Sommaire pour la comtesse de Valois-La Motte

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Sommaire pour la comtesse de Valois-La Motte

Message par Mme de Sabran le Lun 2 Avr - 9:14

Duc d'Ostrogothie a écrit:
Mme de Sabran a écrit:
Et pourquoi Mme Lever peut-elle imaginer que Marie-Antoinette, cachée, assiste à la scène ?!!

Elle dit cela Evelyne Lever ?

Oui, elle suppose la scène possible . Shocked

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36033
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommaire pour la comtesse de Valois-La Motte

Message par Mme de Sabran le Lun 2 Avr - 10:38



Du reste Mme Lever écrit-elle :



Le contexte de cette citation est ici : http://marie-antoinette.forumactif.org/t363p100-l-affaire-du-collier?highlight=collier

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36033
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommaire pour la comtesse de Valois-La Motte

Message par Duc d'Ostrogothie le Lun 2 Avr - 14:08

Evelyne Lever a donc du mal à croire que le cardinal ait pu se faire avoir à ce point. Telle était également l'opinion populaire à l'époque. On soupçonnait la reine d'être de collusion avec Rohan.
La réalité est que la mère La Motte avait beaucoup de talent et que Rohan, qui était au désespoir depuis sa disgrâce, était totalement stupide.
En tout cas, il est clair que Marie-Antoinette n'a jamais trempé dans cette affaire.
Fersen, qui voit Marie-Antoinette à Saint-Cloud juste après l'arrestation du cardinal, écrit ainsi à Gustave III, le 9 septembre 1785 :

« Je n’ai point parlé à Votre Majesté de l’affaire du cardinal. Monsieur de Staël, qui est à Paris, et par conséquent plus à portée que moi d’en savoir les détails, les aura sans doute donné à Votre Majesté. C’est une infamie dont on aurait encore moins soupçonné un homme qui jouit de 12 à 15 cent mille livres de rente. Il est vrai que ses affaires sont bien dérangées, et qu’il avait sur les bras bien mauvaise affaire pour l’administration des Quinze-Vingts, où il y avait un déficit de 18 à 19 cent mille francs. Toutes les histoires qu’on débite sur lui et surtout en province sont incroyables. On ne veut pas que ce soit le collier et la signature de la reine contrefaite qui soient la vraie cause de sa détention. On suppose quelque raison politique, et il n’y en a certainement pas. À Paris même on a dit que tout cela n’était qu’un jeu entre la reine et le cardinal, qu’il était fort bien avec elle, qu’elle l’avait en effet chargé de lui acheter le collier, et qu’elle se servait de lui pour faire savoir à l’empereur tout ce qui se passait dans le conseil ; que c’était pour lui porter des nouvelles qu’il avait fait le voyage d’Italie, et qu’il l’avait été chercher à Venise ; que la reine faisait semblant de ne pas pouvoir le souffrir afin de mieux cacher son jeu ; que le roi en avait été informé, qu’il le lui avait reproché, qu’elle s’était trouvé mal et avait fait semblant d’être grosse – je ne finirais pas si je voulais répéter à Votre Majesté toutes les autres absurdités de ce genre qu’on invente tous les jours et qu’on ne cesse de débiter. Ce qu’il y a de triste pour le cardinal, c’est que personne ne le plaint. » (lettre citée par E. Farr in "Marie-Antoinette et le comte de Fersen, la correspondance secrète").

Fersen paraît considérer, dans cette lettre, que le cardinal de Rohan est également victime de cette escroquerie, puisqu'il écrit à Gustave III : "Ce qu’il y a de triste pour le cardinal, c’est que personne ne le plaint".

avatar
Duc d'Ostrogothie

Messages : 1620
Date d'inscription : 04/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommaire pour la comtesse de Valois-La Motte

Message par Mme de Sabran le Lun 2 Avr - 15:25


Si , Vaudreuil .
Il le clame et le proclame fortement, s'attirant ainsi la rancune de Marie-Antoinette.
Et que penser de ces dépositions des joailliers et de Saint-James non conformes à celles de Rohan ?

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36033
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommaire pour la comtesse de Valois-La Motte

Message par Mme de Sabran le Lun 2 Avr - 16:17


L'auteur du Sommaire pour la défense de La Motte se fait fort de discréditer, démolir complètement l'extravagante fable de la remise du collier , par Rohan à l'agent de la reine.
  Il s'y attèle, en trois points comme suit .

Premier Point :




Deuxième Point :




Troisième Point :


_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36033
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommaire pour la comtesse de Valois-La Motte

Message par La nuit, la neige le Lun 2 Avr - 20:03

Duc d'Ostrogothie a écrit:
4/Lorsqu'elle en vient finalement au fait , ce qu'elle appelle la "négociation du collier", elle affirme qu'une personne de sa connaissance ( un avocat dénommé Me de la Porte) et le joaillier Bassanges, qu'elle ne connaissait pas, se seraient présentés chez elle, à l'improviste, en décembre 1784 (...)
Ceux qui lui apprennent l'existence de ce collier sont en effet Louis-François Achet (ancien substitut du procureur général aux requêtes ; officier honoraire de la garde robe du comte de Provence) et son gendre, Jean-Baptiste de Laporte.
Ils sont aussi des "faiseurs d'affaires", à qui les bijoutiers ont promis une commission si la vente était menée à son terme.

Duc d'Ostrogothie a écrit:Cool En réponse à cela, La Motte se contente de répondre : "c'était un coup de parti d'obliger le comte et la comtesse de La Motte à fuir. Le conseil en sera donné au milieu d'agitations nouvelles." La Motte explique qu'elle aurait pris le parti de fuir au vu des "agitations" causées par l'affaire, et d'un "conseil perfide" .  Mais elle se contredit sur ce point, puisque plus loin dans son mémoire  , elle prétend qu'elle ne fuyait pas et en donne pour preuve, le fait qu'elle a assisté en public à Clairveaux à l'événement d'un ballon qui devait s'élever...  Alors, La Motte : fuyait ou fuyait pas ?!  

J'avais déjà cité, je ne sais plus où, les Mémoires de Beugnot (un proche et amant occasionnel de la comtesse, plus tard il sera ministre de la marine de Louis XVIII) qui était avec elle le soir où on lui annonce l'arrestation de Rohan.

Il la retrouve pour un souper chez l'abbé de Clairvaux, dans le monastère sur la route entre Châteauvillain (chez Penthièvre, de chez qui la comtesse revient), et Bar-sur-Aube, où elle réside.
C'est au cours de ce souper qu'un autre invité, l'abbé Maury, venu de Paris, annonce les dernières nouvelles de la capitale : on a arrêté le cardinal de Rohan deux jours auparavant !
La comtesse de La Motte, suivie de Beugnot, quittèrent précipitamment leur hôte pour foncer à Bar-sur-Aube.

Quoiqu'il est dit tout ignorer de "l'affaire" jusqu'à cette nuit-là, c'est Beugnot qui l'encourage à prendre la fuite (ce qu'elle ne parviendra pas à faire, puisqu'on l'arrêtera chez elle) ; lui aussi qui lui aurait fait jeter au feu toutes les lettres qu'elle conservait. Beugnot dit avoir vu passer des lettres "brûlantes" du cardinal, et d'autres de Böhmer et Bassenge qui évoquent le collier et son paiement.

Mais Beugnot précise qu'il a insisté pour ce faire, probablement parce que la comtesse de La Motte est notamment persuadée d'une chose qui est, à mon avis, la clé de tout ceci : c'est que Rohan se taira et paiera (les traites du collier), et que le scandale sera ainsi étouffé.
avatar
La nuit, la neige

Messages : 12037
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommaire pour la comtesse de Valois-La Motte

Message par Mme de Sabran le Lun 2 Avr - 20:16

La nuit, la neige a écrit:

Mais Beugnot précise qu'il a insisté pour ce faire, probablement parce que la comtesse de La Motte est notamment persuadée d'une chose qui est, à mon avis, la clé de tout ceci : c'est que Rohan se taira et paiera (les traites du collier), et que le scandale sera ainsi étouffé.

C'est ce que je crois aussi .   Very Happy  
Sinon, à quelle vitesse elle aurait pris la poudre d'escampette sans demander son reste !

Merci, cher la nuit, la neige, pour ce rappel des faits . Je me souviens en effet que tu nous avais déjà cité Beugnot, témoignage à nouveau accablant.
Comment, mais comment donc Charles-Olivier Blanc peut-il croire La Motte victime de Rohan ?!!!
Cela me dépasse  ...    Shocked

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36033
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommaire pour la comtesse de Valois-La Motte

Message par La nuit, la neige le Lun 2 Avr - 20:27

Pourquoi pas ? Attendons la publication de son livre...

Je ne doute pas que cette affaire soit très compliquée : entre ce que les uns et les autres cachent, puis leurs mensonges ; auxquels s'ajoutent l'incompétence de ceux qui mèneront l'enquête et les manoeuvres des uns et des autres durant le procès, il y a de quoi se poser de sérieuses questions !

Cependant, à tout crime, il faut bien un mobile. Et je n'ai toujours pas saisi quel aurait pu être celui de Rohan, justifiant de courir de tels risques inconsidérés : la preuve ! Eventaille
Que La Motte ait pu penser que Rohan se tairait et paierait, c'est en revanche déjà plus envisageable.
avatar
La nuit, la neige

Messages : 12037
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommaire pour la comtesse de Valois-La Motte

Message par Duc d'Ostrogothie le Lun 2 Avr - 20:34

Mme de Sabran a écrit:
Comment, mais comment donc Charles-Olivier Blanc peut-il croire La Motte victime de Rohan ?!!!
:

Comment le sais-tu ? Existe-t-il un résumé de son livre quelque part ? Je n'ai pas compris. What a Face
avatar
Duc d'Ostrogothie

Messages : 1620
Date d'inscription : 04/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommaire pour la comtesse de Valois-La Motte

Message par Mme de Sabran le Lun 2 Avr - 20:39

Pas un résumé de son livre . Nous devons nous armer de patience, comme dit la nuit, la neige, patientons ...   ( ce n'est pas ma qualité première, la patience Eventaille  )  mais bon !
En voici un avant goût      ( saumâtre )  

Toute la procédure repose sur de faux témoignages et des interrogatoires pipés destinés à rejeter la responsabilité de cette affaire sur le comte et la comtesse de la Motte. Le cardinal de Rohan, non seulement était l'auteur des faux et de la tentative d'escroquerie vis à vis des joaillers et de Baudard de Saint-James, mais ses avocats, en cheville avec l'instruction policière et judiciaire, avaient sciemment instrumenté les fausses accusations de Rohan et quelques faux témoignages de police pour disculper ce représentant éminent de l'ordre monarchique. Les héritiers Baudard de Saint-James, Bassange et Boehmer furent, en conséquence, déboutés de leurs plaintes (1793).

https://gw.geneanet.org/darbroz?lang=fr&n=de+saint+remy+de+valois&oc=0&p=jeanne


Dernière édition par Mme de Sabran le Lun 2 Avr - 23:40, édité 1 fois

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36033
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommaire pour la comtesse de Valois-La Motte

Message par Duc d'Ostrogothie le Lun 2 Avr - 21:00

Merci, c'est très intéressant. Olivier Blanc fait toujours des recherches très sérieuses, notamment dans les archives notariales (j'ai beaucoup aimé "L'amour à Paris au temps de Louis XVI", du même auteur).

Il faut quand même garder à l'esprit que le procès en révision initié en 1792 était politiquement motivé. On voulait atteindre Marie-Antoinette. Pour le reste, il me paraît difficile de refaire aujourd'hui le procès.
Il est clair que Rohan disposait d'appuis au Parlement, qui lui permirent d'être entièrement disculpé. Etait-il coupable pour autant ? Comment expliquer les témoignages de Rétaux de Vilette, qui admet avoir fait des faux sur instruction de la comtesse de la Motte et d'Oliva, qui fut recrutée par le couple La Motte ? ...
avatar
Duc d'Ostrogothie

Messages : 1620
Date d'inscription : 04/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommaire pour la comtesse de Valois-La Motte

Message par Mme de Sabran le Mar 3 Avr - 18:38

Duc d'Ostrogothie a écrit:

Il faut quand même garder à l'esprit que le procès en révision initié en 1792 était politiquement motivé. ...

Bien sûr ! et cela même dès 1790 :

Mme de Sabran a écrit:

Quant à Staël, il mentionne à la fin de l’automne 1790 le dessein où l’on était alors de reprendre l’affaire du Collier, et ajoute que l’on ourdissait à cette occasion les menées les plus perfides contre la reine, que même le mot de divorce aurait été prononcé. ( Léouzon Le Duc, Correspondance diplomatique du baronde Staël » )  

http://marie-antoinette.forumactif.org/t3788-le-divorce-entre-le-baron-de-stael-et-gustav-iii

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36033
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommaire pour la comtesse de Valois-La Motte

Message par Comtesse Diane le Ven 6 Avr - 14:19

Duc d'Ostrogothie a écrit: Comment expliquer les témoignages de Rétaux de Vilette, qui admet avoir fait des faux sur instruction de la comtesse de la Motte et d'Oliva, qui fut recrutée par le couple La Motte ? ...

Escroquerie sordide et puis v'la tout, Albert.

_________________
avatar
Comtesse Diane

Messages : 7320
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : TOURAINE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommaire pour la comtesse de Valois-La Motte

Message par Mme de Sabran le Ven 6 Avr - 14:46

Oui, mais devenue affaire d'Etat !
C'est la première marche de la descente aux Enfers de Marie-Antoinette .

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36033
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum