L'affaire François-Etienne Desrues

Aller en bas

L'affaire François-Etienne Desrues

Message par La nuit, la neige le Sam 22 Sep - 20:01

Nous frissonnons en évoquant, en ce moment, l'affaire Rose Keller et le livre de notre ami d'Eon (voir ICI)... Wink

Mais c'est une autre affaire criminelle qu'évoquait Franck Ferrand cette semaine dans son émission Franck Ferrand raconte, sur Radio Classique : L'affaire François Desrues.


Gravure, XVIIIe siècle
Titre : Tableaux des forfaits commis par Antoine-François Desrues envers M.e de S.t Faust de la Motte et son fils aux fins de s'approprier saus bourse délier leur terre dont le marché avoit été conclut en décembre 1775.
Photo : Gallica


Arrow L'émission (environ 23 mn) nn écoute libre, ici : https://www.radioclassique.fr/radio/emissions/franck-ferrand-raconte/


_________________


Antoine-François Desrues, né en 1744 à Chartres, roué vif et brûlé en 1777, à Paris


Portrait d'Antoine-François Desrues (1744-1777)
Inconnu — Armand Fouquier, Causes célèbres de tous les peuples, t. 5, Paris, Lebrun, 1862.
Photo : Wikipedia


Marchand épicier à Paris, Desrues s’enrichit par des escroqueries et des crimes et sut, par son hypocrisie, se faire une telle réputation de vertu que pendant longtemps on ne put le soupçonner.

Ayant acheté à M. de Lamotte, écuyer du roi, la terre de Buisson-Soëf, qu’il devait payer 130 000 livres, il résolut de faire mourir toute la famille de son créancier afin de s’emparer du bien sans rien débourser : il avait déjà empoisonné la femme et le fils, lorsque son crime fut découvert.

Il fut roué vif en 1777 en place de Grève à Paris, son corps fut brûlé et ses cendres dispersées.
Ce fut Charles-Henri Sanson, futur bourreau du roi Louis XVI, qui procéda au supplice.



Estampe, XVIIIe siecle

Titre : Antoine François Derues apres avoir été rompu vif est mis sur un bucher pour y être réduit en cendres, pour avoir empoisonné Madame de la Motte et son fils dans le dessein de s'approprier la terre de Buisson Souef appartenante aux Sieur et Dame de la Motte.
Photo : Gallica


Soutenu par le petit peuple qui voyait en lui un simple martyr, victime de l’arbitraire royal ne lui ayant même pas épargné le bûcher, ce fils de petit boutiquier eut ses cendres filtrées par une foule étant allée jusqu’à se battre pour en récupérer le moindre bout d’os, reliques auxquelles elle attribuait des vertus magiques et qui furent ensuite l’objet d’un commerce.

Sa femme, enfermée à la Salpêtrière, fut assassinée par les émeutiers lors des massacres de Septembre, en 1792.

* Source : Article Wikipedia en français Antoine-François Desrues : https://fr.wikipedia.org/wiki/Antoine-Fran%C3%A7ois_Desrues#/media/File:AntoineFrancoisDesrues.jpg
avatar
La nuit, la neige

Messages : 11722
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affaire François-Etienne Desrues

Message par Mme de Sabran le Sam 22 Sep - 20:10

La nuit, la neige a écrit:Nous frissonnons en évoquant, en ce moment, l'affaire Rose Keller et le livre de notre ami d'Eon (voir ICI)... Wink


Ah bien décidément, comme tu dis ! affraid
Quelle histoire macabre ! Mais à tout prendre, je préfère le crime crapuleux au crime sadique ... enfin, hum ! si tant est que l'on puisse préférer un crime à un autre !

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 35212
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affaire François-Etienne Desrues

Message par La nuit, la neige le Sam 22 Sep - 20:22

Euh...écoute l'émission !    Eventaille
Il y a tout de même deux victimes assassinées dans cette affaire... What a Face  

Idea Si le sujet vous intéresse, je vous recommande également la lecture de l'article intéressant, signé Annie Duprat, dans la revue Cairn info :

L’affaire Desrues ou le premier tombeau de l’Ancien Régime

Le 6 mai 1777, Antoine-François Desrues, 33 ans, est écartelé, roué, rompu, puis brûlé en place de Grève à Paris 
Ses cendres sont immédiatement dispersées au vent, « sur l’ordre du Parlement » (...) tandis que des enfants, au pied de l’échafaud, se battent pour s’emparer de quelques restes d’os, ou tremper leurs mouchoirs dans les flaques de sang pour en faire des reliques car, dit-on, cela porte bonheur.
(...)

L’affaire a fait grand bruit à l’époque, non parce que le crime, pour abominable qu’il ait pu être (l’assassinat d’une femme et de son fils adolescent) fût particulièrement exceptionnel, mais à cause de sa résonance dans un public toujours prompt à s’enflammer et à prendre parti dès lors que la police (pour enquêter), puis la justice (qui ordonne et fait exécuter la peine) investissent les rues de Paris.
(...)

Arrow Article dans son intégralité, ici : https://www.cairn.info/revue-societes-et-representations-2004-2-page-123.htm
avatar
La nuit, la neige

Messages : 11722
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affaire François-Etienne Desrues

Message par Elise Von Habsburg le Sam 22 Sep - 21:32

Je ne connais pas du tout cette émission sur Radio Classique, elle a l'air très intéressante. Quand est elle diffusée?
Dans tous les cas cette histoire est passionnante et frissonnante
J'ai hâte d'en lire d'autres!
avatar
Elise Von Habsburg

Messages : 13
Date d'inscription : 22/09/2018
Localisation : Vienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'affaire François-Etienne Desrues

Message par La nuit, la neige le Dim 23 Sep - 11:00

Vous connaissez certainement Franck Ferrand et ses anciennes émissions à la radio (Europe 1) ou à la télévision.  Very Happy

Il est donc désormais sur Radio Classique  Wink :

Arrow http://marie-antoinette.forumactif.org/t4083-franck-ferrand-raconte-sur-radio-classique#129421
avatar
La nuit, la neige

Messages : 11722
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum