à sucre, l’esclavage...

Message par Mme de Sabran le Jeu 02 Jan 2014, 20:41


C'est Calonne qui avait ouvert ce sujet, le jour-même de Noël  2009  !
... en ces termes :

Je lance ce topic sur un aspect dont nous n'avons pas encore parlé (sauf erreur de ma part) : ces possessions françaises d'outre-mer (ISLE DE FRANCE, MARTINIQUE... mais aussi ce qui nous restait du traité de PARIS). Qui étaient ces français expatriés, quel était leur mode de vie, leur attitude face à l'esclavage... Et surtout, si loin de la FRANCE, comment ont-ils vécu la Révolution et tout le reste ? Qui étaient ces français des tropiques ?
L'intérêt principal de certaines de nos possessions d'outre-mer était le SUCRE. C'est de là que venaient ces pains de sucre que nos gourmandes grattaient au-dessus de leur tasse de thé ou de chocolat. Et qui dit sucre dit esclavage...
Le sucre n'est pas facile à cultiver : il exige de basses plaines, un sol riche,une grande chaleur, une grande humidité aussi.
La canne était coupée à la machette, puis assemblée en ballots qui étaient broyés entre de lourds rouleaux. Le jus était récupéré dans des gouttières jusqu'à la raffinerie. Là, il était mélangé à de la chaux blanche, refroidi, puis purgé. Le travail des esclaves à la raffinerie était infernal : la chaleur faisait gonfler les bras et jambes, sans parler de ceux qui laissaient un doigt ou un bras dans les broyeurs...
Les esclaves se distinguaient entre NOIRS, MULATRES et METIS. Ils étaient dirigés par les contremaîtres. Un esclave en fuite était un esclave "marron". Si on le reprenait, il était fouetté. Une deuxième fois, il était marqué au fer d'une fleur de lys. La troisième fois, on le pendait...
Côté mode de vie, les notables de là-bas avaient abandonné perruques poudrées et maquillage. La culotte et les bas étaient souvent remplacés par des pantalons de nankin et les dames portaient des mousselines légères, si chères à notre Reine. On se protégeait du soleil avec des "roues de char", immenses chapeaux circulaires.
Un autre monde... Mais c'était bien la FRANCE !


.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35183
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Outre-mer, les îles à sucre, l’esclavage...

Message par Mme de Sabran le Jeu 02 Jan 2014, 20:44


Allez, zou ! c'est parti, mon kiki !!!  :n,,;::::!!!: 
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35183
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Outre-mer, les îles à sucre, l’esclavage...

Message par Invité le Jeu 02 Jan 2014, 21:03

A ce sujet, je viens de découvrir que Augeard, ami de Maurepas et secrétaire des commandements de Marie-Antoinette, avait formé le projet d'une compagnie impliquée dans la traite d'esclaves. Une lettre d'un corsaire, Pierre Auguier, actuellement en vente chez un vendeur d'autographes ("Traces écrites") en fait état.
C'est ici : http://www.abebooks.com/servlet/BookDetailsPL?bi=3670455178&clickid=1e0w%253AnRmkTJ0TsU3PjQTHUcgUkTwKm0tAU0U3Y0&cm_mmc=aff-_-ir-_-71954-_-77666&afn_sr=impact

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Outre-mer, les îles à sucre, l’esclavage...

Message par Mme de Sabran le Jeu 02 Jan 2014, 21:22



Il évoque sa situation familiale, l'éducation qu'il a donnée à ses enfants ayant été veuf très jeune, le mariage avorté de sa fille avec un prétendant qui vient d'avoir une attaque d'apoplexie, son fils criblé de dettes qui ne donne plus de nouvelles, etc.

Il espère nous faire pleurer, ma parole !   
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35183
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Outre-mer, les îles à sucre, l’esclavage...

Message par Mme de Sabran le Jeu 02 Jan 2014, 21:32


Pour nos îles, poursuit Calonne, la plus célèbre était l'ISLE DE FRANCE, l'ILE MAURICE actuelle. On y cultivait non pas du sucre, mais des épices, des "poivreries" comme on disait. Elle était surtout une formidable escale pour les navires en route pour l'extrême-orient ou, à l'inverse, revenant vers l'Europe. Poivre, épices, soieries, laques chinoises, céramiques, cotonnades, bois précieux... transitaient par cette île et sa capitale : PORT-LOUIS. L'île était dirigée par un gouverneur, chargé des affaires militaires, et un intendant, plus porté vers les affaires civiles. Le plus célèbre de ces intendants fut PIERRE POIVRE, le fameux explorateur botaniste lyonnais.
En dehors de PORT-LOUIS, les planteurs habitaient dans leurs grandes maisons coloniales, en bois le plus souvent (seul les fondations étaient en pierre pour résister aux ouragans). On surnommait ces grandes familles les "grandes blanches".
Ce n'était pas aussi paradisiaque que le décor ! Il fallait compter avec les ouragans, les révoltes d'esclaves, la chaleur ou les pluies diluviennes et aussi... l'ennui...
Tous les ports de l'Atlantiques faisaient commerce des esclaves. En FRANCE, il y avait principalement LORIENT et NANTES. En ANGLETERRE, on disait qu'à LIVERPOOL, le ciment était le sang des négres...


.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35183
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Outre-mer, les îles à sucre, l’esclavage...

Message par La nuit, la neige le Jeu 02 Jan 2014, 23:03

Ah ! Tu reprends ce sujet... :\\\\\\\\: 

Hop ! puisque tu parles des îles, et que je reste bloqué sur Olympe de Gouges et la Société des Amis des Noirs.
Autre bonne connaissance d’Olympe : cette chère Joséphine de Beauharnais.
Un amant commun, si ma mémoire est bonne.  :
avatar
La nuit, la neige

Messages : 11714
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Outre-mer, les îles à sucre, l’esclavage...

Message par Mme de Sabran le Ven 03 Jan 2014, 08:33

La nuit, la neige a écrit:Ah ! Tu reprends ce sujet... :\\\\\\\\: 

Hop ! puisque tu parles des îles, et que je reste bloqué sur Olympe de Gouges et la Société des Amis des Noirs.
Autre bonne connaissance d’Olympe : cette chère Joséphine de Beauharnais.
Un amant commun, si ma mémoire est bonne.  :

Tiens donc ! par exemple !!!   Shocked   Et quel amant ces dames ont-elles partagé ?  ( peut-être pas en même temps tout de même ... )

Tu disais, dans le Boudoir :
L'esclavage a toujours existé . On se souvient des sociétés antiques, notamment grecque et romaine, partagées entre maîtres et esclaves, mais durant tout le moyen-âge l'institution esclavagiste perdure et prospère, sous les bannières de la croix, du candélabre et du croissant . Les itinéraires tricontinentaux des traites d'esclaves sillonnent le monde connu .
Le terme esclave, par exemple, vient de slave et d'esclavon mots par lesquels on désignait alors des Slaves, rafflés aux confins de l'Europe et vendus, par des juifs, aux chrétiens et musulmans ......
Avec la découverte du Nouveau Monde, la traite des hommes, femmes, enfants, prend les proportions énormes que l'on sait et assure, par le commerce triangulaire, la fortune de familles et villes toute entières de notre côte atlantique .


.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35183
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Outre-mer, les îles à sucre, l’esclavage...

Message par La nuit, la neige le Ven 03 Jan 2014, 09:34

Mme de Sabran a écrit:
Tiens donc ! par exemple !!!  Et quel amant ces dames ont-elles partagé ?  ( peut-être pas en même temps tout de même ... )
Ah ! Je ne me souviens plus de son nom. Je crois l’avoir lu, et m’être dit : finalement, les grands personnages de la révolution se connaissaient tous. Un tout petit réseau. Peu importe s’ils devinrent à tour de rôle bourreaux ou victimes.
Ce n’est pas Louis-Sébastien Mercier en tous cas (trèèèèèèès proche ami d’Olympe, mais je ne de m’attarde pas sur cette sensible frontière  :roll: ), et lui aussi très actif sur ce thème de l’esclavage.

Tiens ! Et autre exemple de cet étonnant réseautage... : 
Meilleur ami d’Olympe de Gouges : ce Louis-Sébastien Mercier donc.
Lui-même témoin de mariage de Lucile Desmoulins en compagnie de....Robespierre (qu’Olympe attaquera plus tard violemment, jusqu’à perdre sa vie).
Et du côté de l’époux, les témoins étaient kiki ? Pétion et...Brulard (l’époux de la mère Genlis, que nous évoquons en ce moment dans un autre fil).  

Une sympathique assemblée, n’est-ce pas ?   

Pourtant, et allez !  

Bon, j’arrête ces hors-sujets.... :3895:
avatar
La nuit, la neige

Messages : 11714
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Outre-mer, les îles à sucre, l’esclavage...

Message par Mme de Sabran le Ven 03 Jan 2014, 10:13


Tu n'es pas du tout hors sujet avec ce palpitant aparté !  Very Happy 
Tu te rends compte !!! Dingue ! C'était une époque complètement dingue !!!  :n,,;::::!!!: 

avatar
Mme de Sabran

Messages : 35183
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Outre-mer, les îles à sucre, l’esclavage...

Message par Invité le Ven 03 Jan 2014, 10:59

Quelle effrayante assemblée...à part Louis-Sébastien Mercier !!!

Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Outre-mer, les îles à sucre, l’esclavage...

Message par Mme de Sabran le Dim 05 Jan 2014, 11:36


La nuit, la neige a écrit:
Autre bonne connaissance d’Olympe : cette chère Joséphine de Beauharnais.

... une créole, justement !  Very Happy 

Et tiens, Calonne poursuit son exposé en mentionnant Joséphine au passage :

Il n'y avait pas que l' ISLE DE FRANCE. Le sucre provenait principalement de MARTINIQUE. Reprise par les anglais en 1759, la FRANCE récupère l'île en 1763, avec le traité de PARIS. C'est de cette île que sera issue une certaine MARIE ROSE JOSEPH TASCHER DE LA PAGERAIE, future comtesse de BEAUHARNAIS, future impératrice...
En 1791, un aventurier royaliste, le comte de BEHAGUE réussit à étendre son autorité sur toute l'île. Alors que la FRANCE devient républicaine, cette petite partie du pays reste royaliste... Et oui... il n'y avait pas que la VENDEE...
Cela crée des tensions violentes sur l'île, déchirée entre les grandes familles blanches royalistes (les fameux "békés") et les mulâtres alliés aux noirs, qui rêvent de la "liberté" républicaine.
En 1793, la Convention abolit l'esclavage, les noirs se soulèvent. Un nouveau gouverneur arrive, mettant en fuite le comte de BEHAGUE. Les royalistes ne renoncent pas et s'allient aux anglais pour reprendre l'île en 1802. La MARTINIQUE ne redeviendra française que plus tard.
L'esclavage n'y sera définitivement aboli qu'en... 1849.

Autre personnage (moins connu) issue de la MARTINIQUE, mais le doute subsiste : une certaine AIMEE DU BUC, en route pour la FRANCE, enlevée par des pirates barbaresques, vendue comme esclave au harem du sultan ottoman HABDUL-HAMID. Elle devient sa favorite et donne naissance à un fils, le futur sultan MAHMOUD II. Elle devient alors la "validé sultane" (titre donné à la mère du sultan) et influe considérablement sur la politique de son fils. Elle le persuade de faire la paix avec la RUSSIE, afin que cette dernière puisse mobiliser tous ses efforts contre NAPOLEON en 1812...
Un flou certain entoure ses origines, sa véritable identité, mais on admet qu'elle était bien une jeune fille noble de MARTINIQUE.
BARBARA CHASE-RIBOUD lui a consacré un livre :LA GRANDE SULTANE.
MICHEL DE GRECE a écrit sur elle : LA NUIT DU SÉRAIL, dont on a fait un film.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35183
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Outre-mer, les îles à sucre, l’esclavage...

Message par Mme de Sabran le Dim 05 Jan 2014, 11:40

La nuit, la neige a écrit:

L'esclavage a toujours existé . On se souvient des sociétés antiques, notamment grecque et romaine, partagées entre maîtres et esclaves, mais durant tout le moyen-âge l'institution esclavagiste perdure et prospère, sous les bannières de la croix, du candélabre et du croissant . Les itinéraires tricontinentaux des traites d'esclaves sillonnent le monde connu .
Le terme esclave, par exemple, vient de slave et d'esclavon mots par lesquels on désignait alors des Slaves, rafflés aux confins de l'Europe et vendus, par des juifs, aux chrétiens et musulmans ......
Avec la découverte du Nouveau Monde, la traite des hommes, femmes, enfants, prend les proportions énormes que l'on sait et assure, par le commerce triangulaire, la fortune de familles et villes toute entières de notre côte atlantique .

avatar
Mme de Sabran

Messages : 35183
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Outre-mer, les îles à sucre, l’esclavage...

Message par Mme de Sabran le Dim 05 Jan 2014, 11:45

Le commerce triangulaire prend si rapidement un essort fou qu'il devient affaire d'Etat sur laquelle il faut légiférer . En 1685 est promulgué le Code noir qui réglemente l'esclavage aux Antilles, en Louisianne et en Guyanne .
C'est à l'initiative de Colbert que deux rédacteurs, Charles de Courbon de Blénac et Jean-Baptiste Patoulet s'y attèlent et mettent noir sur blanc ( si j'ose une image aussi hardie ... ) pas moins de soixante articles qui codifient la vie, la mort, l'achat, la vente, l'affranchissement et la religion des esclaves. Ces êtres humains, considérés comme susceptibles de salut ( !!!!! ), sont de fait définis comme des biens meubles transmissibles et négociables ...... Cherchez l'erreur !
Le baptême imposé, le concubinage interdit, le mariage, l'inhumation, la réglementation des allées et venues, nourriture, habillement, incapacité juridique, accès interdit à la propriété, affranchissement, les principes essentiels du Code noir abandonnent complètement l'esclave à son maître ....



avatar
Mme de Sabran

Messages : 35183
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Outre-mer, les îles à sucre, l’esclavage...

Message par Invité le Dim 05 Jan 2014, 11:48

En voyant le dernier mot de ton sujet, j'ai cru qu'il s'agissait d'un autre sur les bijoux...  : 

Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Outre-mer, les îles à sucre, l’esclavage...

Message par Mme de Sabran le Dim 05 Jan 2014, 12:00



J'avais mis beaucoup de coeur à documenter ce sujet, dans le Boudoir ....
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35183
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Outre-mer, les îles à sucre, l’esclavage...

Message par Invité le Dim 05 Jan 2014, 12:06

Tu y avais mis le soin d'un joailler assurément... tu aurais eu tort de ne pas nous l'offrir à nouveau Wink

Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Outre-mer, les îles à sucre, l’esclavage...

Message par Mme de Sabran le Dim 05 Jan 2014, 12:18

La traite des noirs était une occupation d'autant plus florissante que les futurs esclaves étaient non seulement kidnappés lors de razzias en terre d'Afrique, mais, encore plus fort !!! livrés par leurs congénères eux-mêmes contre pacotille blimg blimg . Ils arrivaient dans les comptoirs établis par les blancs sur la côte, le cou enserré dans des fourches de bois .




Il n'y avait plus ensuite qu'à entasser un maximum de ces malheureux dans les navires de l'horreur.
L'Afrique devient une manière d'El Dorado pour quelques familles françaises que le commerce du bois d'ébène enrichit plus que grassement . Entre 1764 et 1792, la famille Nairac à Bordeaux a monté 24 expéditions dont 18 déportèrent plus de 8 000 noirs !!!!!! en gros près de 30% de toutes celles réalisées pour les colonies depuis 1750 . Hou ! ça donne le vertige !



La nuit, la neige a des relations !  : 

Puis-je citer ma copine, Mme Du Deffand, qui écrit à son ami Walpole comment s'est faite cette conquête du Sénégal ?
Nous sommes en 1779.

" M. de Lauzun, avec deux vaisseaux et un très petit nombre de troupes, a pris votre Sénégal, qui était votre traite des nègres ; M. de Choiseul contait hier que M. de Sartines, en lisant au roi le détail de cette expédition, hésitait un peu à en dire toutes les circonstances ; M. de Maurepas l'obligea de n'en omettre aucune ; il apprit donc au roi que la garnison anglaise consistait en quatre hommes, dont il y en avait trois malades !
M. de Choiseul nous dit que celui qui restait s'était apparemment rendu de bonne grâce, et qu'il ne doutait pas qu'on ne lui eût accordé les honneurs de la guerre.
Si, dans cet exploit, M. de Lauzun avait trouvé quelques mines d'or, cela vaudrait bien autant pour lui que la gloire qui lui en reviendra. "




.....  " votre Sénégal " , " votre traite des nègres " !!!!! Sacrée marquise !!!  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing 
Walpole n'avait pas grand chose à voir avec le Sénégal, si ?

Tout le monde connaissait le commerce triangulaire sans s'en offusquer le moins du monde .

Voltaire lui-même n'était pas candide !
Légende de cette gravure tirée de Candide :
C'est à ce prix que vous mangez du sucre en Europe .

avatar
Mme de Sabran

Messages : 35183
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Outre-mer, les îles à sucre, l’esclavage...

Message par Mme de Sabran le Dim 05 Jan 2014, 12:21

Majesté a écrit:Tu y avais mis le soin d'un joailler assurément... tu aurais eu tort de ne pas nous l'offrir à nouveau Wink
.

Merci, Majesté !  Very Happy 
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35183
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Outre-mer, les îles à sucre, l’esclavage...

Message par Mme de Sabran le Dim 05 Jan 2014, 12:24

Je vous parlais de Voltaire que sa conscience ne taraudait pas plus que cela quant à la question de la traite des Noirs, mais Montesquieu, quant à lui, croyait tout simplement que c'est le climat qui fait les hommes et qu'ainsi, on pouvait conclure à un esclavage naturel des Africains !!!

Le naturaliste Buffon ( qui faisait l'admiration, entre autres, de Vaudreuil, Elisabeth Vigée le Brun, Marie Jean Hérault de Séchelles ...... ) était passionné de science anthropologique. Il établit une hiérarchisation de races humaines . Il voyait tout bonnement dans le Noir la dégénération du Blanc !!!

De son côté, Diderot malgré ses belles paroles touche des dividendes sur de l'argent placé dans des compagnies négrières .

Condorcet, réputé pour avoir combattu l'esclavage propose pourtant un moratoire de soixante-dix ans ( !!!!!!! ) entre la date où l'on décrète que l'esclavage est une monstruosité et le moment où le Noir va être traité comme un homme .

Les Lumières dénoncent ponctuellement les excès de violence gratuite perpétrés par les négriers, mais elles ne remettent pas en cause le principe même de l'esclavage .

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35183
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Outre-mer, les îles à sucre, l’esclavage...

Message par Invité le Dim 05 Jan 2014, 12:37

Dans le film Le Radeau de la Méduse cette organisation criminelle de la traite des Noirs est bien relatée...c'est terrible ...on a peine à croire que des gens civilisés pouvaient traiter ainsi des humains... affraid 

Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Outre-mer, les îles à sucre, l’esclavage...

Message par Mme de Sabran le Dim 05 Jan 2014, 12:42

Calonne a écrit:
On trouve le même cynisme chez les abolitionnistes nord-américains de la guerre de Sécession : ils parlaient de la dignité des noirs, avant d'envoyer ceux qui avaient fui le sud travailler comme des esclaves dans les usines...
Des centaines d'esclaves noirs qui ont fui le sud se sont retrouvés à travailler dans des conditions effroyables dans les usines du nord... Tomber de CHARYBDE en SCYLLA....
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35183
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Outre-mer, les îles à sucre, l’esclavage...

Message par Mme de Sabran le Dim 05 Jan 2014, 12:45

La nuit, la neige a écrit:Pour rebondir, je poste ici quelques commentaires développés sur La Folie : http://www.lafoliedix-huitieme.eu/les-theories-politiques-sociales-economiques/topic166.html et ici (où je rame graaaave rabbit) : http://www.lafoliedix-huitieme.eu/les-theories-politiques-sociales-economiques/topic439.html
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35183
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Outre-mer, les îles à sucre, l’esclavage...

Message par Mme de Sabran le Dim 05 Jan 2014, 12:48

Merci, la nuit, la neige !!! Le premier lien est palpitant ! J'adore la discussion sur le catéchisme qui pose le principe de l'homme à l'image de Dieu induisant une égalité fondamentale que réfute la théorie raciale pseudo scientifique posée par Buffon . Les Noirs portant le péché de Canaan sont légitimement esclaves, mais, image de Dieu, ils sont anthropologiquement aussi parfaits que les Blancs et, partant, évangélisables ...

Par Zeus ! quel casse-tête !!!!!!!!!!!

Plaisir de te retrouver dans la seconde discussion  :n,,;::::!!!:  ..... C'est bien toi, ta pondération, prudence, mesure, humour en demi-teinte ... Tu rames, dis-tu ! Eh bien , je trouve que tu rames pourtant ferme ! Moi, je coule à pic !!!
Lance ton aviron que je me cramponne .......

J'aurais dû ajouter, quand je parlais de Voltaire, le fin du fin : pour lui, les hommes noirs étaient issus du viol de femmes par de grands singes.

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35183
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Outre-mer, les îles à sucre, l’esclavage...

Message par Louis XV le Dim 05 Jan 2014, 12:54

Mme de Sabran a écrit:Je vous parlais de Voltaire que sa conscience ne taraudait pas plus que cela quant à la question de la traite des Noirs, mais Montesquieu, quant à lui, croyait tout simplement que c'est le climat qui fait les hommes et qu'ainsi, on pouvait conclure à un esclavage naturel des Africains !!!

L'idée que les Noirs sont nés pour être l'esclave des autres races est vieille comme le monde et a été grandement véhiculée par les trois religions monothéistes. Dans la Bible, l'un des fils de Noé, Cham, surprend la nudité de son père (qui s'était endormi ivre) tandis que ses frères Sem et Japhet le couvrent d'un manteau sans le regarder, en marchant à reculons. Une fois réveillé, Noé maudit la descendance de son fils (et plus particulièrement l'un des fils de ce dernier, Canaan) en la vouant à l'esclavage. Or, dans la tradition religieuse, on fait de Cham l'ancêtre des Noirs.

Mme de Sabran a écrit:
Calonne a écrit:
On trouve le même cynisme chez les abolitionnistes nord-américains de la guerre de Sécession : ils parlaient de la dignité des noirs, avant d'envoyer ceux qui avaient fui le sud travailler comme des esclaves dans les usines...
Des centaines d'esclaves noirs qui ont fui le sud se sont retrouvés à travailler dans des conditions effroyables dans les usines du nord... Tomber de CHARYBDE en SCYLLA....

De toute manière, Lincoln n'en avait rien à faire des Noirs. Ce qu'il voulait, c'était les affranchir pour les forcer ensuite à s'enrôler massivement dans l'armée afin d'écraser les Sudistes. La guerre de Sécession est bien plus centrée sur la question du poids de l'État que sur celle de l'esclavage.  :roll:


Dernière édition par Louis XV le Dim 05 Jan 2014, 13:33, édité 2 fois
avatar
Louis XV

Messages : 254
Date d'inscription : 26/12/2013
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: Outre-mer, les îles à sucre, l’esclavage...

Message par Louis XV le Dim 05 Jan 2014, 12:56

Mme de Sabran a écrit:Les Noirs portant le péché de Canaan sont légitimement esclaves


Vous m'avez doublée...  :

Mme de Sabran a écrit:mais, image de Dieu, ils sont anthropologiquement aussi parfaits que les Blancs et, partant, évangélisables ...

Oui, un comble !
avatar
Louis XV

Messages : 254
Date d'inscription : 26/12/2013
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum