Le chêne de Marie-Antoinette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le chêne de Marie-Antoinette

Message par duc de Berry le Jeu 27 Oct 2016, 00:20

La fin dans le vin du chêne de marie-Antoinette

Le chêne de Marie-Antoinette, le doyen des arbres du parc du château de Versailles âgé de 324 ans, victime de la canicule de l'été 2003 et de la maladie a été abattu le 9 février 2005
Haut de 35 mètres, avec une circonférence du tronc de 5,5 mètres et pesant 35 tonnes, ce chêne planté en 1681 était l'un des rares arbres à avoir échappé à la régénération du parc ordonnée par Louis XVI en 1776.
Planté à proximité de l'allée de la Reine, entre le Grand canal et le Grand Trianon, il a ainsi été dénommé car la reine Marie-Antoinette (1755-1793) aimait profiter de son ombrage lorsqu'elle séjournait à Trianon.
Ce chêne tricentenaire se trouvait dans un bosquet de grands arbres qui a été dévasté par la tempête de 1999. Il s'est ainsi trouvé davantage exposé aux rayons du soleil et a perdu de sa vigueur. Au printemps 2003, il n'avait produit que quelques feuilles et n'a pas survécu à la canicule de l'été.
Il a été remplacé le 21 mars 2005 par un jeune chêne de 7 m de haut et de 20 ans d’âge qui a été planté dans le parc du Petit-Trianon, à proximité de l’emplacement du chêne historique abattu, grâce au concours de Bernard Magrez qui règne sur une vingtaine de domaines viticoles en Bordelais, cinq en Languedoc et sept à travers le vaste monde.
A l’issu de cet événement, un dîner s'est déroulé au Grand Trianon. réunissant des personnalités parmi lesquelles Gérard Depardieu, sous la présidence de Christine Albanel.
Suite à ce dîner, le fut du chêne historique a été vendu à M. Bernard Magrez qui envisage de le transformer en barriques pour élaborer ses meilleurs crus dont son Médoc « Les grands chênes ».

Selon les déclarations d’Alain Baraton, jardinier en chef du parc du château de Versailles, ce chêne pédonculé a été délibérément choisi parmi d'autres au sein de notre pépinière. C'était le plus beau, mais aussi le plus régulier, le plus costaud », explique Thierry Flamant, patron de la pépinière Thuilleaux qui a livré le végétal. Clin d'œil de l'histoire, cette entreprise de la vallée de Chevreuse avait déjà fourni au jardinier du roi le « vrai » chêne de Marie-Antoinette il y a 335 ans.

La souche du géant abattu.


Fragment de la souche
avatar
duc de Berry

Messages : 89
Date d'inscription : 09/01/2014
Age : 72
Localisation : Vincennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chêne de Marie-Antoinette

Message par Mme de Sabran le Jeu 27 Oct 2016, 09:04

Le chêne rompt mais ne se plie pas, hélas !   Merci pour tous ces détails, cher Berry .    Very Happy
...   un arbre qui avait abrité les rêveries de Marie-Antoinette ...

Cette souche couchée, vue sous cet angle, ne ressemble-t-elle pas un peu à une sculpture d'art contemporain ?
Et, juste pour le plaisir :


...........Le Chêne un jour dit au roseau :
Vous avez bien sujet d'accuser la Nature ;
Un Roitelet  pour vous est un pesant fardeau.
...........Le moindre vent qui d'aventure
 ...........Fait rider la face de l'eau,
 ...........Vous oblige à baisser la tête :
Cependant que mon front, au Caucase pareil,
Non content d'arrêter les rayons du soleil,
 ........... Brave l'effort de la tempête.
Tout vous est aquilon ; tout me semble zéphir .
Encor si vous naissiez à l'abri du feuillage
 ........... Dont je couvre le voisinage,
 ........... Vous n'auriez pas tant à souffrir :
........... Je vous défendrais de l'orage ;
 ........... Mais vous naissez le plus souvent
Sur les humides bords des Royaumes du vent.
La Nature envers vous me semble bien injuste.
Votre compassion, lui répondit l'Arbuste ,
Part d'un bon naturel ; mais quittez ce souci.
    Les vents me sont moins qu'à vous redoutables.
Je plie, et ne romps pas. Vous avez jusqu'ici
 ........... Contre leurs coups épouvantables
 ........... Résisté sans courber le dos ;
Mais attendons la fin. Comme il disait ces mots,
Du bout de l'horizon accourt avec furie
........... Le plus terrible des enfants
Que le Nord eût porté jusque-là dans ses flancs.
........... L'Arbre tient bon ; le Roseau plie.
........... Le vent redouble ses efforts,
...........Et fait si bien qu'il déracine
Celui de qui la tête au ciel était voisine,
Et dont les pieds touchaient à l'empire des morts.

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27944
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chêne de Marie-Antoinette

Message par Louise-Adélaïde le Jeu 27 Oct 2016, 09:29

:\\\\\\\\: :\\\\\\\\:

Merci, chère Eléonore, on relit toujours avec plaisir, quel talent.......

_________________
......." Ce siècle et ces sentiments sont si éloignés des nôtres".... Taine Essais de critique et d'Histoire 1856
avatar
Louise-Adélaïde

Messages : 2321
Date d'inscription : 03/01/2015
Localisation : Sud Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chêne de Marie-Antoinette

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum