Le comte de Creutz, ambassadeur de Suède à la cour de France (1771 - 1783)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le comte de Creutz, ambassadeur de Suède à la cour de France (1771 - 1783)

Message par Comte d'Hézècques le Dim 22 Mai 2016, 13:31

En 2006 a paru à Paris aux éditions Michel de Maule les lettres écrites par Gustaf Philip Creutz, ambassadeur de Suède à la cour de France, pour la plupart adressées à Gustave III. Cette correspondance est établie, présentée et annotée par Marianne Molander Beyer.



« Gustaf Philip, comte de Creutz (1731-1785) a 35 ans lorsqu’il est nommé ambassadeur de Suède en France par le futur Gustave III de Suède. Il occupera cette fonction pendant dix-sept ans, se dépensant – et dépensant – sans compter pour mener à bien sa mission et représenter dignement son roi.



Poète réputé, diplomate habile, honnête homme épris d’art et de musique, il devient rapidement une personnalité fort appréciée, une de celles qui « donnent le ton » et que l’on reçoit partout. Il fréquente les salons à la mode, connaît fort bien les philosophes, est très lié avec le cercle de Choiseul et courtise Madame du Barry – ce qui lui attire l’estime de Louis XV. Il tient table ouverte en son hôtel de Bonnac, joue aux échecs avec Marie-Antoinette et c’est lui qui présente le séduisant Axel von Fersen à la jeune reine.

De son ambassade, le comte de Creutz laisse une correspondance en français aussi importante en qualité qu’en volume. Ces lettres, adressées en premier lieu à Gustave III mais aussi à Carl Fredrik et à Ulric Scheffer, retracent avec verve et minutie dix-sept années de la petite et la grande histoire, des intrigues de Versailles à la guerre d’Indépendance américaine.

Tout naturellement, la mission diplomatique de Creutz occupe dans cette correspondance une place importante, mais aussi la culture et les mœurs françaises. Gustave III, francophile passionné, souhaite être tenu informé de tout ce qui se déroule à la cour de France, dans les salons et dans la république des Lettres. Si Creutz dresse des portraits remarquables de la famille royale et de la Cour, il ne laisse rien non plus ignorer à son roi des questions protocolaires, des détails parisiens, des caprices de la mode. Il exécute de même avec zèle les mille et une tâches que Gustave III lui confie. Il envoie en Suède des tableaux, des tapis, des meubles, des gravures, de l’argenterie, des bijoux, des caisses de vin ou encore des nouveautés littéraires.

Creutz donne ainsi de la culture française et des relations franco-suédoises une image tout à la fois complexe et vivante. Sa correspondance fait de lui le témoin irremplaçable de l’Ancien Régime.
»

(texte copié du dos du livre)

Comme en témoigne la lettre ci-dessous, Marie-Antoinette et Fersen ne furent pas les seuls à chiffrer leurs lettres quand le contenu le nécessitait.
L’espionnage postal faisait en sorte que Creutz, lui aussi, devait parfois avoir recours au chiffrage de ses lettres, qui furent ensuite, lors de la réception, déchiffrées par un secrétaire de Gustave III.



En 1783 Gustave III décide de rappeler Creutz en Suède. C’est le 9 mai 1783 que Creutz adresse son dernier courrier de Versailles à son roi :

« J’ai pris mardi dans une audience particulière congé de Leurs Majestés et de la famille Royale, j’ai été fort attendri de la manière touchante dont Leurs Majestés m’ont témoigné leurs bontés et leur bienveillance. Je quitte la France qui a été une seconde patrie pour moi. Je quitte un séjour où les arts et la société ont acquis leur dernier degré de perfection. Mon âme doit naturellement en être affectée. Mais je trouve une douce consolation en songeant que je ne vais plus jamais quitter La personne de Votre Majesté, ma vie entière lui sera dévouée, tous mes sentiments seront désormais concentrés en Elle seule. Elle me tiendra lieu de tout. Et si Elle est heureuse je serai le plus fortuné des mortels.
Je partirai toujours le 15 de ce mois.

Ut in litteris humillimis
Gustav Creutz
»

_________________
« elle dominait de la tête toutes les dames de sa cour, comme un grand chêne, dans une forêt, s'élève au-dessus des arbres qui l'environnent. »
avatar
Comte d'Hézècques

Messages : 2341
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 36
Localisation : Pays-Bas autrichiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le comte de Creutz, ambassadeur de Suède à la cour de France (1771 - 1783)

Message par Mme de Sabran le Dim 22 Mai 2016, 14:11

Merci pour cette référence, mon cher Félix ! cheers
Nul doute : je saute dessus !!! :n,,;::::!!!:

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26317
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le comte de Creutz, ambassadeur de Suède à la cour de France (1771 - 1783)

Message par Comte d'Hézècques le Dim 22 Mai 2016, 14:48

Cette correspondance est une véritable mine d'or pour en savoir davantage sur les hauts et les bas de la cour de Versailles pendant la période 1771 - 1783 :;\':;\':;

_________________
« elle dominait de la tête toutes les dames de sa cour, comme un grand chêne, dans une forêt, s'élève au-dessus des arbres qui l'environnent. »
avatar
Comte d'Hézècques

Messages : 2341
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 36
Localisation : Pays-Bas autrichiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le comte de Creutz, ambassadeur de Suède à la cour de France (1771 - 1783)

Message par Mme de Sabran le Dim 22 Mai 2016, 15:40

Cette amitié millénaire,
ce sont les relations franco-suédoises ...


_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26317
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le comte de Creutz, ambassadeur de Suède à la cour de France (1771 - 1783)

Message par La nuit, la neige le Dim 22 Mai 2016, 18:31

J'avais acheté ce recueil mais avec une autre couverture, et pourtant toujours du même éditeur.



Il s'agissait d'une version illustrée, dont les lettres ou très humbles apostilles : sont reproduites en vieux français.
Lecture pénible (à cause du vieux français, je déteste ça !), mais intéressante... Very Happy
avatar
La nuit, la neige

Messages : 8757
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le comte de Creutz, ambassadeur de Suède à la cour de France (1771 - 1783)

Message par Mme de Sabran le Dim 22 Mai 2016, 18:41

Je viens de commander sur Amazon celui que Félix nous présente . Very Happy

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26317
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le comte de Creutz, ambassadeur de Suède à la cour de France (1771 - 1783)

Message par La nuit, la neige le Dim 22 Mai 2016, 18:50

L'édition proposée par Félix n'est peut-être pas écrite en vieux français ? Smile
avatar
La nuit, la neige

Messages : 8757
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le comte de Creutz, ambassadeur de Suède à la cour de France (1771 - 1783)

Message par Mme de Sabran le Dim 22 Mai 2016, 19:08

Je te dirai cela ! Very Happy

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26317
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le comte de Creutz, ambassadeur de Suède à la cour de France (1771 - 1783)

Message par Mme de Sabran le Lun 23 Mai 2016, 09:48

Le comte de Creutz
fut le protecteur de Grétry ...
Roslin peignit son portrait  :




_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26317
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le comte de Creutz, ambassadeur de Suède à la cour de France (1771 - 1783)

Message par Comte d'Hézècques le Lun 23 Mai 2016, 09:51

La nuit, la neige a écrit:L'édition proposée par Félix n'est peut-être pas écrite en vieux français ? Smile

Si, Mme Marianne Molander Beyer a respecté l'orthographe authentique des lettres qu'elle a rassemblées et annotées. Mais moi en revanche, cela me dérange nullement Smile
Pour la transcription donnée ci-dessus, j'ai adapté l'orthographe néanmoins, afin de ne pas décourager nos chers forumistes :

_________________
« elle dominait de la tête toutes les dames de sa cour, comme un grand chêne, dans une forêt, s'élève au-dessus des arbres qui l'environnent. »
avatar
Comte d'Hézècques

Messages : 2341
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 36
Localisation : Pays-Bas autrichiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le comte de Creutz, ambassadeur de Suède à la cour de France (1771 - 1783)

Message par La nuit, la neige le Lun 23 Mai 2016, 13:26

Ah ? Je lis que Mme du Deffand le passe à la moulinette ? :

Elle le fréquentera et le croisera souvent dans son salon, ou ceux des autres : il fréquente assidûment toute l'aristocratie parisienne d'alors.

Je recopie cet extrait d'une des lettres de la marquise à Horace Walpole, parce que son "pragmatisme" me fait rire, comme souvent... :

Je lis des voyages de Groënland qui m'ennuient à la mort ; il vaut mieux dans ce pays-là être né ours que d'y naître homme.
C'est M. de Creutz qui m'a forcé à faire cette lecture.

avatar
La nuit, la neige

Messages : 8757
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le comte de Creutz, ambassadeur de Suède à la cour de France (1771 - 1783)

Message par Mme de Sabran le Lun 23 Mai 2016, 14:58

... les voyages au Groënland, tu m'étonnes ! brrrrrr ...

La nuit, la neige a écrit:

Elle le fréquentera et le croisera souvent dans son salon, ou ceux des autres

Oui, la marquise raconte en long en large et en travers une soirée où Creutz l'amène sur l'invitation de Gustave . Very Happy

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26317
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le comte de Creutz, ambassadeur de Suède à la cour de France (1771 - 1783)

Message par Comte d'Hézècques le Lun 23 Mai 2016, 15:30

La nuit, la neige a écrit:

Je lis des voyages de Groënland qui m'ennuient à la mort ; il vaut mieux dans ce pays-là être né ours que d'y naître homme.
C'est M. de Creutz qui m'a forcé à faire cette lecture.


: : :

_________________
« elle dominait de la tête toutes les dames de sa cour, comme un grand chêne, dans une forêt, s'élève au-dessus des arbres qui l'environnent. »
avatar
Comte d'Hézècques

Messages : 2341
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 36
Localisation : Pays-Bas autrichiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le comte de Creutz, ambassadeur de Suède à la cour de France (1771 - 1783)

Message par Mme de Sabran le Mer 25 Mai 2016, 16:48

Comte d'Hézècques a écrit:
La nuit, la neige a écrit:L'édition proposée par Félix n'est peut-être pas écrite en vieux français ? Smile

Si, Mme Marianne Molander Beyer a respecté l'orthographe authentique des lettres qu'elle a rassemblées et annotées. Mais moi en revanche, cela me dérange nullement Smile

Moi non plus, ce n'est pas gênant  .  Very Happy
Je reçois le mien à l'instant : je suis ravie, et déjà je vadrouille à l'index des noms propres !

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26317
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le comte de Creutz, ambassadeur de Suède à la cour de France (1771 - 1783)

Message par Mme de Sabran le Mer 25 Mai 2016, 17:37

.

Creutz fait ses adieux à Louis XVI et Marie-Antoinette.



Très humble apostille du 9 mai 1783

J'ai pris mardi dans un audience particulière congé de Leurs Majestés et de la famille royale . J'ai été fort attendri de la manière touchante dont Leurs Majestés m'ont témoigné leur bonté et leur bienveillance . Je quitte la France qui a été une seconde patrie pour moi . Je quitte un séjour où les arts et la société ont acquis leur dernier degré de perfection. Mon âme doit naturellement en être affectée . Mais je trouve une douce consolation en songeant que je ne vais plus jamais quitter la personne de Votre Majesté, ma vie entière lui sera dévouée, tous mes sentiments seront désormais concentrés en Elle seule. Elle me tiendra lieu de tout . Et si Elle est heureuse, je serai le plus fortuné des mortels.

Je partirai toujours le 15 de ce mois .

Ut in litteris humillimis

Gustav Creutz

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26317
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le comte de Creutz, ambassadeur de Suède à la cour de France (1771 - 1783)

Message par Comte d'Hézècques le Jeu 26 Mai 2016, 09:26

Mme de Sabran a écrit:
Je reçois le mien à l'instant : je suis ravie, et déjà je vadrouille à l'index des noms propres !

As-tu remarqué que Creutz évoque pas mal de fois Mme de Polignac et nulle part Mme de Lamballe ? Razz

_________________
« elle dominait de la tête toutes les dames de sa cour, comme un grand chêne, dans une forêt, s'élève au-dessus des arbres qui l'environnent. »
avatar
Comte d'Hézècques

Messages : 2341
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 36
Localisation : Pays-Bas autrichiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le comte de Creutz, ambassadeur de Suède à la cour de France (1771 - 1783)

Message par Mme de Sabran le Jeu 26 Mai 2016, 09:32

Mais oui . Rien de rien ! Est-ce singulier !   Shocked
D'autant qu'il est déjà à Versailles pendant la période de réelle faveur de la pauvrette.
Je devine un peu de déception de ta part. Tu es si attaché à la princesse ...

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26317
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le comte de Creutz, ambassadeur de Suède à la cour de France (1771 - 1783)

Message par Majesté le Jeu 26 Mai 2016, 10:12

Comte d'Hézècques a écrit:As-tu remarqué que Creutz évoque pas mal de fois Mme de Polignac et nulle part Mme de Lamballe ? Razz

C'est peut-être qu'il a plus à reprocher à Yolande qu'à Marie-Thérèse ? ...


Bien à vous.

_________________
"Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié."
Mademoiselle Bertin
avatar
Majesté

Messages : 11626
Date d'inscription : 20/12/2013
Age : 40
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le comte de Creutz, ambassadeur de Suède à la cour de France (1771 - 1783)

Message par Comte d'Hézècques le Jeu 26 Mai 2016, 10:17

Non je ne pense pas Majesté, car Creutz est plutôt admiratif vis-à-vis de Yolande et sa modestie.

Je ne suis d'ailleurs pas déçu, mais c'est quand même assez étrange, vu la position importante que Mme de Lamballe revêtait à la cour Smile
Malgré cela, les lettres et dépêches de Creutz sont très intéressantes, surtout pour les rapports entre Louis XVI et Marie-Antoinette. Je trouve que les étrangers à la cour ont toujours des observations plus lucides sur ce qui se passe que les courtisans mêmes, excepté peut-être Bombelles, mais lui était un vrai homme du monde, ayant résidé lui-même dans d'autres cours que celui du Roi Très Chrétien Wink

_________________
« elle dominait de la tête toutes les dames de sa cour, comme un grand chêne, dans une forêt, s'élève au-dessus des arbres qui l'environnent. »
avatar
Comte d'Hézècques

Messages : 2341
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 36
Localisation : Pays-Bas autrichiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le comte de Creutz, ambassadeur de Suède à la cour de France (1771 - 1783)

Message par Mme de Sabran le Jeu 26 Mai 2016, 10:34

Les antennes de Bombelles à la Cour sont essentiellement Mme de Mackau et Madame Elisabeth .  Wink
Et puis ensuite les Polignac .
Il est très bien placé, c'est sûr ! ... et c'est un honnête homme .

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26317
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le comte de Creutz, ambassadeur de Suède à la cour de France (1771 - 1783)

Message par Mme de Sabran le Jeu 26 Mai 2016, 18:42

Le comte de Creutz écrit même carrément : Busemwald

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? :

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26317
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le comte de Creutz, ambassadeur de Suède à la cour de France (1771 - 1783)

Message par Comte d'Hézècques le Ven 27 Mai 2016, 09:34

Busemwald pour Bombelles ? Shocked scratch

_________________
« elle dominait de la tête toutes les dames de sa cour, comme un grand chêne, dans une forêt, s'élève au-dessus des arbres qui l'environnent. »
avatar
Comte d'Hézècques

Messages : 2341
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 36
Localisation : Pays-Bas autrichiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le comte de Creutz, ambassadeur de Suède à la cour de France (1771 - 1783)

Message par Reinette le Ven 27 Mai 2016, 17:49

Non, pour Besenval. Very Happy
avatar
Reinette

Messages : 8021
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 37
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le comte de Creutz, ambassadeur de Suède à la cour de France (1771 - 1783)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum