Jean-Jacques Duval d’Esprémesnil

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Jean-Jacques Duval d’Esprémesnil

Message par Mme de Sabran le Mar 12 Sep 2017, 14:10

Je crois opportun de poster ici cette diatribe de Desmoulins    contre d'Esprémesnil qui fit l'objet de l'une de nos énigmes du jeu de l'été.  
Parce que, me demanderez-vous, le Paris même révolutionnaire ne regorgeait pas d'Indiens " Peaux Rouges " prêts à scalper tout un chacun, n'est-ce pas ?
Non, en effet, c'est outre-Atlantique que cela se passe.

D'Esprémesnil, avec William Playfairl  ( que je n'ai pas l'honneur et l'avantage de connaître    ) ,  avait fondé au début de l’année 1790 la compagnie du Scioto, dite aussi « compagnie des Vingt-quatre », qui acheta du gouvernement américain trois millions d’acres en Amérique septentrionale, entre l’Ohio et le Scioto.
Ils y avaient prévu la construction de la ville « Gallipolis ». Le député acquit personnellement 11 000 acres mais les terrains ne furent jamais mis entre les mains des associés, restèrent occupés par les Indiens et la société fit faillite ruinant définitivement les candidats au départ, souvent des pauvres gens (domestiques, artisans, etc.) au chômage depuis l’émigration des riches aristocrates qui les employaient.

Sur quoi d'Esprémesnil fut très férocement raillé par Desmoulins :

« Il me semble voir Mme d’Eprémesnil désespérée, les regards attachés sur les cheveux de son mari suspendus à un arbre avec l’épiderme, déplorant cette chevelure dont, au retour des îles Sainte-Marguerite, il y a dix-huit mois, l’enthousiasme de la France aurait fait une constellation comme celle de Bérénice. Je la vois même, au milieu des forêts, sans aucun secours humain, se servant de ses faibles muscles pour se pratiquer une retraite dans un tronc d’arbre, se rappelant les beaux jours de Mme Thilorier, le boudoir de sa jeunesse, les vingt mille livres de pension et les douceurs du ministère de M. de Clugny.
Elle sera abandonnée par ses propres domestiques qui voudront mettre à profit des bras vigoureux et devenir propriétaires à leur tour. Et la veuve de messire d’Eprémesnil ne verra autour d’elle que des orangs-outans se disputant ses troisièmes noces. C’est alors que, rongée de chagrins et attaquée de consomption, elle regrettera les bords de la Seine et remettra à la voile pour Le Havre, si toutefois les vents et les tempêtes lui permettent d’y aborder, si toutefois elle n’est pas destinée à passer des bras des orangs-outans dans le ventre des requins
. »
Comme le montre cette gravure du temps,  
en réalité Desmoulins avait tout faux :  Mme d'Esprémesnil fut adoptée par les Apaches !

Je blague ...  


_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28511
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Jacques Duval d’Esprémesnil

Message par Mme de Sabran le Mer 13 Sep 2017, 16:33

Aïe, cela commence à vraiment sentir le roussi pour d'Esprémesnil .    Hop!    De fait, le 17 juillet 1792, alors qu'il traverse la terrasse des Tuileries,  il est reconnu,  désigné aux Fédérés marseillais, saisi au collet, frappé, puis entraîné de force au Palais-Royal pour y être pendu.   Là,  Belmont et Mlle Devienne, acteurs du Théâtre-Français, le reconnaissant,  alertent l’acteur de l’Opéra comique Micalef,  commandant d'un détachement de la garde nationale. D’Eprémesnil, déjà couvert de sang et de boue, est arraché tant bien que mal au lynchage, et dirigé vers la Trésorerie nationale, dans un état grave.
Prévenu entretemps  survient Pétion qui s’adresse à la foule en délire .  Face à l’entrée de la Trésorerie, elle n’a pas renoncé à sa proie. Pétion annonce que d’Eprémesnil sera jugé par le Tribunal criminel et certainement condamné comme traître à la Patrie. Un peu plus tard, l’ancien député, encadré par une foule toujours nombreuse et déterminée, est transporté à l’abbaye de Saint-Germain-des-Prés où sa belle-fille  ( 1 ) et le dramaturge Antoine-Vincent Arnault lui administrent les premiers soins. Relâché peu avant les massacres de Septembre, et ne pouvant plus retourner chez lui, d'Esprémesnil est  " recueilli " par son ami le comte de Ségur.


( 1  ) :   ...    sa double-belle-fille même puisque Marie-Antoinette Thilorier, fille aînée du premier mariage de Mme d’Eprémesnil avait épousé le fils unique du premier mariage de d’Eprémesnil.   C'est ce qui s'appelle se marier en famille !

( merci Wiki )

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28511
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Jacques Duval d’Esprémesnil

Message par Comtesse Diane le Jeu 14 Sep 2017, 10:06

M'a tout l'air en très fâcheuse posture, votre d'Espémesnil, Eléo !


_________________
avatar
Comtesse Diane

Messages : 6004
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : TOURAINE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Jacques Duval d’Esprémesnil

Message par Trianon le Jeu 14 Sep 2017, 14:16

Alors, justement Eléonore, Esprémesnil va-t-il survivre à cette maltraitance ?
Hello, my Comtesse.
avatar
Trianon

Messages : 2596
Date d'inscription : 22/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Jacques Duval d’Esprémesnil

Message par Mme de Sabran le Jeu 14 Sep 2017, 15:18

Oui, oui, il va y survivre . Mais nous le voyons là rescapé d'un lynchage donc bien mal en point. Il vient d'être transporté à l’abbaye de Saint-Germain-des-Prés . Sa double belle-fille lui donne les premiers soins . Le grand type debout avec l'écharpe de maire est Pétion .
Merci, ma chère Diane, pour nous avoir dégotté ce tableau de Jean-Jacques Scherrer . Very Happy

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 28511
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Jacques Duval d’Esprémesnil

Message par Comtesse Diane le Ven 15 Sep 2017, 09:56

Trianon a écrit:
Hello, my Comtesse.

Hello, Tritri !

_________________
avatar
Comtesse Diane

Messages : 6004
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : TOURAINE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Jacques Duval d’Esprémesnil

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum