Marie-Joséphine de Savoie, comtesse de Provence

Page 10 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10

Aller en bas

Re: Marie-Joséphine de Savoie, comtesse de Provence

Message par Dominique Poulin le Dim 04 Mar 2018, 20:28

Oui ! Peut-être que Madame qui ne craignait pas à l'occasion de faire des pointes s'est vue répondre par  ce surnom potache de son royal beau-frère. Hop!
avatar
Dominique Poulin

Messages : 3066
Date d'inscription : 02/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie-Joséphine de Savoie, comtesse de Provence

Message par Gouverneur Morris le Dim 04 Mar 2018, 21:11

Mme de Sabran a écrit:Fin octobre 1782, autre algarade entre la comtesse de Provence et Marie-Antoinette !  

Elles tâchaient de se rappeler le peu qu'elles savaient en histoire pour prouver, l'une que la maison de Savoie valait bien mieux que celle d'Autriche, l'autre que l'origine de Rodolphe de Habsbourg se perdait bien plus dans la nuit des temps que celles des comtes de Savoie . La reine s'échauffa au point de dire que le sang dont elle sortait était bien plus illustre que celui de Bourbon .  

A ce point-ci de la querelle, le comte d'Artois se mit à rire et se dit bien soulagé de voir le différend virer à la plaisanterie  ...

( toujours Bombelles )

Trait d’humour du comte d’Artois mais qui trahit bien l’idée qu’il avait de sa naissance et de la prééminence de la Maison de Bourbon sur les autres.

Devenu roi, c’est lui qui attribua le prédicat d’altesse royale aux princes du sang (Orleans et Condè, précédemment altesse sérénissimes) car furieux que les cadets des roitelets allemands faits par Napoléon aient préséance sur les membres de sa famille.
avatar
Gouverneur Morris

Messages : 4516
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie-Joséphine de Savoie, comtesse de Provence

Message par Dominique Poulin le Dim 04 Mar 2018, 21:40

Je connaissais l'ocroi du prédicat d'Altesse royale aux Orléans et Condé par Charles X mais j'ignorais que c'était pour leur donner l'égalité de rang face aux princes cadets de maisons royales allemandes.
S'agit-il des maisons de Bavière, Saxe, Wurtemberg ou de Bade ?
avatar
Dominique Poulin

Messages : 3066
Date d'inscription : 02/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie-Joséphine de Savoie, comtesse de Provence

Message par Gouverneur Morris le Dim 04 Mar 2018, 21:47

Exactement ! Il avait visé je crois les cadets de Wurtemberg lors d’une visite aux Tuileries.
avatar
Gouverneur Morris

Messages : 4516
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie-Joséphine de Savoie, comtesse de Provence

Message par Gouverneur Morris le Dim 04 Mar 2018, 21:50

Louis XVIII quant à lui avait imposé à Louis-Philippe l’ouverture d’un battant, quand son épouse, altesse royale car fille du roi de Naples, avait la préséance et s’en voyait ouvrir deux devant lui...
avatar
Gouverneur Morris

Messages : 4516
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie-Joséphine de Savoie, comtesse de Provence

Message par Dominique Poulin le Dim 04 Mar 2018, 22:18

Et oui ! Et le duc d'Orleans dut supporter ce traitement des années ! Pourtant, le futur Louis-Philippe n'a pas été étranger à l'installation de Louis XVIII en Angleterre, grâce à ses relations auprès du cabinet britannique. Mais devenu pleinement roi, Louis XVIII oublia rapidement les services de son cousin.
avatar
Dominique Poulin

Messages : 3066
Date d'inscription : 02/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie-Joséphine de Savoie, comtesse de Provence

Message par Dominique Poulin le Mar 04 Déc 2018, 21:47

Voici la lettre de la duchesse d'Aiguillon à son mari, qui nous présente la comtesse de Provence lors de son arrivée en France en 1771 :

" 22 mai 1771,

J'ai été à Choisy attendre le roi qui nous a amené la comtesse de Provence qu'il est de mode de trouver épouvantable. Moi, qui comme bien vous savez, ne suis pas à la mode, je ne la trouve pas mal ; elle est petite, assez bien faite, surtout une belle gorge ; elle a les yeux noirs comme jais, fort grands et fort beaux, les cheveux noirs bien plantés, peut-être un peu bas, mais qui ne choquent, le teint de brune, mais uni et mat, le nez gros, la bouche un peu avancée et la forme du visage longue.
Ce qui choque au premier coup d'œil, ce sont ses sourcils qui sont très arqués et qui s'éloignent de ses yeux et lui donnent, quand ses yeux sont baissés, par la distance qu'il y a, l'air chinois. Quand elle a les yeux ouverts, cela choque moins parce que ses paupières qui sont grandes et fort noires, remplissent l'intervalle. En tout, elle a de la physionomie, et l'air de bonté et d'esprit, ce qui fait que sa figure est, à mon gré, loin de déplaire. "

Citation extraite de " Une grande dame de la cour de Louis XV, la duchesse d'Aiguillon, 1726-1796 " d'après des documents inédits de Paul d'Estress et Albert Callet, de 1912.
avatar
Dominique Poulin

Messages : 3066
Date d'inscription : 02/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie-Joséphine de Savoie, comtesse de Provence

Message par La nuit, la neige le Mar 04 Déc 2018, 22:04

Merci Dominique.

Tiens donc ? L'air "chinois"...
Où la duchesse d'Aiguillon est-elle allée chercher cet argument ? Shocked Eventaille
avatar
La nuit, la neige

Messages : 12044
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie-Joséphine de Savoie, comtesse de Provence

Message par Mme de Sabran le Mar 04 Déc 2018, 22:05

Quelle acuité, quel sens de l'observation !
C'est formidable, cher Dominique, pour vous qui vous intéressez tant aux deux princesses piémontaises d'avoir un portrait de la comtesse de Provence aussi précis . Very Happy

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36088
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Page 10 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum