1777, Voyage en Normandie du comte d'Artois

Aller en bas

1777, Voyage en Normandie du comte d'Artois

Message par Mme de Sabran le Mer 11 Oct 2017, 16:30



Toujours à Tours, ce week-end, j'ai lié connaissance avec un historien britannique qui m'a parlé de traversées de sa ville de Falaise ( Normandie ) par Louis XVI et le comte d'Artois .   Very Happy

Arrivé à Falaise (Calvados) il y a plus de trente ans, Ian C. Marshall est amoureux de sa ville d’adoption, au point d’en avoir écrit une histoire pour ses amis anglais qui la lui réclamaient.

Licencié de littérature anglaise de l’université de Cambridge, Ian obtient son certificat d’aptitude au professorat de l’enseignement du second degré (CAPES) en 1986 et devient professeur d’anglais au collège du Cingal de Bretteville-sur-Laize.

Neuf chapitres pour raconter plus de deux siècles

Avec sa formation littéraire, lui vient l’envie de raconter l’histoire de Falaise, des Celtes à nos jours. Curieux de nature, il veut « en savoir plus sur ce qui s’est passé ici, découvrir les premiers habitants, les Celtes, arrivés entre 400 et 50 avant Jésus-Christ, et faire défiler le temps. »




https://www.ouest-france.fr/normandie/falaise-14700/falaise-un-britannique-retrace-l-histoire-de-la-ville-en-anglais-5180003

Quand le comte d'Artois traversa la ville de Falaise au mois de mai de 1777, il voulut emprunter le passage Lecomte, porte médiévale des remparts de la ville .   La porte était trop basse pour la hauteur de la voiture moderne du prince : il fallut démolir le haut  ( dont la salle des gardes ).
En voici les vestiges :



Artois fut si satisfait de la royale réception qu'il offrit une somme d'argent pour financer la construction d'un Hôtel de Ville qui est toujours la mairie de Falaise :





Just nine years seperate the respective passages through Falaise of two french kings namely Charles X and Louis XVI.
To be precise, Charles X was not yet king when he came through on the 9 may 1777.  He was count of Artois. He would not become king untill 1824, having been exiled in the meantime in Britain at the court of George III.
But in 1777 Charles was given a regal reception and was so pleased by it that he gave money to be used fot the construction of the town hall which still stands today.
As with all monarchs who had visited the town up to this point in time, he left via the Porte Lecomte, the eastern gate leading down to the ford over the Ante stream. This ford was where the church of Saint-Laurent had been constructed in the eleventh century.
Despite being the main road towards Caen, the Porte Lecomte gave towards the east and in no way directly to the north. When Charles passed through it, the gate was no doubt becoming somewhat small for modern carriages since in this occasion the top of the gate, including the guardroom, was removed. The fireplace used by the guards for heating can still be seen halfway up the wall and is now open to the four winds.
Charles X would return to Falaise in much changed personal circumstances but that would be not one but two revolutions hence.
When Louis XVI came through the town on 21st  june 1786, the gate Charles X had passed through was still in the same condition but Louis never saw it.  For the first time he could proceed directly through the town from south to north since the intervening years had witnessed an upheaval in urban planning.  The southern gateway had been removed and the ramparts to the north had quite simply been breached.
For the road to be as straight as possible, houses near ( and even attaining to )  the church of Saint-Gervais had been demolished and a bridge and embankment created to cross the valley without need of a new ford.
Falaise finally had its current landscape : arriving from Caen the traveller was no longer met by a steep valley and impregnable rampart but by an open and welcoming town easy of access by road .



*  *  *


Voyage de Monseigneur le Comte d'Artois sur les Côtes de Normandie et de Bretagne du 7 May au 9 Juin 1777 retour par Bordeaux.


Edité en 1777

Manuscrit petit in-4 à 20 lignes par page de (1)-62 pp. veau marbré, dos lisse recouvert d'une pièce de titre en maroquin rouge, tranche rouges (reliure de l'époque). Journal inédit tenu par le secrétaire du comte d'Artois lors de son voyage dans les provinces de l'ouest du royaume au mois de mai 1777.



Deux ans plus tôt, le Prince âgé de dix-huit ans assistait au sacre de son frère Louis XVI où il « tenait lieu de duc de Normandie » et fut apanagé par lui du comté du Poitou et des duchés d'Angoulême et de Mercoeur. La seule source imprimée connue relative à ce voyage signée Bourde de la Rogerie, concerne la journée du 11 mai et la venue du Prince au Mont Saint-Michel, épisode qui n'est pas repris par le secrétaire dans sa relation qui consigne dix-sept autres étapes d'une boucle de deux mille kilomètres parcourue en un mois de temps (du 7 mai 1777 au 9 juin suivant) : les Haras (de Normandie), Falaise, Harcourt, Vire, Avranches et Dole, Saint Malo, Dinant et St Brieux, Brest, Quimper, L'Orient, Vannes et La Roche Bernard, Nantes, La Rochelle, Rochefort, Poitiers, Ruffec, Barbesieux et Cubzac, Bordeaux, Montlieu et Ruffec, Les Ormes, Amboise et Chanteloup. C'est le point de vue personnel d'un voyageur embarqué dans la suite princière, à la fois éloigné du ton des relations officielles et du récit royal lui-même, qui menant sa narration aux premières personnes du singulier et du pluriel, décrit chaque entrée solennelle, mais aussi le déroulé des réceptions et la description des lieux sans oublier de donner son sentiment sur les spectacles donnés et les villes traversées : « (p.4) A Falaise le Prince a été reçu au bruit du canon, les habitants avaient élevé un arc de triomphe (?) les rues étaient tapissées de sablées, on avait formé une avenue de grandes branches d'arbres qui faisait assez bien à la descente de notre voiture (p. 18 à Brest) après avoir dîné à la Comédie où on a donné Le Barbier de Séville, le Prince a soupé à Recouvrance chez le vicomte de Laval ». Pièce d'archive conservée dans la famille du conseiller, une note inscrite en tête de manuscrit nous révèle l'identité de son auteur : « Le récit de ce voyage a été fait par mon grand père Flament secrétaire* de Monseigneur le Comte d'Artois parrain de mon père. A. Flament 2 mars 1882* voir l'Almanach royal de Versailles (1781) page 199 ». On trouve en effet à la page indiquée de l'Almanach de Versailles, année 1781 (à ne pas confondre avec l'Almanach royal de la même année) l'inscription M. Flament, Secrétaire de Mgr. Comte d'Artois, chargé de la Partie militaire. Son nom apparaît aussi au titre des Ordonnances rendues pendant le Ministère de M. le Comte de Saint-Germain, avec des décisions, des interprétations et des notes instructives, depuis le 12 décembre 1775 jusqu'au 31 décembre 1778, collection de M. le Cte d'Artois rassemblée par les soins de Flament, son secretaire Militaire (Paris, Nale, 1775-1778). Beau manuscrit XVIIIe en reliure d'époque discrètement restaurée, sur un épisode assez peu renseigné de la jeunesse du comte d'Artois, futur Charles X, dont selon l'historien Bernard Barbiche « la mauvaise gestion de l'apanage n'a fait que renforcer la réputation de légèreté d'un prince évaporé qui incarnait sous son plus mauvais jour l'Ancien Régime finissant ». [Voir : Sandrine Bula, L'Apanage du comte d'Artois (1773-1790) Préface de Bernard Barbiche, 1993]. N° de réf. du libraire 13799

Poser une question au libraire
https://www.abebooks.fr/signe/Comte-dArtois-Voyage-Monseigneur-C%C3%B4tes-Normandie/21313845595/bd

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36108
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1777, Voyage en Normandie du comte d'Artois

Message par Mr de Talaru le Ven 13 Oct 2017, 11:24

D'une grande générosité le Comte d'Artois. La mairie ressemble un peu aux tribunaux de province. La façade j'entends.

_________________
Un verre d'eau pour la Reine.
avatar
Mr de Talaru

Messages : 2424
Date d'inscription : 02/01/2014
Age : 59
Localisation : près des Cordeliers...

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1777, Voyage en Normandie du comte d'Artois

Message par Comtesse Diane le Ven 13 Oct 2017, 14:55

Louis XVI traverse Falaise en se rendant à Cherbourg, c'est ça ? C'est le seul voyage de son règne.

_________________
avatar
Comtesse Diane

Messages : 7328
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : TOURAINE

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1777, Voyage en Normandie du comte d'Artois

Message par Mme de Sabran le Ven 13 Oct 2017, 15:36

En effet, ma chère Diane, le seul !  Very Happy ( en exceptant Montmédy, bien sûr )
Nous en parlons ici :  http://marie-antoinette.forumactif.org/t2246-le-voyage-de-louis-xvi-en-normandie?highlight=normandie

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36108
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1777, Voyage en Normandie du comte d'Artois

Message par Lucius le Ven 13 Oct 2017, 17:23

Mr de Talaru a écrit:D'une grande générosité le Comte d'Artois. La mairie ressemble un peu aux tribunaux de province. La façade j'entends.

C'est bien normal, c'est un type architectural des bâtiments publics que les architectes commencent à explorer et à formaliser dans la seconde moitié du XVIIIe siècle. Mais sous Louis-Philipe ils prendront un air plus austère et guindé.
avatar
Lucius

Messages : 7969
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum