Son bibliothécaire : Jacob-Nicolas Moreau.

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Son bibliothécaire : Jacob-Nicolas Moreau.

Message par Invité le Jeu 23 Jan 2014, 19:21

Mme de Sabran a écrit:

C'est quand même fort de café !!!   :::!!!ùùù^^^^:  Ainsi se comportait la Vauguyon, dans un temps où, tous les quinze jours, Moreau lui remettait un morceau historique à l'usage des princes, qui lui avait donné un travail fou et dont le duc affectait de faire le plus grand éloge .

Depuis la mort de son gouverneur, notre prince a perdu, dit-on, cette vive estime qu'il avait pour lui; ce fut Mme la Dauphine qui effaça cette impression de jeunesse; je n'y ai donc rien gagné . Quand le tronc fut pourri, elle me regarda toujours comme une des branches ...


Ah ! pauvre J.N., c'est décidément pas de chance !

.

Moreau aurait donc pâti de la disgrâce posthume du duc de la Vauguyon...?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Son bibliothécaire : Jacob-Nicolas Moreau.

Message par hastur le Ven 24 Jan 2014, 14:51

En fait je pense que la reine n'avait pas de bibliothèques dans les autres résidences autres que Versailles et le Petit Trianon .
Je n'ai jamais entendu parler de bibliothèques de Marie-Antoinette à Fontainebleau ou Compiègne par exemple .

Celle des Tuileries si elle existait bien , était constituée je crois des livres de celle de Versailles amenés en 1789 .
avatar
hastur

Messages : 227
Date d'inscription : 22/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Son bibliothécaire : Jacob-Nicolas Moreau.

Message par MARIE ANTOINETTE le Ven 24 Jan 2014, 17:30

MOREAU au moment de l'arrivée de la dauphine avait 53 ans, il mourra à 87 ans
il était historiographe et officiellement bibliothécaire de la dauphine
nous sommes en 1770 et le premier volume HISTOIRE DE FRANCE
est prêt pour l'instruction de la jeune princesse.

il faut que je consulte les mémoires, mais devant les magouilles de la Famille CAMPAN, il a choisi de quitter ce poste surtout que MARIE ANTOINETTE lui faisait la tête -voir les lettres à BOURGEOIS DE BOYNES -
il avait suffisamment de travaux en cours, publications etc.. pour ne pas, à son âge, être ennuyé par une gamine de 15 ans.

la reine ne lisait pas beaucoup, quelques livres de poésie, mais surtout des œuvres théâtrales... il y a certainement eu une petite bibliothèque à sa disposition lors des séjours à FONTAINEBLEAU ou à COMPIEGNE , mais je n'ai jamais vu d'ouvrages, à son chiffre, portant la marque de ces résidences, contrairement au CT de TRIANON.
CAMPAN devait apporter régulièrement les livres demandés par la Reine pendant ces voyages.

MARIE ANTOINETTE  


ARMOIRIES DE LA DAUPHINE

ARMOIRIES AVEC CT TRIANON
les fers de la bibliothèque du château et du petit Trianon sont différents de forme et de taille
avatar
MARIE ANTOINETTE

Messages : 2776
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 72
Localisation : P A R I S

Revenir en haut Aller en bas

Re: Son bibliothécaire : Jacob-Nicolas Moreau.

Message par Mme de Sabran le Ven 24 Jan 2014, 22:05

marie antoinette a écrit: MARIE ANTOINETTE lui faisait la tête -

Oui, il nous racontera bientôt comment Mme de Polignac intercéda en sa faveur .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28842
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Son bibliothécaire : Jacob-Nicolas Moreau.

Message par Invité le Sam 25 Jan 2014, 11:19

hastur a écrit:En fait je pense que la reine n'avait pas de bibliothèques dans les autres résidences autres que Versailles et le Petit Trianon .

J'en doute également. Si tel avait été le cas, on aurait retrouvé au moins quelques-uns de ces livres dans les inventaires.

hastur a écrit:
Celle des Tuileries si elle existait bien , était constituée je crois des livres de celle de Versailles amenés en 1789 .

Oui, c'est cela. Elle était en maroquin rouge.
N'oublions pas non plus qu'une partie de la bibliothèque du Trianon est issue de la bibliothèque du Boudoir de la reine au château de Versailles.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Son bibliothécaire : Jacob-Nicolas Moreau.

Message par MARIE ANTOINETTE le Sam 25 Jan 2014, 17:29

un petit détail, nous avons deux inventaires officiels l'un pour les livres de la bibliothèque de TRIANON portant au bas du dos le CT
et l'autre concernant les livres du BOUDOIR installé à TRIANON
les volumes sont très différents et ne font pas double emploi ....

l'inventaire dit DES TUILERIES est la bibliothèque sise derrière la chambre dans le petit appartement de la Reine, qui, en 1789/1790 avait été transportée aux TUILERIES.
confirmation de cet état de faits par MARGUERITE JALLUT le classement des volumes est indiqué en fonction de l'entrée dans la pièce et du rangement sur les rayonnages.
On peut acheter sur AMAZON en reprint le tirage moderne des trois inventaires, mais seuls des amateurs ou propriétaires de livres ont un intérêt à consulter ces inventaires, un peu rébarbatifs....

MARIE ANTOINETTE

avatar
MARIE ANTOINETTE

Messages : 2776
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 72
Localisation : P A R I S

Revenir en haut Aller en bas

Re: Son bibliothécaire : Jacob-Nicolas Moreau.

Message par hastur le Sam 25 Jan 2014, 19:40

Merci pour ces éclaircissements et confirmations marie Antoinette Very Happy
avatar
hastur

Messages : 227
Date d'inscription : 22/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Son bibliothécaire : Jacob-Nicolas Moreau.

Message par Mme de Sabran le Dim 26 Jan 2014, 20:15

hastur a écrit:Merci pour ces éclaircissements et confirmations marie Antoinette Very Happy

... éclaircissements et confirmations très bien illustrés !  Very Happy 
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28842
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Son bibliothécaire : Jacob-Nicolas Moreau.

Message par Mme de Sabran le Lun 27 Jan 2014, 11:33


La présentation de Mme du Barry, en 1769, avait augmenté la chaleur des partis; une malheureuse faiblesse, dont il fallait plaindre le Roi, devint un signal de divisions et d'intrigues. Les femmes, les courtisans qui avaient le plus bassement rampé devant Mme de Pompadour, se crurent de braves champions de l'honneur et de la vertu, dès qu'ils sentirent qu'ils se rendaient par là agréables à M. de Choiseul . La nouvelle maîtresse n'en fut que plus disposée à se prêter à tous les projets des ennemis de ce ministre .

Mme du Barry éprouva l'étendue de son crédit à l'occasion de l'incident suivant :

Un jour où l'on donnait la comédie, Mme du Barry, maîtresse du roi, arrive en retard avec ses dames, la maréchale-duchesse de Mirepoix, la duchesse de Valentinois et ces duchesses qui désormais haïssent la maison de Lorraine (maison paternelle de Marie-Antoinette)
Les premiers rangs sont occupés par les dames d'honneur de Marie-Antoinette, dont la comtesse de Gramont. ( * )
Ces dames refusent froidement aux duchesses et à la favorite de céder leurs places.
- Madame, veuillez quitter ce siège, lance la favorite couverte de pierreries, à la comtesse de Gramont.
- Madame, ne serais-je pas assez bien née pour quitter ce siège, il me semble que ce n'est pas à moi de quitter ce siège, ni cette Cour.

La comtesse de Gramont était allée au-delà de l'insolence.
Les dames de Marie-Antoinette s'éventèrent dans un grand énervement.
La favorite, toujours debout, était prête, d'un geste roturier, à gifler Mme de Gramont.
Elle quitta brusquement le théâtre et se précipita chez son royal amant.


La comtesse de Gramont fut exilée sur le champ.
( * ) Cette dame était la cousine par alliance de Choiseul, et la belle-soeur de la duchesse de Gramont soeur du ministre ( avec laquelle elle est parfois confondue).

Dans cet abrupt revers de fortune, l'amitié de Moreau pour la comtesse de Gramont ne se dément pas . Il va lui rendre visite à Arbouville, le château ouvert aux quatre vents où elle s'est retirée .

Les rapports du bibliothécaire avec Choiseul et la duchesse de Gramont sont beaucoup plus houleux : il continue à être la cible de cabales politiques . On le prétend la créature du chancelier Maupeou alors que tous les deux sont irrévocablement brouillés. Choiseul et Mme de Gramont colportent ces bruits. La duchesse surtout raconte à qui veut l'entendre que Moreau est un fripon et l'âme damnée du chancelier !
Moreau s'étrangle de fureur quand il entend débiter qu'il est au mieux avec le duc d'Aiguillon:
Je résolus de me plaindre hautement et publiquement. Je le fis à Versailles à toutes les tables où je mangeais; mon dessein était que mes plaintes revinssent à M. de Choiseul ...

C'était peine perdue car voici que Louis XV exile Choiseul à Chanteloup !

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28842
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Son bibliothécaire : Jacob-Nicolas Moreau.

Message par Mme de Sabran le Lun 27 Jan 2014, 11:42


Marie-Antoinette prit comme un affront personnel le renvoi de la comtesse de Gramont .
Dès le lendemain de son avènement, le 11 mai 1774, Louis XVI exilera Mme du Barry et autorisera Mme de Gramont à revenir à la Cour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28842
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Son bibliothécaire : Jacob-Nicolas Moreau.

Message par Mme de Sabran le Lun 27 Jan 2014, 14:26

marie antoinette a écrit:MOREAU, dans ses souvenirs, évoquait les courriers adressés à son ami BOURGEOIS DE BOYNES (seigneur de mon village)  

Eh bien tenez, chère Marie-Antoinette, voici Moreau qui évoque votre seigneur (  :  ) en termes d'amitié :

avatar
Mme de Sabran

Messages : 28842
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Son bibliothécaire : Jacob-Nicolas Moreau.

Message par Mme de Sabran le Lun 03 Fév 2014, 18:41

A l'automne 1772, la Cour partit pour Fontainebleau au commencement d'octobre .

Je ne m'y rendis que vers le 15, note J.N.Moreau, parce que je désirais surveiller un peu les ouvriers qui travaillaient à la nouvelle bibliothèque de Mme la Dauphine . On la plaça, par son ordre, dans un cabinet à côté de sa chambre à coucher; elle n'a été dorée que depuis, mais elle fut du moins construite pour son retour .

avatar
Mme de Sabran

Messages : 28842
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Son bibliothécaire : Jacob-Nicolas Moreau.

Message par Mme de Sabran le Mar 04 Fév 2014, 10:39

Reinette a écrit:

Je suis en train de lire ses souvenirs, trouvés sur Internet. Un délice !   Very Happy 
http://archive.org/stream/messouvenirs02more#page/22/mode/2up 
   Une des rares braves personnes que nous rencontrons, c'est madame Victoire.  Very Happy 


Oui, en effet  Very Happy  :

avatar
Mme de Sabran

Messages : 28842
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Son bibliothécaire : Jacob-Nicolas Moreau.

Message par Mme de Sabran le Jeu 06 Fév 2014, 17:05

Moreau essuie toujours une telle froideur de la part de Marie-Antoinette qu'il s'en désole un jour auprès de Monsieur .

Provence lui répond :

---  Ecoutez, vous connaissez la comtesse Jules ?  Elle est devenue favorite : adressez-vous à elle .
---  Vraiment oui, Monsieur, je la connais; j'avais épousé en premières noces sa cousine : je sais qu'elle a osé dire du bien de moi.
---  Eh bien ! Pour aller au bon Dieu, il faut passer par ses saints .


( Jacob-Nicolas Moreau : Mes Souvenirs )
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28842
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Son bibliothécaire : Jacob-Nicolas Moreau.

Message par Mme de Sabran le Mer 09 Aoû 2017, 17:57

Je suis bien sûr, car j'en ai eu les preuves les moins équivoques, que Louis XVI a lu tous les ouvrages study imprimés et manuscrits que j'ai faits pour lui, mais j'atteste avec franchise qu'il ne m'en a jamais parlé, sinon en m'adressant un mot très insignifiant lorsque je lui présentai le dix-septième volume de mes " Discours " ; je dus lui savoir gré de l'effort qu'il fit alors et qu'il avait promis à Mesdames. J'ai longtemps été piqué et humilié de son silence, et ce silence m'a peut-être, dans la suite, sauvé la vie. Ce que je sais, c'est qu'il connaissait la haine que m'avait vouée le parti philosophique .

( J.N. Moreau, Mes Souvenirs )

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28842
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Son bibliothécaire : Jacob-Nicolas Moreau.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum