Les princes du malheur. Philippe Delorme

Aller en bas

Re: Les princes du malheur. Philippe Delorme

Message par Monsieur de Coco le Sam 08 Sep 2018, 15:35

Je viens de finir la lecture de Les princes du malheur de Philippe Delorme.
Très bon livre qui se lit facilement. On décèle bien "la patte" de Delorme par l'analyse du cas Louis XVII. En revanche, peu de docs sur Madame Sophie (je pense qu'il y en a peu).
Je recommande.

_________________
"Le 7 de septembre, le roi a été heureusement purgé d'humeurs fort âcres, et de beaucoup d'excréments fermentés, en dix selles."
Journal de santé de Louis XIV
avatar
Monsieur de Coco

Messages : 512
Date d'inscription : 12/03/2014

http://www.lenotre400ans.fr

Revenir en haut Aller en bas

Les princes du malheur. Philippe Delorme

Message par Mme de Sabran le Sam 08 Sep 2018, 15:41

La pauvre petite n'a vécu qu'une année ...  même pas !
Merci, cher Monsieur de Coco, de nous faire part de vos impressions sur cet ouvrage. Very Happy

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 34748
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les princes du malheur. Philippe Delorme

Message par La nuit, la neige le Sam 08 Sep 2018, 23:03

Les princes du malheur
Le destin tragique des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette

Edition Perrin (juin 2008)



Présentation de l'éditeur:

Philippe Delorme, historien, journaliste, connu pour son enquête sur Louis XVII, retrace ici la vie privée du couple royal au travers de leur famille. Chemin faisant, il évoque tour à tour l'histoire de la naissance royalement encore public et très ritualisé à la fin de l'Ancien Régime, l'éducation des princes, Louis XVI et Marie-Antoinette s'y intéressent de près, le rôle des parents, l'amour paternel et maternel marqués par les écrits de Rousseau.

Ainsi Louis XVI et Marie-Antoinette eurent quatre enfants : Marie-Thérèse Charlotte, Madame Royale née en 1778 ; un premier dauphin, Louis Joseph né en 1781, mort aux premiers jours de la Révolution en 1789 ; Louis XVII (né en 1785 et mort à 10 ans au Temple où il était incarcéré) ; et une dernière fille, Sophie Hélène Béatrice, appelée aussi madame Sophie née en 1786 et morte à onze mois.

A la veille de la Révolution, la vie reste précaire. Certes on peut mourir fort âgé mais il aura fallu résister à nombre de fléaux. Au premier rang desquels, la tuberculose sévit fortement.
Le premier dauphin, Louis-Joseph, en est mort dans sa petite enfance, emporté après d'atroces souffrances du mal de Pott, une tuberculose osseuse.
Ses obsèques, célébrées en juin 1789, à l'aube de la Révolution, seront les ultimes fastes de l'Ancien Régime. Louis XVI réclamera en vain le droit à faire son deuil : « N'y a t-t-il pas de pères dans cette chambre du Tiers ? »
Deux ans plus tôt, un drame avait déjà secoué la famille royale : la petite Sophie, morte au berceau à l'âge de 11 mois en 1787, et que Madame Vigée-Lebrun dut effacer de la grande toile où elle avait représenté la reine et ses enfants.
La disparition du petit Louis XVII, des suites d'une péritonite tuberculeuse précipitée par la maltraitance, et que la toute jeune république cherchera à faire oublier annonce les drames à venir des grandes révolutions européennes : l'indispensable disparition des derniers symboles des régimes déposés.
avatar
La nuit, la neige

Messages : 11540
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les princes du malheur. Philippe Delorme

Message par Monsieur de Coco le Dim 09 Sep 2018, 18:34

Merci pour l'ouverture de ce topic!

_________________
"Le 7 de septembre, le roi a été heureusement purgé d'humeurs fort âcres, et de beaucoup d'excréments fermentés, en dix selles."
Journal de santé de Louis XIV
avatar
Monsieur de Coco

Messages : 512
Date d'inscription : 12/03/2014

http://www.lenotre400ans.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les princes du malheur. Philippe Delorme

Message par Monsieur de Coco le Dim 09 Sep 2018, 18:48

En janvier 1794, le déménagement des Simon fait croire à Madame Elisabeth et à sa nièce que Louis-Charles a également quitté le Temple. Elles imaginent qu'il a été remplacé par un mystérieux personnage-"allemand ou étranger"-qu'elles baptisent entre elles du nom biblique de Melchisédic.

_________________
"Le 7 de septembre, le roi a été heureusement purgé d'humeurs fort âcres, et de beaucoup d'excréments fermentés, en dix selles."
Journal de santé de Louis XIV
avatar
Monsieur de Coco

Messages : 512
Date d'inscription : 12/03/2014

http://www.lenotre400ans.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les princes du malheur. Philippe Delorme

Message par Mme de Sabran le Dim 09 Sep 2018, 18:55


Vous teniez là une super énigme pour notre Jeu, cher Monsieur de Coco !
J'ai lu Les Princes du malheur il y a longtemps et ce détail cocasse m'était totalement sorti de l'esprit .

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 34748
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les princes du malheur. Philippe Delorme

Message par Monsieur de Coco le Dim 09 Sep 2018, 18:58

J'y pensais!!!!!

_________________
"Le 7 de septembre, le roi a été heureusement purgé d'humeurs fort âcres, et de beaucoup d'excréments fermentés, en dix selles."
Journal de santé de Louis XIV
avatar
Monsieur de Coco

Messages : 512
Date d'inscription : 12/03/2014

http://www.lenotre400ans.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les princes du malheur. Philippe Delorme

Message par Monsieur de Coco le Dim 09 Sep 2018, 19:01

L'analyse du cas de l'enfant du Temple par Delorme me semble vraiment crédible. Au niveau des preuves, de l'impossibilité de confondre le coeur de Louis XVII avec son frère aîné, les divers témoignages, le nombre important des témoins rendant une éventuelle substitution impossible....semblent confirmer que l'enfant mort au Temple était bien Louis XVII.

_________________
"Le 7 de septembre, le roi a été heureusement purgé d'humeurs fort âcres, et de beaucoup d'excréments fermentés, en dix selles."
Journal de santé de Louis XIV
avatar
Monsieur de Coco

Messages : 512
Date d'inscription : 12/03/2014

http://www.lenotre400ans.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les princes du malheur. Philippe Delorme

Message par Mme de Sabran le Dim 09 Sep 2018, 19:06

Monsieur de Coco a écrit:J'y pensais!!!!!

Bon ! Eventaille Alors dès que vous aurez une idée fumante, je compte bien sur vous pour nous la soumettre, n'est-ce pas !

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 34748
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les princes du malheur. Philippe Delorme

Message par La nuit, la neige le Dim 09 Sep 2018, 19:13

Mme de Sabran a écrit:
J'ai lu Les Princes du malheur il y a longtemps et ce détail cocasse m'était totalement sorti de l'esprit .
De même ! Je ne m'en souvenais pas... Eventaille
avatar
La nuit, la neige

Messages : 11540
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les princes du malheur. Philippe Delorme

Message par Mme de Sabran le Dim 09 Sep 2018, 19:24

La nuit, la neige a écrit:
De même ! Je ne m'en souvenais pas... Eventaille

Nous avons toujours le même petit trou de souris qui nous attend ! Eventaille Eventaille Eventaille

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 34748
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les princes du malheur. Philippe Delorme

Message par Monsieur de Coco le Lun 10 Sep 2018, 16:09

Je pense qu'à l'unanimité, nous sommes d'accord pour dire que Naundorff était un imposteur et qu'il n'a aucun lien de parenté avec Louis XVI et MA.

_________________
"Le 7 de septembre, le roi a été heureusement purgé d'humeurs fort âcres, et de beaucoup d'excréments fermentés, en dix selles."
Journal de santé de Louis XIV
avatar
Monsieur de Coco

Messages : 512
Date d'inscription : 12/03/2014

http://www.lenotre400ans.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les princes du malheur. Philippe Delorme

Message par Mme de Sabran le Lun 10 Sep 2018, 16:13

Oui !

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 34748
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les princes du malheur. Philippe Delorme

Message par pilayrou le Mar 11 Sep 2018, 11:25

Monsieur de Coco a écrit:L'analyse du cas de l'enfant du Temple par Delorme me semble vraiment crédible. Au niveau des preuves, de l'impossibilité de confondre le coeur de Louis XVII avec son frère aîné, les divers témoignages, le nombre important des témoins rendant une éventuelle substitution impossible....semblent confirmer que l'enfant mort au Temple était bien Louis XVII.

Dans cette affaire Louis XVII, il y a eu beaucoup d'errances au détriment des choses certaines.

Il y a des témoignages pour ainsi dire sûrs à 100% qui prouvent que le Dauphin a quitté le Temple :

1/ Barras a dit, un peu éméché au cours d'un repas (après 1799) : "Je verrai ce scélérat de corse pendu ! Je sais le fils de Louis XVI vivant". Témoignage enregistre devant notaire par une invitée.
A rapprocher bien sûr du "Roi perdu" d'Aubry. Le "Comte de Vaisons" (Alexandre-Armand de Bonneval, proche de Louis XVIII et Charles X) menace Barras d'exil s'il ne dit pas ce qu'il sait sur l'affaire du Temple. Barras avoue avoir fait sortir le Dauphin par Laurent.

2/ La veuve Simon finira par dire, après moultes déclarations, que c'est Meunier, second, puis premier de cuisine au Temple, qui lui a dit que le prince n'était plus dans sa cellule. A rapprocher des témoignages confus de Gagnié (cusinier à Versailles, aux Tuileries et au Temple), qui dira à la Restauration qu'il était dans la chambre du Dauphin et que ce n'était pas lui qui y était. Gagnié, Meunier, veuve Simon.

3/ Il est peu acceptable de croire que quelqu'un du Comité de Salut Public ait décidé de laisser l'enfant sans gardien en janvier 1794; ceci sans arrière-pensée.  Madame Royale témoigna du passage d'un haut personnage dans sa chambre courant 1794. Elle croit savoir que c'était Robespierre. Et ce dernier aurait laissé le Dauphin sans gardien sciemment ?!!! C'est donc que soit il ait décidé de le faire mourir à petit feu (curieux de sa part), soit il avait fait main basse sur l'enfant en janvier-février 1794.

4/ Mes recherches sur Louvel le régicide m'ont amené à constater ceci : la famille Louvel est reliée à l'affaire Louis XVII par Laurent Lecointre, riche conventionnel-girouette, proche de Robespierre puis de Barras un moment. Lecointre connaissait le père Louvel. Et son père fut parrain chez les Louvel.
D'autre part, la marraine de Louvel, jardinière en chef à Trianon de 1789 à 18xx, connaissait bien sûr Louis-Toussaint Charpentier, qui prit poste à Trianon après avoir évincé Richard, en 1805. Ce Charpentier alla déposer en juin 1816 que la Commune de Paris lui avait fait creuser une tombe de nuit pour un petit Capet en juin 1795 !

5/ La vie de Louvel le régicide est faite de petits évènements qui font penser qu'il est Louis XVII : Il ne réside pas dans sa famille versaillaise de juin 1791 à octobre 1795 (intrusion de Louis XVII dans la famille Louvel possible); désir de contacts avec Bonaparte à l'ile d'Elbe (sellier de septembre à novembre 1814) et avec la famille royale quand il est unique sellier du Château de 1816 à 1820. Louvel déclare avoir 19 ans en juin 1804 alors qu'il va sur ses 21 ans. Haine compréhensible s'il est Louis XVII. Etc etc etc...

Et depuis l'an 2000, j'attends des nouvelles de Monsieur Delorme et de sa recherche du coeur du Premier Dauphin !!!!!!!
Sans oublier un propos de Louis XVIII qui laisse percevoir que Robespierre avait l'intention de restaurer la Monarchie !!!

_________________
"Comme les feuilles tombent tôt cette année !" Louis XVI - 10/8/1792
avatar
pilayrou

Messages : 351
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 58
Localisation : Guilers (Brest)

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum