Les lettres de Marie-Antoinette à Madame de Polignac

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Re: Les lettres de Marie-Antoinette à Madame de Polignac

Message par Comte d'Hézècques le Mer 26 Fév 2014, 23:35

evelynfarr a écrit:
Quant aux logements au château, Marie-Antoinette n'a-t-elle pas donné un logement à Versailles à Mme de Polignac quand celle-ci n'avait pas de poste à la cour? (Eléonore?) Elle donnait même un logement à une de ses amies anglaises quand elle visitait Versailles (nous le savons par les lettres de Lady Elizabeth  Foster, après Duchess of Devonshire), donc il semblait que la reine n'avait qu'à demander et un petit appart serait mis à sa disposition.

Depuis la nomination du comte de Polignac à la survivance de premier écuyer de la reine, le 10 septembre 1776, Mme de Polignac habitait au château de Versailles.
Ce logement se trouvait au premier étage de la vieille aile, entre la cour royale et la cour des princes, et communiquait avec le passage de la reine par la salle des Cent Suisses.

_________________
« elle dominait de la tête toutes les dames de sa cour, comme un grand chêne, dans une forêt, s'élève au-dessus des arbres qui l'environnent. »
avatar
Comte d'Hézècques

Messages : 2588
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 37
Localisation : Pays-Bas autrichiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lettres de Marie-Antoinette à Madame de Polignac

Message par Invité le Mer 26 Fév 2014, 23:36

Comte d'Hézècques a écrit:Depuis la nomination du comte de Polignac à la survivance de premier écuyer de la reine, le 10 septembre 1776, Mme de Polignac habitait au château de Versailles.
Ce logement se trouvait au premier étage de la vieille aile, entre la cour royale et la cour des princes, et communiquait avec le passage de la reine par la salle des Cent Suisses.

Merci!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

xxx

Message par Invité le Jeu 27 Fév 2014, 09:37

evelynfarr a écrit:
Reinette a écrit:
Il faudrait consulter le Newton pour savoir où pouvait bien être logé un seigneur étranger, qui en plus en héberge un autre. Car à quel titre l'un et l'autre pouvaient se voir logés par le roi de France ? Fersen détenait bien un régiment (à partir de 1783 si je ne m'abuse)qui lui donne ce droit, mais avant ?
Quant à Esterhazy, quelle était sa fonction en France ?
Au fait, dans le genre, où logeait le prince de Ligne quand il était à la cour de France ?

Reinette, le Comte Valentin d'Esterhazy n'était pas un étranger. Il était né en France et était le petit-fils du Comte Antoine d'Esterhazy qui avait pris part avec d'autres nobles hongrois à une révolte contre l'Autriche et qui s'était ensuite enfuit en France après sa défaite. Valentin d'Esterhazy malheureusement avait le même nom qu'un cousin hongrois venu à Paris en 1772 et qui avait laissé une très mauvaise image de la famille Esterhazy. Le Comte Valentin qui est devenu l'ami de Marie-Antoinette était très bien vu par le roi Louis XVI, c'était un militaire bien respecté (il commandait son propre régiment, les hussards d'Esterhazy) et il servait aussi à l'Etat major et au Grand Conseil de Guerre. Il accomplissait aussi des missions diplomatiques pour la France – notamment en Autriche, ou l'impératrice Marie-Thérèse ne lui a jamais pardonné la défection de son grand-père.  :::!!!ùùù^^^^: 

.

Alors ça je l'ignorais complètement ! Merci pour ces infos extrêmement intéressantes ! Ainsi Marie-Antoinette n'a pas hésité à prendre comme ami un traître aux yeux de sa mère ! Il faudrait que je retrouve ce qu'en dit Mercy qui devait être vert !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lettres de Marie-Antoinette à Madame de Polignac

Message par Mme de Sabran le Jeu 27 Fév 2014, 19:21



Tiens donc !!!
 Je découvre en relisant la comtesse Diane que  Marie-Antoinette a écrit une lettre à Yolande, en 1790 !!!

Ce n'est donc pas J'ai pleuré d'attendrissement ... etc ...  que Diane donne pour la dernière lettre de Marie-Antoinette !
Mais celle-ci :

" J'espère que votre mari aura reçu ma réponse; je me plaisois à l'écrire, puisqu'au moins je pouvois vous parler un moment à tous deux, de mes sentiments . Le mariage d'Armand me fait grand plaisir. Mon mari, sachant que je vous écris, me charge de vous dire bien des choses. J'ai été bien malheureuse par la perte que je viens de faire de mon frère ( * ); mais la force et le courage qu'il a mis dans ses derniers moments, m'assurent qu'il est mort digne de moi. "
A la fin de cette lettre, il y avait :
" J'ai vu les enfants de votre fille . Comment ne m'en occuperois-je pas ? Ne sont-ils pas à moi aussi ?
N'est-elle pas ma fille d'adoption ? "



( phrase qui, nous le savons est extraite de la lettre du 29 décembre )

( * )  Or Joseph II est mort le 20 février .
Ce sont en conséquence les lettres du 29 décembre et celle-ci ( bien reçues à Rome, comme le spécifiait Diane ) qui sont les dernières .

Curieusement, je ne trouve pas celle-ci dans le recueil de Mme Lever.
N'importe !   Cela ne change rien au schmilblic :  les deux dernières lettres de Marie-Antoinette sont bien reçues à Rome par Mme de Polignac.  

Celle-ci J'ai pleuré d'attendrissement ... etc ...  du 29 décembre est donc l'avant-dernière, suivie par une autre en février 90, ou au plus tard mars 90,  puisque Marie-Antoinette écrit :

...  la perte que je viens de faire de mon frère

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 30553
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lettres de Marie-Antoinette à Madame de Polignac

Message par Invité le Jeu 27 Fév 2014, 20:18

Mme de Sabran a écrit:

Tiens donc !!!
 Je découvre en relisant la comtesse Diane que  Marie-Antoinette a écrit une lettre à Yolande, en 1790 !!!

Ce n'est donc pas J'ai pleuré d'attendrissement ... etc ...  que Diane donne pour la dernière lettre de Marie-Antoinette !
Mais celle-ci :

" J'espère que votre mari aura reçu ma réponse; je me plaisois à l'écrire, puisqu'au moins je pouvois vous parler un moment à tous deux, de mes sentiments . Le mariage d'Armand me fait grand plaisir. Mon mari, sachant que je vous écris, me charge de vous dire bien des choses. J'ai été bien malheureuse par la perte que je viens de faire de mon frère ( * ); mais la force et le courage qu'il a mis dans ses derniers moments, m'assurent qu'il est mort digne de moi. "
A la fin de cette lettre, il y avait :
" J'ai vu les enfants de votre fille . Comment ne m'en occuperois-je pas ? Ne sont-ils pas à moi aussi ?
N'est-elle pas ma fille d'adoption ? "



( phrase qui, nous le savons est extraite de la lettre du 29 décembre )

( * )  Or Joseph II est mort le 20 février .
Ce sont en conséquence les lettres du 29 décembre et celle-ci ( bien reçues à Rome, comme le spécifiait Diane ) qui sont les dernières .

Curieusement, je ne trouve pas celle-ci dans le recueil de Mme Lever.
N'importe !   Cela ne change rien au schmilblic :  les deux dernières lettres de Marie-Antoinette sont bien reçues à Rome par Mme de Polignac.  

Celle-ci J'ai pleuré d'attendrissement ... etc ...  du 29 décembre est donc l'avant-dernière, suivie par une autre en février 90, ou au plus tard mars 90,  puisque Marie-Antoinette écrit :

...  la perte que je viens de faire de mon frère

.

Tout ce qui prouve, ma chère Eléonore, que la rédaction complète des lettres de Marie-Antoinette fondée seulement sur des lettres originales est bien nécessaire!

On peut y ajouter un addendum avec des lettres tirées seulement des ouvrages imprimés – à lire avec caution.

Vraiment, ce serait un travail fascinant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lettres de Marie-Antoinette à Madame de Polignac

Message par Mme de Sabran le Jeu 27 Fév 2014, 20:40



En tout cas, je peux vous dire que l'accès aux archives Polignac est malaisé ...  Hop! 
avatar
Mme de Sabran

Messages : 30553
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lettres de Marie-Antoinette à Madame de Polignac

Message par Invité le Jeu 27 Fév 2014, 21:11

Mme de Sabran a écrit:

En tout cas, je peux vous dire que l'accès aux archives Polignac est malaisé ...   Hop! 

La dame française qui était prof de conversation française de ma mère se trouvait en retraite à Paris après beaucoup d'années en Angleterre (son époux était anglais). Elle connaissait le prince de Polignac un peu par les Chevaliers de Malte. Elle nous en écrivait assez regulierement. Ah, si j'avais pris assez d'attention! J'étais trop petite, hélas! Je lui aurais demandé de lui faire révéler toute cette archive mystérieuse!! Et elle l'aurait fait, j'en suis sûre. C'était une dame redoutable que j'aimais beaucoup, mais on ne badinait pas avec elle!

 :àç_èè--è:    :c^ùù!!: Laughing

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lettres de Marie-Antoinette à Madame de Polignac

Message par Mme de Sabran le Jeu 27 Fév 2014, 21:18



Moi itou-également : le père du duc actuel était un excellent ami d'un de nos oncles ( relations de l'A.N.F. ) : ils sont morts tous les deux !
Castafouine ...  boudoi32 
Et le contact que j'ai eu avec le duc actuel n'a pas été extrêmement chaleureux .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 30553
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lettres de Marie-Antoinette à Madame de Polignac

Message par Invité le Jeu 27 Fév 2014, 21:36

Mme de Sabran a écrit:

Castafouine ...   boudoi32 
Et le contact que j'ai eu avec le duc actuel n'a pas été extrêmement chaleureux .

Vous m'apprenez le patois normand!   

Désolée que vous ayez rencontré des difficultés pour vos recherches.   No  Mais on reprend le chemin et on recommence...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lettres de Marie-Antoinette à Madame de Polignac

Message par Invité le Sam 19 Juil 2014, 10:17

Lettre inédite de Marie-Antoinette à la duchesse de Polignac (sans doute ?), non publiée dans la correspondance de Mme Lever (en vente le 14 novembre 2014 chez Coutau-Bégarie) :



Transcription de cette lettre :

"Ce 2 décembre
Je n'ai pas besoin de vous dire mon coeur quel plaisir a éprouvé le roy à terminer l'affaire de Mr. de Luxembourg qu'on ne pouvoit plus retarder mais cela est aujourd'hui de l'histoire ancienne. Ce qui n'en est pas c'est que l'on presse fort l'affaire du chapeau à quoi le pape ne semble pas enclin de lui-même. L'archiduchesse est en Italie, j'ai espérée jusqu'à hier d'avoir une solution sur le fait de votre protégée mais j'esprouve que l'intérêt que je porte aux gens n'est pas toujours la meilleur recommandation. Les circonstances présente affectent beaucoup mon coeur. Plaigniez votre amie, je vous promet de rappeler la chose à Mr
(?). Je vous embrasse de toute mon âme.
Marie-Antoinette
"

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lettres de Marie-Antoinette à Madame de Polignac

Message par Invité le Sam 19 Juil 2014, 10:40

Et d'où vient cette lettre alors?
Des archives des Polignac?

Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lettres de Marie-Antoinette à Madame de Polignac

Message par Invité le Sam 19 Juil 2014, 10:46

Non, de la collection d'Alcide de Beauchesne semble-t-il (cf. la section "vente aux enchères).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lettres de Marie-Antoinette à Madame de Polignac

Message par La nuit, la neige le Sam 19 Juil 2014, 12:14

Sans être un spécialiste de l’écriture de la reine, ce qui m’étonne avec celle-ci : c’est qu’elle la signe, et de façon si ostentatoire (plus gros aurait-été difficile).

avatar
La nuit, la neige

Messages : 9885
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lettres de Marie-Antoinette à Madame de Polignac

Message par Invité le Sam 19 Juil 2014, 12:20

C'est assez étonnant, en effet. Elle signait généralement d'un seul trait... mais pas toujours. Elle a signé des lettres à sa mère, par exemple.
Je me trompe peut-être, mais j'ai l'impression qu'avant la Révolution, il lui arrivait parfois de signer ses lettes de son nom. Elle ne le fera plus jamais ensuite.
En tout cas, je reconnais bien l'écriture de Marie-Antoinette sur ce document, notamment le "r" si caractéristique (une barre avec un point).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lettres de Marie-Antoinette à Madame de Polignac

Message par Invité le Sam 19 Juil 2014, 12:26

Le fait qu'Evelyne Lever n'ait pas répertorié cette lettre est peut-être dû à ce "détail" qui la fait mettre en doute d'authenticité?  Smileàè-è\': 
La nuit, la neige a écrit:Sans être un spécialiste de l’écriture de la reine, ce qui m’étonne avec celle-ci : c’est qu’elle la signe, et de façon si ostentatoire (plus gros aurait-été difficile).
T'as jamais vu la signature de Daniel Mesguich, toi ! Lorsqu'il dirigeait le théâtre du Nord (si je ne m'abuse) un courrirer en format A4 était occupé à moitié par son autographe  Laughing  Laughing  Laughing 

Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lettres de Marie-Antoinette à Madame de Polignac

Message par La nuit, la neige le Sam 19 Juil 2014, 12:43

Cosmo a écrit:
Je me trompe peut-être, mais j'ai l'impression qu'avant la Révolution, il lui arrivait parfois de signer ses lettes de son nom. Elle ne le fera plus jamais ensuite.

Avec les informations qu’elle donne dans ce mot, nous pouvons toujours tenter de retrouver l’année de son écriture. Ce serait intéressant.

Pour en revenir à sa signature, à tout bien réfléchir, l’on peut comprendre qu’elle n’ait pas eu besoin de signer la plupart de ses courriers.
S’adressant à des proches, du temps du règne, j’imagine que les courriers étaient directement remis en mains propres par des domestiques portant livrée de la reine. Pas de doute sur l’expéditeur.
De même avec le cachet, scellant le pli. J’imagine...

Idem pour ce qui concerne la période révolutionnaire : non seulement il était plus judicieux de garder une certaine forme « d’anonymat », mais nous savons que les courriers étaient confiés à des intimes, chargés de les transmettre aux différents destinataires.
avatar
La nuit, la neige

Messages : 9885
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lettres de Marie-Antoinette à Madame de Polignac

Message par Mme de Sabran le Sam 19 Juil 2014, 16:35



Je découvre cette lettre .
Elle ne fait pas partie des archives de la famille Polignac, et n'est citée ni par la comtesse Diane ni par Hedwige de Polignac ...
Cela me laisse dubitative .  scratch 
avatar
Mme de Sabran

Messages : 30553
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lettres de Marie-Antoinette à Madame de Polignac

Message par Invité le Sam 19 Juil 2014, 16:38

Elle n'était peut-être pas adressée à la duchesse de Polignac? J'ai émis cette hypothèse, car Marie-Antoinete lui dit "mon coeur", mais je me trompe peut-être.  cat 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lettres de Marie-Antoinette à Madame de Polignac

Message par Mme de Sabran le Sam 19 Juil 2014, 16:59




Il est arrivé à Marie-Antoinette d'appeler aussi la princesse de Lamballe " son cher coeur ", comme Madame Elisabeth ses petites amies Bombe, Rage, Blimonette et Démon .
Nous ne pouvons donc préjuger de rien ... Soyons prudents .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 30553
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lettres de Marie-Antoinette à Madame de Polignac

Message par Lucius le Sam 19 Juil 2014, 17:33

M. de Luxembourg est très probablement Anne Charles Sigismond de Montmorency, duc de Piney-Luxembourg, de Chatillon et marquis de Royan ... lieutenant général d'Alsace, député en 1789 pour la sénéchaussée de Poitiers au titre de son comté d'Olonne.
avatar
Lucius

Messages : 7170
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lettres de Marie-Antoinette à Madame de Polignac

Message par Lucius le Sam 19 Juil 2014, 18:00

Seuls quatre cardinaux français seront nommés sous le règne de Louis XVI ;

les cardinaux de Rohan et de La Rochefoucauld, en juin 1778
le cardinal de Loménie de Brienne en décembre 1788
le cardinal de Montmorency en mars 1789.

Ce dernier attendait la barette depuis sa nomination à la grande aumônerie en 1766. Donc cela peut correspondre à l'incertitude du message. L'opposition pontificale pourrait s'expliquer pour Loménie de Brienne.
avatar
Lucius

Messages : 7170
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lettres de Marie-Antoinette à Madame de Polignac

Message par duc de Berry le Sam 19 Juil 2014, 20:43

En général Marie Antoinette écrit mon cher cœur et ne signe jamais Marie Antoinette pour des lettres adressées à des amis  très proches. L'écriture semble ressemblante mais sans plus. On a peut-être affaire à un habile faussaire comme Feuillet de Conches qui est le grand spécialiste des fausses lettres.
avatar
duc de Berry

Messages : 91
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 73
Localisation : Vincennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lettres de Marie-Antoinette à Madame de Polignac

Message par Invité le Mer 23 Juil 2014, 09:14

Billet de la reine à Madame de Polignac en date du 16 juillet 1789, lors du départ précipité de la duchesse après la chute de la Bastille :



"Adieu la plus tendre des amies ce mot est affreux mais il le faut. Voilà l'ordre pour les chevaux je n'ai que la force de vous embrasser."

Dans une lettre en date du 23 juillet 1789, Mercy explique à Joseph II, les circonstances dans lesquelles la reine a été obligée de demander à ses plus proches amis de quitter la France. S'il regrette le départ de l'abbé de Vermond, en revanche l'éloignement des Polignac n'est pas pour lui déplaire :

"... La reine supporte sa position avec beaucoup de patience et de courage. Elle a fait à l'opinion publique le sacrifice de ses alentours favoris. En cela, elle n'a rien perdu, et plût à Dieu qu'elle se fût décidée longtemps auparavant, mais une perte réelle pour elle est l'éloignement de l'abbé de Vermond, qui était injustement soupçonné et parce que l'on ne connaissait ni sa conduite ni ses qualités. Je suis resté le seul serviteur de la reine qui soit encore en mesure de lui marquer son zèle et je m'en occupe autant que mes faibles moyens le comportent. Des crises aussi violentes, et qui ne sont fondées que sur un vrai délire, ne peuvent durer longtemps et j'espère que peu à peu les esprits céderont à la vérité...".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lettres de Marie-Antoinette à Madame de Polignac

Message par La nuit, la neige le Lun 09 Nov 2015, 11:15

Nous les avions reproduites en version "photocopies" en début de sujet, mais voici les version originale de ces mots autographes de Marie-Antoinette à son amie, et conservés aux Archives Nationales :

Lettre du 19 Novembre 1789





* Depuis le site : http://www.archives-nationales.culture.gouv.fr


Dernière édition par La nuit, la neige le Lun 09 Nov 2015, 11:29, édité 1 fois
avatar
La nuit, la neige

Messages : 9885
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les lettres de Marie-Antoinette à Madame de Polignac

Message par La nuit, la neige le Lun 09 Nov 2015, 11:26

Lettre du 13 décembre 1789





* Depuis le site : http://www.archives-nationales.culture.gouv.fr


Dernière édition par La nuit, la neige le Lun 09 Nov 2015, 11:29, édité 1 fois
avatar
La nuit, la neige

Messages : 9885
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum