Pierre Victor de Besenval

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Pierre Victor de Besenval

Message par Mme de Sabran le Ven 21 Mar 2014, 18:55

Majesté a écrit:
Mar 5 Mai 2009 - 21:28



Dans sa jeunesse , le Baron fut portraituré par Jean-Marc Nattier:




Bien à vous.

avatar
Mme de Sabran

Messages : 28842
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre Victor de Besenval

Message par Mme de Sabran le Ven 21 Mar 2014, 19:02

Kiki ? a écrit:
Mer 6 Fév 2013 - 22:45

Le baron de Besenval par Louis Carrogis dit Carmontel (musée Condé de Chantilly).



avatar
Mme de Sabran

Messages : 28842
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre Victor de Besenval

Message par Mme de Sabran le Ven 21 Mar 2014, 19:07

Cosmo a écrit:
Jeu 7 Fév 2013 - 12:53


Besenval dit dans ses mémoires, au sujet de son procès, que c'est en sortant de l'une des auditions de témoins, qu'il eût "la première attaque d'un mal qui me tuera". Sombre prédiction. La révolution l'a tué.


Oui, je m'en souviens très nettement : cela m'avait frappée aussi .



Un éloge du baron de Besenval, par Marc de Bombelles ! Hop!
Voici :

Il s'était tellement fait aimer de la milice bourgeoise qui le gardait à Brie-Comte-Robert que, lorsqu'il en est parti pour être conduit à Paris, chacun de ses gardiens, en le remettant dans les mains d'autres, a voulu obtenir d'en être embrassé, ce qu'il a fait avec la grâce qu'il eut toujours et la gaieté d'un homme bien tranquille sur le jugement qu'on doit porter de sa conduite . En prolongeant la captivité de ce malheureux homme, ses ennemis savourent davantage leur vengeance et reculent tant qu'ils peuvent l'époque où, faute de preuves, faute d'un chef d'accusation tant soit peu raisonnable, il faudra remettre en liberté un brave militaire dont on n'eût jamais dû punir l'obéissance à des ordres légitimes .


( Journal de Bombelles )

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28842
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre Victor de Besenval

Message par Mme de Sabran le Ven 21 Mar 2014, 19:11



L'arrivée de Besenval à sa prison du château de Brie Comte Robert .




.... et puis, sa cellule au Châtelet :

avatar
Mme de Sabran

Messages : 28842
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre Victor de Besenval

Message par Mme de Sabran le Ven 21 Mar 2014, 19:13

Cosmo a écrit:
Jeu 7 Fév 2013 - 17:58



Concernant le château-fort de Brie Comte Robert, qui servit de prison à Besenval : http://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%A2teau_de_Brie-Comte-Robert#cite_note-14

Wikipedia indique, de façon erronée, que Besenval y serait resté jusqu'à "son exécution" le 2 juin 1791.

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28842
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre Victor de Besenval

Message par Mme de Sabran le Ven 21 Mar 2014, 19:33

Jeu 7 Fév 2013 - 18:29



Dites donc, les amis ! Et si nous nous invitions , chez le baron ?!!!  :n,,;::::!!!: 
Allez, zou ! En voiture, Simone !!!  48333310 

Direction l'hôtel de Besenval (ou Chanac de Pompadour), à bride abattue !


L'hôtel Chanac de Pompadour, qui fut aussi l'hôtel du baron de Besenval, abrite l'ambassade de Suisse depuis 1938.







... côté jardin !  Very Happy 







M. THIERY, Guide des amateurs et des étrangers voyageurs à Paris, tome II, Paris, Hardouin et Gattey, 1787, p. 578-579 :

« En rentrant dans la chambre à coucher, et traversant le grand cabinet, on arrive à une galerie que vient de faire construire M le Baron de Bezenval, pour y rassembler les tableaux qui composent sa collection. Cette galerie est éclairée par le haut.
De cette galerie on passe dans une espèce de vestibule, éclairé aussi du haut. On y trouve en face une statue de bronze de cinq pieds de proportion, représentant l'Amour ; et à droite, deux bustes aussi de bronze, posés sur des gaines. On descend à gauche dans le souterrain par un charmant escalier. Un grand bas-relief, placé sur le côté de cet escalier, entre deux bustes de marbre blanc, représente des femmes au bain. Au-dessous dans une niche d'un quarré-long, est placé un taureau antique exécuté en marbre bleu turquin.
L'escalier est remarquable par la justesse de son appareil ; il est en pierre à marches découpées, et paraît se soutenir en l'air, sans être pour ainsi dire porté par rien ; il conduit à un autre vestibule souterrain qui sert d'antichambre à une délicieuse salle de bain. On trouve dans ce second vestibule une belle table de marbre de rapport, et un vase de porphyre sur un cippe de pareille matière. L'inscription que l'on lit sur le mur, annonce que ces vestibules, l'escalier et la salle de bains ont été construits sur les dessins et conduite de M. Brongniart, architecte du roi. »











Construit en 1704 pour l’abbé Pierre de Chanac de Pompadour par l’architecte Pierre-Alexis Delamair, l'hôtel dans lequel Nicolas rencontre le baron de Besenval prit d'abord le nom de son premier propriétaire : hôtel Chanac de Pompadour. C'est en 1767 qu'il fut acheté à la maréchale de Luxembourg par Pierre-Victor de Besenval, « Lieutenant-général des armées du roi, Grand-Croix, Commandeur de l'Ordre royal et militaire de Saint-Louis, Inspecteur général des Gardes-Suisses, et Honoraire Amateur de l'Académie royale de Peinture et Sculpture » (Thiéry, Guide des amateurs et des étrangers voyageurs à Paris, tome II, p. 574).

Le baron Besenval confia à l’architecte Brongniart l'aménagement d'une salle à manger.




En 1782, il fit aussi construire, par le même architecte, la salle de bain dont parle Thiéry. Celle-ci, aménagée en sous-sol, était ornée de nymphes antiques sculptées par Clodion. Elle était, aux dires de Weber, le frère de lait de Marie-Antoinette, devenue dans la capitale une véritable curiosité. Cependant, si sa baignoire était alimentée en eau chaude, le sous-sol, lui, était glacial : aussi les mauvaises langues alléguèrent-elles qu'elle n'avait servi qu'une fois, ayant provoqué la mort par pneumonie d'un soldat suisse qui s'y était plongé. Les bas-reliefs de Clodion sont actuellement exposés au musée du Louvre, dans l’aile Richelieu.

Pan poursuivant Syrinx sous le regard de l'Amour, par Clodion.








Nul doute, c'est le Printemps !  : : : 




Au XVIIIe siècle, l'hôtel du baron Pierre-Victor de Besenval – ou Bezenval – était du reste très célèbre par les collections qu'il abritait et dont Thiéry fait un inventaire exhaustif dans son Guide des amateurs et des étrangers voyageurs à Paris. La passion de Besenval pour les œuvres d'art était telle que, pour préserver celles qu'abritait son hôtel, il ne tenta pas de s'opposer aux révolutionnaires.





À sa mort, en 1791, ce fut son fils naturel, Ségur junior, qui hérita de cet hôtel.

Au cours du XIXe siècle, l’hôtel fut habité par de hauts personnages tels que les descendants de Lucien Bonaparte, frère de Napoléon 1er, entre 1855 et 1870. C’est à cette époque que l’hôtel fut surélevé d’un étage par l’architecte Chabrier.

Ses bâtiments de l’avenue Hoche étant devenu trop petits, l’Ambassade de Suisse en France acquit l’hôtel en 1938. Dix ans auparavant, en 1928, la façade sur le jardin, la décoration de la chambre à coucher, ainsi que la décoration de la salle à manger et du cabinet étaient inscrits aux Monuments Historiques.

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28842
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre Victor de Besenval

Message par Mme de Sabran le Ven 21 Mar 2014, 19:46

Reinette a écrit:
Jeu 7 Fév 2013 - 20:27



Merci pour ces photos remarquables.
Cet hôtel est une pure merveille et j'étais déjà tombée les quatre fers en l'air quand j'ai découvert les sculptures de sa salle de bain au Louvre. drunken drunken drunken

Besenval, ainsi que Vaudreuil ont beau avoir profité de l'amitié que leur accordait Marie-Antoinette, en s'en cachant à peine, il est indéniable qu'il s'agissait de deux hommes des plus brillants de leur époque.
Pour Besenval, nous en avons la preuve avec ces images.
Pour Vaudreuil, tous les témoignages nous le montrent comme un très grand protecteur des artistes. Et il apparaît qu'il avait lui aussi une des plus belles collections de son temps, qu'il dut vendre un peu avant la Révolution. Et Marie-Antoinette de le lui en acheter une partie ! Ainsi les sièges du Cabinet Doré !

Besenval, Vaudreuil : des hommes de haut niveau...
Guines était un excellent musicien, très réputé.
Esterhazy semble lui aussi avoir été un seigneur de qualité.
J'en conclue que d'autres hommes appartenant à sa coterie peuvent être considérés comme des personnes hors du commun.
Et une fois de plus, comment oublier notre prince adoré, la star européenne de Louis XV à Napoléon !

Marie-Antoinette a su s'entourer. C'est indéniable.
Ils n'ont peut-être pas été tous des amis dans le véritable sens du terme. Mais ils ont su à merveille entourer la reine, l'aidant de leur mieux à participer à la vie artistique de son époque.
Malgré les tristes critiques de Mercy, Marie-Antoinette leur doit en partie l'aura dont elle bénéficie encore aujourd'hui.
Si elle s'en méfiait à juste titre, elle connaissait indéniablement leur utilité. Et les récompensait royalement en retour...
.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28842
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre Victor de Besenval

Message par Mme de Sabran le Ven 21 Mar 2014, 19:57

J'ai bien survolé toutes les pages en amont :
voici un portrait de Besenval que nous n'avions pas encore posté !  
Il est de Juste-Aurèle Meissonnier (1695-1750).



Juste-Aurèle Meissonnier (ou Meissonier), né à Turin en 1695 et mort à Paris en 1750, est un dessinateur, peintre, sculpteur, architecte et orfèvre français.

Considéré par ses contemporains comme le chef de file du rococo, c’est un des artistes qui ont eu le plus d’influence sur le goût du XVIIIe siècle. Architecte, peintre, dessinateur de fêtes funèbres et orfèvre, Meissonier montra dans tous ces différents genres un génie fécond et une exécution facile. Ses talents lui valurent la place d’orfèvre et de dessinateur de la chambre et du cabinet du roi de France. Les morceaux d’orfèvrerie qu’il a terminés sont de la plus grande perfection. Bien qu'orfèvre lui-même, il faisait exécuter ses projets et dessins par Duvivier. Ses recueils, comme le Livre d'ornements inventez et dessinez par J.O. Meissonnier (1734) ont contribué à la diffusion européenne du style rocaille. Il est l'un des premiers artistes à abandonner la symétrie pour adopter des modèles à faces inégales, des formes enroulées ou torsadées, des motifs de coquillages et de végétaux exubérants.

Reinette a écrit:

Est-ce vraiment le nôtre ? Beaucoup plus costaud que le portrait que nous connaissons déjà ! Ce n'est pas son père ?
Né en 1721, à la mort de l'artiste il a 29 ans maximum.


Si !!!   Very Happy    bien vu, Reinette !   Ce n'est pas Pierre, c'est Jean !!!  le père !   Hop! 
Mais c'est toujours Victor, c'est ce qui m'a fichue dedans .  


Pierre Victor de Besenval de Brünstatt est le fils de Jean Victor de Besenval de Brünstatt, colonel au régiment des Gardes suisses, issu d'une famille originaire de Torgnon (Vallée d'Aoste) qui s'était élevée au service de Louis XIV et avait reçu de l'Empereur Léopold Ier un titre de baron du Saint-Empire, et de Catherine Biélinska (Katarzyna Bielińska), fille de Kazimierz Ludwik Bieliński et sœur de François Bieliński, tous deux maréchaux de la Couronne en Pologne sous le règne de Stanislas Leszczyński, où son père avait été ambassadeur. Mme de Besenval devient du jour au lendemain un personnage important à la Cour de France lorsque Louis XV épouse Marie Leszczyńska. La terre de Brünstatt en Alsace est alors érigée en baronnie .




Je vais vous chanter Le Ranz des Vaches, pour me faire pardonner si je peux !!!

... parmi les jeunes Bouviers jouent sur la Cornemuse en gardant le bétail ...  geek 




.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28842
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre Victor de Besenval

Message par Invité le Ven 21 Mar 2014, 20:34

Merci Eléonore !
Je découvre tout à fait cette physionomie de Besenval...
Il me paraît grassouillet alors que le profil que nous connaissons le montre assez fin de silhouette...

Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre Victor de Besenval

Message par Invité le Ven 21 Mar 2014, 20:46

Majesté a écrit:

Dans sa jeunesse , le Baron fut portraituré par Jean-Marc Nattier:




Il était potelé!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre Victor de Besenval

Message par Mme de Sabran le Ven 21 Mar 2014, 20:48



... je dirais même roudoudou ...  : 
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28842
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre Victor de Besenval

Message par Invité le Ven 21 Mar 2014, 20:52

Voici une meilleure photo du portrait de Besenval par Henri-Pierre Danloux. Ce portrait a été vendu 2.472.000 USD en 2004 chez Sotheby's. Acheteur : la National Gallery de Londres.



Un vase similaire à celui que l'on peut voir sur la cheminée du salon de compagnie de Besenval a également été vendu chez Sotheby's en 2008 ("beau vase aux carpes en porcelaine de Chine "clair de lune" d'époque Qianlong (1735-1795), à monture de bronze doré d'époque Louis XV, vers 1750") :


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre Victor de Besenval

Message par Mme de Sabran le Ven 21 Mar 2014, 21:43

Cosmo a écrit:

Un vase similaire à celui que l'on peut voir sur la cheminée du salon de compagnie de Besenval a également été vendu chez Sotheby's en 2008 ("beau vase aux carpes en porcelaine de Chine "clair de lune" d'époque Qianlong (1735-1795), à monture de bronze doré d'époque Louis XV, vers 1750") :

J'avais posté cet autre, dans le sujet dévolu au musée Calouste Gulbenkian de Lisbonne .
Merveilleux, n'est-ce pas, ce céladon ? ... J'en raffole !  boudoi30  Il y a la paire .

avatar
Mme de Sabran

Messages : 28842
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre Victor de Besenval

Message par Invité le Ven 21 Mar 2014, 21:43

Oui c'est tout simplement fabuleux.  Very Happy 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre Victor de Besenval

Message par Mme de Sabran le Ven 21 Mar 2014, 22:46




La cheminée est très élégante aussi .
Quelle profusion de tableaux !!!   Et le miroir en reflète autant sur le mur opposé !  Very Happy  Very Happy 



Te souviens-tu que Campan ( Henriette, pour les intimes ) disait que le baron était un grand sentimental qui entonnait très volontiers le Ranz des Vaches .  C'était une manière de madeleine de Proust ( ce que ne dit pas Campan  : et pour cause  ), toute sa Suisse natale, ses alpages et pâturages ...

avatar
Mme de Sabran

Messages : 28842
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre Victor de Besenval

Message par Invité le Ven 21 Mar 2014, 22:55

 :!,,,!!!:  :!,,,!!!:  :!,,,!!!: 


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre Victor de Besenval

Message par Mme de Sabran le Ven 21 Mar 2014, 23:06




Génial ! Sacré Besenval, va !  cheers 




A propos de transhumance, c'est chez moi l'heure du berger !
Je souhaite à tous nos amis couche-tard la bonne nuit  3196910  , et je vais m'y mettre ...

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28842
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre Victor de Besenval

Message par Invité le Sam 22 Mar 2014, 08:07



Dis donc, tu te couches tôt et tu te lèves tard !  

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre Victor de Besenval

Message par attachboy le Sam 22 Mar 2014, 09:00

Mme de Sabran a écrit:

Le baron, dans son intérieur :


J'aime bien ce portrait !  boudoi30 


_________________
"Je sais que l'on vient de Paris pour demander ma tête ! Mais j'ai appris de ma mère à ne pas craindre la mort, et je l'attendrai avec fermeté !"
Marie Antoinette
avatar
attachboy

Messages : 1288
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre Victor de Besenval

Message par Mme de Sabran le Sam 22 Mar 2014, 09:46

Cosmo a écrit:

Dis donc, tu te couches tôt et tu te lèves tard !  


Je suis là, fidèle au poste !  :n,,;::::!!!: 
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28842
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre Victor de Besenval

Message par Invité le Sam 22 Mar 2014, 10:11

Ah enfin te voilà !  boudoi32 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre Victor de Besenval

Message par Mme de Sabran le Sam 22 Mar 2014, 10:25



Oui, mais je repars sauter dans mon bain !
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28842
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre Victor de Besenval

Message par Invité le Sam 22 Mar 2014, 10:27

Sans ton ordi! ?  : Moi je suis déjà à la gym là!  Hop!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre Victor de Besenval

Message par Mme de Sabran le Sam 22 Mar 2014, 10:56

Cosmo a écrit:Sans ton ordi! ?  : 

Non. Jules a peur de l'eau .   
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28842
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre Victor de Besenval

Message par Invité le Sam 22 Mar 2014, 11:25

Dans le département sculptures du Louvre, nous avons la chance de d'admirer les grandes plaques en bas-relief de la salle de bain du baron. Décidément Marie-Antoinette savait s'entourer d'hommes de goût.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pierre Victor de Besenval

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum