Moulay Ismaïl, sultan du Maroc (1672 - 1727)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Moulay Ismaïl, sultan du Maroc (1672 - 1727)

Message par La nuit, la neige le Sam 22 Juil 2017, 20:57

Jeudi dernier, l'émission Secrets d'Histoire était consacrée au sultan Moulay Ismaïl... Smile

Si vous n'avez pas vu cet épisode inédit et que le dépaysement vous tente Wink, la vidéo est désormais disponible sur Youtube :



Présentation de l'émission :
Conquérant, visionnaire, autoritaire, bâtisseur insatiable et farouche défenseur d'une civilisation prestigieuse : non, il ne s'agit pas d'un portrait du Roi-Soleil, Louis XIV, mais bien celui d'un de ses contemporains : le sultan Moulay Ismaïl du Maroc.

Méconnu, son « règne fut étincelant » au point d'être souvent comparé à celui de Louis XIV. Et pour cause, Moulay Ismaïl demeure le plus légendaire souverain de l'histoire du Maroc.
Il est le fils de Moulay Mohammed ben Cherif (1640-1664), issu d'une dynastie venue d'Arabie en 1266 et installée dans la région du Tafilalet, et d'une mère esclave noire.
Ainsi, il portait, comme toute sa lignée, le titre de chorfa, c'est-à-dire descendant du prophète Muhammad (Mahomet) par Alî et Fatima (la fille du Prophète).
À la mort de son frère aîné Moulay Er Rachid (1664-1671), il prend le pouvoir et devient ainsi le père de la dynastie des alaouites, dont est issu l'actuel roi du royaume chérifien Mohammed VI. Mais qui était vraiment Moulay Ismaïl ?
Secrets d'histoire apporte une lumière sur le destin d'un personnage hors norme.



______________

Moulay Ismaïl (en arabe : مولاي إسماعيل), ou éventuellement Moulay Ismaïl ben Chérif, né vers 1645 à Sijilmassa et mort le 22 mars 1727 à Meknès, est le sultan du Maroc qui a régné de 1672 à 1727.

Septième fils de Moulay Chérif, il occupe la fonction de gouverneur du royaume de Fès et du Nord du Maroc à partir de 1667, jusqu'à la mort de son demi-frère le sultan Moulay Rachid, en 1672.
Il se proclame alors sultan du Maroc à Fès, puis entretient pendant une quinzaine d'années une rivalité avec son neveu Moulay Ahmed ben Mehrez, également prétendant au trône, jusqu'à la mort de ce dernier en 1687.



Le règne de Moulay Ismaïl correspond à une période d’apogée de la puissance marocaine.

Ses succès militaires s'expliquent par la création d'une armée forte et originale reposant sur les « guichs » (principalement des Oudaïas) et sur la garde des Abid al-Bukhari, des esclaves noirs qui lui sont totalement dévoués, ce qui permet au pouvoir central d’être moins dépendant de tribus souvent rebelles.

Moulay Ismaïl combat victorieusement les Ottomans d'Alger et leurs vassaux, et chasse les Européens des ports qu'ils occupent, Larache, Assilah, El-Mamoura et Tanger. Il y fait des milliers de prisonniers chrétiens et manque de peu de s'emparer de Ceuta.

Il contrôle une flotte de corsaires basée à Salé-le-Vieux et Salé-le-Neuf (l'actuelle Rabat), qui l'approvisionnent en esclaves chrétiens, puis en armes grâce à leurs razzias en Méditerranée et jusqu'en mer du Nord.

Il noue des relations diplomatiques significatives avec des puissances étrangères, en particulier la France, l’Angleterre et l’Espagne.


Moulay Ismaïl recevant l'ambassadeur de Louis XIV François Pidou de Saint-Olon, 1693
Peinture de Pierre-Denis Martin.


Souvent comparé à son contemporain Louis XIV pour son charisme et son autorité, Moulay Ismaïl est surnommé le « roi sanguinaire » par les Européens, en raison de sa cruauté et de sa justice sommaire.

Roi bâtisseur, il entreprend la construction du grand palais de Meknès, de jardins, de portes monumentales, de plus de quarante kilomètres de murailles et de nombreuses mosquées.
Il meurt des suites d'une maladie.
À sa mort, ses soutiens sont cependant devenus si puissants qu'ils contrôlent le pays et font et défont les sultans.

Moulay Ismaïl détient à ce jour le record de longévité en tant que monarque absolu au Maroc, avec un règne de 55 ans, sans régence préalable puisqu'il ne prend le pouvoir qu'à l'âge de 26 ans.

* Source (extraits) : https://fr.wikipedia.org/wiki/Isma%C3%AFl_ben_Ch%C3%A9rif
avatar
La nuit, la neige

Messages : 9099
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moulay Ismaïl, sultan du Maroc (1672 - 1727)

Message par Mme de Sabran le Dim 23 Juil 2017, 21:38

La nuit, la neige a écrit:

Moulay Ismaïl détient à ce jour le record de longévité en tant que monarque absolu au Maroc, avec un règne de 55 ans, sans régence préalable puisqu'il ne prend le pouvoir qu'à l'âge de 26 ans.


Eh bien, tu m'en diras tant !
Merci pour cette petite parenthèse exotique ! Very Happy

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27932
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moulay Ismaïl, sultan du Maroc (1672 - 1727)

Message par La nuit, la neige le Lun 24 Juil 2017, 13:46

Tu n'auras sans doute pas le temps de regarder cette émission, mais c'est dommage...cela fait du bien de quitter la France, parfois !  Very Happy
Enfin, je dis ça, mais il n'était apparemment pas possible de quitter Versailles et Louis XIV, toujours au centre de tout ! Laughing

Idea Ce que je vais faire moi-même, d'ailleurs Eventaille, en évoquant un passage de l'émission où il était question du :

Projet de mariage du sultan Moulay Ismaïl avec l'une des filles de Louis XIV

Epouses, concubines et enfants

Selon les écrits du diplomate français Dominique Busnot, Moulay Ismaïl entretient pas moins de 500 concubines, dont il a eu plusieurs centaines d'enfants.
Un total de 868 enfants dont 525 fils et 343 filles est mentionné en 1703 et il aurait obtenu son 700e fils en 1721 dépassant largement le millier d'enfants vers la fin de son règne, 1 042 selon le Livre Guinness des records, 1 171 selon deux chercheurs anthropologues de l'université de Vienne.  Shocked  Exclamation


Moulay Ismaïl
Photo Credit To http://a137.idata.over-blog.com/4/43/22/42/image-historiques/Moulay-Ismail.jpg

Parmi ses quatre épouses officielles, se trouve Lalla Khenata qui était la fille du grand Cheikh Bakkar des M'ghafra de Chenguit. Belle, intelligente, lettrée, elle était l'une des rares personnes dont Moulay Ismaïl admettait remarques et conseils. Moulay Abdallah était son fils.

Lalla Aïcha Moubarka avait également de l'influence sur Moulay Ismaïl et œuvrait pour introniser son fils, Moulay Zeïdan, qui est finalement tué sur ordre de son père en 1707.  What a Face
Lalla Aïcha Moubarka ou Zaïdana était surnommée l’Impératrice du Maroc par les Européens.


Ambassades en France

Abdellah Benaïcha ou Ben Aïcha, connu en Europe sous le nom de Benache est un célèbre corsaire Salétin, amiral et ambassadeur marocain en France et en Angleterre au XVIIe siècle.


Abdellah Benaïcha, ambassadeur du roi du Maroc

Abdellah partit pour la France le 11 novembre 1698 afin de négocier un traité.
Il parlait espagnol et anglais couramment, mais pas le français. Son ambassade suivie de la visite de François Pidou de Saint-Olon au Maroc en 1689.
Il rencontre le roi Louis XIV le 16 février 1699. Il a été accueilli chaleureusement à Paris et a visité de nombreux monuments. Il a également rencontré le roi d'Angleterre détrôné Jacques II, alors exilé en France, qu'il avait apparemment connu dans sa jeunesse quand il avait été un esclave musulman en Angleterre.  Shocked


Abdellah Benaïcha à Paris en 1699

L'une des missions principales d'Abdellah furent d'obtenir un accord pour éviter la capture des musulmans par les navires français et de libérer les esclaves musulmans employés dans les galères.
En échange de quoi, il était proposé de libérer les esclaves français retenus au Maroc.
Louis XIV a toutefois nié et refusé ce traité.


L'Arsenal des galères de Marseille, voulu par Louis XIV
Photo : http://maxence2943.canalblog.com/archives/2010/08/23/18871997.html


Galère La Réale, entrant au port de Marseille
Photo : http://maxence2943.canalblog.com/archives/2010/08/23/18871997.html


Projet de mariage avec la princesse de Conti


Le sultan du Maroc Moulay Ismaïl. Gravure de 1726 (collection de la Bibliothèque nationale russe de St Petersbourg) - La princesse Marie-Anne de Bourbon. Gravure vers 1690.
Fine Art Images/Heritage Images/Getty Images - Hulton Archive/Getty Images


Un soir de 1699, l'ambassadeur Abdellah Benaïcha est invité à un bal, organisé au château de Saint-Cloud, par Philippe d’Orléans, le frère du roi.
Parmi les convives, se trouve Marie-Anne de Bourbon, princesse de Conti.

Celle-ci n’est autre que la fille que le roi Soleil a eue avec sa favorite Louise de La Vallière. Fille qu’il a légitimée. On l'appelait Mademoiselle de Blois.
Mariée, en 1680, à 13 ans, à Louis-Armand de Bourbon, prince de Conti, la princesse de Conti est, cinq ans plus tard au décès de son époux, une veuve libre et très riche.
Elle est unanimement vantée pour sa beauté.  


Marie-Anne de Bourbon, Mademoiselle de Blois, princesse de Conti
Par François de Troy, vers 1690

Bien évidement, Abdellah Benaïcha n’échappe pas au charme de la princesse. Mais ce n’est pas à lui qu’il pense lorsqu’il admire cette jeune veuve de 32 ans.
S’unir avec la princesse de Conti permettrait au sultan de nouer une alliance militaire et diplomatique avec le roi de France.
Informé de l’idée de son ambassadeur, le sultan approuve et s’empresse de demander à Louis XIV sa fille en mariage.


L'ambassadeur du Maroc et la princesse de Conti
Auteur inconnu

En vain. La princesse de Conti et Louis XIV refusent poliment la demande...

Pour compenser son refus, Louis XIV offrira au sultan Moulay Ismaïl quatre horloges comtoises qui se trouvent aujourd'hui encore dans le mausolée du sultan, à Meknès.


Mausolée de Moulay Ismaïl, à Meknès

Après le retour d'Abdellah Maroc, de nombreuses lettres ont continué à être échangés avec la France et le Maroc.
Le souverain Moulay Ismail a même offert à Jacques II un soutien militaire pour l'aider à regagner le trône d'Angleterre s'il acceptait de se convertir à l'Islam.  

L’accès au trône d’Espagne du petit-fils de Louis XIV en 1710 condamne les bonnes relations entre la France et le Maroc, et provoque en 1718 une rupture des relations diplomatiques.

Une anecdote qui inspira "Angélique et le sultan"

Deux siècles et demi plus tard, cette histoire inspira l’écrivaine Anne Golon pour l’une des aventures de son héroïne Angélique, marquise des Anges, immortalisée au cinéma par Michèle Mercier...  Eventaille





* Sources :

Arrow Sultan Moulay Ismaïl (Wikipedia)

Arrow Abdellah Benaïcha (Wikipedia)

Arrow Marie-Anne de Bourbon, Mademoiselle de Blois, princesse de Conti (Wikipedia)

Arrow Quand le sultan Moulay Ismaïl voulait épouser la fille de Louis XIV (Paris Match)
avatar
La nuit, la neige

Messages : 9099
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moulay Ismaïl, sultan du Maroc (1672 - 1727)

Message par Comtesse Diane le Lun 24 Juil 2017, 16:22

Vous m'en direz tant ... 

_________________
avatar
Comtesse Diane

Messages : 5707
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : TOURAINE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moulay Ismaïl, sultan du Maroc (1672 - 1727)

Message par Mme de Sabran le Lun 24 Juil 2017, 22:32

La nuit, la neige a écrit:

Projet de mariage du sultan Moulay Ismaïl avec l'une des filles de Louis XIV

Epouses, concubines et enfants

Selon les écrits du diplomate français Dominique Busnot, Moulay Ismaïl entretient pas moins de 500 concubines, dont il a eu plusieurs centaines d'enfants.
Un total de 868 enfants dont 525 fils et 343 filles est mentionné en 1703 et il aurait obtenu son 700e fils en 1721 dépassant largement le millier d'enfants vers la fin de son règne, 1 042 selon le Livre Guinness des records, 1 171 selon deux chercheurs anthropologues de l'université de Vienne.  Shocked  Exclamation




Effarant !
Ramsès II est battu à plates coutures.
Il est vrai, Messieurs, qu'il vous prend cinq minutes montre en main pour nous faire un enfant ... Moulay Ismaïl était un chaud lapin devant l'Eternel . La fille de Louis XIV , Grande Sultane, eût été délaissée pour une tripotée d'autres épouses. Je comprends que les fiançailles soient restées un mirage évanoui dans les sables du désert ! Eventaille

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 27932
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moulay Ismaïl, sultan du Maroc (1672 - 1727)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum