Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret

Page 4 sur 22 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 13 ... 22  Suivant

Aller en bas

Re: Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret

Message par Mme de Sabran le Sam 05 Juil 2014, 13:03

Cosmo a écrit: Les notes manuscrites de Klinckowström, que tu as découvertes, nous apprendront peut-être quelque chose, qui sait.  Very Happy Klinckowström avait parfaitement conscience que son aïeul était l'amant de Marie-Antoinette. D'ailleurs, dans son édition des papiers d'Axel Fersen, parue au XIXème siècle, il remplace "Elle" par "la reine"...Or, celui qui a compris qui est "Elle", a forcément compris de quoi il en retournait entre ces deux-là.  

Ce remplacement de " Elle " par " la Reine " est une preuve absolue, noir sur blanc, et dûment vérifiable par tout un chacun .
Si quelqu'un peut encore avoir des doutes ...

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35674
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret

Message par Mme de Sabran le Sam 05 Juil 2014, 13:11



Fabian est très mignon !  Very Happy 
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35674
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret

Message par Invité le Sam 05 Juil 2014, 13:57



Je vais répondre à toutes ces questions dans mon analyse de la correspondance. A mon avis, c'est un miracle que même ce petit nombre de lettres nous soit parvenue!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret

Message par Mme de Sabran le Sam 05 Juil 2014, 15:22




Il conviendrait de changer le titre de ton livre, comme ceci : Marie-Antoinette et Fersen, le secret de Polichinelle !  : : : 


 lol! 


 boudoi26 

;;;;;;;;; boudoi26 

;;;;;;;;;;;;;;;;; boudoi26

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35674
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret

Message par Invité le Sam 19 Juil 2014, 13:42

Marie-Antoinette et Fersen : quelle relation ?

Les historiens nous répondent :   Hop! 



"Les historiens s'accordent sur un seul point : ils se sont follement aimés".

Jean-Christian Petitfils : "Elle en est amoureuse, c'est indiscutable, elle l'aime..."
Evelyne Lever : "Il y a des jours où je pense qu'ils ont été amants et des jours où je pense qu'ils ne l'ont pas été". ... "Louis XVI a fort bien compris le penchant que la reine avait pour ce jeune Suédois. Il a, semble-t-il, fermé les yeux..."
Simone Bertière : "Jusqu'où sont-ils allés avec Fersen? Je n'en sais rien. Elle voulait de la tendresse, et il l'a certainement beaucoup dorlotée...".

* * *

"Si les relations charnelles sont incertaines, l'histoire d'amour, elle, est bien réelle. Paradoxalement, Louis XVI reste plutôt indulgent face à cette romance..." nous dit la narratrice.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret

Message par Comte d'Hézècques le Jeu 21 Aoû 2014, 13:06

L'Amour menaçant a écrit:Les liens entre MA Louis 16 étaient comme la plupart des mariages du 18é s et surtout lors de mariages royaux : des liens difficiles car non sentimentaux, dés lors quand bien même la reine éprouva des sentiments pour fersen, la relation impossible qu'ils aient vécu ne sert aujourd'hui, qu'alimenter des fantasmes; N'oublions pas que la Reine est restée une reine digne !!!, et ce, malgré les projections et divagations de certains.
Mais voilà les relations de coucheries suscitent toujours de l'intêret et nombreux confondent: réalité historique et fantasme !

Je ne crois pas que la dignité de Marie-Antoinette soit compromise si l'on a des preuves indéniables que sa relation avec le comte Fersen a été plus qu'une amitié ou un amour platonique.

Je ne crois d'ailleurs pas non plus que ceux ou celles céans qui essaient de tirer au clair cette relation se font conduire par des fantasmes. Ils essaient bien au contraire, à mon avis, de montrer une image plus équilibrée de la femme qui se cache derrière la reine Marie-Antoinette et l'icône qu'on en a fait à travers les siècles, tout en s'appuyant sur des sources historiques et des découvertes qui parlent de soi. Parler de divagations dans ce contexte me semble un peu déplacé. C'est justement cette réalité historique qui nous montre la réalité des sentiments de Marie-Antoinette pour le plus aimé et le plus aimant des hommes.

_________________
« elle dominait de la tête toutes les dames de sa cour, comme un grand chêne, dans une forêt, s'élève au-dessus des arbres qui l'environnent. »
avatar
Comte d'Hézècques

Messages : 3008
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 38
Localisation : Pays-Bas autrichiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret

Message par Louis XVI le Jeu 21 Aoû 2014, 19:27



Nous devons être contents pour la Reine d'avoir fait l'amour avec l'homme qu'elle aime ! Il faut bien se mettre à sa place, elle a donné les enfants au roi et accomplit son devoir. Elle méritait d'être heureuse dans sa vie amoureuse  :;\':;\':; 

Louis
king
avatar
Louis XVI

Messages : 208
Date d'inscription : 31/03/2014
Age : 27
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret

Message par Invité le Lun 10 Nov 2014, 15:50

Voici un nouvel élément, qui remet en cause la légende selon laquelle la reine était toujours entourée.

Madame Campan indique en effet dans ses mémoires que "la reine se rendait souvent dans mon appartement pour y donner des audiences loin des yeux qui épiaient ses moindres démarches." (il s'agit de l'époque où la reine était enfermée aux Tuileries).



(passage des mémoires de Mme Campan cité par M. Kjell Stromberg, dans son article paru à la Revue des Deux Mondes "Fersen, la reine et ... Louis XVII")

Ce témoignage de Mme Campan s'ajoute à ceux de Besenval et Simolin.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret

Message par Invité le Mer 25 Fév 2015, 23:30

Voilà ce qu'a posté Hans Axel von Fersen sur FaceBook :

Les origines de la légende sur la relation entre Marie Antoinette et Fersen n'étaient pas mis en circulation par ses ennemis révolutionnaires, qui certainement utiliserait n'importe quoi pour discréditer la Reine lors de son procès. Le nom de Fersen était prononcé devant le Tribunal révolutionnaire uniquement sur le fait qu'il avait conduit la berline de la famille royale à Paris en juin 1791, dans la tentative d'évasion désespérée qui s'est terminée à Varennes. C'était plutôt un courtisan, le Comte de Saint-Priest, qui a formulé les insinuations sur la Reine et Fersen dans ses mémoires, probablement pour couvrir l'humiliation découlant du fait qu'Axel a eu une liaison avec Madame Sophie Saint-Priest, sa femme. Madame de la Tour du Pin, Dame de compagnie de la Reine raconte dans ses mémoires que « le comte de Fersen est dit amant de la Reine Marie Antoinette et est même venu nous rendre visite chaque jour à Trianon ».
Il raconte dans un paragraphe consacré à son enfance, où il a parlé de plusieurs hommes qui, selon les potins, avaient été "considérés comme" les amants de sa mère, Madame Dillon. Puis l'histoire de Fersen a été confondue avec d'autres histoires.


Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret

Message par Mme de Sabran le Jeu 26 Fév 2015, 08:32

Majesté a écrit: le Comte de Saint-Priest, Madame de la Tour du Pin, .

... et tous les autres ...
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35674
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret

Message par Invité le Jeu 26 Fév 2015, 09:06

Mme de Sabran a écrit:
Majesté a écrit: le Comte de Saint-Priest, Madame de la Tour du Pin, .

...   et tous les autres ...  

Encore une fois, madame de La Tour du Pin n'affirme pas qu'il est l'amant de la reine, elle fait état de la rumeur. Shocked Depuis quand doit-on se fier aux rumeurs ? Surtout concernant Marie-Antoinette ? Shocked

Ensuite Saint-Priest... Dont la femme fut la maîtresse de Fersen et qui fut un ministre proche de Necker, imposé au roi à l'été 1789. Tout à fait dans les intimes de la reine.

Et tous les autres... Ah bon qui ? Je rappelle qu'on m'a promis depuis longtemps cette liste que je n'ai toujours pas eue. Qui serait enfin la preuve formelle ! :

Ah si madame de Boigne... Huit ans quand elle a quitté la France et vivant à la cour de Mesdames. :\\\\\\\\:

Et puis n'oubions surtout pas madame Campan et Napoléon !!! Hop!

J'oubliais ! Elizabeth Foster ! Cool Plus antipathique et odieuse que cette femme, c'est difficile ! Le mensonge, la duplicité, la fausseté incarnés ! Elle est dans la ligné des La Motte, c'est dire... Smileàè-è\':

On m'a toujours dit Gouverneur Morris mais personne ne s'est donné la peine de me copier le passage de ses mémoires à ce sujet.

Qui d'autres ensuite ? Je suis sûre que nous allons bien rire ! cheers

D'ailleurs comme "tout le monde" semble au courant, pourquoi appeler ce livre Un amour secret ?  scratch

Comme des enfants, même pas de sa cour, des dames étrangères, des ministres qu'elle n'aimait pas, des ambassadeurs étaient au courant, il faut croire que Marie-Antoinette recevait Fersen dans son lit en public, rideaux ouverts, à la vue et aux yeux de tous.

Notons que les révolutionnaires ont été émus par cette si belle histoire d'amour connue de tous et ont refusé de l'entacher durant le procès. Quelles belles âmes que ces Fouquier-Tinville, Hébert, Hermann ! flower

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret

Message par Mme de Sabran le Jeu 26 Fév 2015, 09:49

Reinette a écrit: Qui serait enfin la preuve formelle ! :

Désolée ! La Fayette n'a pas eu le flagrant délit qu'il espérait tant .

Reinette a écrit:
On m'a toujours dit Gouverneur Morris mais personne ne s'est donné la peine de me copier le passage de ses mémoires à ce sujet.
Qu'à cela ne tienne, le voici :

Pour la première fois depuis mon arrivée en France je rencontre le comte de Fersen, dont tout le mérite consiste à être l'amant de la reine.  Il a l'air d'un homme épuisé .


( Journal de Gouverneur Morris, ministre plénipotentiaire des États-Unis en France de 1792 à 1794, pendant les années 1789, 1790, 1791 et 1792 )

Reinette a écrit:
D'ailleurs comme "tout le monde" semble au courant, pourquoi appeler ce livre Un amour secret ?  scratch

Pourquoi secret ?
Parce que Marie-Antoinette n'a jamais affiché Fersen, comme d'autres souveraines de l'époque dont sa soeur Marie-Caroline ont affiché des amants.

Reviens à la première page de ce sujet.   Tu constateras que son objet n'était pas, alors, le livre auquel tu fais allusion The Untold Love Story de notre amie Evelyn Farr .

Quant à "tout le monde", pour Françoise Kermina, cela résume ni plus ni moins toutes les Cours d'Europe .

;
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35674
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret

Message par Invité le Jeu 26 Fév 2015, 11:26

Ce n'est pas un secret si tout le monde le sait !!!Shocked

Dois-je rappeler le sens du mot secret ?boudoi29 Ou alors on devrait rajouter de polichinelle. Hop!

Car enfin, soit il n'y a aucun témoignage donc c'est bien une histoire d'amour secrète (et nous n'en saurions donc rien !: ), soit il y a des tonnes de témoignages qui apparaissent comme des preuves et ce n'est donc plus un secret.
Dans ce dernier cas, Marie-Antoinette s'affiche donc bien avec son amant puisque cela semble une évidence dans toutes les cours d'Europe.

Car sinon, comment une enfant, des étrangers, les futurs personnages éminents d'un nouveau régime auraient-ils pu le savoir ? Si même ceux-ci le savent, c'est bien que Marie-Antoinette ouvrait les rideaux de sa chambre à tous ! Elle le reçoit bien dans sa chambre publique à Versailles, puis idem aux Tuileries, ultra-surveillées !

Décidément, il n'y a que les révolutionnaires qui ont été aveugles. Pas de chance pour eux quand même ! : Tout le monde le sait, jusqu'à Saint-Pétersbourg, mais à Paris même, surveillée par des gardes nationaux, impossible de mettre la main dessus !
Il leur aura fallu forger une horrible histoire d'inceste pour compenser le manque de preuves à ce sujet. Preuves que tout le monde détenaient sauf eux. Vraiment pas de chances !

Non, à moins de se dire en toute logique que ces témoignages relèvent tout simplement de la rumeur. Gratuite, sans fondement, et surtout méchante. Le témoignage de Gouverneur Morris le prouve bien, merci :"Pour la première fois depuis mon arrivée en France je rencontre le comte de Fersen, dont tout le mérite consiste à être l'amant de la reine."
J'espère quand même que vous sentez la méchanceté de ces mots. Fersen n'a aucun mérite sauf d'être l'amant de Marie-Antoinette.
Et il le sait comment ?  Shocked L'explique-t-il ?
A-t-il été reçu à partager un petit déjeuner dans la chambre de Marie-Antoinette avec Fersen qui repose sur les oreillers ?
Non, évidemment. Il le dit car il a entendu des rumeurs. Et il les rapporte. Sympa, très délicat... Smileàè-è\': On sent son envie d'être amical envers Fersen.

Une fois de plus, je ne comprends pas cet acharnement de suivre les yeux fermés les témoignages des gens méchants, de ceux qui ont trahi ou détesté le couple royal ou qui ne s'appuient que sur des rumeurs, sans avoir été un minimum dans les proches de Marie-Antoinette . Alors qu'il existe d'autres témoignages d'amis, de proches de Marie-Antoinette, qui lui sont restés fidèles jusqu'à la fin et qui eux affirment du contraire. Drôle de logique.
A croire que pour véritablement apprécier un personnage historique, il ne faut suivre que les témoins à charge. Il le faut bien, évidemment, mais pas qu'eux, les confronter aux autres affirmant le contraire et faire peser la balance ! Qui s'abaisse me sembel-t-il dans un sens bien précis.
Une fois de plus, pourquoi ne pas croire alors d'autres rumeurs concernant Marie-Antoinette et qui sont également rapportées par de nombreux témoins ? Shocked

Et évidemment dans cette histoire on considère une fois de plus Louis XVI comme le benêt de service ! : Soit il était aveugle comme les révolutionnaires et fut le seul à ignorer son infortune (alors qu'il est le seul à entrer dans la chambre de Marie-Antoinette comme ça lui chante, notamment le 6 octobre 1789 où il aurait pu se trouver nez-à-nez avec Fersen), soit bonne poire, il a laissé faire. On se demande bien pourquoi il aurait laissé sa femme le faire cocu. Un rôle toujours apprécié chez les hommes, à la face du monde en plus, et surtout en tant que roi de France, avec les conséquences énomrissimes politiquement. Donc très crédible...  Shocked
Louis XVI s'est retrouvé avec une guerre civile, mais en plus, il aurait pris le risque d'en subir une seconde.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret

Message par Lucius le Jeu 26 Fév 2015, 11:34

Madame de La Tour du Pin ne fait que mentionner des rumeurs, d'autant qu'elle dit elle même qu'elle n'a pas tant connu la reine que ça, et ne rapporte que quelques moments qu'elle a passé lors des moments publiques de la journée.

L'extrait donné des mémoires de Gouveneur Morris ne semble pas très convaincant. En lisant sa phrase, on comprend qu'il n'a jamais vu l'homme, mais qu'on lui en a raconté de belles. En un mot, il ne nous livre aucun fait positif, seulement des rumeurs.
avatar
Lucius

Messages : 7932
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret

Message par Invité le Jeu 26 Fév 2015, 11:52

Voilà, des rumeurs. Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret

Message par Invité le Jeu 26 Fév 2015, 11:52

Notons que si le secret était si avéré et connu de tous, Reine Millot n'aurait pas eu à inventé son histoire de la Reine congédiée dans Ses appartements pour avoir détenu sur Elle un pistolet...
Son histoire aurait été plus intime et donc ça aurait ressemblé à du hébert ! :

Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret

Message par Mme de Sabran le Jeu 26 Fév 2015, 11:54

Reinette a écrit:Ce n'est pas un secret si tout le monde le sait !!!Shocked

Dois-je rappeler le sens du mot secret ?boudoi29 Ou alors on devrait rajouter de polichinelle. Hop!

Mais oui . C'est exactement cela :  un secret de Polichinelle .

reinette a écrit:
Car enfin, soit il n'y a aucun témoignage donc c'est bien une histoire d'amour secrète (et nous n'en saurions donc rien !: ), soit il y a des tonnes de témoignages qui apparaissent comme des preuves et ce n'est donc plus un secret.

Mais justement tu viens d'expliquer juste au-dessus que c'est un secret de Polichinelle .

Reinette a écrit:Dans ce dernier cas, Marie-Antoinette s'affiche donc bien avec son amant puisque cela semble une évidence dans toutes les cours d'Europe.

Non, tu sais comme moi qu'elle ne s'affiche pas.

Reinette a écrit:Car sinon, comment une enfant, des étrangers, les futurs personnages éminents d'un nouveau régime auraient-ils pu le savoir ? Si même ceux-ci le savent, c'est bien que Marie-Antoinette ouvrait les rideaux de sa chambre à tous ! Elle le reçoit bien dans sa chambre publique à Versailles, puis idem aux Tuileries, ultra-surveillées !

Eh bien oui, je te le demande !

Reinette a écrit:Décidément, il n'y a que les révolutionnaires qui ont été aveugles. Pas de chance pour eux quand même ! : Tout le monde le sait, jusqu'à Saint-Pétersbourg, mais à Paris même, surveillée par des gardes nationaux, impossible de mettre la main dessus !
Il leur aura fallu forger une horrible histoire d'inceste pour compenser le manque de preuves à ce sujet. Preuves que tout le monde détenaient sauf eux. Vraiment pas de chances !

Il voulaient une Messaline, une Frédégonde, pas la femme attachante d'un seul amour .

Reinette a écrit:Non, à moins de se dire en toute logique que ces témoignages relèvent tout simplement de la rumeur. Gratuite, sans fondement, et surtout méchante. Le témoignage de Gouverneur Morris le prouve bien, merci :"Pour la première fois depuis mon arrivée en France je rencontre le comte de Fersen, dont tout le mérite consiste à être l'amant de la reine."
J'espère quand même que vous sentez la méchanceté de ces mots. Fersen n'a aucun mérite sauf d'être l'amant de Marie-Antoinette.  
Et il le sait comment ?  Shocked L'explique-t-il ?
A-t-il été reçu à partager un petit déjeuner dans la chambre de Marie-Antoinette avec Fersen qui repose sur les oreillers ?
Non, évidemment. Il le dit car il a entendu des rumeurs. Et il les rapporte. Sympa, très délicat... Smileàè-è\': On sent son envie d'être amical envers Fersen.

Qu'est-ce que cela change au fait ?

Reinette a écrit:Une fois de plus, je ne comprends pas cet acharnement de suivre les yeux fermés les témoignages des gens méchants, de ceux qui ont trahi ou détesté le couple royal ou qui ne s'appuient que sur des rumeurs, sans avoir été un minimum dans les proches de Marie-Antoinette . Alors qu'il existe d'autres témoignages d'amis, de proches de Marie-Antoinette, qui lui sont restés fidèles jusqu'à la fin et qui eux affirment du contraire. Drôle de logique.
A croire que pour véritablement apprécier un personnage historique, il ne faut suivre que les témoins à charge. Il le faut bien, évidemment, mais pas qu'eux, les confronter aux autres affirmant le contraire et faire peser la balance ! Qui s'abaisse me sembel-t-il dans un sens bien précis.
Une fois de plus, pourquoi ne pas croire alors d'autres rumeurs concernant Marie-Antoinette et qui sont également rapportées par de nombreux témoins ? Shocked

Il ne s'agit pas de méchanceté ou pas méchanceté .
Ce n'est pas par méchanceté que Morris ne trouve pas grand mérite à Fersen.  Il fait une constatation. C'est la sienne.  Parfait .
 
... de même que les autres témoignages dont tu fais état .  Même si certains ne sont pas exempts de malignité, pourquoi déceler dans tous de la méchanceté, parce qu'ils voient en Fersen l'amant de Marie-Antoinette ?

Reinette a écrit:
Et évidemment dans cette histoire on considère une fois de plus Louis XVI comme le benêt de service ! : Soit il était aveugle comme les révolutionnaires et fut le seul à ignorer son infortune (alors qu'il est le seul à entrer dans la chambre de Marie-Antoinette comme ça lui chante, notamment le 6 octobre 1789 où il aurait pu se trouver nez-à-nez avec Fersen), soit bonne poire, il a laissé faire. On se demande bien pourquoi il aurait laissé sa femme le faire cocu. Un rôle toujours apprécié chez les hommes, à la face du monde en plus, et surtout en tant que roi de France, avec les conséquences énomrissimes politiquement. Donc très crédible...  Shocked

Relis l'interprétation de Simone Bertière sur l'attitude de Louis XVI.  
Elle est tout à fait sensée et perspicace.

.

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35674
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret

Message par Mme de Sabran le Jeu 26 Fév 2015, 12:01

Lucius a écrit:Madame de La Tour du Pin ne fait que mentionner des rumeurs, d'autant qu'elle dit elle même qu'elle n'a pas tant connu la reine que ça, et ne rapporte que quelques  moments qu'elle a passé lors des moments publiques de la journée.

L'extrait donné des mémoires de Gouveneur Morris ne semble pas très convaincant. En lisant sa phrase, on comprend qu'il n'a jamais vu l'homme, mais qu'on lui en a raconté de belles. En un mot, il ne nous livre aucun fait positif, seulement des rumeurs.

Reinette a écrit:Voilà, des rumeurs. Very Happy

Et que faites-vous de ce logement clandestin qu'une reine de France installe dans ses appartements privés, pour un homme que la rumeur lui donne pour amant ?

Cela vous semble anodin ?

.
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35674
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret

Message par Invité le Jeu 26 Fév 2015, 12:44

Lucius - bien sûr Gouverneur Morris a vu Fersen. Cet extrait vient de son journal écrit à l'automne de 1789, pas de ses mémoires. Il a connu Fersen en Amérique, pendant la guerre de l'indépendance.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret

Message par Invité le Jeu 26 Fév 2015, 12:50

Je retourne enfin au travail sur la correspondance de Fersen et Marie-Antoinette, qui démontre clairement les méthodes qu'ils ont utilisés pendant dix ans pour dissimuler leur relation. Il vaut mieux avoir les témoignages des acteurs principaux dans cette histoire
On verra que les rumeurs n'ont rien de la méchanceté.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret

Message par Invité le Jeu 26 Fév 2015, 13:35

Mme de Sabran a écrit:
Lucius a écrit:Madame de La Tour du Pin ne fait que mentionner des rumeurs, d'autant qu'elle dit elle même qu'elle n'a pas tant connu la reine que ça, et ne rapporte que quelques  moments qu'elle a passé lors des moments publiques de la journée.

L'extrait donné des mémoires de Gouveneur Morris ne semble pas très convaincant. En lisant sa phrase, on comprend qu'il n'a jamais vu l'homme, mais qu'on lui en a raconté de belles. En un mot, il ne nous livre aucun fait positif, seulement des rumeurs.

Reinette a écrit:Voilà, des rumeurs.  Very Happy

Et que faites-vous de ce logement clandestin qu'une reine de France installe dans ses appartements privés, pour un homme que la rumeur lui donne pour amant ?

Cela vous semble anodin ?

.

Heu pour l'instant, il me semble que Marguerite Jallut n'a guère été convaincante... Smileàè-è\':  :
D'autant que si Marie-Antoinette aurait voulu garder sa liaison secrète, pourquoi le loger près d'elle ? Shocked Ce n'est dès lors plus un secret mais une affirmation clairement affichée de sa liaison.

Ce qui  du coup pourrait signifier que ce n'en est pas une.

Et pourquoi d'ailleurs dire que ce logement est clandestin ? Shocked  Pour rajouter du mystère, du secret là où il n'y en a pas ?  :

D'autre part, j'aimerais bien savoir pourquoi est-ce Louis XVI qui court sauver sa femme le matin du six octobre (après avoir dévalé une colline de de Meudon à cheval, sans reprendre sa voiture la veille !) et non pas Fersen qui était bien au château cette nuit-là. Et d'après des témoins autorisés (Talleyrand d'après madame Campan qui n'était pas là ce soir-là), auprès de la reine. Et que je sache, d'après de nombreux témoins, Marie-Antoinette se promène dans les jardins du Petit Trianon, seule. Elle n'est pas en train de faire un gros calin à Fersen dans la grotte quand on la prévient que les femmes de Paris arrivent. Ou alors, c'est rester secret. :

De plus, Marie-Antoinette court rejoindre ce matin-là où elle manque se faire assassiner son balourd et empoté de mari. Pas son chevaleresque amant qui semble bien disparaître quand le danger approche (je rappelle qu'il est non pas dans son propre appartement mais passe la nuit auprès de la reine). Il ne rejoint pas plus les gardes postés à l'entrée de l'appartement de la reine qui vont mourir sous les coups des massacreurs venus assassinés la femme qu'il aime.

Donc nous pouvons en conclure qu'il n'y avait rien de rien entre eux, à part une très profonde affection (et donc dans un appartement relativement éloigné de la reine), à moins que Fersen fut un gros lâche. Ce dont je doute.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret

Message par Invité le Jeu 26 Fév 2015, 13:44

Mme de Sabran a écrit:
Reinette a écrit:Ce n'est pas un secret si tout le monde le sait !!!Shocked

Dois-je rappeler le sens du mot secret ?boudoi29 Ou alors on devrait rajouter de polichinelle. Hop!

Mais oui . C'est exactement cela :  un secret de Polichinelle .



Donc Marie-Antoinette s'affichait avec son amant ! Ce qui ispo facto l'aurait destitué de son trône. Ce qui ne fut pas le cas. En tout cas, pas pour cette raison !Very Happy
Ok. Donc c'est totalement flagrant et elle ne s'en cache même pas, aucune honte, au point d'en parler comme si de rien n'était à une compagne de jeux de son fils de sept ans ! Elle a des discussions drôlement particulières Marie-Antoinette avec les enfants... boudoi29 ) Et donc une fois de plus, pourquoi les révolutionnaires furent-ils dans l'obligation de forger des horreurs alors qu'il existait au moins une preuve formelle de sa trahison envers la France ? Car avoir un amant, un seul, sufffit à une reine d'être traître à son pays. Et coup de bol, c'est le même à qui elle écrit ses projets contre-révolutionnaires !!! Cela aurait été tout de même une belle prise ! Non au lieu de cela, les révolutionnaires ont choisi en toute conscience de se décrédibiliser par eux-mêmes pour ne pas entâcher la belle histoire d'amour de la reine. boudoi29

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret

Message par Lucius le Jeu 26 Fév 2015, 14:29

Mme de Sabran a écrit:
Lucius a écrit:Madame de La Tour du Pin ne fait que mentionner des rumeurs, d'autant qu'elle dit elle même qu'elle n'a pas tant connu la reine que ça, et ne rapporte que quelques  moments qu'elle a passé lors des moments publiques de la journée.

L'extrait donné des mémoires de Gouveneur Morris ne semble pas très convaincant. En lisant sa phrase, on comprend qu'il n'a jamais vu l'homme, mais qu'on lui en a raconté de belles. En un mot, il ne nous livre aucun fait positif, seulement des rumeurs.

Reinette a écrit:Voilà, des rumeurs.  Very Happy

Et que faites-vous de ce logement clandestin qu'une reine de France installe dans ses appartements privés, pour un homme que la rumeur lui donne pour amant ?

Cela vous semble anodin ?

.

Je ne parle pas de la réalité de la chose, mais de la véracité des sources.

outremanche a écrit:Lucius - bien sûr Gouverneur Morris a vu Fersen. Cet extrait vient de son journal écrit à l'automne de 1789, pas de ses mémoires. Il a connu Fersen en Amérique, pendant la guerre de l'indépendance.

Oui, mais le gouverneur ne donne pas d'élément matériel, consistant.
Ce qui ne veut pas dire que la chose soit fausse.

Les seules sources vraiment factuelles et substantielles sont les lettres, l'appartement (même si j'ai toujours du mal à comprendre comment une telle chose pu se faire sans être remarquée), le journal de Fersen ....

Je ne connais aucune source, extérieure aux deux protagonistes, qui nous dise ; à tel moment, tel endroit, la reine a donné telle marque de préférence qui laisse supposer que ....
avatar
Lucius

Messages : 7932
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret

Message par Mme de Sabran le Jeu 26 Fév 2015, 14:42

Reinette a écrit:
Heu pour l'instant, il me semble que Marguerite Jallut n'a guère été convaincante... Smileàè-è\':  :

...   convaincante de quoi ?
Elle n'a pas à être convaincante : elle expose simplement des faits, des faits indéniables, avec sources écrites par les différents protagonistes . Si tu ne crois pas les acteurs des faits eux-mêmes ...
Je ne vois pas ce que tu cherches de plus .

Reinette a écrit:
D'autant que si Marie-Antoinette aurait voulu garder sa liaison secrète, pourquoi le loger près d'elle ? Shocked Ce n'est dès lors plus un secret mais une affirmation clairement affichée de sa liaison.

Ce qui  du coup pourrait signifier que ce n'en est pas une.

Là, je veux bien que tu m'expliques.   Si toutefois tu te comprends toi même .
Reinette a écrit:
Et pourquoi d'ailleurs dire que ce logement est clandestin ? Shocked  Pour rajouter du mystère, du secret là où il n'y en a pas ?  :
Parce qu'il écrit à sa soeur qu'elle seule sait qu'il est là, leur père le croit à Paris .
Alors les milliers d'habitants de Versailles, Louis XVI en tête, ignorent qu'il est là .
C'est quand même fort de café ! ... pour quelqu'un qui n'a rien à cacher ...

Reinette a écrit:D'autre part, j'aimerais bien savoir pourquoi est-ce Louis XVI qui court sauver sa femme le matin du six octobre (après avoir dévalé une colline de de Meudon à cheval, sans reprendre sa voiture la veille !)

Il ne galope certainement pas comme un fou , ce jour-là, pour sauver sa femme, sinon pourquoi resterait-il amorphe à Varennes au lieu de tout tenter pour la sauver coûte que coûte, elle et leurs enfants ?

Reinette a écrit:et non pas Fersen qui était bien au château cette nuit-là. Et d'après des témoins autorisés (Talleyrand d'après madame Campan qui n'était pas là ce soir-là), auprès de la reine.

Ben écoute, euh ! ... et sans vouloir te vexer, hein ! Talleyrand et Campan me semblent sans doute plus autorisés que toi et moi pour émettre une opinion, c'est sûr ...  Hop!


Reinette a écrit:Et que je sache, d'après de nombreux témoins, Marie-Antoinette se promène dans les jardins du Petit Trianon, seule. Elle n'est pas en train de faire un gros calin à Fersen dans la grotte quand on la prévient que les femmes de Paris arrivent. Ou alors, c'est rester secret. :

Ah mais dis donc, il faut bien se reposer cinq minutes, entre deux étreintes torrides !  :  :  :

Reinette a écrit: De plus, Marie-Antoinette court rejoindre ce matin-là où elle manque se faire assassiner son balourd et empoté de mari. Pas son chevaleresque amant qui semble bien disparaître quand le danger approche (je rappelle qu'il est non pas dans son propre appartement mais passe la nuit auprès de la reine). Il ne rejoint pas plus les gardes postés à l'entrée de l'appartement de la reine qui vont mourir sous les coups des massacreurs venus assassinés la femme qu'il aime.

Tais-toi ! C'est la confusion totale !  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing  Laughing


Reinette a écrit: Donc nous pouvons en conclure qu'il n'y avait rien de rien entre eux, à part une très profonde affection (et donc dans un appartement relativement éloigné de la reine), à moins que Fersen fut un gros lâche. Ce dont je doute.

Tu en tires bien la conclusion que tu veux ! Wink
Mais le coup de la très profonde affection, non vraiment, cela confine au ridicule .

.

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35674
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret

Message par Mme de Sabran le Jeu 26 Fév 2015, 14:45

Reinette a écrit:

Donc Marie-Antoinette s'affichait avec son amant ! Ce qui ispo facto l'aurait destitué de son trône.

Allons donc ! tu n'es pas assez naïve pour croire cela, alors que Louis XVI lui même fermait les yeux !
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35674
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 22 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 13 ... 22  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum