Un rival de Fersen, Quintin Craufurd

Page 5 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Un rival de Fersen, Quintin Craufurd

Message par Mme de Sabran le Lun 29 Fév - 15:07

Fersen joue une dernière carte : Il envoie le financier Ribbes à Paris pour négocier avec Danton la déportation de la reine .  ( Nous en parlions hier )
C'est sans doute à cet essai infructueux qu'est dû le départ de Craufurd et de Mme Sullivan pour Dunkerque et Londres en compagnie de Lord Elgin, ministre d'Angleterre à Bruxelles .  Il s'agissait d'obtenir du gouvernement anglais l'argent nécessaire à cette affaire .

Et voilà qu'en septembre Eléonore parle mariage à Fersen :
" Cela m'embarrassait fort : je l'aimais, j'aurais été bien aise de vivre avec elle; j'avais en outre besoin de quellqu'un qui me soigne. Mais si  " elle " ( la reine ) vit, je ne veux et je ne peux l'abandonner. "
Quelques jours après l'horrible nouvelle  lui parvient; le 16 octobre Marie-Antoinette avait été guillotinée . Il est anéanti : " ...  je pensais à tout et à rien. J'avais même des sentiments de dégoût pour Eléonore; ce n'était pas le même sentiment, cette délicatesse, ce soin, cette tendresse ... "
Un mois après la mort de la reine, Fersen était retombé dans ses regrets déchirants. L'ombre de la morte hantait ses jours et ses nuits. Le remords de ne pas l'avoir exclusivement aimée le torturait :
" ...  Oh ! combien je me reproche mes torts envers elle et combien je sais à présent que je l'aimais. Eléonore ne la remplacera pas dans mon coeur.  Quelle douceur, quelle tendresse, quelle bonté, quels soins, quel coeur aimant, et sensible et délicart. L'autre n'a pas tout cela, et cependant je l'aime, je la regarde comme ma seule consolation et sans elle je serais trop malheureux, mais il faut retrouver la bonté de son caractère et de son sentiment  au travers de mille brusqueries et mille mauvais traitements auxquels j'ai de la peine à me faire . "

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27793
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rival de Fersen, Quintin Craufurd

Message par Reinette le Lun 29 Fév - 15:13

Fersen avait l'air très torturé mentalement... Smileàè-è\':
avatar
Reinette

Messages : 8405
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 37
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rival de Fersen, Quintin Craufurd

Message par Mme de Sabran le Lun 29 Fév - 17:03

Comme tu dis !

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27793
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rival de Fersen, Quintin Craufurd

Message par Mme de Sabran le Lun 29 Fév - 19:50

De plus en plus, Fersen est incapable de se décider. Ce Don Juan vieilli sent qu'il ne peut pas se passer d'une compagne. Mais la reine est installée dans son coeur, et n'en sortira plus. Eléonore s'est offerte à la remplacer, il a reculé. A ce moment ( janvier 1794 ) , il reçut sous le couvert de Craufurd, une carte remise par la reine à Jarjayes, pour " son grand ami " ; cette carte portait l'empreinte de sa devise : un pigeon volant avec ces mots " Tutto a te mi guida "
Jamais, écrivait la reine, cette devise n'a été plus vraie .


Ici, Emile Dard fait la petite erreur de confondre le poisson volant des armes Fersen avec un pigeon .
Il est bien facile de s'y méprendre, M. Dard, vous êtes pardonné . Very Happy


_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27793
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rival de Fersen, Quintin Craufurd

Message par Majesté le Lun 29 Fév - 20:08

Émile Dard a écrit:De plus en plus, Fersen est incapable de se décider.  Ce Don Juan vieilli sent qu'il ne peut pas se passer d'une compagne.  Mais la reine est installée dans son cœur, et n'en sortira plus.  Éléonore s'est offerte à la remplacer, il a reculé.  

Est-ce un compliment de comparer Fersen à Don Juan qui  recherche et vit dans le plaisir et la jouissance du présent, s'opposant aux contraintes et aux règles sociales, morales et religieuses, et ignorant volontairement autrui. Il est donc à la fois jouisseur et cynique, également égoïste et destructeur? Cela correspond à l'image du libertin au XVIIe siècle. boudoi29


Bien à vous.

_________________
"Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié."
Mademoiselle Bertin
avatar
Majesté

Messages : 11846
Date d'inscription : 20/12/2013
Age : 40
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rival de Fersen, Quintin Craufurd

Message par Mme de Sabran le Lun 29 Fév - 20:11

Qui sommes-nous pour juger et condamner ?
Nous ne vivrons jamais ce qu'eux ont vécu.

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27793
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rival de Fersen, Quintin Craufurd

Message par Majesté le Lun 29 Fév - 20:15

Ce que je commente c'est la comparaison d’Émile Dard, pas Fersen Wink


Bien à vous.

_________________
"Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié."
Mademoiselle Bertin
avatar
Majesté

Messages : 11846
Date d'inscription : 20/12/2013
Age : 40
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rival de Fersen, Quintin Craufurd

Message par Reinette le Lun 29 Fév - 23:15

C'est vrai que l'auteur Emile Dard ne fait pas de cadeau envers Fersen ! Shocked
avatar
Reinette

Messages : 8405
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 37
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rival de Fersen, Quintin Craufurd

Message par Mme de Sabran le Mar 1 Mar - 11:27

Pendant quelques années encore, le trio d'inséparables, rivés les uns aux autres par leurs souvenirs tragiques, va continuer sa vie errante. Mais chacun se sent de plus en plus mal à l'aise dans cette position fausse et les rapports s'aigrissent.  Eléonore a dépassé la quarantaine, sa fille est revenue auprès d'elle .
Craufurd est toujours dans la même quiétude et plongé dans ses livres  ( ... )  Une sourde rivalité l'anime contre Fersen, qui, de son côté, est choqué de l'air d'importance que se donne à présent l'Ecossais .  ( ... )  " Mon orgueil en est blessé, mais je regarde au-dessous de moi de le laisser paraître".

Le retour des troupes françaises en Belgique les obligent à partir pour Francfort . Fersen apprend la mort de son père. Il doit rentrer en Suède pour prendre possession de son héritage.    IL se sépare d'Eléonore et il lui semble que c'est pour toujours.  Voulant que, s'il venait à mourir, elle ait un souvenir de lui et un revenu indépendant de Craufurd, il lui fait don de l'argenterie qu'il possède à Londres et de 24 000 livres de rentes viagères, hypothéquées sur les biens considérables dont il vient d'hériter de son père .

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27793
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rival de Fersen, Quintin Craufurd

Message par Mme de Sabran le Mer 2 Mar - 14:09

Pendant qu'il traverse la Baltique, il pense qu'il pourrait être encore heureux dans la compagnie d'Eléonore
qui le soignerait .   A l'idéal héroïque de ses vingt ans a succédé un rêve bourgeois.   Deux jours après, c'est le 16 octobre 1794, premier anniversaire de la mort de la reine .  Il évoque ce jour terrible en regardant les flots gris : "  C'est celui où j'ai perdu la personne qui m'aimait le plus au monde et qui m'aimait véritablement. Je pleurerai sa perte toute ma vie et je sens que tout mon sentiment pour Eléonore ne peut me faire oublier tout ce que j'ai perdu. "
Ainsi se débat-il toujours entre la vivante et la morte, entre la présence et le souvenir.
En Suède, il s'ennuie.  A quarante ans, on le trouve plus beau que jamais et il en est flatté.  L'amour éclôt sous tous ses pas.   Les mères le cajolent dans l'espoir d'un mariage pour leurs filles.  Mais " son parti est pris là-dessus " .    Aucune de ses adoratrices ne lui paraît d'ailleurs préférable à Eléonore .  Il repousse même les avances de la duchesse de Sudermanie  ( * ) et rejoint, en octobre 1795, ses amis à Francfort .



( * ) :   Charlotte de Sudermanie qui soupire après Fersen et lui fait du genou sous la table ( mais je n'en suis pas encore là :  )  ,
c'est ICI :

http://marie-antoinette.forumactif.org/t2522-fersen-et-la-petite-hedwige-charlotte-de-sudermanie#71604

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27793
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rival de Fersen, Quintin Craufurd

Message par Comte d'Hézècques le Mer 2 Mar - 16:49

Mme de Sabran a écrit: Aucune de ses adoratrices ne lui paraît d'ailleurs préférable à Eléonore .  Il repousse même les avances de la duchesse de Sudermanie  ( * ) et rejoint, en octobre 1795, ses amis à Francfort . [/i]


( * ) :   Charlotte de Sudermanie qui soupire après Fersen et lui fait du genou sous la table ( mais je n'en suis pas encore là :  )

On ne parle pas d'elle quand même ?


_________________
« elle dominait de la tête toutes les dames de sa cour, comme un grand chêne, dans une forêt, s'élève au-dessus des arbres qui l'environnent. »
avatar
Comte d'Hézècques

Messages : 2451
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 37
Localisation : Pays-Bas autrichiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rival de Fersen, Quintin Craufurd

Message par Mme de Sabran le Mer 2 Mar - 17:00

;

Eh bien si !   c'est " la petite "  , avec son air si sage  ... : : :

Amour, amour, quand tu nous tiens, on peut bien dire " Adieu, prudence ! "    Very Happy
( Jean de la Fontaine : le lion amoureux )

Je le citerai quand j'y serai . Fersen le raconte dans son journal .   Très gêné  ( tu m'étonnes  Wink  ),  il fait celui qui ne s'aperçoit de rien .

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27793
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rival de Fersen, Quintin Craufurd

Message par Comte d'Hézècques le Mer 2 Mar - 17:02

Il a pu conquérir le cœur de deux reines alors :

_________________
« elle dominait de la tête toutes les dames de sa cour, comme un grand chêne, dans une forêt, s'élève au-dessus des arbres qui l'environnent. »
avatar
Comte d'Hézècques

Messages : 2451
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 37
Localisation : Pays-Bas autrichiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rival de Fersen, Quintin Craufurd

Message par Mme de Sabran le Mer 2 Mar - 17:05


_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27793
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rival de Fersen, Quintin Craufurd

Message par Mme de Sabran le Mer 2 Mar - 20:16

Éléonore semble moins disposée à unir son sort au sien. Il la quitte de nouveau pour rencontrer à Vienne Madame Royale, seule survivante des prisonniers du Temple et, après cinq mois, revient à Francfort pour un plus long séjour .  Il y reprend ses interminables pourparlers avec Mme Sullivan et doute de plus en plus du succès.  Tous deux sont du même âge; Craufurd a douze ans de plus que Fersen.  Il semble bien que c'est au mariage que pense toujours Éléonore, et Fersen est plus hésitant que jamais. Il consulte sa sœur Sophie, craint de nuire à sa carrière.  Il craint surtout  " par un lien indissoluble de rendre une autre personne malheureuse ."

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27793
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rival de Fersen, Quintin Craufurd

Message par Majesté le Mer 2 Mar - 20:30

A quelle époque en sommes-nous exactement , là ?


Bien à vous.

_________________
"Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié."
Mademoiselle Bertin
avatar
Majesté

Messages : 11846
Date d'inscription : 20/12/2013
Age : 40
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rival de Fersen, Quintin Craufurd

Message par Mme de Sabran le Mer 2 Mar - 20:57

Eh bien, je dirais 1795 ou 96 , puisque Madame Royale est libérée ...

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27793
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rival de Fersen, Quintin Craufurd

Message par Mme de Sabran le Jeu 3 Mar - 9:49

.

Oui, c'est bien ça, car nous voici déjà en 1797 .  

En 1797, revenu en faveur à l'avènement de Gustave IV, Fersen fut nommé plénipotentiaire au Congrès de Rastadt .  Il dut y subir une rude algarade du général Bonaparte ( * ) et se rendit ensuite à Carlruhe .

( * ) :  Voir dans mon recueil  " Dans l'Entourage de l'Empereur " , l'article intitulé : " Bonaparte et Fersen " .  C'est la seule fois que les deux hommes se soient rencontrés, le 28 novembre 1797, Bonaparte affirmait hautement autour de lui que Fersen avait été l'amant de la reine .


.


Je reviendrai sur la rencontre houleuse de Fersen et Bonaparte.


_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27793
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rival de Fersen, Quintin Craufurd

Message par Comte d'Hézècques le Jeu 3 Mar - 22:17

Merci beaucoup Eléonore pour tous ces extraits... Je suis tenté de m'acheter ce livre d'Emile Dard study

_________________
« elle dominait de la tête toutes les dames de sa cour, comme un grand chêne, dans une forêt, s'élève au-dessus des arbres qui l'environnent. »
avatar
Comte d'Hézècques

Messages : 2451
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 37
Localisation : Pays-Bas autrichiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rival de Fersen, Quintin Craufurd

Message par Mme de Sabran le Ven 4 Mar - 17:34

Les visites de Fersen à Francfort deviennent plus rares, moins cordiales.   Et pour cause, voilà que le vieux Simolin remit une lettre d’Éléonore pour Fersen à Craufurd !   Le drame finit ainsi par un moyen de comédie. La désillusion de Craufurd fut dure. Fersen et Craufurd se brouillèrent pour toujours. Mais telle est la force de l'habitude et celle de la résignation que Craufurd finit, après quelques années moroses par épouser Mme Sullivan.
Rentré en Suède, Fersen ne quitta plus son pays. Il assista en ennemi au triomphe de Napoléon. En 1804, il reçut magnifiquement les comtes de Provence et d'Artois qui traversaient la Suède . ( .... )
Il remplit de hautes charges, mais en 1804, après la déposition de Gustave IV et l'avènement du duc de Sudermanie sous le nom de Charles XIII
 ( " la petite " devient reine ) , il fut accusé faussement ainsi que sa sœur, la comtesse Piper, d'avoir fait empoisonner le prince héritier, duc d'Augustenbourg. Les feuilles françaises se firent l'écho de cette calomnie.  Lors de l'enterrement du duc, Fersen fut attaqué dans son carrosse par la populace et arraché de la prison où il cherchait son dernier refuge. " Il reparut bientôt à moitié nu ", écrit le représentant français.  " On le terrasse, on le déchire et c'est en dansant sur son corps qu'on lui arrache la vie."
C'était le 20 juin 1810, dix-neuvième anniversaire de la fuite de Varennes .

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27793
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rival de Fersen, Quintin Craufurd

Message par Majesté le Ven 4 Mar - 18:03

Emile Dard a écrit:C'était le 20 juin 1810, dix-neuvième anniversaire de la fuite de Varennes .

....enfin anniversaire de la fuite à Montmédy qui s'arrêta à Varennes, nuance ...


Bien à vous.

_________________
"Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié."
Mademoiselle Bertin
avatar
Majesté

Messages : 11846
Date d'inscription : 20/12/2013
Age : 40
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rival de Fersen, Quintin Craufurd

Message par Mme de Sabran le Ven 4 Mar - 18:35

Cela ne change rien à l'horreur de la situation .

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27793
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rival de Fersen, Quintin Craufurd

Message par Majesté le Ven 4 Mar - 19:12

Certes, mais c'est une question de rigueur historique .


Bien à vous.

_________________
"Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié."
Mademoiselle Bertin
avatar
Majesté

Messages : 11846
Date d'inscription : 20/12/2013
Age : 40
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rival de Fersen, Quintin Craufurd

Message par Mme de Sabran le Ven 4 Mar - 19:33

C'est surtout une expression .

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27793
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rival de Fersen, Quintin Craufurd

Message par Majesté le Ven 4 Mar - 20:10

Une expression qui devrait être à la rigueur la fuite de Varennes , sinon l'épisode de Varennes...
Mais admets-en le manque de rigueur Wink


Bien à vous.

_________________
"Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié."
Mademoiselle Bertin
avatar
Majesté

Messages : 11846
Date d'inscription : 20/12/2013
Age : 40
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un rival de Fersen, Quintin Craufurd

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum