Ventes aux enchères des effets et mobiliers des Tuileries après les pillages du 10 août 1792

Aller en bas

Re: Ventes aux enchères des effets et mobiliers des Tuileries après les pillages du 10 août 1792

Message par Marie-Jeanne le Ven 12 Oct 2018, 19:42

Bonsoir à tous. Je suis à la recherche d'informations sur les ventes aux enchères des effets et mobiliers du palais des Tuileries. Plus précisément sur les gardes-robes de la famille royale ou du moins ce qu'il en restait après les pillages du 10 aout. La seule source dont je dispose jusqu'à présent est l'auteur Roussel d'Espinchal. Bien qu'il il soit repris par Lenôtre, je ne me fie pas à ce Roussel dont le livre est bourré d'anecdotes fantaisistes particulièrement peu crédibles. Avant de m'échiner à remuer les archives de fond en comble pour éventuellement trouver quelque chose, je me demandais si parmi vous quelqu'un aurait une piste.
avatar
Marie-Jeanne

Messages : 253
Date d'inscription : 16/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ventes aux enchères des effets et mobiliers des Tuileries après les pillages du 10 août 1792

Message par Mme de Sabran le Ven 12 Oct 2018, 19:46


Pas moi, chère Marie-Jeanne, désolée ... Hop!
J'aimerais pourtant beaucoup pouvoir vous aider .

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36635
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ventes aux enchères des effets et mobiliers des Tuileries après les pillages du 10 août 1792

Message par Marie-Jeanne le Ven 12 Oct 2018, 20:21

Merci beaucoup quand même ! Bonne soirée.
avatar
Marie-Jeanne

Messages : 253
Date d'inscription : 16/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ventes aux enchères des effets et mobiliers des Tuileries après les pillages du 10 août 1792

Message par Mme de Sabran le Ven 12 Oct 2018, 20:24

Merci ! Bonne soirée à vous aussi . Very Happy

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36635
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ventes aux enchères des effets et mobiliers des Tuileries après les pillages du 10 août 1792

Message par Dominique Poulin le Ven 12 Oct 2018, 22:34

Les gardes-robes de la famille royale aux Tuileries n'auraient donc pas été mises à sac le 10 août 1792 ?
A partir de ce postulat, il s'agit de savoir ce que sont devenus les effets personnels des souverains, si certains d'entre eux ont échappé au pillage.
avatar
Dominique Poulin

Messages : 3091
Date d'inscription : 02/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ventes aux enchères des effets et mobiliers des Tuileries après les pillages du 10 août 1792

Message par Vicq d Azir le Ven 12 Oct 2018, 22:46

Un lointain souvenir me revient: légende ou vérité ?
La garde robe de Louis XVI ( du moins celle qui n’a pas été brûlée place de la Révolution, car un grand autodafé a été organisé après le 10 août...), aurait été rachetée par une troupe de théâtre de Rouen. Les habits, très amples, auraient été recoupés, puis auraient servi au cours du 19e pour des représentations de pièces en costume, jusqu’à usure...
Je crois me rappeler que c’est Gustave Flaubert qui racontait cette histoire...
Mais vraiment... sous toute réserve....
Pour le reste, plusieurs vêtements suivront leurs propriétaires au Temple, ou leur seront livrés petit à petit. Voir pour cela la malle que conserve le musée Lambinet à Versailles.
Louis XVI partira pour l’échafaud dans un habit qu’il portait déjà aux Tuileries.
avatar
Vicq d Azir

Messages : 1857
Date d'inscription : 07/11/2014
Age : 70
Localisation : Paris x

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ventes aux enchères des effets et mobiliers des Tuileries après les pillages du 10 août 1792

Message par Marie-Jeanne le Sam 13 Oct 2018, 09:16

Dominique Poulin a écrit:Les gardes-robes de la famille royale aux Tuileries n'auraient donc pas été mises à sac le 10 août 1792 ?
A partir de ce postulat, il s'agit de savoir ce que sont devenus les effets personnels des souverains, si certains d'entre eux ont échappé au pillage.


C'est bien ce que je cherche à comprendre d'autant que dans son livre Roussel ( parution à Londres en 1802) donne quelques descriptions des habits brodés du roi vendus à moindre prix et à un seul acheteur. Selon lui, ceux de la reine et de sa belle sœur eurent plus de succès.
Cette vente qui n'aurait attiré que des marchands eut-elle véritablement lieu ? J'en doute, le livre de Roussel n'étant à mon avis qu'un tissu d'affabulations. Mais c'est tout de même très intriguant.
avatar
Marie-Jeanne

Messages : 253
Date d'inscription : 16/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ventes aux enchères des effets et mobiliers des Tuileries après les pillages du 10 août 1792

Message par Marie-Jeanne le Sam 13 Oct 2018, 09:46

Vicq d Azir a écrit:Un lointain souvenir me revient: légende ou vérité ?
La garde robe de Louis XVI ( du moins celle qui n’a pas été brûlée place de la Révolution, car un grand autodafé a été organisé après le 10 août...), aurait été rachetée par une troupe de théâtre de Rouen. Les habits, très amples, auraient été recoupés, puis auraient servi au cours du 19e pour des représentations de pièces en costume, jusqu’à usure...
Je crois me rappeler que c’est Gustave Flaubert qui racontait cette histoire...
Mais vraiment... sous toute réserve....
Pour le reste, plusieurs vêtements suivront leurs propriétaires au Temple, ou leur seront livrés petit à petit. Voir pour cela la malle que conserve le musée Lambinet à Versailles.  
Louis XVI partira pour l’échafaud dans un habit qu’il portait déjà aux Tuileries.

L'autodafé a eu lieu le 29 septembre 1793 sur la place de Grève. Si quelques pièces de linge furent en effet passées aux feuillants dès le 11 aout, je doute qu'elles provenaient des Tuileries. Dès les premiers jours et dans les semaines qui suivirent, la famille royale a été entièrement rhabillée de neuf par les personnels de garde-robe restés à l'extérieur, avec l'accord des autorités et sur le budget octroyé au roi pour son entretien. Un service de blanchisserie nettoyait et réparait régulièrement le linge du Temple.
avatar
Marie-Jeanne

Messages : 253
Date d'inscription : 16/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Ventes aux enchères des effets et mobiliers des Tuileries après les pillages du 10 août 1792

Message par Vicq d Azir le Sam 13 Oct 2018, 10:54

Merci pour ces infos.
Je pense que l’autodafé du 29 septembre concernait surtout les « symboles de la tyrannie », comme on disait à l’époque...soit les tentures fleur de lysées, les décorations, les habits de Cour... Une aquarelle (ou une toile) existe, représentant la scène.
Mais, pour vous, il n’y aurait donc eu aucune livraison d’objets et de vêtements des Tuileries vers le Temple après cette date, donc quand les choses se sont calmées. Ceci bien sûr, avec accord de la Commune ?
Quant à l’autodafé, je pensais plus à celui représenté ci-dessous, qui s’est tenu Place de la Révolution :

avatar
Vicq d Azir

Messages : 1857
Date d'inscription : 07/11/2014
Age : 70
Localisation : Paris x

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ventes aux enchères des effets et mobiliers des Tuileries après les pillages du 10 août 1792

Message par Marie-Jeanne le Sam 13 Oct 2018, 12:26


L'autodafé de la place de la révolution s'est tenu le 10 aout 1793, la liste des objets brulés est aux AN, 0/2/429, 7 pages, je ne l'ai pas consultée. Bien qu'il soit difficile de  l'affirmer dans cette période si troublée, la famille royale n'avait plus rien en provenance des Tuileries ce qui n'est pas surprenant vu l'état des lieux. Diverses personnes leur prêtèrent du linge en urgence et dès le 11 aout des livraisons de différents fournisseurs commencèrent à leur parvenir. Au Temple, ils étaient pourvus de gardes-robes entièrement neuves dont la documentation très détaillée est consultable aux AN. Louis XVI monta sur l'échafaud vêtu de l'un de ses nouveaux habits et selon la séance du 30 septembre de la commune de Paris ce qui restait de son vestiaire avait été brulé la veille en place de grève. Bien à vous.
avatar
Marie-Jeanne

Messages : 253
Date d'inscription : 16/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ventes aux enchères des effets et mobiliers des Tuileries après les pillages du 10 août 1792

Message par Mme de Sabran le Sam 13 Oct 2018, 12:40


Vraiment grand merci, chère Marie-Jeanne, pour cette quantité de détails dont vous enrichissez nos sujets !!! cheers
Je suis très admirative de toutes vos connaissances . Very Happy

_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36635
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ventes aux enchères des effets et mobiliers des Tuileries après les pillages du 10 août 1792

Message par Vicq d Azir le Sam 13 Oct 2018, 13:10

Mille mercis pour toutes ces précisions....
avatar
Vicq d Azir

Messages : 1857
Date d'inscription : 07/11/2014
Age : 70
Localisation : Paris x

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ventes aux enchères des effets et mobiliers des Tuileries après les pillages du 10 août 1792

Message par La nuit, la neige le Sam 13 Oct 2018, 22:32

Marie-Jeanne a écrit:La seule source dont je dispose jusqu'à présent est l'auteur Roussel d'Espinchal. Bien qu'il il soit repris par Lenôtre, je ne me fie pas à ce Roussel dont le livre est bourré d'anecdotes fantaisistes particulièrement peu crédibles.

En effet G. Lenôtre évoque cet épisode dans son livre "Paris Révolutionnaire".
Il précise notamment qu'après pris le dessus sur les défenseurs du palais, les assaillants se sont dans un premier temps dirigés vers les celliers et les cuisines, situées dans le sous-sols du Pavillon de Flore.
Certainement poussés par la faim et la soif (nous sommes en août).


Le pillage de la cave du roi, le 10 août 1792
Johann Zoffany (1733-1810)
Reproduction photo de l'huile sur toile originale
Photo : Musée Carnavalet, Histoire de Paris



Idea Mais voici quelques extraits du passage que vous évoquez, si nos amis lecteurs ne le connaissent pas :





(...)

Et où il sera question de cette sorte "d'inventaire" avancé par ce Roussel d'Epinal :






avatar
La nuit, la neige

Messages : 12280
Date d'inscription : 21/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ventes aux enchères des effets et mobiliers des Tuileries après les pillages du 10 août 1792

Message par Duc d'Ostrogothie le Dim 14 Oct 2018, 10:03

Marie-Jeanne a écrit:
L'autodafé de la place de la révolution s'est tenu le 10 aout 1793, la liste des objets brulés est aux AN, 0/2/429, 7 pages, je ne l'ai pas consultée. .

Ils ont notamment brûlé le trône de Louis XVI ce jour-là.
Le château de Versailles avait un temps réfléchi à le restituer mais avec l'affaire du faux mobilier, ce projet est tombé à l'eau.
avatar
Duc d'Ostrogothie

Messages : 1722
Date d'inscription : 04/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ventes aux enchères des effets et mobiliers des Tuileries après les pillages du 10 août 1792

Message par Mme de Sabran le Dim 14 Oct 2018, 10:28

La nuit, la neige a écrit:
Le pillage de la cave du roi, le 10 août 1792
Johann Zoffany (1733-1810)

Eh bien dis donc, il y a de l'ambiance ...

la nuit, la neige a écrit:Mais voici quelques extraits du passage que vous évoquez, si nos amis lecteurs ne le connaissent pas :

Merci pour ce long extrait . Very Happy
... le vandalisme vengeur !



_________________
...    demain est un autre jour .
avatar
Mme de Sabran

Messages : 36635
Date d'inscription : 21/12/2013
Localisation : l'Ouest sauvage

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum