Un rival de Fersen, Quintin Craufurd

Page 1 sur 8 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un rival de Fersen, Quintin Craufurd

Message par Mme de Sabran le Lun 25 Jan 2016, 17:05

.

:n,,;::::!!!:   Je reçois aujourd'hui    Un rival de Fersen, Quintin Craufurd   ,     par Emile Dard   :n,,;::::!!!:



La reine Marie-Antoinette a été de son vivant une grande calomniée. L'affaire du Collier, machinée contre elle par des puissances occultes, auxquelles se sont joints le Parlement et la haute noblesse, lui a fait verser bien des larmes .    Abandonnée de tous après les 14 juillet 1789, réduite à quelques serviteurs fidèles, à sa famille, à son faible mari, elle ne trouva près d'elle pour la défendre, volontairement et au risque de leur vie, que trois étrangers,  un Suédois, une Italienne, et un Anglais .  " On s'accroche à tout quand on se noie ", écrit alors le comte Esterhazy .
Le Suédois, le comte Axel de Fersen, est bien connu. L'Anglais s'appelait Quintin Craufurd. LItalienne, Eléonora Franchi, fut l'amie du beau Fersen  Elle devait épouser plus tard le vieux Craufurd ...



Comptez sur moi pour vous raconter ! Very Happy


Dernière édition par Mme de Sabran le Jeu 16 Fév 2017, 20:02, édité 1 fois

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27890
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rival de Fersen, Quintin Craufurd

Message par MARIE ANTOINETTE le Lun 25 Jan 2016, 17:24

Cet excellent ouvrage est le seul qui présente l'époux de la belle ELEONORA et pour les" amateurs" d'AXEL il est indispensable.
 On le trouve encore en occasion

MARIE ANTOINETTE
avatar
MARIE ANTOINETTE

Messages : 2689
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 71
Localisation : P A R I S

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rival de Fersen, Quintin Craufurd

Message par Mme de Sabran le Lun 25 Jan 2016, 17:48

MARIE ANTOINETTE a écrit:
 On le trouve encore en occasion


Oui, sur Priceminister . Very Happy

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27890
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rival de Fersen, Quintin Craufurd

Message par Comtesse Diane le Mar 26 Jan 2016, 08:44

Mme de Sabran a écrit:.

:n,,;::::!!!:   Je reçois aujourd'hui    Un rival de Fersen, Quintin Craufurd   ,     par Emile Dard   :n,,;::::!!!:


Comptez sur moi pour vous raconter ! Very Happy



_________________
avatar
Comtesse Diane

Messages : 5694
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : TOURAINE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rival de Fersen, Quintin Craufurd

Message par La nuit, la neige le Mar 26 Jan 2016, 14:49

Merci.  Very Happy
Je n'ai jamais rien lu de cet auteur et historien...

Je tique toujours un peu lorsque je lis (dans la présentation) : L'affaire du Collier, machinée contre elle par des puissances occultes...

Tu sais ce que je pense de tous les amateurs de complots et autres conspirations diverses et variées, évidement "occultes" (franc-macs ; Illuminati ; agents doubles, triples, quadruples ; petits hommes verts venus de Mars etc.) Laughing
Le net est saturé de ce genre, qui n'est pas du tout le mien.  boudoi29

Mais bon...Ce n'est peut-être qu'une mauvaise interprétation de cette présentation de l'éditeur ?
Tu nous diras ce qu'il faut en penser ?  Wink


Idea Je découvre aussi qu'il a écrit un article sur les relations entre Napoléon et Fersen.
L'un des chapitres de cet autre livre, apparemment :

avatar
La nuit, la neige

Messages : 9091
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rival de Fersen, Quintin Craufurd

Message par Mme de Sabran le Mar 26 Jan 2016, 14:55

La nuit, la neige a écrit:

Je tique toujours un peu lorsque je lis (dans la présentation) : L'affaire du Collier, machinée contre elle par des puissances occultes...


Il s'agit sans doute là d'une allusion à Cagliostro et sa boule de cristal ( enfin son bocal sans poissons ) , non ?

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27890
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rival de Fersen, Quintin Craufurd

Message par Majesté le Mar 26 Jan 2016, 15:20

C'est probablement lui, oui ...
Rohan faisait-il partie de la Franc-Maçonnerie?


Bien à vous.

_________________
"Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié."
Mademoiselle Bertin
avatar
Majesté

Messages : 11856
Date d'inscription : 20/12/2013
Age : 40
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rival de Fersen, Quintin Craufurd

Message par Mme de Sabran le Mar 26 Jan 2016, 15:23

... un cardinal ? Shocked

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27890
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rival de Fersen, Quintin Craufurd

Message par Mme de Sabran le Mar 26 Jan 2016, 15:26

La nuit, la neige a écrit:

Idea Je découvre aussi qu'il a écrit un article sur les relations entre Napoléon et Fersen.
L'un des chapitres de cet autre livre, apparemment :


Oui, c'est ça .
Elles furent aussi light que possible . Napoléon tenait Fersen pour l'amant de Marie-Antoinette .

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27890
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rival de Fersen, Quintin Craufurd

Message par Majesté le Mar 26 Jan 2016, 15:32

Mme de Sabran a écrit:...     un cardinal ? Shocked  

Rohan ne serait pas à une incohérence près !
Fréquenter la prestance occulte de Cagliostro est déjà borderline pour un homme d’Église ...
boudoi29


Bien à vous.

_________________
"Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié."
Mademoiselle Bertin
avatar
Majesté

Messages : 11856
Date d'inscription : 20/12/2013
Age : 40
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rival de Fersen, Quintin Craufurd

Message par La nuit, la neige le Mar 26 Jan 2016, 22:59

Mme de Sabran a écrit:
Il s'agit sans doute là d'une allusion à Cagliostro et sa boule de cristal ( enfin son bocal sans poissons ) , non ?
J'allais dire si ce n'est "que" Cagliostro la prétendue "force occulte", passe encore... boudoi29
Bref, tu nous diras ça.
avatar
La nuit, la neige

Messages : 9091
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rival de Fersen, Quintin Craufurd

Message par La nuit, la neige le Mar 26 Jan 2016, 23:00

Mme de Sabran a écrit:
Elles furent aussi light que possible .  Napoléon tenait Fersen pour l'amant de Marie-Antoinette .
Je me souviens de cette anecdote.
L'auteur fait-il un chapitre entier de son livre sur celle-ci ? C'est court... Wink Question
avatar
La nuit, la neige

Messages : 9091
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rival de Fersen, Quintin Craufurd

Message par Mme de Sabran le Mar 26 Jan 2016, 23:06

Je trouve aussi que c'est dit en deux mots .
D'autant que, si je me souviens bien, pour cette même raison Napo refusa de rencontrer Fersen . Celui-ci tenait-il spécialement à une entrevue ? Cela m'étonnerait...

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27890
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rival de Fersen, Quintin Craufurd

Message par Mme de Sabran le Ven 29 Jan 2016, 18:21

Or donc, Quintin Craufurd naquit en Ecosse, quelle belle patrie !  :n,,;::::!!!:  en 1743, le 22 septembre à Kilwinnink dans le comté d'Air .    Sa famille était de la plus ancienne noblesse du pays ex aequo avec celle des Douglas .  Pour autant, ce n'était pas l'opulence . Son père mourut en 1746, à demi-ruiné, laissant le peu de biens qui lui restait à son fils aîné, James ...   ça commençait mal pour Quintin le benjamin.

Il s'embarqua tout jeune pour aller tenter sa chance sous d'autres cieux :  les Indes .
Il avait en poche une lettre de recommandation pour lord Pigot, le gouverneur de Madras .





La guerre des Indes touchait alors à sa fin. La domination de l'Angleterre semblait assurée .  Craufurd qui avait fait montre de zèle fut nommé quartier-maître-général à Manille . Il n'avait pas vingt ans .  Vous connaissez la suite :  Craufurd fit du commerce avec succès.  Il avait la bosse des affaires, se mit à parcourir les Indes en tous sens et fit une fortune telle qu'on l'appela bientôt le nabab de Manille .





En homme pratique, notre Ecossais estimait que l'on peut faire sa fortune en tout lieu, mais que c'est à Paris et nulle part ailleurs qu'il faut en jouir .
En 1780, il avait trente-sept ans et la ferme intention de revenir se fixer en Europe .

A suivre ... Very Happy

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27890
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rival de Fersen, Quintin Craufurd

Message par Mme de Sabran le Dim 31 Jan 2016, 20:33

;

Mais il n'était plus seul. Une jolie femme l'accompagnait, qui devait aiguiller sa destinée vers des aventures qu'il n'avait jamais prévues, nous dit Emile Dard.
Eléonore Sullivan, eh bien oui !
On ne saurait presque rien des origines de Mme Sullivan si elle n'avait pas été mêlée, sous la Restauration, à une action judiciaire, dont les pièces ont réchappé par miracle, en 1871, à l'incendie d'une bonne partie des archives du ministère de la justice .

Anna Eléonora Franchi vint au monde en 1750, le 12 juin .  Son père était tailleur, à Lucques en Toscane, et costumier pour une troupe de comédiens ambulants.  La petite grandit dans ce milieu d'artistes où, dès l'âge de douze ans, elle avait de petits rôles comme figurante, elle était trapéziste, danseuse.
Vers quinze ans, elle épousait un danseur, Martini, vite abandonné pour suivre le duc régnant de Wurtemberg qui s'était épris d'elle en la voyant danser à Venise, pendant le Carnaval.




_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27890
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rival de Fersen, Quintin Craufurd

Message par La nuit, la neige le Dim 31 Jan 2016, 23:31

Mme de Sabran a écrit:;

Mais il n'était plus seul. Une jolie femme l'accompagnait, qui devait aiguiller sa destinée vers des aventures qu'il n'avait jamais prévues, nous dit Emile Dard.
Eléonore Sullivan, eh bien oui !

Nous avions publié un bien joli portrait qui est attribué comme étant celui d'Eléonore Sullivan.



Arrow Voir le sujet qui lui est dédié ici : http://marie-antoinette.forumactif.org/t247-anna-eleonora-franchi-eleonore-sullivan?highlight=sullivan

Elle devait en effet tomber les hommes comme des mouches : charmante, et qui n'a pas froid aux yeux ! :!,,,!!!:
avatar
La nuit, la neige

Messages : 9091
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rival de Fersen, Quintin Craufurd

Message par Mme de Sabran le Lun 01 Fév 2016, 18:06

;

Oh oui, ce portrait est vraiment ravissant ! Very Happy
Comme tu dis, les hommes tombaient comme des mouches ! :  Ce duc de Wurtemberg, par exemple, l'enleva et l'emmena partager sa vie princière dans son château de Ludwigslust .
Il y a beaucoup plus vilain, comme endroit ! Il y garda Eléonore pendant deux ans .






Eléonore avait eu deux enfants de Charles-Eugène : un fils qui mourut encore jeune, vers 1793, et une fille . Leur père leur fit donner à Stuttgard une excellente éducation .
Malgré son air pincé, le duc eut onze enfants de huit maîtresses différentes !!!  Smileàè-è\':



_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27890
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rival de Fersen, Quintin Craufurd

Message par Majesté le Lun 01 Fév 2016, 18:21

Mme de Sabran a écrit:Malgré son air pincé, le duc eut onze enfants de huit maîtresses différentes !!!  Smileàè-è\':

C'est donc qu'il n'était pas pincé de partout :


Bien à vous.

_________________
"Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié."
Mademoiselle Bertin
avatar
Majesté

Messages : 11856
Date d'inscription : 20/12/2013
Age : 40
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rival de Fersen, Quintin Craufurd

Message par Mme de Sabran le Lun 01 Fév 2016, 18:40

.

J'attendais ton petit rebond : je ne suis pas déçue ! : : :

Eh bien mais notre Eléonore ne se laisse pas démonter pour autant :n,,;::::!!!: et reprend sa vie errante de danseuse et comédienne, à travers l'Europe !
Et crac ! Cette fois c'est le fils aîné de la grande Marie-Thérèse, Joseph, qui tombe les pattes en croix en la voyant se trémousser sur une scène à Vienne.
Mais ce ne fut qu'une folie passagère car Madame Mère veillait au grain : Eléonore avait à peine eu le temps de défaire son baluchon qu'il fallait reprendre la route vers le destin que vous connaissez déjà ... pour le suspens, je repasserai . :

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27890
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rival de Fersen, Quintin Craufurd

Message par Comtesse Diane le Mar 02 Fév 2016, 09:31

Eh bien non ! Moi je ne sais pas !  :::!!!ùùù^^^^:


_________________
avatar
Comtesse Diane

Messages : 5694
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : TOURAINE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rival de Fersen, Quintin Craufurd

Message par Mme de Sabran le Mar 02 Fév 2016, 10:33

... irréel ! drunken drunken drunken

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27890
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rival de Fersen, Quintin Craufurd

Message par Mme de Sabran le Mar 02 Fév 2016, 11:15

;

Eléonore rencontra son amour suivant à Coblentz . Quelle collectionneuse ! : C'était le chevalier Maret d'Aigremont, notre ambassadeur auprès de l'électeur de Trèves . Le chevalier la ramena en France qu'il lui fit découvrir, la promena dans Paris et l'abandonna sur le pavé ( dixit Emile Dard ) de cette capitale, où tout arrive ...
En effet, c'est à Paris qu'Eléonore, qui avait sans doute repris son métier de danseuse, fut remarquée par un Irlandais de bonne famille, M. Sullivan, frère d'un vice-ministre anglais, s'il vous plaît ! Very Happy
Elle n'eut aucune peine à le séduire, et si parfaitement qu'il la demanda en mariage ! Eléonore accepta et suivit Sullivan aux Indes où il comptait bien faire fortune et y réussit . C'est sous ce nom de Mme Sullivan qu'elle passera à la postérité.

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27890
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rival de Fersen, Quintin Craufurd

Message par Mme de Sabran le Mer 03 Fév 2016, 19:13

.

Vous imaginez sans peine la rencontre entre Mme Sullivan, Craufurd, et schpounk ! Craufurd mort d'amour :!,,,!!!: embarquant Eléonore toujours aussi inconstante et peu farouche, et hop ! adieu Sullivan...
Voilà ce que c'est que de suivre les conseils de Sacha Guitry : " Il faut toujours épouser une jolie femme, sinon il ne se trouvera personne pour vous en débarrasser " . Quelque chose comme ça, je n'ai pas la citation sous les yeux ... :

Et voilà ce nouveau couple fraîchement formé qui sillonne les mers vers l'Europe, qui séjourne en Angleterre, en Hollande, Allemagne, Italie, pour finalement ne se plaire réellement qu'en France et s'y fixer, à Paris !

Parmi les Anglais qui furent de fervents Parisiens, il en est un, Quentin Craufurd, qui a joué, en coulisse, un petit rôle dans la Révolution française et qui tient dans nos lettres un rôle honorable, au moins par l’amour qu’il leur a porté. Né en 1743, en Écosse, cadet d’une famille ancienne, nombreuse et peu fortunée, il entra au service de la compagnie des Indes, prit part à l’expédition de Manille, devint le représentant de la compagnie pour les Philippines, fit bien les affaires de ses employeurs et les siennes propres, reçut d’importantes missions aux Indes et, jeune encore, puissamment riche, vint, aussitôt après la paix de Versailles, se fixer à Paris. Il acheta l’hôtel Rouillé d’Orfeuil rue de Clichy, reçut tout ce qui se piquait d’anglomanie, prêta de l’argent à Talleyrand et fut présenté à la Cour.

M. PIERRE GAXOTTE
délégué de l’Académie française

http://www.academie-francaise.fr/les-memoires-de-madame-du-hausset

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27890
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rival de Fersen, Quintin Craufurd

Message par Majesté le Mer 03 Fév 2016, 19:26

Mme de Sabran a écrit:Vous imaginez sans peine la rencontre entre Mme Sullivan, Craufurd, et schpounk !

Est-ce Fersen que tu appelles schpounk? : : :


Bien à vous.

_________________
"Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié."
Mademoiselle Bertin
avatar
Majesté

Messages : 11856
Date d'inscription : 20/12/2013
Age : 40
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rival de Fersen, Quintin Craufurd

Message par Mme de Sabran le Mer 03 Fév 2016, 19:29


On ne peut rien te cacher ! lol!

Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27890
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rival de Fersen, Quintin Craufurd

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 8 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum