Alexandre Lenoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Alexandre Lenoir

Message par cosmo le Ven 17 Jan 2014, 10:03

Voilà un personnage très controversé !!!
L'envie de l'évoquer ici m'est venue avec le sujet sur exhumation des rois et des reines de France.
Alexandre Lenoir, il n'est pas un jour où je n'en parle pas dans mes visites et de son travail de sauvetage des monuments français et en particulier à la basilique de St Denis.
Il est également le sauveteur du tombeau de Richelieu qui est grâce à cela toujours dans la Chapelle de la Sorbonne.
Le souci avec ce personnage, c'est qu'il est aussi souvent nommé dans des affaires de trafics de reliques royales... Que penser ? Car il sera aussi chargé par Louis XVIII de replacer les dépouilles royales à St Denis...

Pour ma part j'aime tout de même garder l'action de protection en mémoire.
Il est vraiment difficile finalement d'étudier ce personnage qui a le mérite vraiment qu'on s'y intéresse ne serait ce que pour l'histoire et clarifier les choses...

En attendant de trouver une biographie fiable... (G. Lenotre ne serait il pas intéressé à lui.)

Voici ce que dit Wiki :

wiki a écrit:Au début de la Révolution française, Alexandre Lenoir demande et fait accepter, grâce au soutien de Jean Sylvain Bailly, la réunion, pour éviter leur dispersion et leur destruction, de tous les objets d'art des biens nationaux confisqués aux différentes maisons religieuses et entreposés dans un même lieu.

L'Assemblée constituante le nomme conservateur de ces monuments et l'installe dans le « ci-devant » couvent des Petits-Augustins.

Le 1er août 1793, la Convention décrète la destruction des tombeaux des « ci-devant rois » de la basilique Saint-Denis. Alexandre Lenoir est le témoin de la destruction des tombes royales, des ossements jetés dans une fosse. Il se bat contre le vandalisme révolutionnaire sur les objets d'art mais parvient à sauver du saccage les statues et les gisants qu'il fait entreposer au couvent des Petits-Augustins. On lui impute parfois le fait d'avoir soustrait des reliques royales (notamment l'omoplate d’Hugues Capet, fémur de Charles V, les côtes de Philippe le Bel et de Louis XII, la mâchoire inférieure de Catherine de Médicis, les tibias du cardinal de Retz ou de Charles VI)1. La caisse contenant une collection de restes royaux dérobés est ramenée dans le caveau des Bourbon dans la basilique Saint-Denis en 18932.

En 1795, il ouvre au public le Musée des monuments français, dont il est nommé administrateur et le reste pendant une trentaine d'années.

En 1816, il est chargé par Louis XVIII de replacer les dépouilles royales et fut nommé administrateur des tombeaux de la basilique Saint-Denis.

Il fut membre de l'Académie de Stanislas.







Il est à noté aussi que son Musée des Monument français en place au Couvent des Petits Augustins, est aujourd'hui l'Ecole Nationale supérieure des Beaux Arts de Paris.

wiki a écrit:

Le musée des monuments français a été créé par Alexandre Lenoir après les destructions du patrimoine architectural intervenues pendant la période de la révolution de 1789.

Ce premier établissement, ouvert au public en 1795, est hébergé dans un ancien couvent du XVIIe siècle, sur la rive gauche de la Seine à Paris, le couvent des Petits-Augustins. Il a été fermé en tant que musée en 1816 et ses locaux ont été affectés après cette date à l'École nationale supérieure des beaux-arts.

En 1879, un second musée des monuments français est fondé par Eugène Viollet-le-Duc au palais de Chaillot.

L'Assemblée constituante et la Convention nationalisent sous la Révolution française les biens du clergé, puis ceux de la couronne de France et des émigrés. Les députés décident alors en 1790, de consacrer le couvent des Petits-Augustins au dépôt d'une partie des statues et tombeaux issus de ces aliénations et placent Alexandre Lenoir à sa tête en 1791.

Le 1er septembre 1795, Alexandre Lenoir ouvre au public le dépôt, qui devient, le 21 octobre suivant, le musée des monuments français, qui présente une histoire de la sculpture française. Lenoir est nommé administrateur du musée. Il est alors très visité, notamment par les étrangers de passage à Paris.

La Salle du XVe siècle.

Avec le retour de la monarchie, Louis XVIII fait fermer le musée en 1816 : une grande partie des œuvres sont restituées à leurs propriétaires d'origine. Le reste est intégré aux collections du Louvre, en 1824, et au musée de Versailles, en 1836. La majorité des dépouilles (Nicolas Boileau, Jean Mabillon, Héloïse et Abélard) sont transférées au cimetière du Père-Lachaise. Les trésors religieux contenus sont redonnés aux églises (d’objets d’histoire, ils redeviennent objets religieux), notamment à la basilique Saint-Denis pour servir aux restaurations de François Debret. Retirées par Eugène Viollet-le-Duc à partir de 1846, ces œuvres ont pour partie été affectées au musée de Cluny et au département des sculptures du musée du Louvre dans les années 18801.



L'entrée de l'ENSBA avec les bustes de Pierre Puget et Nicolas Poussin



La cour vitrée du palais des études

cosmo
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alexandre Lenoir

Message par Mme de Sabran le Ven 17 Jan 2014, 10:13



Très beau sujet, magnifiquement illustré, merci Cher Osterreich !!!   :n,,;::::!!!:  

Österreich a écrit:
Le souci avec ce personnage, c'est qu'il est aussi souvent nommé dans des affaires de trafics de reliques royales... Que penser ? Car il sera aussi chargé par Louis XVIII de replacer les dépouilles royales à St Denis...


Tu m'étonnes ! Le trafic des reliques était source de prospérité :

Dom Poirier a été le principal témoin oculaire de l'exhumation et de la profanation des tombeaux royaux. Il demeure dans la basilique du 12 au 25 octobre, jour et nuit, rédige plusieurs rapports synthétiques pour la Commission des Monuments et en 1796 un journal autographe qui a brûlé, Rapport sur l'exhumation des corps royaux à Saint-Denis en 1793, rapport repris et complété par le gardien du chartrier de l'abbaye de Saint-Denis Dom Druon. Les différents témoignages écrits ultérieurs, comme celui du futur Conservateur du Patrimoine Alexandre Lenoir, autre témoin oculaire, ou Georges d'Heylli qui restitue en 1872 ce rapport dans Les tombes royales de Saint-Denis reprennent en grande partie le récit administratif de Dom Druon.

Dom Poirier avoue n'avoir pas retrouvé certains personnages comme le cardinal de Retz (mort en 1679) ou Alphonse de Brienne. Une fois les monuments funéraires en pierre et en marbre sciés ou cassés à la masse, plusieurs corps sont retrouvés en état de putréfaction ou réduits en poussière (dont celui de Louis XV non embaumé car variolique ou de Louis XIV « noir comme de l’encre »). Curieusement, le corps d'Henri IV est dans un si bon état de conservation qu'il est exposé aux curieux, debout, durant deux jours dans la basilique. D'autres sont mutilés, certains révolutionnaires et sectionnaires n'hésitant pas à prélever ici un ongle, là des cheveux, des dents ou des os
( beurk ! il ne fallait pas être dégoûté !  pale  ) pour les conserver comme fétiches ou les revendre. Il faut néanmoins préciser que la fabrique d'onguents médicinaux à partir de momies humaines était une pratique courante depuis plusieurs siècles, et encore au XVIIIe siècle. Or les cadavres royaux sont justement des momies.) Les corps de plus de 170 personnes (46 rois, 32 reines, 63 princes du sang, 10 serviteurs du royaume et deux douzaines d’abbés de Saint-Denis) sont ensuite jetés dans deux fosses communes (fosses carrées dites des Valois et des Bourbon, creusées à cet effet le long du parvis, l'une destinée aux Valois et aux « premières races » — c'est-à-dire les dynasties précédentes —, l'autre aux Bourbon) du cimetière des moines attenant à la basilique vers le nord, puis, après que des collectionneurs de curiosités furent descendus dans ces fosses pour recueillir des reliques, recouverts en partie de boisseaux de chaux vive puis de terre.

Un certain Brulay, receveur des domaines de Saint-Denis en 1793, aurait dérobé quelques "reliques". A la Restauration, sa veuve tentera en vain de les vendre au roi Louis XVIII. Vendue aux enchères, cette curieuse collection finira au musée Tavet-Delacour de Pontoise. Dans les réserves de ce musée, on trouve aujourd'hui encore ces "objets" à l'origine très douteuse : mâchoire de Dagobert, morceau de crâne de Saint Louis, dents d’Henri III, chevelure de Philippe Auguste ou encore jambe momifiée de Catherine de Médicis !


Merci WIKI !  :n,,;::::!!!: 

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26365
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alexandre Lenoir

Message par Mme de Sabran le Ven 17 Jan 2014, 10:14

Österreich a écrit:

La cour vitrée du palais des études

WOW !!!  Shocked 
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26365
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alexandre Lenoir

Message par Invité le Ven 17 Jan 2014, 10:41

Mme de Sabran a écrit:
Österreich a écrit:

La cour vitrée du palais des études

WOW !!!   Shocked 

Je suis en train de chercher à savoir s'il est possible de faire une visite historique des lieux... En tout cas des expos sont y organisées, c'est déjà un bon début !!!    Very Happy Very Happy Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alexandre Lenoir

Message par Mme de Sabran le Ven 17 Jan 2014, 10:55



Oh, cela nous ferait un super but de sortie boudoiresque !   :n,,;::::!!!:
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26365
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alexandre Lenoir

Message par Invité le Ven 17 Jan 2014, 11:21

Je suis bien d'accord avec toi !!!  Very Happy Very Happy Very Happy 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alexandre Lenoir

Message par Mme de Sabran le Ven 17 Jan 2014, 11:29



Je n'adore pas du tout les deux têtes sur les piliers qui flanquent le portail d'entrée ...
avatar
Mme de Sabran

Messages : 26365
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alexandre Lenoir

Message par Invité le Ven 17 Jan 2014, 13:08

Oui ils ont triste mine !!!  : : : 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alexandre Lenoir

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum