Ventes aux enchères 2018

Page 7 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Aller en bas

Re: Ventes aux enchères 2018

Message par hastur le Dim 09 Sep 2018, 18:13

Trianon a écrit:
Savez-vous que les "ventes aux enchères" vont devoir fermer boutique dans les années à venir, les jeunes ne s'intéressant PLUS à toutes ces belles "choses". Peut-être, vont-elles être remplacées par les "tablettes et portables". Au secours !!! Mais quid des beaux meubles par exemple ?

N'importe quoi ... quels clichés...arrêtons de mettre tous nos semblables dans le même panier .
Il y a des nombreux "jeunes" (comme vous dites) qui s'engagent dans le patrimoine de nos jours.
Quant aux ventes aux enchères, c'est juste une histoire d'argent et ça , ça n'est pas prêt de s'arrêter .

Quand le téléphone et l’électricité sont arrivées certains ont invoqué Satan , et finalement on ne le conteste plus maintenant non ?
avatar
hastur

Messages : 443
Date d'inscription : 22/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ventes aux enchères 2018

Message par Lucius le Dim 09 Sep 2018, 19:41

Ce serait croire que les ventes aux enchère ne concernent que le mobilier ancien, alors que ce marché ne représente qu'une part assez faible des volumes financiers échangés.
avatar
Lucius

Messages : 7925
Date d'inscription : 21/12/2013
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ventes aux enchères 2018

Message par hastur le Dim 09 Sep 2018, 20:12

Oui je suis d'accord , les ventes aux enchères d'art contemporain sont la majeure partie de ce business , avec des prix atteignant souvent l'indécence .
La désaffection pour le mobilier XVIIIe est remarquée depuis les années 2000 , même s'il y a encore des enchères élevées.
C'est une histoire de mode , et non d'âge.
avatar
hastur

Messages : 443
Date d'inscription : 22/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ventes aux enchères 2018

Message par La nuit, la neige le Dim 09 Sep 2018, 20:37

Je suis d'accord avec ce que vous dîtes, mais enfin je crois aussi qu'il s'agit pourtant bien d'une histoire de génération.

On peut appeler cela "la mode", mais je pense toutefois que le XVIIIe siècle (hors pièces d'exception, peut-être, et qui ne concernent qu'un micro-marché) ne correspond simplement plus aux goûts et aux attentes (usage, confort etc.) des acheteurs.
La "classe d'âge" de ceux-ci étant ce qu'elle est, et les générations anciennes s'éteignant naturellement, je ne vois pas comment ce "marché" pourrait reprendre du poil de la bête ? scratch
avatar
La nuit, la neige

Messages : 11899
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ventes aux enchères 2018

Message par Vicq d Azir le Dim 09 Sep 2018, 22:00

Certes, cher LNLN, mais la mode est un éternel recommencement.
Je suis assez vieux pour me souvenir des années 50... ( 1950, pas 1850, n’exagérons pas...). A part pour certaines pièces, le goût alors était terrible. Pourtant, le mobilier de cette époque est très prisé aujourd’hui. Puis les gens ont redécouvert les créations 30, puis le Louis XVI.
Le seul conseil qu’on pourrait donner: profitez du désamour pour le XVIII pour vous faire plaisir: une commode, un siège d’epoque est ( presque ) au prix Ikea... Et la mode reviendra...
avatar
Vicq d Azir

Messages : 1527
Date d'inscription : 07/11/2014
Age : 70
Localisation : Paris x

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ventes aux enchères 2018

Message par Duc d'Ostrogothie le Dim 09 Sep 2018, 23:41

Je suis d'accord avec toi, mon cher Vicq. Le désintérêt actuel pour le mobilier XVIIIème est regrettable mais il fait des heureux : des pièces autrefois très chères sont aujourd'hui beaucoup plus abordables.
avatar
Duc d'Ostrogothie

Messages : 1564
Date d'inscription : 04/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ventes aux enchères 2018

Message par Gouverneur Morris le Lun 10 Sep 2018, 00:11

Quelques détails des beaux ployants de la Reine à Compiègne :







Clichés personnels
avatar
Gouverneur Morris

Messages : 4458
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ventes aux enchères 2018

Message par Duc d'Ostrogothie le Lun 10 Sep 2018, 00:36

Les bouts de pieds ressemblent à des pattes de lion, c'est beau. C'est très italianisant bizarrement.
avatar
Duc d'Ostrogothie

Messages : 1564
Date d'inscription : 04/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ventes aux enchères 2018

Message par Trianon le Lun 10 Sep 2018, 01:44

Trianon a écrit: Savez-vous que les "ventes aux enchères" vont devoir fermer boutique dans les années à venir, les jeunes ne s'intéressant PLUS à toutes ces belles "choses". Peut-être, vont-elles être remplacées par les "tablettes et portables". Au secours !!! Mais quid des beaux meubles par exemple ?

hastur a écrit: N'importe quoi ... quels clichés...arrêtons de mettre tous nos semblables dans le même panier .
Il y a des nombreux "jeunes" (comme vous dites) qui s'engagent dans le patrimoine de nos jours.
Quant aux ventes aux enchères, c'est juste une histoire d'argent et ça , ça n'est pas prêt de s'arrêter .
Je ne connais pas votre âge Hastur, je n'ai pas voulu faire de l'ostracisme (en évoquant les tablettes et les portables, pointe d'humour....), mais essayer d'interroger autour de vous. Alors, je ne dis pas que cela ne reviendra pas, mais il est incontestable que les 18/35 ans s'intéressent bien moins à TOUT ce que l'on peut trouver dans une vente aux enchères que les générations précédentes. La cause en est les nouvelles technologies, c'est la juste loi de la modernité. Mais, il n'est pas nécessaire d'avoir des craintes, il y a et aura toujours des irréductibles.

Quand le téléphone et l’électricité sont arrivées certains ont invoqué Satan , et finalement on ne le conteste plus maintenant non ?
Nous pouvons même dire que quand le micro-ondes est arrivé en France (c'était presque hier), on a entendu toutes sortes de critiques visant la santé et la qualité de cuisson de ce four par rapport au four traditionnel.
Je suis d'accord avec vous.
avatar
Trianon

Messages : 3018
Date d'inscription : 22/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ventes aux enchères 2018

Message par La nuit, la neige le Lun 10 Sep 2018, 12:56

Trianon a écrit:Alors, je ne dis pas que cela ne reviendra pas, mais il est incontestable que les 18/35 ans s'intéressent bien moins à TOUT ce que l'on peut trouver dans une vente aux enchères que les générations précédentes. La cause en est les nouvelles technologies, c'est la juste loi de la modernité. Mais, il n'est pas nécessaire d'avoir des craintes, il y a et aura toujours des irréductibles.

Je ne pense pas que "la" cause soit les nouvelles technologies.

- Tout d'abord parce que, au contraire, les maisons de ventes aux enchères profitent de ces nouvelles technologies.
Les ventes aux enchères étaient autrefois essentiellement réservées aux amateurs présents en salle, ou à ceux qui recevaient les catalogues de présentation.
Depuis une dizaine d'années, de n'importe quel coin du monde, on peut découvrir les lots proposés et enchérir sur internet !
Et cela ne concerne plus seulement les "grandes ventes".
Désormais, n'importe quelle vente aux enchères, même perdue dans je ne sais quel coin reculé peut toucher un potentiel d'acheteurs très vaste (y compris à l'international).

Nous participons d'ailleurs souvent à cette communication, même si nous choisissons ici de mettre en avant les objets qui nous paraissent intéressants (historiques, valeurs artistiques, originalité etc.).
Mais si nous devions compiler tous les lots "XVIIIe siècle", ou même ceux liés de près ou de loin à Marie-Antoinette, il y en aurait des dizaines par jour...   Eventaille

- Enfin, à mon avis, c'est une question de goût, de style de vie, et de culture.
On pourrait appeler ça un "effet de mode" mais, contrairement à ce que pensent mes amis qui se sont exprimés, je ne crois guère à un retour en grâce.
Le déséquilibre est trop important entre le nombre de lots proposés, ou plutôt susceptibles de l'être (hors objets, meubles, et oeuvres d'art exceptionnels) et désormais le nombre d'acheteurs potentiels.

Arrow Ces statistiques, pour la France, en 2017, publiées par le Conseil des ventes, sont éloquentes.
Avec une tendance générale du marché qui progresse :



* Source et infos complémentaires : https://www.conseildesventes.fr/sites/default/files/pdf_editorial/bilan-des-encheres-france-2017.pdf

Seuls les "tableaux, dessins, sculptures estampes anciens et du XIXe siècle" s'en sortent péniblement (mais avec une toute petite part de marché).
Mais bien loin derrière les progressions ET les parts de marché de tout ce qui est postérieur à le seconde moitié du XIXe siècle.

Moins 26% donc pour le Mobilier et objets d'arts anciens, avec une part de marché estimée à 11% seulement du montant global adjugé. Exclamation

Cela frôle la "niche"...  

Et, en effet, comme le disait Vicq', pour les amateurs, il y a sans doute de quoi se faire plaisir à prix très "raisonnables".  
Encore que, je ne suis pas certain que les ventes aux enchères publiques soient le meilleur moyen de faire de "bonnes affaires", notamment pour la raison simple que compte tenu de l'écroulement de ce "marché", les maisons de vente sélectionnent de préférence (logiquement) les pièces les plus "sûres" d'être vendues, c'est à dire celles qui, justement, ne passent pas inaperçues auprès des acteurs du marché, et qui ne les laissent généralement pas partir à moindre prix.
avatar
La nuit, la neige

Messages : 11899
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ventes aux enchères 2018

Message par hastur le Lun 10 Sep 2018, 14:26

En effet comme le dit La Nuit La Neige les nouvelles technologies ont au contraire boosté les ventes aux enchères : aujourd'hui plus besoin de se déplacer pour enchérir , que ce soit dans des prestigieuses (ou moins) maisons de vente au travers le monde ou sur le net avec le succès que l'on connait de certains sites d'enchères en ligne .
avatar
hastur

Messages : 443
Date d'inscription : 22/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ventes aux enchères 2018

Message par Duc d'Ostrogothie le Lun 10 Sep 2018, 21:42

Un article de la gazette Drouot disait avant l'été, que le marché de l'ancien baisse non pas à cause du désintérêt du public, mais à cause de la raréfaction des objets...
On sait que l'intérêt du grand public pour le mobilier et les objets d'art du XVIIIème siècle s'est beaucoup émoussé au cours des 30 / 40 dernières années.
Le phénomène empire chaque année. Beaucoup d'antiquaires parisiens ont disparu ou ont du réduire la voilure, y compris cette année.
A la biennale cette année, il y avait 60 exposants de moins que l'année dernière.
Il y a aussi un phénomène de paupérisation du pays, et de perte du savoir, de la culture.
Bref, c'est la cata.
avatar
Duc d'Ostrogothie

Messages : 1564
Date d'inscription : 04/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ventes aux enchères 2018

Message par La nuit, la neige le Lun 10 Sep 2018, 22:57

Duc d'Ostrogothie a écrit:Un article de la gazette Drouot disait avant l'été, que le marché de l'ancien baisse non pas à cause du désintérêt du public, mais à cause de la raréfaction des objets...
Ah oui ?  Suspect  
C'était un publi-reportage ? Laughing
Enfin, honnêtement, quelle serait la logique ?
Généralement, s'il y a conjointement intérêt et raréfaction : les prix flambent.

De quoi parle-t-on exactement ? Quels "objets" ?
A l'exception, éventuellement, de ce qui est très haut de gamme, il me semble plutôt que l'offre (proposée et disponible) est bien supérieure à la demande.
avatar
La nuit, la neige

Messages : 11899
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ventes aux enchères 2018

Message par MARIE ANTOINETTE le Jeu 13 Sep 2018, 17:54




je suis un peu en avance, mais voici le document reçu de CYRILLE BOULAY concernant la prochaine vente d'objets royaux.

MARIE ANTOINETTE
avatar
MARIE ANTOINETTE

Messages : 3114
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 72
Localisation : P A R I S

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ventes aux enchères 2018

Message par La nuit, la neige le Jeu 13 Sep 2018, 18:20

Merci MARIE ANTOINETTE !

Le portrait en médaillon de Mme Elisabeth semble intéressant... Smile
avatar
La nuit, la neige

Messages : 11899
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ventes aux enchères 2018

Message par hastur le Jeu 13 Sep 2018, 19:40

A droite on reconnait le maladif et presque mourant duc de Bourgogne , frère ainé du futur Louis XVI .
avatar
hastur

Messages : 443
Date d'inscription : 22/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ventes aux enchères 2018

Message par La nuit, la neige le Jeu 13 Sep 2018, 22:07

avatar
La nuit, la neige

Messages : 11899
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ventes aux enchères 2018

Message par hastur le Jeu 13 Sep 2018, 22:14

La nuit, la neige a écrit:Absolument ! Par Jean-Martial Frédou (ou d'après).  Smile

Arrow Nous avions posté ici deux versions de ce portrait : http://marie-antoinette.forumactif.org/t1953-bourgogne-frere-aine-de-louis-xvi

Arrow Voir encore ici : http://marie-antoinette.forumactif.org/t2340-portraits-de-marie-antoinette-et-de-la-famille-royale-par-jean-martial-fredou

Merci !  je ne me souvenais plus du peintre .
avatar
hastur

Messages : 443
Date d'inscription : 22/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ventes aux enchères 2018

Message par MARIE ANTOINETTE le Ven 14 Sep 2018, 16:18

dans la vente BANCEL il y avait ce tableau du petit roi malade, nous l'avions présenté lors de l'exposition en 1987 LOUIS XVII à la Mairie du 5° arrondissement et il faisait beaucoup causer les visiteurs..... serait-ce l'exemplaire de Feu mon ami qui revient sur le marché ????

MARIE ANTOINETTE

avatar
MARIE ANTOINETTE

Messages : 3114
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 72
Localisation : P A R I S

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ventes aux enchères 2018

Message par hastur le Ven 14 Sep 2018, 17:25

MARIE ANTOINETTE a écrit:dans la vente BANCEL il y avait ce tableau du petit roi malade, nous l'avions présenté lors de l'exposition en 1987  LOUIS XVII à la Mairie du 5° arrondissement et il faisait beaucoup causer les visiteurs..... serait-ce l'exemplaire de Feu mon ami qui revient sur le marché ????

MARIE ANTOINETTE


Il n'agit pas de Louis XVII sur ce tableau , mais du duc de Bourgogne frère ainé de Louis XVI , qui ne fut jamais roi , mais malade oui .
Portrait initialement exécuté en 1760 par le peintre Fredou comme nous l'a rappelé La Nuit La neige.
avatar
hastur

Messages : 443
Date d'inscription : 22/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ventes aux enchères 2018

Message par Duc d'Ostrogothie le Mar 18 Sep 2018, 23:05

Il y aura un joli petit dessin de Moreau le Jeune dans la vente, qui est d'ailleurs représenté sur le flyer posté par notre MARIE ANTOINETTE. Il s'agit du dessin ayant servi de modèle à la gravure qui figure en tête du célèbre ouvrage sur la vie de Marie-Thérèse, dédié à la reine :




avatar
Duc d'Ostrogothie

Messages : 1564
Date d'inscription : 04/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ventes aux enchères 2018

Message par Duc d'Ostrogothie le Ven 05 Oct 2018, 20:15

Arrow En vente chez Pescheteau Badin le 15 octobre 2018, beaucoup de belles choses, dont notamment ces deux seaux à verre du service perles et barbeaux de Marie-Antoinette :




SEVRES - Deux seaux à verre en porcelaine tendre provenant du service à perles et barbeaux de la Reine Marie-Antoinette à décor polychrome de semis de barbeaux dans un bandeau encadré de deux galons à fond vert orné de rang de perles, filet or sur les bords. Marqués : LL entrelacés, lettre-date DD pour 1781, marque du peintre Pierre Massy. XVIIIe siècle, année 1781. H. : 11,1 cm, L. : 14,5 cm.

Estimation : 20 000 / 30 000 EUR.

Arrow Dans la même vente Pescheteau Badin le 15 octobre 2018 , une assiette à bord contourné du service perles et barbeaux de Marie-Antoinette :




Sèvres
Assiette à bord contourné en porcelaine tendre du service " perles et barbeaux " de Marie-Antoinette à décor polychrome au centre d'un groupe de bleuets et sur l'aile de semis de bleuets entre deux rangs de perles dans des galons à fond vert.
Marquée : LL entrelacés, lettre-date DD pour 1781, sans marque de peintre.
XVIIIème siècle, 1781.
D. 23,8 cm.
Une infime égrenure.

Arrow Dans la même vente Pescheteau Badin le 15 octobre 2018 , deux seaux à bouteille de la rue Thiroux :




Deux seaux à bouteille en porcelaine à décor polychrome de semis de barbeaux et guirlandes de barbeaux.
Marqués : A couronné en rouge.
Manufacture de la Reine rue Thiroux.
XVIIIème siècle.
H. 17 cm et L. 28 cm.

Estimation : 1200 / 1500 euros.

Arrow Dans la même vente Pescheteau Badin le 15 octobre 2018 , un plat du service bleu céleste de Louis XV   :




VINCENNES
Plat rond en porcelaine tendre provenant du service Bleu céleste de Louis XV à Versailles à décor polychrome au centre d'un groupe de fleurs et fruits et d'un oiseau en vol et sur l'aile de guirlandes de fleurs et feuillages dans quatre réserves cernées de piastres et guirlandes de fleurs en or sur fond bleu céleste sur des godrons en léger relief.
Marqué : LL entrelacés, lettre-date A pour 1754, marque de peintre O non attribuée.
XVIIIème siècle, 1754.
D. 32,2 cm.
Légères usures d'or.

Estimation : 60 000 / 80 000 euros.

Arrow Dans la même vente Pescheteau Badin le 15 octobre 2018 , un plateau du service de Marie-Caroline de Naples   :




Sèvres
Plateau losange de saucière en porcelaine tendre provenant du service de Marie-Caroline, reine de Naples, à décor polychrome au centre du monogramme CL formé de guirlande de barbeaux et guirlande de fleurs sous une couronne de roses, l'aile décorée de deux amours dans des nuages, de corbeilles de fleurs et de guirlandes de lauriers, galon à fond bleu orné de guirlande de feuillage et rinceaux or sur le bord.
Marqué : LL entrelacés, lettre-date U pour 1773, marques des peintres Buteux et Drand.
XVIIIème siècle, 1773.
L. 30 cm.

Estimation : 8000 / 12 000 euros.

Arrow Dans la même vente Pescheteau Badin le 15 octobre 2018 , une tasse à thé du service de la comtesse d'Artois :





SEVRES
Tasse à thé de la deuxième grandeur et sa soucoupe en porcelaine tendre provenant du service de la comtesse d'Artois à décor polychrome de semis de barbeaux et rangs de perles pourpre et or.
Marquées : LL entrelacés, lettre date MM pour 1789, marque du peintre Taillandier.
H: 5 cm D: 3.5cm
L'anse manquante  What a Face


Arrow Dans la même vente Pescheteau Badin le 15 octobre 2018 , un plateau de tasses à glace du service du Gobelet du Roi :





Sèvres
Plateau de tasses à glace nommé plateau Bouret en porcelaine tendre provenant du service du Gobelet du Roi à décor polychrome au centre d'une rose dans un entourage de guirlandes de barbeaux et feuilles de myrte autour de filets bleus et rouges.
Marqué : LL entrelacés, lettre-date FF pour 1783, marque du peintre Le Bel, marque du doreur Vandé.
XVIIIème siècle, 1783.


Arrow Dans la même vente Pescheteau Badin le 15 octobre 2018 , un compotier du service du duc d'Harcourt :  




Compotier rond en porcelaine tendre provenant du service du duc d'Harcourt à décor polychrome au centre de roses et fleurettes dans un médaillon cerné d'un galon à fond bleu orné de filets perlés et guirlandes de feuilles, le bord décoré de pensées, roses et fleurettes entre deux guirlandes de feuillage et deux galons à fond bleu.
Marqué en pourpre : LL entrelacés, lettre-date KK pour 1787, marque du peintre Guillaume Buteux, marque du doreur Etienne-Gabriel Girard.
XVIIIème siècle, 1787.
D. 20,9 cm
Estimation : 1500 / 2000 euros.


Arrow Dans la même vente Pescheteau Badin le 15 octobre 2018 , un vase en porcelaine tendre de forme balustre   :  





Vase en porcelaine tendre de forme balustre, reposant sur un piédouche, à deux prises latérales en forme de tête de bouc, à décor polychrome sur une face d'un paysage de bord de mer avec deux voiliers et sur l'autre face d'une scène de l'histoire romaine dans deux réserves sur fond de treillage or, le col orné d'une couronne de feuillage en relief, fleurs, coquilles et rinceaux en léger relief sur l'épaulement, la base et le piédouche orné de feuilles d'acanthes et coquilles en relief, galon à treillage rose sur le bord du pied.
XVIIIème siècle, vers 1765-70.
H. 22 cm.
Restaurations au pied et à une anse.
avatar
Duc d'Ostrogothie

Messages : 1564
Date d'inscription : 04/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ventes aux enchères 2018

Message par Marie-Jeanne le Ven 05 Oct 2018, 22:21

Espérons que Versailles pourra acquérir les pièces du service aux barbeaux.
avatar
Marie-Jeanne

Messages : 125
Date d'inscription : 16/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ventes aux enchères 2018

Message par La nuit, la neige le Sam 06 Oct 2018, 08:34

Idea Nous présentons ce service, et d'ailleurs trois mêmes sceaux à verre déjà présentés par cette même maison de vente, ici :

Arrow Le service en porcelaine de Sèvres à décor de perles et de barbeaux de Marie-Antoinette
avatar
La nuit, la neige

Messages : 11899
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ventes aux enchères 2018

Message par Duc d'Ostrogothie le Sam 06 Oct 2018, 10:03

C'est la même personne qui écoule tout le service perles et barbeaux depuis des années...  cat

Arrow En vente le 10 octobre 2018 chez Ader, une empreinte en étain du sceau de Marie-Antoinette :





Empreinte en étain du sceau de Marie-Antoinette, aux armes de la reine sur un entablement et surmontées d’une couronne royale, dans un cadre en bronze doré inscrit à l’arrière : « Empreinte du moïen sceau (…) de la Reine / (…) Lorthior graveur (…) du Roy »
Signé Lorthior F. pour Pierre-Joseph Lorthior (1733-1813), sur le rebord du médaillon.
Fin du XVIIIe siècle.
D : 13 cm

Il s’agit de l’empreinte du sceau de moyenne taille de la reine Marie-Antoinette réalisé par Pierre-Joseph Lorthior qui s’était fait une spécialité des jetons et des cachets, on sait également qu’il gravait sur pierres fines. Il réalisa en 1774 le grand sceau de Marie-Antoinette (musée Carnavalet).

Estimation : 1000 / 1500 euros.

Arrow En vente le 13 octobre 2018 chez Mallié-Arcelin, une ombrelle ayant appartenu à Marie-Antoinette :









Tour du Temple, Paris 1792-1795.
Rare ombrelle ayant appartenu à la reine Marie-Antoinette.
Au-delà de l'émouvant souvenir de la captivité et du martyr de la souveraine, cette ombrelle est d'un modèle de parapluie caractéristique de la production parisienne de la fin du XVIIIe siècle et connu sous le nom : parasol brisé système Marius.
Dim. 42 cm
Taffetas de soie verte.
Marque : du fabricant « [...] manche à Paris »
Avec son étui en taffetas de soie verte (très accidenté).
Manque le bout du manche.

Provenance : donnée par Madame Royale, duchesse d'Angoulême et fille de la reine Marie-Antoinette, à Madame la duchesse de Tourzelle, gouvernante des enfants de la souveraine, pour être remis à Mademoiselle Dubuquoy, maitresse en tapisserie de la reine Marie-Antoinette. Une provenance très documentée puisqu'elle est attestée par trois documents qui sont joints à l'ombrelle, à savoir :
-une lettre autographe signée par la nièce et héritière de Mlle Dubuquoy*, Julie Grisard Lalouette, et datée du 15 janvier 1795, dans laquelle elle certifie que le parapluie a été donné à Madame Lalouette Dubuquoy de la part de la duchesse d'Angoulême et que le parapluie a servi à la reine dans la Tour du Temple.
-une seconde lettre autographe datée de 1797 et signée par Julie Grisard nièce et héritière de Mademoiselle Dubuquoy confirme la provenance indiquée dans la lettre du 15 janvier 1795.
-Un billet autographe signé par la Comtesse de Brissac, née Montmorency, confirme à nouveau que ce parapluie a appartenu à la reine Marie-Antoinette et certifie qu'elle tient cet objet de la personne à laquelle il fut donné directement.
*Le testament de Melle Dubucquoy-Lalouette institue comme héritière, la nièce de son mari, Julie Grisard.

Description des pièces attestant la provenance de cette ombrelle :

-L.A.S. de Julie Grisard Lalouette, datée du 15 janvier 1797, 1 p. in-8, sur parchemin.
Je certifie que le parapluie a été donné à Mde Lalouette Dubuquoy ma tante, par Madame la Duchesse de Tourzelle de la part de son Altesse Royale Madame la Duchesse d'Angoulême lorsquel est party pour l'Autriche. / que le parapluie a servi au roy et la reine dans la Tour du Temple. [...] rue St honoré n° 159 près l'oratoire que plusieurs [mot illisible] objets ont été réuni en ma présence. julie grisard Lalouette nièce de M lalouette / le 15 janvier 1797

-L.A.S. de Julie Grisard Lalouette, datée de 1797, 1 p. in-8
1797
Lorsque Son Altesse Royal[e] Madame la duchesse d'Angoulême party pour l'Autriche en sortantde la triste prison elle donna ce qu'il avoit dans le réduit plusieurs objets qui avoit appartenu à la reine sa mère et Madame Elisabeth. A Madame la duchesse de Tourzelle pour les remettre à Mlle Dubuquoy maitresse de tapisserie de Sa Majesté la Reine. / Ses objets se composai[en]t d'un parapluie qui avoit servi à la tour du Temple à ses infortunées princesses. / un petit rouyat...qui était écrit dessus...Marie thérése charlote Est la plus malheureuse de toute les créature Des paniers qui ont été jetés par les révolutionnaires lorsqu' Ont Emmené la reine à la Conciergerie / Avec différents livres et petits ouvrages ... composé avec des bou(t)s de laine et une tas(s)e qui venait de la reine
Signé : Julie Grisard Lalouette nièce de Mlle Dubuquoy.

-Billet autographe de la comtesse Henriette de Brissac, née Montmorency
Ce parapluie a appartenu à S.M. Marie-Antoinette au Temple. Je certifie l'avoir reçu de la personne à laquelle ils ont été donnés directement. / signée M(ontmoren)cy B(riss)ac
D'une autre main :
Cette signature est celle de ma grand-mère la Comtesse de Brissac, née Montmorency. Signé : Brissac C[om]tesse Théodore de Gontaut-Biron.

Biblio : sur le système Marius :catalogue de l'exposition « Accessoires du Temps », Palais Galliera,1989.
Transmis par héritage puis par descendance.

Estimation : 800 / 1200 euros.


Arrow Sur drouot online, garniture de cheminée en marbre rose à l'effigie de Marie-Antoinette :





Petite garniture de cheminée en marbre rose et ornements ciselés de bronze doré. Elle se compose d'une pendulette borne surmontée du buste de la Reine Marie Antoinette d'après Félix Lecomte (cadran signé A. DAUBRÉE) et deux petits bougeoirs à fût cannelé reposant sur une base carrée à pans coupés, le binet en bronze doré (petit accident)
Style Louis XVI, circa 1900
H. : 17 cm - L. : 8 cm (pendule)
H. : 13 cm (bougeoir)

Estimation modeste : 200 / 300 euros.
avatar
Duc d'Ostrogothie

Messages : 1564
Date d'inscription : 04/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum